Lisez! icon: Search engine

Inexorable

Robert Laffont
EAN : 9782221217092
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm
Inexorable

Collection : La Bête noire
Date de parution : 11/10/2018
Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.

Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

« Claire Favan franchit un cap avec cette...

Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

« Claire Favan franchit un cap avec cette histoire qui touchera inexorablement votre âme. » Yvan Fauth, blog EmOtionS.
« À l’enfant qui est en vous, ce livre peut raviver des douleurs. À l’adulte que vous êtes devenu, il vous bousculera dans vos certitudes. » Caroline Vallat, libraire Fnac Rosny 2

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221217092
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • NathalieAtom Posté le 1 Décembre 2019
    C’est cruel un enfant. Ça n’a pas de filtre, pas d’inhibition. Parfois. C’est égocentrique un enfant, ça ne pense pas au mal qu’il peut infliger. Ça vit l’instant présent, c’est immortel. Souvent Et puis un jour, l’enfant grandit . Il apprend qu’il fait partie d’un univers, qu’il doit faire ci, ne pas faire ça…Que tout n’est pas permis. Et il fait comme la plupart d’entre nous : il l’accepte. Il devient adulte. Claire Favan maîtrise l’art de modeler ses personnages depuis la plus tendre enfance.Elle l’a prouvé avec la série « Tueur intime » et réitère l’exercice dans « Inexorable ». Mais la ressemblance s’arrête là car c’est une toute autre motivation qui la guide dans ce roman. Parce que l’histoire se déroule en France et non aux Etats-Unis comme elle en a donné l’habitude et surtout parce que Claire Favan est une mère et que cette histoire-là, elle l’a extirpée de son vécu avec son propre fils. Elle a subi la différence invisible. Celle qui rend les autres intolérants et cruels. Elle ne raconte pas l’histoire de son enfant malgré le fait que ce dernier écrive la préface de ce roman, elle s’en sert pour écrire un récit sur les traumatismes subis à un... C’est cruel un enfant. Ça n’a pas de filtre, pas d’inhibition. Parfois. C’est égocentrique un enfant, ça ne pense pas au mal qu’il peut infliger. Ça vit l’instant présent, c’est immortel. Souvent Et puis un jour, l’enfant grandit . Il apprend qu’il fait partie d’un univers, qu’il doit faire ci, ne pas faire ça…Que tout n’est pas permis. Et il fait comme la plupart d’entre nous : il l’accepte. Il devient adulte. Claire Favan maîtrise l’art de modeler ses personnages depuis la plus tendre enfance.Elle l’a prouvé avec la série « Tueur intime » et réitère l’exercice dans « Inexorable ». Mais la ressemblance s’arrête là car c’est une toute autre motivation qui la guide dans ce roman. Parce que l’histoire se déroule en France et non aux Etats-Unis comme elle en a donné l’habitude et surtout parce que Claire Favan est une mère et que cette histoire-là, elle l’a extirpée de son vécu avec son propre fils. Elle a subi la différence invisible. Celle qui rend les autres intolérants et cruels. Elle ne raconte pas l’histoire de son enfant malgré le fait que ce dernier écrive la préface de ce roman, elle s’en sert pour écrire un récit sur les traumatismes subis à un âge où tout est exponentiel. Elle conte ce que peut être le combat d’une mère face à l’incompréhension, même la sienne. Grâce à elle, tout s’explique si tant est qu’on ait pas encore compris : L’héritage, le destin, l’inexorabilité…Ou comment devenir un adulte quand l’innocence de l’enfance a été offensée. « Inexorable » n’est pas une autobiographie. L’histoire de ses personnages est fictive mais toute ressemblance avec des personnes existantes n’est pas fortuite. C’est le cri d’une mère qui n’est pas toujours comprise. C’est l’appel à l’aide qu’elle a dû crier à plusieurs reprises. C’est le cri d’alerte sur un système éducatif dépassé par les enfants « différents ». « Inexorable » lève le voile sur les violences scolaires. Celles qui se déroulent à l’abri d’une cour d’école. Celles qui rendent encore plus différent parce que les autres ne l’acceptent pas. Celles qui peuvent modeler un futur sans que les criminels soient responsables de leurs actes. Le roman de Claire Favan a agité des souvenirs. Des coups et des moqueries… et une petite fille souvent seule qui ne comprenait pas pourquoi. L’ombre d’une enfance presque oubliée. Presque…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tostaky61 Posté le 19 Novembre 2019
    Inexorable, fatal, inéluctable... C'était écrit d'avance. Alexandra est mariée à Victor, ils ont un fils, Milo. Victor n'est pas toujours très présent, pas assez pour son fils qui l'adore et lui voue une admiration sans limite. De conneries en conneries, les flics débarquent un jour et embarquent Victor, une scène qui marquera à jamais son fils de 4 ans. Traumatisme aux conséquences incalculables. Alexandra veut protéger son fils, mais il échappe à tout contrôle. Jusqu'où ira-t-il ? Et elle, pour qui son fils est tout, comment peut-elle l'aider ? Inexorable, c'est l'histoire du grain de sable, du caillou qui vient gripper le roulement, qui va coincer une mécanique pourtant bien huilée. C'est l'histoire d'un enfant qu'on ne comprend pas. C'est l'histoire d'un enfant qu'on n'écoute pas. C'est l'histoire d'une enfance qu'on abandonne, d'une société qui condamne sans chercher à savoir. C'est l'histoire d'une mère dépassée. C'est l'histoire d'un amour maternel sans limite, malgré les doutes, la souffrance et les larmes. Claire Favan nous met un coup de poing dans le ventre avec un thriller psychologique comme on en lit peu. Croyez-moi, elle va vous sortir de votre petit confort familial À chaque chapitre l'angoisse monte. Et maintenant, que va-t-il se passer ? Milo sera-t-il un jour un homme comme les autres ? Bien sûr, à l'abri dans... Inexorable, fatal, inéluctable... C'était écrit d'avance. Alexandra est mariée à Victor, ils ont un fils, Milo. Victor n'est pas toujours très présent, pas assez pour son fils qui l'adore et lui voue une admiration sans limite. De conneries en conneries, les flics débarquent un jour et embarquent Victor, une scène qui marquera à jamais son fils de 4 ans. Traumatisme aux conséquences incalculables. Alexandra veut protéger son fils, mais il échappe à tout contrôle. Jusqu'où ira-t-il ? Et elle, pour qui son fils est tout, comment peut-elle l'aider ? Inexorable, c'est l'histoire du grain de sable, du caillou qui vient gripper le roulement, qui va coincer une mécanique pourtant bien huilée. C'est l'histoire d'un enfant qu'on ne comprend pas. C'est l'histoire d'un enfant qu'on n'écoute pas. C'est l'histoire d'une enfance qu'on abandonne, d'une société qui condamne sans chercher à savoir. C'est l'histoire d'une mère dépassée. C'est l'histoire d'un amour maternel sans limite, malgré les doutes, la souffrance et les larmes. Claire Favan nous met un coup de poing dans le ventre avec un thriller psychologique comme on en lit peu. Croyez-moi, elle va vous sortir de votre petit confort familial À chaque chapitre l'angoisse monte. Et maintenant, que va-t-il se passer ? Milo sera-t-il un jour un homme comme les autres ? Bien sûr, à l'abri dans notre maison, enfoncé dans notre confortable canapé, on vit notre vie de bisounours et de conte de fées, tout est bien qui finit bien,  "la roue va bien finir par tourner". Mais on oublie que la roue, justement, elle est bloquée, elle tourne plus. Y aura-t-il un miracle ? Personne n'en sort indemne, même pas le lecteur...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elodieuniverse Posté le 19 Novembre 2019
    Ce livre est différent des autres livres de Claire Favan et j'ai adoré! L'auteure au vu de sa préface nous livre un récit intimiste. On plonge dans le combat d'une mère, celui de toute une vie pour son fils. On va suivre Milo de 2004 à 2019. Ce petit garçon puis ce jeune homme est dans une bulle de souffrance et de colère permanente. Alexandra fait et fera tout ce qu'elle peut pour lui jusqu'au désespoir. Les autres ne verront qu'en lui le coupable idéal, coupable de tous les maux, coupable d'exister sauf pour elle sa mère. Mon coeur de maman n'a pas été insensible à cette histoire. (...) Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
  • Kabook Posté le 18 Novembre 2019
    Un thriller très bien mené. Une claire Favan plus intime dans ce dernier roman. Néanmoins l'histoire garde ça part d'ombre ! Une intrigue qui se ressent jusqu'au dénouement final. À lire !
  • mariegil Posté le 6 Novembre 2019
    134...2019... Claire Favan... INEXORABLE... Je referme ce livre avec tristesse...j'ai tellement lu et entendu de bons retours...un thriller inexorablement efficace....qui fait remonter à la surface des souvenirs enfouis...Fiction oui mais...tous les vilains petits çanards se retrouveront un peu dans ce livre...j'ai dévoré ce livre mais il m'a bouleversé...

les contenus multimédias

Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.