Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264064066
Code sériel : 5543
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 600
Format : 108 x 177 mm

Les sept morts d'Evelyn Hardcastle

Fabrice POINTEAU (Traducteur)
Date de parution : 11/06/2020
Prêt pour un plaisir de lecture comme vous n’en avez pas connu depuis longtemps ? Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin… Voici le roman le plus divertissant de l’année !
Ce soir à 23 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans... Ce soir à 23 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.
Chef d’œuvre de construction, de références littéraires et d’habileté technique, Aiden croisera lapin blanc et personnage masqué pour tenter de percer le mystère de ce meurtre aux mille tiroirs !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264064066
Code sériel : 5543
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 600
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Zazaboum Posté le 14 Septembre 2020
    Cela faisait un moment que j’étais intriguée par ce roman et ma curiosité a été enfin comblée. Un roman fantastique surprenant, non pas avec la boucle temporelle mais par les conditions dans lesquelles il se déroule. Le schéma du parc et de la maison est bien utile, tout comme la liste des personnages. Je les ai consultés régulièrement au cours de la lecture car malgré tout je perdais régulièrement mes repères. C’est là tout le brio et l’intérêt de l’histoire avec ces sauts de puce temporels ! Le récit est fait à la première personne ce qui aide pour suivre les événements sans être totalement perdu, car il y a de quoi ! J’ai adoré le cadre de la campagne anglaise et l’ambiance façon manoir victorien en plein Cluedo ! Pour un premier roman aussi retors, l’auteur a fait montre d’une maîtrise parfaite du déroulement de son histoire et des caractères de ses personnages. Belle énigme qui ménage des surprises jusqu’à la fin ! Un livre à relire car je pense que pas mal de détails sont passés à la trappe. Une lecture que je recommande ! CHALLENGE PAVES 2020 CHALLENGE MAUVAIS GENRE 2020 LC POLAR SEPTEMBRE 2020
  • Agneslitdansonlit Posté le 12 Septembre 2020
    Il est si difficile de lâcher ce livre une fois commencé ! Stuart Turton, dont c'est le 1er roman, a dit s'être inspiré de 3 ouvrages : "ABC" de Agathe Christie, "Le Procès" de Franz Kafka et "Le Dieu des Petits Riens" de Arundhati Roy. Et voici la radiographie d'un OENI (objet écrit non identifié !) Impossible de présenter ce roman en le rangeant sagement dans une catégorie: imaginez plutôt un Downtown Abbey, mais redécoré par les soeurs Brontë, avec en guest star un trio composé de David Lynch, Stephen King et Harold Ramis (réalisateur du film " Un jour sans fin" avec Bill Murray et Andy Mac Dowell)! Présenter ce livre sans ne rien laisser filtrer qui puisse en gâcher la lecture, pour ceux qui veulent le découvrir, est une gageure. Mais ce n'est rien par rapport au travail qu'a accompli l'auteur, car au final, et malgré la complexité de ce roman, tout est parfaitement ficelé ! Sachez que vous entrez en terre d'enquête, mais aussi en terre fantastique, le tout teinté d'un peu de satire sociale. Pourquoi sept morts ? J'ai cru initialement que le taux de survie dans ce manoir était faible, au point de perdre 7 protagonistes ! Que nenni... Il est si difficile de lâcher ce livre une fois commencé ! Stuart Turton, dont c'est le 1er roman, a dit s'être inspiré de 3 ouvrages : "ABC" de Agathe Christie, "Le Procès" de Franz Kafka et "Le Dieu des Petits Riens" de Arundhati Roy. Et voici la radiographie d'un OENI (objet écrit non identifié !) Impossible de présenter ce roman en le rangeant sagement dans une catégorie: imaginez plutôt un Downtown Abbey, mais redécoré par les soeurs Brontë, avec en guest star un trio composé de David Lynch, Stephen King et Harold Ramis (réalisateur du film " Un jour sans fin" avec Bill Murray et Andy Mac Dowell)! Présenter ce livre sans ne rien laisser filtrer qui puisse en gâcher la lecture, pour ceux qui veulent le découvrir, est une gageure. Mais ce n'est rien par rapport au travail qu'a accompli l'auteur, car au final, et malgré la complexité de ce roman, tout est parfaitement ficelé ! Sachez que vous entrez en terre d'enquête, mais aussi en terre fantastique, le tout teinté d'un peu de satire sociale. Pourquoi sept morts ? J'ai cru initialement que le taux de survie dans ce manoir était faible, au point de perdre 7 protagonistes ! Que nenni ! Il s'agit de la même mort: celle de la fameuse Evelyn Hardcastle du titre ! Comment est-ce possible ? Tout simplement en revivant sept fois la même journée fatidique pour cette pauvre Evelyn, qui doit fatalement succomber tous les soirs à 23h. Pourquoi revivre sept fois la même journée? Une seule n'aurait-elle pas suffi pour aboutir finalement au même événement ? C'est là tout l'intérêt et le génie de ce roman qui ne se contingente certainement pas à une simple enquête, aussi bien menée soit-elle. Il s'agit de la même journée vécue 7 fois... Mais à travers les yeux d'un protagoniste à chaque fois différent ! Rien de nouveau là-dedans? Encore un récit sur un évènement unique mais avec différents éclairages provenant de différents points de vue ? Hé bien non! Car le narrateur, Aiden Bishop, "s'incarne" chaque jour dans un personnage différent. Il l'habite, vit dans son corps et accède à certaines de ses connaissances comme une réminiscence, subit son caractère et ses impulsions, accède à ses ressentis, au point de devoir se contrôler pour ne pas se laisser envahir et dépasser par les émotions de son hôte. Le protagoniste parle à la 1ère personne, maintenant ainsi la continuité de la narration malgré le personnage utilisé. Que vient faire ce pauvre Aiden Bishop dans ce bazar? Passé le 1er choc à se réveiller dans un corps inconnu, notre héros est aussi sonné que nous, parachuté dans un environnement qu'il ne connait pas plus que nous. Nous avançons donc ensemble, tout d'abord dans une quête d'identité, celle de notre héros; puis au fur et à mesure, dans une enquête, puisqu'il découvre que son objectif consiste à découvrir le meurtrier d'Evelyn. Détail d'importance: Aiden Bishop garde en mémoire tout ce qu'il découvre chaque jour et cumule donc au bout de 7 journées un sacré travail d'enquêteur! Mais il s'amuse avec la boucle du temps car il laisse des indices à ses personnages antérieurs au fur et à mesure qu'il avance dans son enquête, et c'est bien là où ce roman est génial car la même journée peut être remodelée, le Aiden du futur laissant des indices aux Aiden précédents ! L'auteur jongle avec dextérité avec une histoire à tiroirs, qui joue avec le temporel et c'est tellement plus brillant que cela, mais stop! J'en ai déjà dit bien assez! Mais vient un moment où l'enquête et les informations amassées deviennent complexes car changer d'éclairage en permanence permet de modifier son point de vue, et ce qui paraissait une vérité le 1er jour peut s'avérer n'être qu'une mauvaise interprétation le 3ème jour, alors il faut suivre, quitte à prendre des notes! Et surtout ne pas se lancer dans ce roman si l'on est fatigué! Mieux vaut être concentré au risque de passer à côté d'un indice. C'est un livre qui mériterait presque d'être lu une seconde fois !
    Lire la suite
    En lire moins
  • SheWolf Posté le 11 Septembre 2020
    Au départ, vous, moi, tout lecteur est dans la situation même du personnage principal : il n’y comprend rien ! Cette écriture a ceci d’incroyable, qu'elle offre une expérience de lecture qui est, avant tout, une expérience de vie, cette vie dont notre lecture irrigue le corps du personnage principal. Vous, lecteurs, allez vivre cet incroyable dérèglement du temps et de sens que le personnage principal décline dans sa chair et dans son esprit. Petit à petit, avec beaucoup d’erreurs, de faux fuyants, de culs-de-sac vous allez avancer dans l’histoire qui va se clarifier, se comprendre et se distendre. Un petit bijou. A faire figurer en bonne place dans toutes les bibliothèques !
  • Laehb80 Posté le 11 Septembre 2020
    Roman très original, quasiment impossible à chroniquer tant le «divulgâchage» (le spoil en bon vocabulaire 2.0) est à fleur de mot. La 4 quatrième de couverture nous promet un mélange de Agatha Christie, Downtown Abbey et Un jour sans fin. Grossièrement alors, mais c'est simplement du pur marketing. Pour ma part, j'ai plus ressenti une ambiance digne de Lewis Carroll, plongée comme Alice dans un trou vertigineux, sens dessus dessous. Tout n'est que distorsion, les réalités sont superposées, les temporalités croisées, un nouvelle journée commence mais ce sera toujours et encore la même ( « debout les campeurs et haut les coeurs ! » ) vécue d'un angle différent, comme ces spirales colorées, illusions d'optique, nous faisant perdre tout repère. Roman très original disais-je donc, je ne crois pas avoir déjà lu une telle construction alambiquée mais tellement bien imbriquée. Ce ne sera pourtant pas un coup de coeur car les répétitions nécessaires à l'élaboration de cette composition m'ont parfois lassée. J'aurai aimé lire ce livre à un autre moment, où j'aurai été un peu plus réceptive et concentrée. Malheureux hasard du calendrier.
  • laetitiaflagothier Posté le 10 Septembre 2020
    Un jour, mon ami Benjamin vient nous rendre une visite au magasin, un roman dans les mains. Si vous le connaissiez, comme moi, vous auriez tilté qu'il y avait quelque chose d'extraordinaire! Lui qui est un grand amateur d'essais et surtout portant sur l'histoire, ne lit que très rarement des romans! Alors celui qu'il devait avoir entre les mains devait avoir quelque chose de très particulier et je ne m'étais pas trompé... Il était complètement accro du roman de Stuart Turton: Les sept morts d'Evelyn Hardcastle! Alors quand j'ai eu envie de renouer avec du suspense, je le suis plongée à mon tour dans cette histoire complètement folle et addictive! Dès la première ligne, j'ai été complètement happée à mon tour par cette histoire complètement extraordinaire et brillamment menée d'un bout en bout... Imaginez que vous vous réveillez en pleine forêt... Conscient que quelque chose d'important se joue... Mais hélas vous ne vous souvenez plus de qui vous êtes ni même du lieu... Rien!!!... Et qu'en cours de journée, un mystérieux être avec un masque du temps où les médecins les portaient en temps de pandémie de peste, se présente à vous et vous annonce que vous avez 7 nuits pour lui... Un jour, mon ami Benjamin vient nous rendre une visite au magasin, un roman dans les mains. Si vous le connaissiez, comme moi, vous auriez tilté qu'il y avait quelque chose d'extraordinaire! Lui qui est un grand amateur d'essais et surtout portant sur l'histoire, ne lit que très rarement des romans! Alors celui qu'il devait avoir entre les mains devait avoir quelque chose de très particulier et je ne m'étais pas trompé... Il était complètement accro du roman de Stuart Turton: Les sept morts d'Evelyn Hardcastle! Alors quand j'ai eu envie de renouer avec du suspense, je le suis plongée à mon tour dans cette histoire complètement folle et addictive! Dès la première ligne, j'ai été complètement happée à mon tour par cette histoire complètement extraordinaire et brillamment menée d'un bout en bout... Imaginez que vous vous réveillez en pleine forêt... Conscient que quelque chose d'important se joue... Mais hélas vous ne vous souvenez plus de qui vous êtes ni même du lieu... Rien!!!... Et qu'en cours de journée, un mystérieux être avec un masque du temps où les médecins les portaient en temps de pandémie de peste, se présente à vous et vous annonce que vous avez 7 nuits pour lui dire qui a tué Evelyn Hardcastle.... Et que pour y arriver, vous allez vous réincarner dans 7 invités différents présents à cette soirée.... Le tout servi dans un décor de château anglais, presque en ruine, du début du XXe siècle... et surtout chaque personnalité des hôtes qui accueillerons votre âme, l'impactera! Une course contre la montre aux multiples enjeux existentielles qui ne laissera notre héros aucune minute de répis.... Memoire ou pas, il doit se sortir de là et surtout sauver une vie...
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !