RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Douceur de nos champs de bataille

            Belfond
            EAN : 9782714481146
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 160
            Format : 140 x 225 mm
            Nouveauté
            La Douceur de nos champs de bataille

            Clément BAUDE (Traducteur)
            Date de parution : 22/08/2019
            J’ai failli être à ta place un jour, et c’est pour ça que je me suis permis d’inventer ce monde pour parler avec toi. On peut supporter la tristesse, mais elle est une garnison impuissante contre la cécité de la tragédie.
            Le suicide d’un adolescent, le deuil d’un parent. Le dialogue qu’imagine une mère avec son enfant pour continuer à lui parler, à l’entendre, à le faire exister. Le cache-cache intellectuel de deux esprits marqués par le sceau de la création.

            Après le très brillant Cher ami, de ma vie je vous...
            Le suicide d’un adolescent, le deuil d’un parent. Le dialogue qu’imagine une mère avec son enfant pour continuer à lui parler, à l’entendre, à le faire exister. Le cache-cache intellectuel de deux esprits marqués par le sceau de la création.

            Après le très brillant Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie, qui fut en lice pour le prix Médicis et le prix du Meilleur livre étranger, Yiyun Li rend un hommage plein de tendresse, de poésie et de pudeur à son fils, et mêle magnifiquement l’intime à l’universel : la douleur après la perte d’un être cher, le refuge que constituent les mots et, plus largement, la puissance cathartique de la littérature.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714481146
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 160
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            20.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Yiyun Li a transformé une épreuve aussi douloureuse que bouleversante en une magnifique œuvre d’art. »
            The Wall Street Journal

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Songedunenuitdete Posté le 21 Août 2019
              Ce roman fait moins de 200 pages et je ne saurais dire mon ressenti et si je peux comparer ce roman à un joyau littéraire, car ce livre traite de sujet difficile et poignant, il ne mérite pas de note, mais le droit qu’on y prête attention et qu’on le lise. La douceur de nos champs de bataille retrace une conversation imaginaire entre une mère et son fils qui s’est suicidé... La chronique complète sur Songe !
            • Frederic524 Posté le 12 Août 2019
              Yiyun Li vit dans le New Jersey avec sa famille. Salués par la critique, notamment pour son livre "Après Un beau jour de printemps", l'auteure nous reviens avec "La Douceur de nos champs de bataille", un court roman profondément touchant et délicat, rendant hommage à son fils disparu à l'âge de seize ans. Il paraît chez Belfond en cette rentrée littéraire. Ce titre magnifique et profondément mélancolique cache un écrin de poésie, de sensibilité où l'auteure dresse les écheveaux qui peuvent lui permettre d'imaginer par le biais des mots, ses mots, un échange entre la mère qu'elle est et son fils disparu à l'âge de seize ans seulement. Un âge de tous les superlatifs où l'on vibre pour ces passions, pour ces amis(e), un âge où l'on questionne le monde et où la souffrance devient parfois notre meilleure compagne. Le suicide de son fils, un élève brillant, mais sans doute trop idéaliste, trop perfectionniste a plongé Yiyun Li dans un deuil où se mêle l'inévitable sentiment de culpabilité, le manque de son fils et la tristesse, la douleur d'une mère se posant mille questions qui n'auront sans doute jamais de réponse. C'est à ce dialogue, plein de pudeur et d'amour,... Yiyun Li vit dans le New Jersey avec sa famille. Salués par la critique, notamment pour son livre "Après Un beau jour de printemps", l'auteure nous reviens avec "La Douceur de nos champs de bataille", un court roman profondément touchant et délicat, rendant hommage à son fils disparu à l'âge de seize ans. Il paraît chez Belfond en cette rentrée littéraire. Ce titre magnifique et profondément mélancolique cache un écrin de poésie, de sensibilité où l'auteure dresse les écheveaux qui peuvent lui permettre d'imaginer par le biais des mots, ses mots, un échange entre la mère qu'elle est et son fils disparu à l'âge de seize ans seulement. Un âge de tous les superlatifs où l'on vibre pour ces passions, pour ces amis(e), un âge où l'on questionne le monde et où la souffrance devient parfois notre meilleure compagne. Le suicide de son fils, un élève brillant, mais sans doute trop idéaliste, trop perfectionniste a plongé Yiyun Li dans un deuil où se mêle l'inévitable sentiment de culpabilité, le manque de son fils et la tristesse, la douleur d'une mère se posant mille questions qui n'auront sans doute jamais de réponse. C'est à ce dialogue, plein de pudeur et d'amour, auquel nous prenons part en rejoignant en pensée ces deux êtres. C'est également une formidable preuve de la force cathartique de la littérature, de son caractère apaisant qui soulage la souffrance psychique liée à un deuil. La perte d'un enfant est sans doute l'épreuve la plus terrible que l'on puisse affronter dans une vie. Je rends hommage à l'écriture tout en nuance et subtilité, pleine d'imagination et de pudeur de Yiyun Li. Grâce à cela et malgré la gravité du sujet, l'on ressort de cette lecture le cœur apaisé et reconnaissant d'avoir pu assister à ce petit miracle, ce moment de grâce en suspension entre la terre et le ciel.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Nathyy Posté le 11 Août 2019
              Dans ce roman, l'autrice Yiyun Li parle à la première personne, dans un continuel dialogue avec son fils Nikolai - qui s'est suicidé il y a quelques semaines. Ce livre n'est pas un livre que l'on pourrait résumer facilement. D'ailleurs, trop le résumer pourrait amoindrir sa puissance et réduire le plaisir de lecture. Ici, Yiyun Li se remémore des souvenirs après la guerre de la mort de son fils. La douceur de nos champs de bataille est le titre idéal pour ce roman. Dans un sujet aussi difficile que celui-ci, l'autrice jongle avec les mots pour nous faire ressentir la faim et la satiété, le désespoir et l'espoir, la vie mais pas la mort. Une ode à la vie, à la mémoire, à la douceur de nos champs de bataille.
            • luciefair Posté le 1 Août 2019
              "La douceur de nos champs de bataille" de Li Yiyun est un très beau récit sur le deuil, la relation mère-fils, et les mots. Après le suicide de son fils, l'auteure a élaboré cette conversation avec lui, reprenant le cours de leurs échanges littéraires et familiaux, et débattant sur l'importance des mots. Elle lui rend ainsi un très bel hommage et apprend peu à peu à surmonter son décès. Le livre est plutôt court mais intense et nous fait partager les émotions ressenties suite au suicide d'un enfant. #Rentreelitteraire2019 #NetGalleyFrance
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              Rentrée littéraire 2019 : 13 romans étrangers à suivre de près

              Un roman hors normes frôlant les 900 pages, un recueil de nouvelles qui explore les relations humaines, une histoire choc déjà auréolée d'un prix prestigieux... Cette année, la littérature étrangère électrise la rentrée littéraire. De Richard Powers à Susan Kreller, de Jorge Comensal à Kristen Roupenian, découvrez les 13 plumes venues d'ailleurs qui pourraient bien faire partie de vos coups de coeur littéraires de la rentrée.

              Lire l'article
            • Par Belfond

              Littérature étrangère : la rentrée des éditions Belfond !

              Cette année, la rentrée littéraire Belfond est hors normes avec, en son cœur, le roman de Chris Kraus qui l'est tout autant : de par son ambition, son ampleur, sa profondeur, sa taille aussi. Un magnum opus plein de folie, de sang, de larmes, de passions, qui couvre plus de soixante-dix ans d’histoire, une œuvre qui fait sensation en Allemagne. C’est aussi l'occasion de retrouvailles avec Viet Thanh Nguyen et Yiyun Li, deux auteurs à l'image de Belfond, engagés et amoureux éperdus de la littérature.

              Lire l'article