Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221087619
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 135 x 215 mm

Eucalyptus

Michéle ALBARET-MAATSCH (Traducteur)
Collection : Pavillons
Date de parution : 04/03/1999

Il était une fois, dans les terres reculées du sud de l'Australie …

Dans sa propriété du sud de l'Australie, un homme du nom de Holland vit avec sa fille Ellen. Il est veuf et intrigue la communauté du village voisin. Au fil des ans, à mesure qu'Ellen grandit et se transforme en une jeune femme d'une grande beauté, Holland plante des centaines...

Dans sa propriété du sud de l'Australie, un homme du nom de Holland vit avec sa fille Ellen. Il est veuf et intrigue la communauté du village voisin. Au fil des ans, à mesure qu'Ellen grandit et se transforme en une jeune femme d'une grande beauté, Holland plante des centaines d'eucalyptus sur son terrain, tous de variétés différentes. Le jour de ses dix-neuf ans, il annonce à sa fille sa décision : l'homme qui obtiendra sa main sera celui capable de reconnaître et de nommer chaque espèce d'eucalyptus, jusqu'au dernier… Les prétendants affluent de toutes parts, mais aucun ne possède le savoir suffisant… jusqu'à l'arrivée de l'étrange M. Cave, expert mondial de l'eucalyptus. Un homme froid, rigide, aux connaissances impressionnantes et qui approche du but de jour en jour. Pendant ce temps, Ellen se promène sur les terres de la vaste propriété et tombe sur un jeune conteur qui invente pour elle des histoires et la captive par ses contes… Murray Bail déconcerte, étonne, intrigue… Son roman ne ressemble à aucun autre. Sa narration complexe s'enrichit de réflexions sur l'art, l'errance, la beauté de la femme, la nature et le langage. L'auteur brouille les pistes, construit un récit foisonnant et délicatement ciselé qui nous promène dans un univers allégorique dont il maîtrise parfaitement les rouages.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221087619
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Folfaerie Posté le 25 Mai 2010
    Dans une petite ville perdue des Nouvelles Galles du Sud, un homme solitaire débarque un beau jour pour s'établir dans la grande propriété qu'il vient d'acheter. Comme tous les inconnus, il attise d'abord la curiosité de ses concitoyens, avant de faire naître la plus complète stupéfaction en réalisant un projet complètement fou. Un dernier mot enfin pour expliquer ce choix. Cela fait quelques années que l'acteur Russell Crowe, que j'adore, cherche à adapter ce roman à l'écran. Une première tentative il y a 4 ou 5 ans s'est soldée par un échec, mais le projet n'est pas abandonné pour autant. Cela a donc attisé ma curiosité, j'ai acheté "Eucalyptus" et ma foi, je n'ai pas été déçue. Bon voyage au pays du grand désert rouge... Certes les Australiens ont souvent des comportements singuliers, mais Holland se démarque particulièrement. En effet, quelques années après son arrivée, il fait venir sa fille, Ellen, âgée d'une dizaine d'années. Et tandis qu'Ellen grandit et gagne en beauté, le père passe l'essentiel de son existence à collecter toutes les variétés d'eucalyptus existantes, parcourant parfois de longues distances pour ramener un palnt. Année après année, inlassablement, le père et la fille plantent les jeunes arbustes et la... Dans une petite ville perdue des Nouvelles Galles du Sud, un homme solitaire débarque un beau jour pour s'établir dans la grande propriété qu'il vient d'acheter. Comme tous les inconnus, il attise d'abord la curiosité de ses concitoyens, avant de faire naître la plus complète stupéfaction en réalisant un projet complètement fou. Un dernier mot enfin pour expliquer ce choix. Cela fait quelques années que l'acteur Russell Crowe, que j'adore, cherche à adapter ce roman à l'écran. Une première tentative il y a 4 ou 5 ans s'est soldée par un échec, mais le projet n'est pas abandonné pour autant. Cela a donc attisé ma curiosité, j'ai acheté "Eucalyptus" et ma foi, je n'ai pas été déçue. Bon voyage au pays du grand désert rouge... Certes les Australiens ont souvent des comportements singuliers, mais Holland se démarque particulièrement. En effet, quelques années après son arrivée, il fait venir sa fille, Ellen, âgée d'une dizaine d'années. Et tandis qu'Ellen grandit et gagne en beauté, le père passe l'essentiel de son existence à collecter toutes les variétés d'eucalyptus existantes, parcourant parfois de longues distances pour ramener un palnt. Année après année, inlassablement, le père et la fille plantent les jeunes arbustes et la propriété devient un véritable musée botanique. L'harmonie semble régner sur leur vie et pourtant Holland commence à se préoccuper de l'armée de soupirants qui tentent régulièrement d'apercevoir sa fille, alors âgée de 19 ans. Dans son désir de la protéger d'une vie médiocre, Holland impose une cruelle épreuve à la jeune fille. Il accordera la main d'Ellen à celui qui saura identifier toutes les espèces d'eucalyptus de la propriété ! La nouvelle se répand comme une traînée de poudre et Ellen assiste, mi-consternée, mi-indifférente, à l'échec répété des candidats au mariage. La mission semble impossible jusqu'au jour où M. Cave, un homme dont les connaissances botaniques sont immenses, se présente. Au même moment, la jeune fille rencontre un inconnu qui hante la propriété familiale. Commence alors une étrange relation entre les deux jeunes gens. L'homme lui raconte chaque jour une histoire inspirée par une essence d'eucalyptus tandis que que M. Cave identifie inexorablement les différents arbres du domaine... Idée originale et poétique que cette épreuve reposant sur l'identification des arbres, mais le roman est d'abord une très belle histoire d'amour qui frôle la tragédie, et qui semble si bien s'accorder à l'identité australienne. Le roman est construit d'étrange façon. Alternant savants paragraphes sur la botanique, des retours sur la vie de Holland et les fameuses petites histoires racontées par l'inconnu à Ellen, "Eucalyptus" parvient à nous donner un panorama étendu de la vie dans ce pays fascinant. Gens et paysages inextricablement mêlés, les uns se nourrissant des autres, personnages rudes et renfermés dont les sentiments s'expriment d'abord dans l'action, des vies solitaires se déroulant dans l'espace immense et déserté de l'Outback... Difficile de savoir ce qui pousse réellement Holland à imaginer pareil stratagème, qui évoque bien certainement les contes d'antan et les romans de chevalerie, et que l'on peine à concevoir à notre époque. Mais je vous l'ai dit, les Australiens sont des gens à part !
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.