Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221099148
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 153 x 240 mm

Jardin secret

Christine BOUCHAREINE (Traducteur)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 04/11/2004

Une célibataire solitaire - sa vie sociale se résume à son métier d'infirmière - dans une maison hantée par le souvenir d'une mère tyrannique.
Au fond du jardin, un petit cottage qu'elle loue pour arrondir ses fins de mois. Échaudée par sa dernière expérience, Terry hésite à accepter une nouvelle locataire....

Une célibataire solitaire - sa vie sociale se résume à son métier d'infirmière - dans une maison hantée par le souvenir d'une mère tyrannique.
Au fond du jardin, un petit cottage qu'elle loue pour arrondir ses fins de mois. Échaudée par sa dernière expérience, Terry hésite à accepter une nouvelle locataire. L'inconnue qui se présente est un peu insistante, mais en même temps tellement vivante, drôle, attentionnée...
Charmée malgré elle, Terry laisse Alison se glisser dans son intimité. Quand, au fil des jours, le comportement de sa locataire devient de plus en plus intrusif et inquiétant, il est trop tard : un piège diabolique se referme sur elle. Qui va obliger l'infirmière en apparence si lisse et si «normale» à révéler sa véritable nature...
Deux héroïnes très hitchcockiennes, une atmosphère à la Patricia MacDonald, une angoise qui monte crescendo: amateurs de nuits blanches, Jardin secret est pour vous...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221099148
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 153 x 240 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sayv Posté le 29 Janvier 2019
    géniiiiiiial comme suspens
  • laura74 Posté le 10 Juillet 2016
    Époustouflant! J'ai pris ce livre un peu au hasard à la bibliothèque. En lisant la 4ème de couverture, je me suis dit l'intrigue est là c'est posé mais je reste toutefois curieuse de savoir ce que va vivre ou subir l’héroïne de cette histoire. Terry est âgée de quarante ans. Elle vit seule dans la maison familiale. Sa mère est décédée il y a cinq ans. Elle est célibataire et est infirmière dans une clinique pour personnes âgées en fin de vie. Elle décide de prendre une nouvelle locataire afin de rompre sa solitude. Mais, elle va bientôt se rendre compte que cette dernière cache un secret et qu'elle est au centre de cette intrigue...
  • Isabelle87 Posté le 4 Mars 2016
    Moi qui ne suis pas fan de ces lectures, j'ai bien aimé. La lecture est simple, mais un bon suspense dans le genre
  • greg320i Posté le 26 Mai 2015
    Mon petit Jardin secret,, un espace que je me réservais depuis bien longtemps en fait . Comme une envie délicate de le laisser mijoter dans son coin caché. Pour y voir un joli joyau mis de côté pour mieux m'en délecter, me pourlécher. L'attente, le long supplice de la détente avant le coup de feu, le vrai . De celui qui permettra de dire à mes yeux " ça y est , prêt à opérer ! " C'est donc attablé de bonne matinée que j'ai su découvrir le couvert servi, salive aux lèvres, patience asservi et domptée, pour enfin faire dégouliner cette sueur de lecture trop longtemps gardé, la laisser couler le long de cette dure journée.. J'exulte de suite : Ahh, que ce jardin été bon mes aïeux ,un paradis sous tout rapport, maitresse de maison pour encore mieux m'en servir des lignes en ces lieux,narratrice de prestige : Joy Fielding. Qui nous comptera à la manière d'un journal flash back des évènements pour le moins intrigant ,un rien de bizarre dans le découlement du suspense qui ne semble pourtant jamais montrer les dents. Bien évidemment les meilleurs choses demeurent cachées, ces jardins se réveillant... Mon petit Jardin secret,, un espace que je me réservais depuis bien longtemps en fait . Comme une envie délicate de le laisser mijoter dans son coin caché. Pour y voir un joli joyau mis de côté pour mieux m'en délecter, me pourlécher. L'attente, le long supplice de la détente avant le coup de feu, le vrai . De celui qui permettra de dire à mes yeux " ça y est , prêt à opérer ! " C'est donc attablé de bonne matinée que j'ai su découvrir le couvert servi, salive aux lèvres, patience asservi et domptée, pour enfin faire dégouliner cette sueur de lecture trop longtemps gardé, la laisser couler le long de cette dure journée.. J'exulte de suite : Ahh, que ce jardin été bon mes aïeux ,un paradis sous tout rapport, maitresse de maison pour encore mieux m'en servir des lignes en ces lieux,narratrice de prestige : Joy Fielding. Qui nous comptera à la manière d'un journal flash back des évènements pour le moins intrigant ,un rien de bizarre dans le découlement du suspense qui ne semble pourtant jamais montrer les dents. Bien évidemment les meilleurs choses demeurent cachées, ces jardins se réveillant comme ça au hasard d'un soleil parfois déclinant , entre pluie et mauvais temps . Voilà pourquoi cette tournure d'esprit tortueuse ( qui,que ,que, quoi va-t-il se passer) prend de suite le pas de nous assaillir victorieusement à chaque page, nous pend et nous poursuivra insidieusement jusqu'à la fin. Cette fin ô combien démoniaque qui vaut à elle seule bien plus que certains romans en entier et je pèse là bien mes mots, croyez-le. C'est vous dire si j'ai apprécié la surprise et le cocktail enivrant des derniers chapitres inclassables ,irrecevable avant le joli engouement de préparation de celle là . Mais comment ? Pour le plus diabolique des thrillers -et pas forcément le plus sanglant- ni le genre pleurant sous les chaumières, ni style atmosphère de derrière les fagots, il nous faut des éléments de pur adrénaline solitaire: une femme seule , sa co-locatrice et de petites touches de combines d'histoires à priori banal entre elles, résultant et exultant de victuailles et d'imbroglio pour nous tromper,nous distraire, nous éloignant exprès d'une trombine qui s'échoie d'un luxe d'attente en valant le détour . Sacré tour après coup... Quel tournure , quelle aventure qui donne le tournis ,ô que oui . Une embrouille, une magouille si j'ose dire, qui tire son épingle de là où on ne l'attendra jamais; un trésor comme on n'en lit rarement, mais ce magot là en vaut bien plus encore.. Ambiance du décor: Une infirmière douce et paisible au demeurant loue son cottage à une charmante inconnue. Charmante ? Attirante , vivifiante , fraicheur et jeunesse mêlé dans un même corps ,,et quel corps splendide mùm . Bref cette mystérieuse Allison donne de sa personne pour inspirer confiance . Trop peut-être ? Pourquoi tant d'efforts , pourquoi ces rapports privilégié pour se rapprocher avec insistement de notre dame si calme jusque là . Si Cujo était un tourbillon dans une flaque d'eau chez le King , Allison elle sera le vermillon dans la vie et le verre de Terry -notre infirmière lisse et bien sous tout rapport- apparemment ... Car la vie nous apporte parfois du mordant, que les surprises -bonnes ou mauvaises- sont toujours prêt à sonner à la porte , , Ouvrez donc une page de ce Jardin secret, allez -y , Mais attention ! Garantie douche froide et piquant sur la nuque à l'arrivée tant que vous n'y verrez que du feu sur ce que peut apporter un roman sage aux présages si bien dissimulé sous les pages . Un feu d'enfer jusqu'à l'affaire conclue et obtenue à base de piment et ficelles que n'aurait pas renier un Hitchcock à présent disparu . Au final: Une réussite sur toute la ligne, l'agneau sous la couverture qui vous mord hargneusement , un bouquin d'aspect fragile qui promet . Moi je connais un Jardin Secret , un petit jardin bien gardé plein de secrets..
    Lire la suite
    En lire moins
  • Le0n Posté le 22 Juin 2014
    Attention, ce commentaire n'est que la conclusion de ma chronique que vous pourrez retrouver complète et imagée sur mon blog (lien ci-dessous). En conclusion, j’ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman à suspense. D’abord accompagné d’un ton très léger à l’accent parfois mièvre, la route vers l’inéluctable se fait lentement mais surement jusqu’à aboutir à un twist réellement surprenant, savoureux… Et horrible ! Un retournement attendu mais si loin de ce que j’avais imaginé qu’il me laisse pantois et songeur. Malgré tout, le récit souffre de nombreux petits défauts, notamment son rythme mal équilibré, sa relative durée et son manque de profondeur, me laissant sans réponse par endroit. Par conséquent, je considère l’ensemble bien en deçà des ténors du genre et je recommande Intrusions aux amateurs du genre, à la recherche d’une certaine originalité.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.