En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le temps est assassin

        Pocket
        EAN : 9782266274180
        Code sériel : 16938
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 108 x 177 mm
        Le temps est assassin

        Date de parution : 04/05/2017
        Été 1989. La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d’un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n’ont pas eu la même... Été 1989. La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d’un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n’ont pas eu la même chance.
        Été 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente. Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C’est au camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l’attend une lettre… de sa mère. Vivante ?

        « Magnifique, tout simplement. » Femme actuelle

        « Une bombe. » Le Parisien
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266274180
        Code sériel : 16938
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.30 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • SebPierre Posté le 11 Août 2018
          Clothilde,15 ans,est la seule rescapée d'un accident de la route en Corse qui lui a enlevé ses parents et son frère. Elle y retourne 27 ans plus avec mari et fille... Une intrigue efficace avec de nombreux rebondissements... Mention spéciale pour les chapitres du journal intime de Clothilde !!!
        • Mespetitescritiqueslitteraires Posté le 6 Août 2018
          Chaque été, Paul Idrissi, Palma et leurs enfants, Nicolas et Clotilde, reviennent passer leurs vacances sur l'Ile de beauté. Même camping, même bungalow, mêmes amis… Le clan Idrissi est connu, respecté, puissant, craint. Le grand-père, Cassanu, est propriétaire de 80 hectares en front de mer sur la presqu'île de Revellata et gère sa famille d'une main de fer. Mais, le 29 août 1989, sur cette corniche entre mer et montagne perchée au-dessus d'un ravin de 20 mètres, la fuego de Paul bascule dans le vide. Des quatre passagers, seule Clotilde, 15 ans, en réchappera. Ses parents et son frère n'auront pas cette chance. Eté 2006, Clotilde revient pour la première fois en Corse, accompagnée de son mari, Franck, et de leur fille, Valentine. Mais en revenant sur les lieux du drame et au camping dans lequel elle avait séjourné avec ses parents ce tragique été, le passé semble étroitement se mêler au présent. Et lorsqu'une lettre de sa défunte mère l'attend à la réception du camping, les questions se font plus pressantes... Est-ce encore utile de prouver le talent de Michel Bussi? Ses histoires tissées dans des lieux pittoresques, ses personnages hauts en couleur, ses intrigues palpitantes, ses dénouements surprenants… Ouvrir un... Chaque été, Paul Idrissi, Palma et leurs enfants, Nicolas et Clotilde, reviennent passer leurs vacances sur l'Ile de beauté. Même camping, même bungalow, mêmes amis… Le clan Idrissi est connu, respecté, puissant, craint. Le grand-père, Cassanu, est propriétaire de 80 hectares en front de mer sur la presqu'île de Revellata et gère sa famille d'une main de fer. Mais, le 29 août 1989, sur cette corniche entre mer et montagne perchée au-dessus d'un ravin de 20 mètres, la fuego de Paul bascule dans le vide. Des quatre passagers, seule Clotilde, 15 ans, en réchappera. Ses parents et son frère n'auront pas cette chance. Eté 2006, Clotilde revient pour la première fois en Corse, accompagnée de son mari, Franck, et de leur fille, Valentine. Mais en revenant sur les lieux du drame et au camping dans lequel elle avait séjourné avec ses parents ce tragique été, le passé semble étroitement se mêler au présent. Et lorsqu'une lettre de sa défunte mère l'attend à la réception du camping, les questions se font plus pressantes... Est-ce encore utile de prouver le talent de Michel Bussi? Ses histoires tissées dans des lieux pittoresques, ses personnages hauts en couleur, ses intrigues palpitantes, ses dénouements surprenants… Ouvrir un livre de Michel Bussi, c'est la promesse de ne jamais s'ennuyer, de voyager, d'être déstabilisé dès qu'on se laisse aller à trop de confiance en son intuition… L'auteur se délecte de jouer au marionnettiste, tant avec ses lecteurs qu'avec ses personnages. Le temps est assassin est, selon moi, particulièrement réussi, tant Michel Bussi met en exergue l'importance de la filiation, de la tradition et de l'honneur chez les Corses. Tout comme il est impensable de quitter l'île pour vivre sur le continent, il est très difficile de quitter le continent pour s'y installer, s'y intégrer. Cela, Clotilde l'a bien compris. Seule rescapée, membre à part