RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La mère parfaite

            Les Escales
            EAN : 9782365693608
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 400
            Format : 140 x 225 mm
            La mère parfaite

            Emmanuelle ARONSON (Traducteur)
            Collection : Les Escales Noires
            Date de parution : 11/10/2018
            Un thriller électrisant – lorsqu’un enfant disparaît, les masques tombent au sein d’un paisible quartier de Brooklyn.
            Nell, Francie et Colette font partie d'un groupe de jeunes mères de Brooklyn qui ont fait connaissance pendant leur grossesse. Le soir du 4 Juillet, pour échapper quelques heures à leur quotidien, elles décident d'organiser une virée dans un bar : un répit bienvenu en ce premier mois d'été caniculaire. Elles parviennent... Nell, Francie et Colette font partie d'un groupe de jeunes mères de Brooklyn qui ont fait connaissance pendant leur grossesse. Le soir du 4 Juillet, pour échapper quelques heures à leur quotidien, elles décident d'organiser une virée dans un bar : un répit bienvenu en ce premier mois d'été caniculaire. Elles parviennent même à convaincre Winnie, la mère célibataire du groupe, de confier son nouveau-né à une baby-sitter. Mais lorsque Winnie rentre chez elle et découvre que son fils a disparu, la soirée tourne au drame.
            Dans un Brooklyn étouffant, alors que l’enquête piétine et que la police accumule les erreurs, Nell, Francie et Colette se lancent dans une course effrénée pour retrouver l'enfant.
            Jusqu'à ce que les médias s'emparent de l'affaire et fassent de leurs vies, en apparence si parfaites, le centre de toutes les attentions...

            En faisant exploser le vernis d'existences bien ordonnées, Aimee Molloy livre une critique grinçante des pressions subies par les mères dans notre société. un roman rare, à la fois captivant et pertinent.

            Un best-seller du New York Times dès sa première semaine de parution.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782365693608
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 400
            Format : 140 x 225 mm
            Les Escales
            21.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « On aime cette histoire haletante, best-seller outre-Atlantique et bientôt adaptée au cinéma.»
            Cosmopolitan

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • CelineSaintCharle Posté le 9 Avril 2019
              Un thriller étouffant, poisseux, et extrêmement perturbant. On y retrouve toutes les angoisses et terreurs d'une jeune mère, disséminées entre les différents personnages. Jusqu'à la fin, il est impossible de démêler l'écheveau de la disparition de Midas, les soupçons passent de l'un à l'autre, sans pouvoir trancher. La révélation finale m'a laissée stupéfaite. Au-delà de l'aspect thriller proprement dit, Aimee Molloy se livre à une critique acide des diktats sociaux entourant la maternité, cette injonction à être "la mère parfaite", dans laquelle les femmes se noient. Le microcosme des bobos new-yorkais en prend pour son grade ! J'ai beaucoup apprécié ma lecture, dommage que la correction finale soit superficielle, de nombreuses coquilles m'ont beaucoup fait grincer des dents.
            • Mhfasquel Posté le 29 Mars 2019
              Ce thriller psychologique, cette course contre la montre pour retrouver un très jeune enfant enlevé un 4 juillet alors que sa mère sort sans lui pour la toute première fois, est glaçant. Les rebondissements incessants nous perturbent alors que certaines des protagonistes nous proposent des suspects possibles, qui en fin de compte ne sont que des « red herrings » (de fausses pistes). Des personnages fouillés et attendrissants, en particulier le groupe des mamans, qui cependant, tour à tour, nous semblent elles aussi suspectes, au fur et à mesure que nous découvrons leur passé par bribes. De nombreuses ellipses émaillent ce roman que l’on ne peut poser malgré des efforts surhumains ! Un thriller comme on les aime, prenant et bourré d’action ! Une fin inattendue et bouleversante : que demander de plus ?
            • mllemalenia Posté le 26 Mars 2019
              L'histoire est celle d'un groupe de "copinautes" comme on les appelle ici de notre côté de l'Atlantique (oui, c'est cucul, mais c'est vrai ^^). Ces femmes viennent toutes d'avoir un enfant et échangent des conseils et des avis sur internet, jusqu'à se rencontrer dans la vraie vie régulièrement. Un soir, elles décident de sortir sans leurs bébés et Midas, le fils de l'une d'entre elles, est enlevé. Durant l'enquête, les mères parfaites vont se révéler les unes après les autres... On a toutes et tous, à un moment ou à un autre, intégré un groupe facebook ou un forum où chacun donnait à voir la meilleure partie de sa personnalité. Ici l’autrice nous montre ce qui se cache derrière les vies parfaites de ces jeunes mamans. Elle démonte le mythe de la maternité, mais aussi celui de l'apparat, cette façon dont on veut tous et toutes "paraître" jusqu'à en oublier qui on était vraiment au fond. Ces mères (et ce père!) sont attachants, même si le foisonnement de personnages m'a un peu dérouté à plusieurs moments,  tout comme l’imbrication des histoires. Ce que j'ai véritablement aimé, par contre, c'est  le suspens distillé tout le long de ce livre. je dois avouer qu'à aucun moment je... L'histoire est celle d'un groupe de "copinautes" comme on les appelle ici de notre côté de l'Atlantique (oui, c'est cucul, mais c'est vrai ^^). Ces femmes viennent toutes d'avoir un enfant et échangent des conseils et des avis sur internet, jusqu'à se rencontrer dans la vraie vie régulièrement. Un soir, elles décident de sortir sans leurs bébés et Midas, le fils de l'une d'entre elles, est enlevé. Durant l'enquête, les mères parfaites vont se révéler les unes après les autres... On a toutes et tous, à un moment ou à un autre, intégré un groupe facebook ou un forum où chacun donnait à voir la meilleure partie de sa personnalité. Ici l’autrice nous montre ce qui se cache derrière les vies parfaites de ces jeunes mamans. Elle démonte le mythe de la maternité, mais aussi celui de l'apparat, cette façon dont on veut tous et toutes "paraître" jusqu'à en oublier qui on était vraiment au fond. Ces mères (et ce père!) sont attachants, même si le foisonnement de personnages m'a un peu dérouté à plusieurs moments,  tout comme l’imbrication des histoires. Ce que j'ai véritablement aimé, par contre, c'est  le suspens distillé tout le long de ce livre. je dois avouer qu'à aucun moment je n'avais deviné l'issue de cette aventure.  Mais la fin, bien que surprenante, tombe un peu "à plat" à mon goût, elle est très rapide et laisse le lecteur sur sa faim. Au final un livre intéressant qui, même s'il n'est pas parfait, reste cependant une agréable lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • lireetsortir Posté le 25 Février 2019
              Ça trainait en longueur le premier tiers du livre, je me suis accrochée, accrochée … A raison ! Nell, Francie, Colette et Winnie font partie d’un groupe de mères de Brooklyn qui ont toutes accouché en mai : « Les mères de mai ». On leur dresse le portrait de la mère « parfaite » : entre le cododo, l’allaitement, la caféine à proscrire, l’alcool à bannir, … et de nombreux conseils tout aussi culpabilisants les uns que les autres. Pour une fois elles décident de se réunir dans un bar afin de profiter - et non pas au parc avec les bébés. Winnie, en tant que mère célibataire, est obligée de confier son petit Midas à une baby sitter dont elle ne sait rien. Lorsqu’elle s’aperçoit que Midas a disparu, la soirée vire au cauchemar. La police ne comprend pas pour quelle raison Winnie n’implore pas qu’on lui rende son fils. Elle doit culpabiliser, c’était la première fois qu’elle sortait seule en laissant son bébé. Sacrée coïncidence tout de même. Quelqu’un savait. Et si elle était observée? Qui est le père de Midas, et pourquoi ne sait-on rien de lui? Pour les enquêteurs, quand un bébé disparait, que l’on n’a aucune trace d’effraction au domicile, pas de mobile,... Ça trainait en longueur le premier tiers du livre, je me suis accrochée, accrochée … A raison ! Nell, Francie, Colette et Winnie font partie d’un groupe de mères de Brooklyn qui ont toutes accouché en mai : « Les mères de mai ». On leur dresse le portrait de la mère « parfaite » : entre le cododo, l’allaitement, la caféine à proscrire, l’alcool à bannir, … et de nombreux conseils tout aussi culpabilisants les uns que les autres. Pour une fois elles décident de se réunir dans un bar afin de profiter - et non pas au parc avec les bébés. Winnie, en tant que mère célibataire, est obligée de confier son petit Midas à une baby sitter dont elle ne sait rien. Lorsqu’elle s’aperçoit que Midas a disparu, la soirée vire au cauchemar. La police ne comprend pas pour quelle raison Winnie n’implore pas qu’on lui rende son fils. Elle doit culpabiliser, c’était la première fois qu’elle sortait seule en laissant son bébé. Sacrée coïncidence tout de même. Quelqu’un savait. Et si elle était observée? Qui est le père de Midas, et pourquoi ne sait-on rien de lui? Pour les enquêteurs, quand un bébé disparait, que l’on n’a aucune trace d’effraction au domicile, pas de mobile, on doit commencer par chercher là où on a pas forcément envie de le faire … #8232;C’est tout bonnement ce que la presse met en oeuvre : elle s’en mêle et se fait un malin plaisir à décortiquer la vie de chacune d’entre elles - en apparence si parfaite, mais avec tellement de secrets à garder et de choses à cacher! Entre les jalousies opérant en silence au sein du groupe, tout n’est pas si rose dans ce cercle amical…
              Lire la suite
              En lire moins
            • nathf Posté le 18 Février 2019
              Brooklyn -" Les Mères de mai" est un groupe de jeunes mamans. Elles se retrouvent chaque semaine avec leur bébé pour s'échanger des conseils. Ayant envie de s'octroyer une soirée sans leur rejeton, elles organisent une sortie dans un bar. Mais la fête va virer au drame quand l'un des bébés surveillé par une baby-sitter disparait. Ah les mères parfaites qui savent mieux que vous comment élever votre chère tête blonde en vous abreuvant de conseils.... On a toutes connu ça (enfin, j'espère ! ). Pas d'inquiétude, même s'il est beaucoup question de maternité, ce roman n'est pas un manuel pour réussir l'éducation de votre marmaille. On peut facilement s'identifier à ces mères "normales", roulées dans la boue par les médias qui jugent évidemment ces femmes qui osent laisser leur bébé le temps d'une soirée. Même si le récit n'est pas le plus haletant que j'ai lu, l'auteur parvient à nous mener sur de fausses pistes qui mènent à un dénouement inattendu. Un thriller psychologique qui ne révolutionnera pas le genre mais avec lequel j'ai passé un agréable moment.
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
            Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              Thriller domestique : 7 romans à dévorer la porte fermée à double tour

              Si les romans policiers venus du froid et les tueurs en série continuent de faire frissonner des millions de lecteurs, la tendance actuelle est plutôt au thriller domestique et ses anti-héroïnes complexes. Des femmes ordinaires, parfois mal dans leur peau, qui font face à un mal insidieux, celui qui se cache dans le salon des voisins ou qui se glisse jusque dans leur vie de famille. Découvrez notre sélection.

              Lire l'article