Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221203385
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Cruelles

Alexandra MAILLARD (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 05/10/2017

Quatre filles. Un secret partagé. Une montagne de culpabilité.
Je ne suis pas bête au point de penser pouvoir réparer ce qui lui est arrivé.
Mais il faut que je redevienne delle que j’étais avant, quelqu’un qui fait les bons choix…
Entrez dans l’univers de Cat Clarke, la reine du thriller émotionnel !

EAN : 9782221203385
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bluedove Posté le 25 Juillet 2021
    Une ado de 16 ans adorerait ce genre de livre. Mais l'intrigue, vite dévoilée, ne casse pas trois pattes à un caneton. Je crois que l'auteure aurait dû se concentrer sur le personnage de Polly et s'amuser à lui créer un côté obscur à la Dark Vador. Cela aurait été sympa de la voir tenir les rênes du mal et pourquoi pas torturer "psychologiquement" ses copines. Rien. Les personnages ne sont pas travaillés, l'intrigue non plus d'ailleurs. Le roman est léger, simple mais il ne s'agit aucunement d'un suspens qui nous tient en haleine. La fin est digne de l'auteur. Inachevée. Pas mal mais sans plus !
  • Bluedove Posté le 25 Juillet 2021
    Une ado de 16 ans adorerait ce genre de livre. Mais l'intrigue, vite dévoilée, ne casse pas trois pattes à un caneton. Je crois que l'auteure aurait dû se concentrer sur le personnage de Polly et s'amuser à lui créer un côté obscur à la Dark Vador. Cela aurait été sympa de la voir tenir les rênes du mal et pourquoi pas torturer "psychologiquement" ses copines. Rien. Les personnages ne sont pas travaillés, l'intrigue non plus d'ailleurs. Le roman est léger, simple mais il ne s'agit aucunement d'un suspens qui nous tient en haleine. La fin est digne de l'auteur. Inachevée. Pas mal mais sans plus !
  • ameliero Posté le 25 Avril 2021
    L’histoire ne correspondait en rien à mes attentes ! Je pensais suivre ce voyage en Ecosse, mais Tara est déjà morte quand l’histoire commence. On apprend très vite ce qu’il s’est passé parce qu’Alice, l’héroïne principale, raconte ce voyage à Jack, le frère de Tara, qui aimerait connaître les derniers moments vécus par sa soeur. Alice nous raconte tout dans les détails, mais elle omet de parler de certaines choses à ce garçon, dont cette fameuse nuit où Tara est morte. Au début, j’ai trouvé qu’on apprenait les événements un peu trop rapidement, qu’il n’y avait pas trop de suspense. Mais par après, j’ai compris que le sujet principal du roman, l’horreur même de l’histoire, c’est le fait de voir Alice vivre avec cette culpabilité. Le fait de tout savoir et de ne rien pouvoir raconter pour s’éviter des ennuis. Le titre est vraiment bien choisi, c’est un monde féminin assez hostile, comme on en retrouve souvent, avec cette obsession à vouloir devenir populaire. On déteste Tara d’être comme elle est, mais elle ne mérite pas pour autant ce qui lui arrive. Si je devais trouver un point négatif, ce serait l’histoire d’amour entre Alice et Jack. J’ai trouvé qu’elle était trop présente... L’histoire ne correspondait en rien à mes attentes ! Je pensais suivre ce voyage en Ecosse, mais Tara est déjà morte quand l’histoire commence. On apprend très vite ce qu’il s’est passé parce qu’Alice, l’héroïne principale, raconte ce voyage à Jack, le frère de Tara, qui aimerait connaître les derniers moments vécus par sa soeur. Alice nous raconte tout dans les détails, mais elle omet de parler de certaines choses à ce garçon, dont cette fameuse nuit où Tara est morte. Au début, j’ai trouvé qu’on apprenait les événements un peu trop rapidement, qu’il n’y avait pas trop de suspense. Mais par après, j’ai compris que le sujet principal du roman, l’horreur même de l’histoire, c’est le fait de voir Alice vivre avec cette culpabilité. Le fait de tout savoir et de ne rien pouvoir raconter pour s’éviter des ennuis. Le titre est vraiment bien choisi, c’est un monde féminin assez hostile, comme on en retrouve souvent, avec cette obsession à vouloir devenir populaire. On déteste Tara d’être comme elle est, mais elle ne mérite pas pour autant ce qui lui arrive. Si je devais trouver un point négatif, ce serait l’histoire d’amour entre Alice et Jack. J’ai trouvé qu’elle était trop présente et, à mon sens, pas vraiment utile… Enfin, ce qui m’intéressait avant tout, c’était tout ce qui se rapportait au thriller, à l’intrigue principale. J’aurais préféré cette histoire sans cette petite amourette, ou avec cette amourette, mais de manière moins présente. La culpabilité d’Alice est vraiment bien retranscrite, et on a de la peine pour elle. On sait que ce n’est pas vraiment de sa faute si Tara est morte, que c’était un « accident » (le doute est permis), mais en même temps, tout garder pour elle, c’est mal, autant pour cette vérité non-rétablie que pour elle-même. Cat Clarke est surnommée la « reine du thriller émotionnel », j’aime beaucoup ! C’est bien ce que j’ai ressenti en lisant « Cruelles ». Je ne serais pas contre de découvrir ses autres titres. « Cruelles » était une bonne mise en bouche, même si je ne m’attendais pas du tout à cette histoire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • ameliero Posté le 25 Avril 2021
    L’histoire ne correspondait en rien à mes attentes ! Je pensais suivre ce voyage en Ecosse, mais Tara est déjà morte quand l’histoire commence. On apprend très vite ce qu’il s’est passé parce qu’Alice, l’héroïne principale, raconte ce voyage à Jack, le frère de Tara, qui aimerait connaître les derniers moments vécus par sa soeur. Alice nous raconte tout dans les détails, mais elle omet de parler de certaines choses à ce garçon, dont cette fameuse nuit où Tara est morte. Au début, j’ai trouvé qu’on apprenait les événements un peu trop rapidement, qu’il n’y avait pas trop de suspense. Mais par après, j’ai compris que le sujet principal du roman, l’horreur même de l’histoire, c’est le fait de voir Alice vivre avec cette culpabilité. Le fait de tout savoir et de ne rien pouvoir raconter pour s’éviter des ennuis. Le titre est vraiment bien choisi, c’est un monde féminin assez hostile, comme on en retrouve souvent, avec cette obsession à vouloir devenir populaire. On déteste Tara d’être comme elle est, mais elle ne mérite pas pour autant ce qui lui arrive. Si je devais trouver un point négatif, ce serait l’histoire d’amour entre Alice et Jack. J’ai trouvé qu’elle était trop présente... L’histoire ne correspondait en rien à mes attentes ! Je pensais suivre ce voyage en Ecosse, mais Tara est déjà morte quand l’histoire commence. On apprend très vite ce qu’il s’est passé parce qu’Alice, l’héroïne principale, raconte ce voyage à Jack, le frère de Tara, qui aimerait connaître les derniers moments vécus par sa soeur. Alice nous raconte tout dans les détails, mais elle omet de parler de certaines choses à ce garçon, dont cette fameuse nuit où Tara est morte. Au début, j’ai trouvé qu’on apprenait les événements un peu trop rapidement, qu’il n’y avait pas trop de suspense. Mais par après, j’ai compris que le sujet principal du roman, l’horreur même de l’histoire, c’est le fait de voir Alice vivre avec cette culpabilité. Le fait de tout savoir et de ne rien pouvoir raconter pour s’éviter des ennuis. Le titre est vraiment bien choisi, c’est un monde féminin assez hostile, comme on en retrouve souvent, avec cette obsession à vouloir devenir populaire. On déteste Tara d’être