entière du clan Idrissi, elle ne parvient pas cependant à trouver la place qui lui revient. Certes, le sang corse coule dans ses veines grâce à sa famille paternelle mais Palma, sa mère, n'était pas originaire de l'île. Et quand Paul s'installe avec Palma sur le continent, ce déménagement est considéré comme de la haute trahison, un reniement complet des racines corses... Malgré les années, Clotilde se voit contrainte de porter le poids de cette décision parentale. Lorsqu'elle voudra enquêter sur l'accident qui a décimé sa famille il y a 27 ans, elle se confrontera à l'omerta corse, à l'indifférence de sa fille et aux réticences de son mari. J'ai particulièrement aimé l'évolution du personnage de Clotilde. D'abord silencieuse, soumise, farouche et discrète, les épreuves et entraves qu'elle rencontrera sur son chemin lui permettront de s'assumer telle qu'elle est réellement. Comme à l'accoutumée avec Michel Bussi, l'écriture rythmée, alternant la Clotilde adulte avec la Clotilde adolescente et rebelle donne un style singulier : multiplication des fausses pistes, confrontation de souvenirs… Un bémol cependant, et pas des moindres tant il entache la saveur du livre : l'épilogue. Totalement superflu et dérapant vers la niaiserie, il aurait été plus que judicieux de ne pas l'insérer. On tombe ici dans les happy-end typiques des téléfilms, indigestes et grotesques. Mais, si on choisi de faire fi de ces quelques pages, on reconnaîtra que l'ensemble est palpitant, déroutant, émouvant. Michel Bussi révèle, une nouvelle fois, son imagination débordante.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Didilit Posté le 3 Août 2018
          J'avais tellement aimé "Nymphéas Noirs" que j'ai voulu lire un autre BUSSI. Je ne suis pas déçue... Clothilde Idrissi revient en Corse 27 ans après l'accident qui a coûté la vie à ses parents et à son frère. Elle entreprend ce pèlerinage avec son mari et sa fille adolescente. Dès son arrivée le malaise est bien présent... des flashes de son passé lui reviennent et elle reçoit des messages de sa mère... Clothilde croit devenir folle et semble sombrer devant l'incompréhension et le manque d'empathie de son conjoint et sa fille. Elle décide de trouver elle-même des réponses, malgré les épreuves. BUSSI joue avec nous et nous balade bien, le suspense est là, les indices parsemés avec rythme, impossible de s'ennuyer... Seul bémol: le côté hyper caricatural des Corses... je n'y suis jamais allée mais le portrait me semble crouler sous les clichés!!!
        • marc_tlse Posté le 2 Août 2018
          Michel Bussi écrit des romans toujours agréables à lire. Immergé dans cette ambiance corse (famille, honneur, principes, haine, amour et pseudo-justice), on découvre la vérité petit à petit ... ou on croit la découvrir car l'auteur sème quelques fausses pistes. Attention, plus on avance dans le roman et plus il est difficile de le lâcher.
        • sarahdu91 Posté le 23 Juillet 2018
          En vacances en Corse, rien de plus agréable que de lire ce roman et encore plus quand on connaît déjà cette île de beauté et ses caractéristiques. Mise à part ça, j'avais besoin d'un bon bouquin de plage, pas besoin de réfléchir surtout pas trop de concentration pour mon petit cerveau en mode détente. L'histoire présente quelques invraisemblances du style, la fille orpheline ne revient en Corse qu'au bout de 27 ans et pourtant sa famille y réside toujours. Mais pourquoi tant de temps avant ce retour? L'alternance entre 1989 et 2016 n'est pas désagréable mais l'intrigue reste tirée par les cheveux et le nombre de fausses pistes est très élevé, les soupçons se tournent vers tout le monde juste pour nous mener en bateau.Rien de bien extraordinaire si ce n'est que ce pavé se lit assez vite. Heureusement que je l'ai choisi pour mes vacances sinon je n'aurais pas garanti la critique.

        Ils en parlent

        « Commence alors une extraordinaire enquête menée avec maestria par Michel Bussi. Il est passé maître dans l'art de trousser un roman policier psychologique. » Le Figaro littéraire
        « Si, au fil des chapitres, personnages et rebondissements s'entremêlent aussi sûrement que les indices, l'intrigue nous tient en haleine jusqu'aux dernières lignes. Magnifique, tout simplement. » Femme actuelle
        « Michel Bussi, au sommet de son art, s'amuse à nous fourvoyer sur les chemins tortueux qui flirtent avec le vide et la Méditéranée. » Gala
        « Au fil de ce polar addictif et fin, à l'écriture imagée. Bussi démêle brillamment cet écheveau. Une bombe. » Le Parisien
        Ne lâchez pas sa main
        Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com