Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265094185
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 225 mm

Derrière la haine

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 12/04/2012

Ce qui sépare l'amitié de la haine ? Parfois, une simple haie de jardin...

D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David.
Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge.
Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côte à côte dans une...

Ce qui sépare l'amitié de la haine ? Parfois, une simple haie de jardin...

D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David.
Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge.
Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côte à côte dans une harmonie parfaite.
Jusqu'au jour du drame.
Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...

Derrière la haine est un roman psychologique à glacer les sangs, d'une noirceur implacable.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265094185
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 225 mm
Fleuve éditions

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • majero Posté le 8 Décembre 2019
    Comment un accident va initier la haine et la folie entre deux couples, amis, voisins, chacun parents d'un jeune garçon, avec leurs histoires et leurs secrets. Parfois limite crédible, faut reconnaître que ce roman noir noir noir est psychologiquement fort bien foutu.
  • Leslecturesdemila Posté le 1 Décembre 2019
    Derrière la haine : un drame qui fait basculer les personnages dans la folie ,la haine, la violence . C'est intrigue est bien menée. La lecture est simple et fluide. Le sujet principal est le deuil. • 🅜🅞🅝 🅐🅥🅘🅢 : J'en attendais tellement plus ! La fin est prévisible dès le milieu du livre on sait ! Le livre m'a mit mal à l'aise, j'ai été embêté de m'imaginer ce qui pouvait arriver. Plus l'histoire avançait plus je me persuadais que ça ne pouvait pas se passer ainsi ! Mais si !😱. • Pour conclure j'ai aimé lire ce livre même si le suspens n'est pas au rendez vous. Au vu des bonnes critiques je m'attendais à autre chose notamment une happy end. Roman trop noir et malsain pour moi surtout quand ce sont des enfants mit en jeu.
  • ElonaBloodshed Posté le 29 Novembre 2019
    J'adore les thrillers, surtout les thrillers psychologiques. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai ouvert celui-ci, vers 22h30 dans mon lit. Il est 3h10 du matin, et je viens de le refermer après en avoir dévoré les quelques 350 pages, au plus grand désespoir de ma quantité de sommeil de cette nuit. Comment se fait-il que je découvre ce roman et Barbara Abel seulement maintenant ? Je viens d'ailleurs de compulsivement commander sa suite et deux autres romans du même auteur, c'est pour dire le coup de coeur. Je n'ai pas réussi à lâcher ce livre tant l'histoire est prenante, tant les rebondissements sont inattendus et sèment encore plus le doute, tant la tension est à son comble au fur et à mesure qu'on avance dans une histoire de plus en plus malsaine et sordide. Et je m'attendais à tout sauf à cette fin. Grandiose, j'ai hâte de découvrir les autres œuvres de Barbara Abel (à commencer par la suite "Après la fin")
  • YsaM Posté le 26 Novembre 2019
    L’intrigue me plaisait bien et je me doutais que ce livre serait un bon thriller psychologique avec tout ce qu’il faut dedans pour faire monter la tension, être surprise, voire angoissée et se perdre au point de ne plus savoir qui ment et qui dit la vérité. Les histoires de voisinage sont souvent terribles quand la mésentente s’installe, certaines peuvent aller très loin et c’est ce que va nous démontrer Barbara Abel avec l’histoire de ces deux couples bien sympathiques au premier abord. Il y a Tiphaine et Sylvain avec leur petit garçon Maxime, à côté c’est Laetitia, David et leur petit Milo pratiquement du même âge que Maxime, les deux enfants sont inséparables, un peu comme des frères, d’ailleurs les familles sont indissociables elles aussi, elles vivent dans des maisons séparées mais partagent beaucoup de leur quotidien, beaucoup trop peut-être. L’amitié semble solide, ils ont leurs habitudes, les apéro, les goûters, les dîners, ils se confient, partagent des petits secrets mais un jour, cette belle entente vole en éclat à cause d’un terrible accident qui ne laissera personne indemne. Et la suspicion s’installe, les portes sont désormais fermées, les anciens amis s’évitent, on cherche un coupable, on se rejette la faute, une... L’intrigue me plaisait bien et je me doutais que ce livre serait un bon thriller psychologique avec tout ce qu’il faut dedans pour faire monter la tension, être surprise, voire angoissée et se perdre au point de ne plus savoir qui ment et qui dit la vérité. Les histoires de voisinage sont souvent terribles quand la mésentente s’installe, certaines peuvent aller très loin et c’est ce que va nous démontrer Barbara Abel avec l’histoire de ces deux couples bien sympathiques au premier abord. Il y a Tiphaine et Sylvain avec leur petit garçon Maxime, à côté c’est Laetitia, David et leur petit Milo pratiquement du même âge que Maxime, les deux enfants sont inséparables, un peu comme des frères, d’ailleurs les familles sont indissociables elles aussi, elles vivent dans des maisons séparées mais partagent beaucoup de leur quotidien, beaucoup trop peut-être. L’amitié semble solide, ils ont leurs habitudes, les apéro, les goûters, les dîners, ils se confient, partagent des petits secrets mais un jour, cette belle entente vole en éclat à cause d’un terrible accident qui ne laissera personne indemne. Et la suspicion s’installe, les portes sont désormais fermées, les anciens amis s’évitent, on cherche un coupable, on se rejette la faute, une colère froide gronde, quelque chose est brisé et même si les couples tentent de recoller les morceaux, rien ne sera plus jamais comme avant. Et rien n’est plus comme avant, on s’épie, le doute et la peur s’installe, il y a des accidents surprenants, des phrases malheureuses et désormais c’est la guerre, une guerre terrible dont un seul couple sortira vainqueur, reste à savoir lequel. Quelle histoire, c’est incroyable, bouleversant, noir, anxiogène, l’auteure nous monte indirectement contre un couple, puis contre l’autre, elle nous balade, on ne sait plus quoi penser, on prend partie, puis on change d’avis, on est plongé dans un espèce de huis-clos dont on ne sait plus trop comment sortir. La fin est glaçante, je suis restée sans bouger, je tenais le livre du bout des doigts, sidérée et me disant que ce genre d’histoire pouvait très bien arriver dans la vraie vie. J’ai passé un super moment, le livre est addictif, on a du mal à le lâcher, j’avais envie de secouer un couple, puis l’autre, j’avais envie d’intervenir, de mettre en garde, ça m’énervait, c’est ça qui est chouette quand on entre dans le livre, on le lit et on le vit en même temps. Vous avez envie d’un peu de frissons, lisez le, vous ne le regretterez pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • prune42 Posté le 14 Novembre 2019
    Deux familles habitent l'une à côté de l'autre : Laetitia et David Brunelle avec leur fils Milo et Tiphaine et Sylvain Geniot avec leur fils Maxime. Ils sont très amis, leurs garçons jouent toujours ensemble jusqu'au jour où un drame survient : Maxime décède accidentellement. Tiphaine et Laetitia se brouillent car Tiphaine reproche à Laetitia de n'être pas intervenue. Quand Milo tombe malade suite à une soirée chez les Geniot, Laetitia est convaincue que Tiphaine, jalouse de leur fils, veut le faire disparaître. Puis c'est au tour du parrain de Milo de mourir brutalement. Laetitia est de plus en plus persuadée que son ex amie leur veut du mal. Mais personne ne la croit… Je connaissais déjà Barbara Abel avec L'innocence des bourreaux, Je t'aime ou Je sais pas. J'ai eu envie de lire ce nouveau thriller dont j'avais beaucoup entendu parler. Au début du roman, l'histoire est paisible, les choses se mettent en place tranquillement jusqu'au drame où d'un coup, le rythme d'accélère. D'ailleurs, j'ai été très surprise par la fin du livre à laquelle je ne m'attendais pas et par son extrême noirceur. Ce dénouement glace le sang… J'ai aimé dans ce livre le côté réaliste de la situation, deux couples... Deux familles habitent l'une à côté de l'autre : Laetitia et David Brunelle avec leur fils Milo et Tiphaine et Sylvain Geniot avec leur fils Maxime. Ils sont très amis, leurs garçons jouent toujours ensemble jusqu'au jour où un drame survient : Maxime décède accidentellement. Tiphaine et Laetitia se brouillent car Tiphaine reproche à Laetitia de n'être pas intervenue. Quand Milo tombe malade suite à une soirée chez les Geniot, Laetitia est convaincue que Tiphaine, jalouse de leur fils, veut le faire disparaître. Puis c'est au tour du parrain de Milo de mourir brutalement. Laetitia est de plus en plus persuadée que son ex amie leur veut du mal. Mais personne ne la croit… Je connaissais déjà Barbara Abel avec L'innocence des bourreaux, Je t'aime ou Je sais pas. J'ai eu envie de lire ce nouveau thriller dont j'avais beaucoup entendu parler. Au début du roman, l'histoire est paisible, les choses se mettent en place tranquillement jusqu'au drame où d'un coup, le rythme d'accélère. D'ailleurs, j'ai été très surprise par la fin du livre à laquelle je ne m'attendais pas et par son extrême noirceur. Ce dénouement glace le sang… J'ai aimé dans ce livre le côté réaliste de la situation, deux couples voisins et amis qui entretiennent d'excellentes relations jusqu'au drame qui fait tout basculer. Cet aspect réaliste m'a convaincue car même si c'est de la littérature, cela pourrait arriver à n'importe qui. Et puis au fond, connaît-on vraiment ses proches, même ses amis ? N'ont-ils pas (et peut-être nous aussi ?) des secrets inavouables cachés ? L'innocence des enfants, surtout celle de Milo, m'a touchée : contrairement aux adultes, eux ne savent pas, font confiance et peuvent être le jouet de la jalousie et de la cruauté des adultes. Je lirai peut-être la suite de ce roman, je pense découvrir d'autres faits glaçants encore dans le deuxième tome.
    Lire la suite
    En lire moins
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.