Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707186409
Code sériel : 441
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 186
Format : 125 x 190 mm

Pour les musulmans

Précédé de Leurs passions tristes, nos causes communes

Edwy PLENEL (Auteur, Préface)
Date de parution : 21/01/2016
« “Il y a un problème de l’islam en France”, n’hésite pas à proclamer un académicien, regrettant même “que l’on abandonne ce souci de civilisation au Front national”.
À cette banalisation intellectuelle d’un discours semblable à celui qui, avant la catastrophe européenne, affirmait l’existence d’un “problème juif” en France, ce livre...
« “Il y a un problème de l’islam en France”, n’hésite pas à proclamer un académicien, regrettant même “que l’on abandonne ce souci de civilisation au Front national”.
À cette banalisation intellectuelle d’un discours semblable à celui qui, avant la catastrophe européenne, affirmait l’existence d’un “problème juif” en France, ce livre répond en prenant le parti de nos compatriotes d’origine, de culture ou de croyance musulmanes contre ceux qui les érigent en boucs émissaires de nos inquiétudes et de nos incertitudes. L’enjeu n’est pas seulement de solidarité mais de fidélité. Pour les musulmans donc, comme l’on écrirait pour les juifs, pour les Noirs et pour les Roms, ou, tout simplement, pour la France. »
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707186409
Code sériel : 441
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 186
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

"Mon livre est un cri d'alarme et un geste de solidarité", justifie le cofondateur de Mediapart, Edwy Plenel, qui entend défendre les musulmans de France, « qu'ils soient de culture, d'origine ou de croyance », contre ceux qui les érigent en boucs émissaires. Prolongement d'un article qu'il avait fait paraître en août 2013, à la suite d'Alain Finkielkraut, académicien, qui déclara: "Il y a un problème de l'islam en France", ce court ouvrage tance la bien-pensance des éditorialistes et des intellectuels qui englobent dans un même sac tous les musulmans responsables des actes répréhensibles commis prétendument au nom de l'islam.
Salam News