comme elle est, mais elle ne mérite pas pour autant ce qui lui arrive. Si je devais trouver un point négatif, ce serait l’histoire d’amour entre Alice et Jack. J’ai trouvé qu’elle était trop présente et, à mon sens, pas vraiment utile… Enfin, ce qui m’intéressait avant tout, c’était tout ce qui se rapportait au thriller, à l’intrigue principale. J’aurais préféré cette histoire sans cette petite amourette, ou avec cette amourette, mais de manière moins présente. La culpabilité d’Alice est vraiment bien retranscrite, et on a de la peine pour elle. On sait que ce n’est pas vraiment de sa faute si Tara est morte, que c’était un « accident » (le doute est permis), mais en même temps, tout garder pour elle, c’est mal, autant pour cette vérité non-rétablie que pour elle-même. Cat Clarke est surnommée la « reine du thriller émotionnel », j’aime beaucoup ! C’est bien ce que j’ai ressenti en lisant « Cruelles ». Je ne serais pas contre de découvrir ses autres titres. « Cruelles » était une bonne mise en bouche, même si je ne m’attendais pas du tout à cette histoire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MathildeLitteraire Posté le 31 Mars 2021
    J’ai déjà lu la plupart des livres de Cat Clarke que j’aime beaucoup pour la plupart. J’ai trouvé celui-là par hasard sur Vinted. Nous suivons Alice King, une adolescente londonienne de 16 ans. Lors d’un voyage scolaire en Ecosse, un drame se produit ; Alice et ses camarades Cass, Polly et Rae partagent le secret de ce drame. Un thriller Young Adult dans la lignée des livres de Cat Clarke. Ce livre est un véritable page-turner, j’ai été complètement happée par l’histoire ! Je voulais absolument savoir la vérité, ce qui s’était passé pendant ce voyage en Ecosse… Il y a vraiment ce côté terrifiant qui fait la particularité des livres de Cat Clarke. L’autrice va alterner entre deux périodes : le voyage scolaire puis quelques mois après. Au fur et à mesure, on en apprend plus sur les événements terribles qui se sont passés pendant ce voyage et l’impact de ce voyage sur les quatre amies. L’écriture est totalement addictive et imprévue, elle nous plonge dans l’histoire et nous donne envie de savoir ce qui s’est passé ! Néanmoins, ce livre passe trop rapidement, tout arrive vite et je suis restée un peu sur ma faim, la fin est un peu rapide,... J’ai déjà lu la plupart des livres de Cat Clarke que j’aime beaucoup pour la plupart. J’ai trouvé celui-là par hasard sur Vinted. Nous suivons Alice King, une adolescente londonienne de 16 ans. Lors d’un voyage scolaire en Ecosse, un drame se produit ; Alice et ses camarades Cass, Polly et Rae partagent le secret de ce drame. Un thriller Young Adult dans la lignée des livres de Cat Clarke. Ce livre est un véritable page-turner, j’ai été complètement happée par l’histoire ! Je voulais absolument savoir la vérité, ce qui s’était passé pendant ce voyage en Ecosse… Il y a vraiment ce côté terrifiant qui fait la particularité des livres de Cat Clarke. L’autrice va alterner entre deux périodes : le voyage scolaire puis quelques mois après. Au fur et à mesure, on en apprend plus sur les événements terribles qui se sont passés pendant ce voyage et l’impact de ce voyage sur les quatre amies. L’écriture est totalement addictive et imprévue, elle nous plonge dans l’histoire et nous donne envie de savoir ce qui s’est passé ! Néanmoins, ce livre passe trop rapidement, tout arrive vite et je suis restée un peu sur ma faim, la fin est un peu rapide, J’aurais voulu en savoir un peu plus … Il me manquait quelque chose à la fin. J’ai le sentiment que l’histoire n’est pas fini… Bref, je suis très contente de ma lecture bien qu’il me manque quelque chose.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)