Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266296168
Code sériel : 12526
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Roméo et Juliette

François-Victor HUGO (Traducteur)
Date de parution : 24/06/2019
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

Un drame fatal se prépare pour un couple d’amoureux nés sous la pire des étoiles, et rien n’apaisera la haine inexpiable que se vouent leurs nobles familles.
Ballet, opéra, chanson, cinéma : les enfants de Vérone ont fait le tour du monde. Juliette est victime de son innocence...

LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

Un drame fatal se prépare pour un couple d’amoureux nés sous la pire des étoiles, et rien n’apaisera la haine inexpiable que se vouent leurs nobles familles.
Ballet, opéra, chanson, cinéma : les enfants de Vérone ont fait le tour du monde. Juliette est victime de son innocence et de sa pureté ; Roméo, de sa fougue. Autant que la rivalité de leurs parents, c’est le destin qui entraîne leur séparation, un mauvais sort fait de hasards, d’accidents et de malchances.
Par la grâce du génie poétique de Shakespeare, Roméo et Juliette incarnent toute la tragédie de la jeunesse révoltée au nom de l’amour contre le conformisme et la stupidité du monde adulte.

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266296168
Code sériel : 12526
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ilodelecture Posté le 7 Octobre 2021
    Ce roman parle d’amour! D’un amour compliqué, d’un amour impossible mais surtout d’un amour si passionnel et intense! ❤️ C’est ma première lecture de Roméo et Juliette et ça ne sera pas ma dernière!! J’avais peur que le langage soit trop soutenu et que je ne comprenne pas ce que je lisais… mais pas du tout!! Le point fort de ma lecture a été l’humour! Vraiment je riais comme une imbécile 😂 Roméo et Juliette c’est les drama queen et drama king originels 😂 Donc vous l’aurez compris, cette lecture a été une grande réussite pour moi ! Lancez-vous s’il vous tente!! ❤️
  • Les_plaisirs_des_mots Posté le 24 Septembre 2021
    Lire une pièce de théâtre qui a disons... un certain âge, c'est forcément un peu particulier, surtout si on est encore une adolescente pas franchement décidée à être fan de littérature (ça va venir, ça va venir). Toutefois, s'agissant de Roméo et Juliette, LE couple, qui m'a fait rêver, espérer, puis avouons le, carrément pleurer, j'ai décidé de me plongée toute entière dans cette lecture, sans à priori, juste avec le plaisir de découvrir la véritable histoire, après films et musiques. Fatalement, je me suis frottée aux nombreuses différences qu'offre le texte original, représentant de son époque... tellement éloignée de la notre (date de parution officielle en 1597, tout de même). C'était étrange de replonger dans ce texte déjà en grande partie entendu dans le film de Baz Lurhmann, mais qui n'a pourtant plus grand chose à voir (on oublie les pistolets et les hélicoptères, s'il vous plaît). La scène d'introduction avec divers membres appartenant aux deux familles qui se chamaillent m'a un peu laissée perplexe... mais pas autant que la toute dernière scène, dans le tombeau des Capulet, où Roméo et Paris se battent en duel (Paris meurt en plus, désolée du spoil, mais ça fait 423 ans que c'est... Lire une pièce de théâtre qui a disons... un certain âge, c'est forcément un peu particulier, surtout si on est encore une adolescente pas franchement décidée à être fan de littérature (ça va venir, ça va venir). Toutefois, s'agissant de Roméo et Juliette, LE couple, qui m'a fait rêver, espérer, puis avouons le, carrément pleurer, j'ai décidé de me plongée toute entière dans cette lecture, sans à priori, juste avec le plaisir de découvrir la véritable histoire, après films et musiques. Fatalement, je me suis frottée aux nombreuses différences qu'offre le texte original, représentant de son époque... tellement éloignée de la notre (date de parution officielle en 1597, tout de même). C'était étrange de replonger dans ce texte déjà en grande partie entendu dans le film de Baz Lurhmann, mais qui n'a pourtant plus grand chose à voir (on oublie les pistolets et les hélicoptères, s'il vous plaît). La scène d'introduction avec divers membres appartenant aux deux familles qui se chamaillent m'a un peu laissée perplexe... mais pas autant que la toute dernière scène, dans le tombeau des Capulet, où Roméo et Paris se battent en duel (Paris meurt en plus, désolée du spoil, mais ça fait 423 ans que c'est sorti). Je ne sais pas pourquoi absolument tout le monde a autant délaissé ce cher Paris dans les revisites... À contrario, j'ai lu avec bonheur les scènes que je connaissais déjà très bien. J'aime beaucoup l'affrontement entre Mercutio, Tybalt et (plus ou moins) Roméo. Ma préférée, de manière absolument pas originale, revient à la séquence du bal (où ils se rencontrent sans se connaître), suivie de celle du balcon de Juliette. Le monologue de Roméo, leurs échanges passionnés... je les ai lus et relus un nombre incalculable de fois depuis que je possède le livre. "Roméo. - Il se rit des plaies, celui qui n'a jamais reçu de blessures ! (Apercevant Juliette qui apparaît à une fenêtre) - Mais doucement ! Quelle lumière jaillit par cette fenêtre ? Voilà l'Orient, et Juliette est le soleil ! Lève-toi, belle aurore, et tue la lune jalouse, qui déjà languit et pâlit de douleur, parce que toi, sa prêtresse, tu es plus belle qu'elle-même ! Ne sois plus sa prêtresse, puisqu'elle est jalouse de toi ; sa livrée de vestales est maladive et blême, et les folles seules la portent : rejette-là ! ... Voilà ma dame ! Oh ! voilà mon amour ! Oh ! si elle pouvait le savoir... [...] Voyez comme elle appuie sa joue sur sa main ! Oh ! que ne suis-je le gant de cette main ! Je toucherais sa joue !" Extrait de mon exemplaire Larousse tout usé et corné (Oh mon Dieu, je vais tellement encore le relire !). Ce que j'ai vraiment aimé dans cette lecture, c'est que même si je connaissais l'histoire, même si, plus ou moins les modifications des versions que j'avais vu, je savais à quoi m'en tenir, j'étais tout aussi bouleversée. Peut-être même plus encore de savoir que je découvrais là, avec un certain émerveillement, l'histoire telle qu'elle avait été écrite (bon et traduite) par son créateur. De plus, Roméo Juliette, de William Shakespeare, fait partie des rares livres a m'avoir tiré des larmes à la fin. Les derniers mots du Prince de Vérone n'ont jamais quittés ma mémoire depuis, et me font toujours des frissons lorsque je les relis... "[...] Car jamais aventure ne fut plus douloureuse que celle de Juliette et de son Roméo." Enfin, comment ne pas en venir à simplement parler du mythe que représentent ces deux amoureux ? Roméo et Juliette, les amants maudits, l'amour impossible par excellence, sous la haine de leurs deux familles. Je connais beaucoup de personnes à qui ça ne parle pas tellement, aujourd'hui nous sommes un peu moins soumis aux problèmes qu'ils ont rencontrés (quoi que ça dépend du pays où l'on né). Mais cette oeuvre reste la plus tragique que je connaisse. Élevée aux Disney, Pixar et autres DreamWorks, j'étais une accro assidue des Happy End. Roméo Juliette m'a appris à voir ce qu'il y a de plus beau dans le malheur d'une tragédie. Cette indicible sensation qu'on rencontre en lisant les douleurs des autres, celle qui nous parlent et nous touchent. Sûrement que cette histoire de Roméo Juliette, la première, la plus ancienne, n'est pas forcément la plus facile d'accès, même encore aujourd'hui. De plus, l'histoire a été tellement reprise et revisitée qu'il est tentant de s'en tenir aux films, plutôt que de s'attaquer à la lecture originale, qui porte davantage les mœurs et le style de son époque, nous parlant sûrement moins par certains aspects. Malgré ça, j'ai aimé découvrir cette oeuvre intemporelle, que je chéri aujourd'hui peut-être plus encore que ses revisites.
    Lire la suite
    En lire moins
  • elo_lep_16 Posté le 14 Septembre 2021
    Ce livre a été un pure coup de cœur. Je suis une grande fan du film Roméo et Juliette, (celui où Roméo est interprété par Leonardo DiCaprio) donc, je me suis mis au défi de lire, pour mon premier classique Roméo et Juliette. Je n’est pas été déçu. l’histoire est incroyable et compréhensible malgré que la poésie soit partie entière du roman. Tout est fluide et les répliques des personnages reste gravé dans la mémoire.
  • Morphil Posté le 8 Septembre 2021
    Bien sûr le thème est éculé, Tristan et Iseut, Héloïse et Abélard et tant d'autres... C'est quand même et avant tout une belle histoire d'amour, cette amour qui se fout de tout et qui est plus forte que la haine, cette haine qui gagne la bataille mais qui en réalité perd la guerre. Empêchez vos enfants de s'aimer comme ils veulent mais ne vous étonnez pas qu'ils vous crachent à la gueule. Une bien belle dénonciation des rivalités ridicules et des mariages de "raison". Pas de crainte, Shakespeare est très facile à lire.
  • GEHE138 Posté le 6 Septembre 2021
    Si l'histoire en elle-même est bonne et l'intrigue rondement menée, je dois être honnête et avouer que la lecture de cette pièce m'a été pénible. La faute au style suranné qui ne me sied guère ; un style difficile à lire, qui demande beaucoup d'efforts et qui m'a épuisé. Je crois que le sujet m'est trop connu et que la pièce est trop ancienne, même si elle parle d'un thème universel?
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    Cette année, mon Valentin, c'est mon bouquin !

    Des romances qui donnent des papillons dans le ventre aux passions qui font battre le cœur à 200 à l’heure, en passant par des essais sur le couple ou la sexualité… voici 24 livres Pocket avec qui passer sa Saint-Valentin (et plus si affinités !).

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Saint-Valentin, 34 livres pour parler d'amour

    Un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout... Nombreux sont les auteurs qui ont voulu retranscrire l'ivresse amoureuse sur papier. Parfois avec des mots, parfois avec des dessins, mais toujours avec passion. Une sélection pour (re)découvrir l’amour sous toutes ses formes.

    Lire l'article