Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714454133
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm

Le Chant des revenants - Grand prix des lectrices de ELLE et prix AMERICA 2019

Charles RECOURSÉ (Traducteur)
Date de parution : 07/02/2019
« La révélation de l’année. » François Busnel
« Un roman magistral. » Le Monde
« Un roman à la beauté âpre, lyrique et suave. » L’Obs
« Entre réalisme et onirisme, un très grand roman américain. » Lire
« Une splendeur et un crève-coeur. » Elle
Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d’une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la... Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d’une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère, mais aussi l’amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines.

Jojo n’a que treize ans mais c’est déjà l’homme de la maison. Son grand-père lui a tout appris : nourrir les animaux de la ferme, s’occuper de sa grand-mère malade, écouter les histoires, veiller sur sa petite sœur Kayla.
De son autre famille, Jojo ne sait pas grand-chose. Ces blancs n’ont jamais accepté que leur fils fasse des enfants à une noire. Quant à son père, Michael, Jojo le connaît peu, d’autant qu’il purge une peine au pénitencier d’État.
Et puis il y a Leonie, sa mère. Qui n’avait que dix-sept ans quand elle est tombée enceinte de lui. Qui aimerait être une meilleure mère mais qui cherche l’apaisement dans le crack, peut-être pour retrouver son frère, tué alors qu’il n’était qu’adolescent.
Leonie qui vient d’apprendre que Michael va sortir de prison et qui décide d’embarquer les enfants en voiture pour un voyage plein de dangers, de fantômes mais aussi de promesses…  
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714454133
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm
Belfond

Ils en parlent

« Avec ce roman déchirant, Jesmyn Ward s'attaque aux racines – pas si profondes que cela – du cauchemar américain. À lire absolument. »
Margaret Atwood

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • harvard Posté le 5 Décembre 2019
    Étrange livre que LE CHANT DE REVENANTS de Jesmyn Ward, dont l'imaginaire qui l'irrigue, oppose par compulsions brutales un monde de blancs sans loi, à une famille de fermiers noirs. Récit syncopé par le racisme ordinaire, qui n'en finit pas de ronger cette Amérique du Sud profond. Voix de Richie, « comment j'aurais pu concevoir que Parchman (le pénitencier) était le passé autant que le présent et l'avenir? Que l'histoire et les idées qui ont fait surgir cet endroit de la nature me montreraient que le temps est un océan gigantesque où tout se produit à la fois » Cantate à plusieurs voix sur la douleur d'un peuple, celle de l'enfant Jojo qui écoute, observe et accompagne ses parents en partance, une petite sœur, une douce mamie que ronge un cancer, un papy qui ne peut taire ses souvenirs de la maison des morts que résume Parchman, pénitencier d'État. Voix discordantes de noirs qui ont violemment disparu et reviennent, en écho multiplié tout au long du récit, tel un chant des ténèbres, hanter les vivants. Chant polyphonique où le rêve des pays perdus le dispute à l'effroi, où la plainte des délaissés, des sans droits et des sans vie, viennent habiter les... Étrange livre que LE CHANT DE REVENANTS de Jesmyn Ward, dont l'imaginaire qui l'irrigue, oppose par compulsions brutales un monde de blancs sans loi, à une famille de fermiers noirs. Récit syncopé par le racisme ordinaire, qui n'en finit pas de ronger cette Amérique du Sud profond. Voix de Richie, « comment j'aurais pu concevoir que Parchman (le pénitencier) était le passé autant que le présent et l'avenir? Que l'histoire et les idées qui ont fait surgir cet endroit de la nature me montreraient que le temps est un océan gigantesque où tout se produit à la fois » Cantate à plusieurs voix sur la douleur d'un peuple, celle de l'enfant Jojo qui écoute, observe et accompagne ses parents en partance, une petite sœur, une douce mamie que ronge un cancer, un papy qui ne peut taire ses souvenirs de la maison des morts que résume Parchman, pénitencier d'État. Voix discordantes de noirs qui ont violemment disparu et reviennent, en écho multiplié tout au long du récit, tel un chant des ténèbres, hanter les vivants. Chant polyphonique où le rêve des pays perdus le dispute à l'effroi, où la plainte des délaissés, des sans droits et des sans vie, viennent habiter les consciences dans l'attente d'un ailleurs, tels ces spirituals qui chantent la chute des murs de Jericho et la promesse d'une terre paisible de nulle part. LE CHANT DES REVENANTS, soupe noire, que la beauté scandée et profuse d'une écriture luxuriante, élève en dignité. Récit tactile, heurté où images et odeurs entrelacent dans une fugue ces voix multiples qui dans leurs nasses réveillent nos consciences. Grand livre de Jesmyn Ward femme puissante qui nous attache. Un classique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chloe55 Posté le 4 Décembre 2019
    Tout a déjà été dit/écrit sur ce livre puissant et prenant et son auteure dans les talentueuses critiques précédentes. Je voulais simplement ajouter que pour moi c'est LE cadeau que j'offre cette année à mes ami(e)s pour leur faire découvrir ce roman et leur donner l'envie de lire également les autres publications de Jesmyn Ward.
  • dannso Posté le 17 Novembre 2019
    Roman fascinant et émouvant tout à la fois. On est embarqué dans un voyage, qui n’est pas seulement géographique. On aborde des contrées inconnues, magiques. Il faut se laisser porter, ne pas vouloir tout contrôler, tout comprendre, mais juste profiter de cette écriture envoutante. J’aime ces romans qui viennent se frotter aux frontières du réel. Il y a en plus ici l’amour porté par cet adolescent à sa petite sœur d’abord, à ses grands-parents ensuite qui illumine tout le roman. Une belle découverte.
  • Yokay Posté le 16 Novembre 2019
    WAOUH !!! Quelle écriture magnifique !! quelle force !! quelle puissance d'évocation ! Je ne vais pas refaire le résumé de l'histoire, et puis je trouve qu'il faut laisser venir les personnages au fl de la lecture, découvrir leur histoire, comprendre pourquoi les revenants sont là et ce dont ils ont besoin pour partir. Je voudrais surtout parler des sensations et des émotions ressenties au fil de cette lecture : la description des lumières et des odeurs est d'une telle richesse ! Et quelle poignante scène du passage de la vie à la mort, on retient son souffle, on manque d'air, je n'ai rien lu de tel par ailleurs. Il y a beaucoup de violence et de haine dans ce récit, qui est dur, mais surtout beaucoup d'amour, sous toutes ses formes, y compris celui très maladroit de Léonie pour ses enfants, qu'elle ne sait pas exprimer, et qui fait d'elle une mauvaise mère. C'est vraiment une histoire transcendante, captivante, envoutante, poignante. Vivez cette expérience émotionnelle et sensorielle, vous serez transportés !
  • mrleyu Posté le 21 Octobre 2019
    Une épopée peuplée de fantôme du passé, un roman qui montre les souffrances de l'identité américaine. Sombre, d'une écriture parfaite !
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !