En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Tueur au miroir

        Robert Laffont
        EAN : 9782221200124
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 140 x 225 mm
        Le Tueur au miroir

        Collection : La Bête noire
        Date de parution : 19/10/2017

        « Je n’ai fait que leur donner un instant de gloire. » Willy B. Richardson, alias William R. Bradford (1948-2008), le « Killer Photographer ».
        Fasciné par leurs tatouages, il les appâte avec son appareil photo, fige leurs désirs de starlettes sur du papier glacé, puis les tue et s’empare de...

        « Je n’ai fait que leur donner un instant de gloire. » Willy B. Richardson, alias William R. Bradford (1948-2008), le « Killer Photographer ».
        Fasciné par leurs tatouages, il les appâte avec son appareil photo, fige leurs désirs de starlettes sur du papier glacé, puis les tue et s’empare de ce qu’il convoite. Le lendemain, on retrouve le corps de ces jeunes femmes sur les berges du Saint-Laurent, le pubis orné d’éclats de miroir et un morceau de peau découpé.
        Pour piéger celui qu’à Montréal on appelle déjà « le tueur au miroir », il faut des flics borderline : Louise Beaulieu, qui se fiche des limites et des règles, et Carrie Callan, qui, sous son air bien sage, est un vrai pitbull.
        Des photographies à clé, un secret de famille, des messages cryptés… Le passé rattrape Louise. Désorientée, elle ment et triche. Et Carrie soupçonne l’impensable : des liens entre l’enquêtrice québécoise et Singleton, le redoutable tueur en série qu’elles ont traqué ensemble un an auparavant.

        « Un thriller intelligent et addictif ! » Pascal Jaubert, librairie Jaubert, Riez-la-Romaine.
        « Mitchelli fait tourner une machine diabolique. » Patrick Cargnelutti, quatresansquatre.com
        Ce thriller est librement inspiré des meurtres commis par William R. Bradford, condamné aux États-Unis en 1988.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221200124
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 140 x 225 mm
        Robert Laffont
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Tostaky61 Posté le 24 Août 2018
          Deux femmes flics, l'une canadienne, Louise, l'autre américaine, Carrie, qui ont déjà collaboré par le passé, se retrouvent sur la piste de deux tueurs en série. L'un, Daniel Singleton, vient de s'évader, l'autre, surnommé le tueur au miroir (librement inspiré de William Richard Bradford serial killer américain) est en train d'accumuler les victimes. Il est fort Fabio Mitchelli au jeu du chat et de la souris. Il multiplie les chasseurs comme les chassés. Deux flics et deux tueurs, c'était peut-être trop simple alors il a choisi de donner des renforts à tout le monde, histoire de pimenter tout ça. Lu en quelques heures, Le tueur au miroir est donc ce qu'on peut qualifier de bon thriller. Pourtant.... Lorsque j'ai rencontré Fabio, à Vienne, (Je vous invite à le rencontrer si vous avez l'occasion, vous ne le regretterez pas) il m'avait mis en garde, je ne devrais peut-être pas commencer par ce roman-là mais lire le précédent. Mais je suis un lecteur obstiné, je n'en fais qu'à ma tête. C'est le dernier, alors c'est celui que je veux. Je pense qu'il avait raison. (Enfin, j'en suis sûr même...) Dans cette histoire, il m'a manqué des repères. Par rapport aux protagonistes, le lien entre ces deux femmes par exemple, Singleton dont... Deux femmes flics, l'une canadienne, Louise, l'autre américaine, Carrie, qui ont déjà collaboré par le passé, se retrouvent sur la piste de deux tueurs en série. L'un, Daniel Singleton, vient de s'évader, l'autre, surnommé le tueur au miroir (librement inspiré de William Richard Bradford serial killer américain) est en train d'accumuler les victimes. Il est fort Fabio Mitchelli au jeu du chat et de la souris. Il multiplie les chasseurs comme les chassés. Deux flics et deux tueurs, c'était peut-être trop simple alors il a choisi de donner des renforts à tout le monde, histoire de pimenter tout ça. Lu en quelques heures, Le tueur au miroir est donc ce qu'on peut qualifier de bon thriller. Pourtant.... Lorsque j'ai rencontré Fabio, à Vienne, (Je vous invite à le rencontrer si vous avez l'occasion, vous ne le regretterez pas) il m'avait mis en garde, je ne devrais peut-être pas commencer par ce roman-là mais lire le précédent. Mais je suis un lecteur obstiné, je n'en fais qu'à ma tête. C'est le dernier, alors c'est celui que je veux. Je pense qu'il avait raison. (Enfin, j'en suis sûr même...) Dans cette histoire, il m'a manqué des repères. Par rapport aux protagonistes, le lien entre ces deux femmes par exemple, Singleton dont le passé a un rôle important dans ce récit. Bref, j'ai malgré tout aimé cette lecture et je retournerai, je pense, dans l'univers de cet auteur. Amis lecteurs,  ne commettez pas la même erreur que moi, si vous voulez découvrir les enquêtes de Louise Beaulieu commencez donc par Une forêt obscure.... P.S. pour faciliter votre lecture, munissez-vous d'un dictionnaire d'expressions canadiennes,  ça peut servir.
          Lire la suite
          En lire moins
        • profileuse_criminal_lectrice Posté le 21 Juillet 2018
          Suite d’une “ Forêt Obscure “ que j’avais beaucoup aimé . Là encore une fois j’ai énormément apprécié ma lecture retrouve Louise Beaulieu et son accent canadien et découvrir la suite que j’attendais temps , immense surprise à nouveau l’histoire punaise m’a littéralement scotché. Ici on a faire un tueur en série complètement ravagé du ciboulot et en même temps on va de révélation en révélation dans cette suite . Et ce dénouement final que j’ai pris en pleine poire mais pourquoi #8265;️ ...
        • ROUMANOFFBE Posté le 25 Février 2018
          J'ai dévoré ce livre. Les chapitres sont courts, cela aide et il ne contient que 350 pages, ce qui est, à mes yeux, une quantité idéale de pages :-) Basé à nouveau (comme dans la compassion du diable) sur des faits réels (William Richard Bradford un tueur en série américain), l'histoire est entraînante et menée par deux enquêtrices à la vie bien particulière. Je pense qu'il aurait mieux valu lire d'abord une forêt obscure (la traque de Silverton que les 2 enquêtrices ont poursuivi ensemble) avant de lire ce volume-ci puisque le personnage de Silverton est très présent dans la traque du tueur au miroir même si ce préalable n'est pas indispensable pour la compréhension de cette trame-ci. Je ne peux que dire: vivement le prochain volume.
        • lespagesdesam Posté le 7 Février 2018
          Le Tueur au Miroir m’a semblé un peu moins convaincant que Une forêt obscure dont l’ambiance pesante de la forêt de Tongass et la densité de l’intrigue étaient absolument captivantes. Les deux enquêtrices menaient de front plusieurs enquêtes complexes et il était assez difficile de se faire une idée du dénouement. L’intrigue du Tueur au Miroir peut paraître plus « simple » car l’atmosphère est moins pesante mais c’est trompeur. De nombreux éléments s’imbriquent et le plaisir de lecture est toujours aussi intense. Fabio Mitchelli arrive à capter notre attention et à nous maintenir en halène jusqu’aux dernières lignes ! Et quelles dernières lignes ! Ostie d’criss !
        • MarieLaureS Posté le 1 Février 2018
          J'ai eu plaisir de retrouver Louise Baulieu et Carrie Callan dans cette nouvelle enquête. Dans ce roman une histoire peut en cacher une autre !! Les pages se tournent sans que l'on s'en aperçoive. Une très bonne intrigue, du suspense, des rebondissements, mélangez le tout et dévorez sans modération cette excellent thriller de Fabio Mitchelli !!
        Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
        Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com