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • frconstant Posté le 4 Décembre 2017
    « Pour les musulmans » est un pamphlet politique signé Edwy PLENEL. Ce journaliste, cofondateur et Président de Médiapart, journal en ligne indépendant et participatif a rédigé cette critique publiée une première fois en 2014. Il a complété son analyse et l’a enrichie de deux textes écrits à la suite des attentats qui ont ensanglanté Paris en 2015. Le titre choisi, largement explicité et commenté dans l’ouvrage, ne doit pas laisser croire à un soutien inconditionnel à une quelconque mouvance extrémiste. Tout au contraire, « Pour les musulmans » se veut un cri réclamant en France (et dans nos pays européens) la poursuite d’une politique visant, défendant et rendant possible la poursuite de la finalité d’égalité dans notre société. S’appuyant sur l’Histoire, relisant les prises de position de quelques grands ténors, ‘lanceurs d’alerte’ qu’étaient Jean Jaurès, Max Frisch, Einstein, Zweig, Duhamel et autres pontes tels Victor Hugo ou Emile Zola. Le discours contradictoire, malheureusement bien actuel, est tenu par les Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, David Finkielkraut et autres porteurs de thèses qui voudraient que toutes les civilisations ne soient pas de même niveau. Qu’il en existe donc qui sont supérieures donc s’arrogeant le droit de décider ce qui convient de faire... « Pour les musulmans » est un pamphlet politique signé Edwy PLENEL. Ce journaliste, cofondateur et Président de Médiapart, journal en ligne indépendant et participatif a rédigé cette critique publiée une première fois en 2014. Il a complété son analyse et l’a enrichie de deux textes écrits à la suite des attentats qui ont ensanglanté Paris en 2015. Le titre choisi, largement explicité et commenté dans l’ouvrage, ne doit pas laisser croire à un soutien inconditionnel à une quelconque mouvance extrémiste. Tout au contraire, « Pour les musulmans » se veut un cri réclamant en France (et dans nos pays européens) la poursuite d’une politique visant, défendant et rendant possible la poursuite de la finalité d’égalité dans notre société. S’appuyant sur l’Histoire, relisant les prises de position de quelques grands ténors, ‘lanceurs d’alerte’ qu’étaient Jean Jaurès, Max Frisch, Einstein, Zweig, Duhamel et autres pontes tels Victor Hugo ou Emile Zola. Le discours contradictoire, malheureusement bien actuel, est tenu par les Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, David Finkielkraut et autres porteurs de thèses qui voudraient que toutes les civilisations ne soient pas de même niveau. Qu’il en existe donc qui sont supérieures donc s’arrogeant le droit de décider ce qui convient de faire des autres qui sont inférieures. Ce message, devenu politiquement correct se nourrit de la peur distillée au cœur des populations en repli identitaires. « Ayez peur ! Nous, les politiques, nous nous occupons du reste ! » Cette horreur a d’autant plus de chance de s’implanté si elle dispose d’une cible désignée, d’un baudet sur qui crier haro ! Les musulmans, généralisation abusive par excellence sont ‘naturellement désignés pour remplir cette ‘fonction historique’ que l’on retrouve, de siècle en siècle chaque fois qu’un pouvoir fort tente de s’approprier le Monde. Les musulmans, ceux par qui la peur et le repli identitaire sont pleinement justifiés deviennent donc les victimes de la bêtise humaine prête à accepter un mouton noir … pour autant qu’il désigne l’autre, l’étrange, l’étranger ! Or, ces musulmans, pour la plupart, sont aussi Français que les ‘Français d’origine’, c’est-à-dire ceux qui, au cours des migrations répétées de l’Histoire sont maintenant des Français-Français, titre aussi fou qu’inutile si on vise l’égalité et non l’identité frileusement patriotique. Avec intelligence, pertinence et références précises, Edwy PLENEL montre combien les politiques qui se veulent identitaires relèvent d’un faussement des valeurs de la République. Elles visent à forcer l’assimilation des étrangers plutôt que leur intégration et se construisent sur la négation même du principe de base de la Déclaration des droits de l’Homme refusant toute distinction hiérarchisant races, religions, sexes et croyance. Même si le fond du plaidoyer de Edwy PLENEL n’est pas une nouveauté, il faut lui reconnaître le courage d’oser marteler avec force que croire à la supériorité d’une race (la nôtre, bien sûr !) n’est pas une preuve de bon sens mais, bien plus, une injure faite à l’Homme, à l’Humanité entière. L’auteur nous invite donc à rester conscient et à déceler dans les discours ambiants les refrains xénophobes, les raccourcis aussi faux que fous qui font des migrations une source de peur qui tétanise le citoyen lambda. Ne pas faire preuve de cette attention à ce qui est véhiculé dans les prises de paroles identitaires toutes les décisions servant le pouvoir des dirigeants plutôt que le bien-être des peuples. Un livre qui invite à vivre debout !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stemilou Posté le 25 Décembre 2015
    La première chose qui est dite dans cet essai, la première phrase qui marque est : il y a un problème de l'islam en France. Cet ouvrage est le condensé d'un débat qui existe depuis des dizaines d'années et qui a débuté avec les juifs, les idées et craintes d'alors refont surface en s'adaptant aux musulmans. En question officiellement l'Islam qui va à l'encontre de la laïcité mais au final en y regardant de plus près il est plutôt question des musulmans et de leur culture, une culture qui commence à déranger; et comme il est mal vu de s'en prendre à des gens attaquons donc leur idéologie qui à première vu va à l'encontre d'un principe fondamental de la République: la laïcité. Cette laïcité si durement acquise devient l'élément principal de bataille. L'auteur indique qu'il en va de même pour les roms et tous ceux qui finalement n'entrent pas dans le moule de la République. "Sauf, encore une fois, à renouer avec les préjugés coloniaux qui esentialisaient d'autres cultures pour les dominer et les opprimer, les rejeter ou les soumettre, rien ne justifie que l'on érète l'incompatibilité entre la République, ses idéaux et ses principes, et la revendication d'être reconnu,... La première chose qui est dite dans cet essai, la première phrase qui marque est : il y a un problème de l'islam en France. Cet ouvrage est le condensé d'un débat qui existe depuis des dizaines d'années et qui a débuté avec les juifs, les idées et craintes d'alors refont surface en s'adaptant aux musulmans. En question officiellement l'Islam qui va à l'encontre de la laïcité mais au final en y regardant de plus près il est plutôt question des musulmans et de leur culture, une culture qui commence à déranger; et comme il est mal vu de s'en prendre à des gens attaquons donc leur idéologie qui à première vu va à l'encontre d'un principe fondamental de la République: la laïcité. Cette laïcité si durement acquise devient l'élément principal de bataille. L'auteur indique qu'il en va de même pour les roms et tous ceux qui finalement n'entrent pas dans le moule de la République. "Sauf, encore une fois, à renouer avec les préjugés coloniaux qui esentialisaient d'autres cultures pour les dominer et les opprimer, les rejeter ou les soumettre, rien ne justifie que l'on érète l'incompatibilité entre la République, ses idéaux et ses principes, et la revendication d'être reconnu, respecté et admis comme musulman" Cette phrase résume à elle seule l'objet du livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kevinaaaa Posté le 8 Août 2015
    J'ai toujours aimé cette idée de journal indépendant (vraiment indépendant) et participatif qu'est Médiapart. Comme tout le monde j'ai suivi de plus ou moins près les scandales révélés par Médiapart ou les débats ou échanges d'idées avec ces fondateurs. Quand j'ai su qu'Edwy Plenel, président et cofondateur de Médiapart, sortait un essai dans une période assez trouble sur la plan politique lorsqu'on aborde les discriminations en tous genres, j'ai absolument voulu le découvrir. Ce livre m'a plu à toutes les pages, pas une fois je n'ai pas partagé ce qu'il a abordé au fil de ma lecture, et c'est malheureusement avec effroi que j'ai refermé cette lecture coup de poing. Bien sûr que je trouve qu'il y a une montée significative du racisme suite à une banalisation de propos islamophobes en force dans les divers médias, mais j'avoue que je n'avais pas poussé ma réflexion (ou pas voulu?) jusqu'à arriver à faire un parallèle significatif avec le ''problème juif'' comme il a été abordé en des temps détestables et qui a donné vie à la barbarie que nous avons malheureusement connu, en France et ailleurs. J'ai beaucoup lu sur la seconde guerre mondiale et souvent pleuré ses milliers de morts... J'ai toujours aimé cette idée de journal indépendant (vraiment indépendant) et participatif qu'est Médiapart. Comme tout le monde j'ai suivi de plus ou moins près les scandales révélés par Médiapart ou les débats ou échanges d'idées avec ces fondateurs. Quand j'ai su qu'Edwy Plenel, président et cofondateur de Médiapart, sortait un essai dans une période assez trouble sur la plan politique lorsqu'on aborde les discriminations en tous genres, j'ai absolument voulu le découvrir. Ce livre m'a plu à toutes les pages, pas une fois je n'ai pas partagé ce qu'il a abordé au fil de ma lecture, et c'est malheureusement avec effroi que j'ai refermé cette lecture coup de poing. Bien sûr que je trouve qu'il y a une montée significative du racisme suite à une banalisation de propos islamophobes en force dans les divers médias, mais j'avoue que je n'avais pas poussé ma réflexion (ou pas voulu?) jusqu'à arriver à faire un parallèle significatif avec le ''problème juif'' comme il a été abordé en des temps détestables et qui a donné vie à la barbarie que nous avons malheureusement connu, en France et ailleurs. J'ai beaucoup lu sur la seconde guerre mondiale et souvent pleuré ses milliers de morts sacrifiés sur l'autel de la barbarie et de la bêtise humaine dans ces nombreuses lectures ... Alors comment rester insensible à ce brillant ouvrage qui prouve, avec forces d'arguments, de parallèles et d'exemples, que nous prenons ce même chemin à l'encontre des musulmans de France et d'ailleurs ... En rappelant à juste titre les hommes qui se sont battus en leur temps pour ne pas adhérer au ''problème juif'', Plenel nous escorte à ne pas souscrire passivement à ces nombreux propos qui, sous la faveur de l'amalgame, la peur et l'incompréhension, soulignent trop souvent ici ou ailleurs la présence d'un ''problème de l'islam en France''. Un "J'accuse" des temps modernes, un vibrant appel au refus de cet état de faits qui devrait tous nous alerter, un réveil, enfin, d'intellectuels contre cette bêtise ambiante, un refus salutaire contre toute cette m.... que l'on voit trop souvent banalisée dans les médias. Un livre à lire, absolument !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LaFouineuse Posté le 6 Mai 2015
    Livre très intéressant. Petit bémol, le titre peut porter à confusion... Quand je suis allée le commander à la librairie, la dame a fait une drôle de tête... J4ai du lui dire: non mais ce livre n'est pas fait pour être lu QUE par les musulmans, c'est un titre sur le modèle de Dreyfus avec son article "pour les juifs" avant la seconde guerre mondiale... Un avertissement pour tous les français en fait .... bref, ce livre est à lire, par tous, surtout en ce moment, la France en a besoin :/ Un grand merci à Edwy Plenel ! (et avec la nouvelle édition du livre, y'a une préface rajoutée par Edwy Plenel, où il parle évidement de Charlie Hebdo et des évènements qui se sont passé en janvier 2015 ... perso je n'ai pas pu lire ce passage, j'ai acheté le livre dès sa sortie en septembre 2014 :/ )
  • Aiss69 Posté le 21 Avril 2015
    Très bon rappel quand à nos valeurs des plus ancestrales à savoir les principes universels sur lesquels furent fondés La République ,riche des toutes ses valeurs que nous chérissions et défendons...A travers des exemples passés de l'histoire de l'Europe -de grands hommes qui marquèrent leurs époques et La France -Edwy Plenel tente de raisonner d'une manière fort admirable une partie de nos compatriotes qui souvent sur des prétextes néocolonialistes ou de recherche du mal de La Nation en oublient l'essence même des fondements et matrices de nos codes nationaux... A savoir l'équité, l'unité,le respect ! A lire dans le but d'ouvrir votre réflexion sur le sujet( au delà des musulman la question est celle de L' Autre) Citation page 95 : " L'Etat laïque n'est ni hostile ni indiffèrent aux religions il leurs est extérieur "
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !