Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221238882
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 1 x 225 mm

L'Empathie

Collection : La Bête noire
Date de parution : 17/01/2019
Vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte.
 

« Il resta plus d’une heure debout, immobile, face au lit du couple. Il toisait la jeune femme qui dormait nue, sa hanche découverte. Puis il examina l’homme à ses côtés. Sa grande idée lui vint ici, comme une évidence ; comme les pièces d’un puzzle qu’il avait sous les...

« Il resta plus d’une heure debout, immobile, face au lit du couple. Il toisait la jeune femme qui dormait nue, sa hanche découverte. Puis il examina l’homme à ses côtés. Sa grande idée lui vint ici, comme une évidence ; comme les pièces d’un puzzle qu’il avait sous les yeux depuis des années et qu’il parvenait enfin à assembler. On en parlerait. Une apothéose. »
Cet homme, c’est Alpha. Un bloc de haine incandescent qui peu à peu découvre le sens de sa vie : violer et torturer, selon un mode opératoire inédit.
Face à lui, Anthony Rauch et Marion Mesny, capitaines au sein du 2e district de police judiciaire, la « brigade du viol ».
Dans un Paris transformé en terrain de chasse, ces trois guerriers détruits par leur passé se guettent et se poursuivent. Aucun ne sortira vraiment vainqueur, car pour gagner il faudrait rouvrir ses plaies et livrer ses secrets. Un premier roman qui vous laissera hagard et sans voix par sa puissance et son humanité.
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221238882
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 1 x 225 mm
Robert Laffont
En savoir plus

Ils en parlent

« Retrouvez une chasse incroyable dans un Paris noir, où trois personnes se traquent jusqu'à voir leurs plaies et leurs secrets révélés au grand jour... »
BIBLIOTECA MAGAZINE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PAIGE92 Posté le 11 Janvier 2022
    alors là j’ai adoré ! ce fut mon 2eme bouquin d’Antoine RENAND et après « fermer les yeux » je n’ai pas été déçue ! il est aussi bien et même mieux encore ! je l’ai pas lâché et m’a seule déception c’est de l’avoir fini trop vite ! merci à l’auteur !
  • Sydola Posté le 9 Janvier 2022
    A Paris, plusieurs femmes se font violer dans leur appartement alors que tous les accès sont fermés. Anthony Rauch, surnommé la Poire en raison de son physique et de sa coéquipière et amie Marion Mesny, tous deux affectés au 2eme district de la police judiciaire à la brigade du viol, sont en charge de cette enquête.  Ils vont mener une course contre la montre et jouer à cache-cache avec celui qu'ils surnomme le lézard du fait de son mode opératoire. Cette enquête fera aussi remonter à la surface de vieilles blessures et donner ainsi au lecteur des clés de compréhension du comportement des protagonistes. Ce polar est bien ficelé avec un suspense maintenu jusqu'au bout. Ce n'est qu'arrivé à la fin qu'on a toutes les clés pour décrypter le pourquoi de certains comportements et qui ont fait ce que sont devenus les personnages. Il y a aussi beaucoup de non dits entrainant des erreurs de jugements et donc des prises de décisions faussées aux conséquences parfois dramatiques. J'ai aimé les multiples rebondissements mais ai été moins sensibles aux performances sportives du violeur. Je salue la qualité de l'auteur à rendre la mère de la Poire complètement antipathique. C'est le premier polar de cet écrivain... A Paris, plusieurs femmes se font violer dans leur appartement alors que tous les accès sont fermés. Anthony Rauch, surnommé la Poire en raison de son physique et de sa coéquipière et amie Marion Mesny, tous deux affectés au 2eme district de la police judiciaire à la brigade du viol, sont en charge de cette enquête.  Ils vont mener une course contre la montre et jouer à cache-cache avec celui qu'ils surnomme le lézard du fait de son mode opératoire. Cette enquête fera aussi remonter à la surface de vieilles blessures et donner ainsi au lecteur des clés de compréhension du comportement des protagonistes. Ce polar est bien ficelé avec un suspense maintenu jusqu'au bout. Ce n'est qu'arrivé à la fin qu'on a toutes les clés pour décrypter le pourquoi de certains comportements et qui ont fait ce que sont devenus les personnages. Il y a aussi beaucoup de non dits entrainant des erreurs de jugements et donc des prises de décisions faussées aux conséquences parfois dramatiques. J'ai aimé les multiples rebondissements mais ai été moins sensibles aux performances sportives du violeur. Je salue la qualité de l'auteur à rendre la mère de la Poire complètement antipathique. C'est le premier polar de cet écrivain que je lis et j'avoue qu'il m'ouvre les portes de sa bibliographie, espérant retrouver le même plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ATB007 Posté le 9 Janvier 2022
    21.11.2021 Merci Sy Dola de m’avoir montré ce livre « L’empathie » qui m’a attiré dès sa couverture et son sous titre « vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte ». Antoine Renand est un auteur que je ne connaissais pas et ce premier roman est franchement une réussite ! j’adore son écriture et Anita Millot j’ai vu que tu avais lu son deuxième livre que je vais m’empresser de lire aussi…. L’histoire policière malheureusement est triste et difficile puisque nous suivons plus particulièrement deux policiers de la « brigade du viol » de Paris, Marion Mesny et Anthony Rauch, surnommé La Poire, qui enquêtent sur un « violeur des ascenseurs » qu’ils vont rapidement attrapés grâce à une petite erreur de sa part alors qu’il ne laissait aucun indice lors de ses attaques. Mais les deux enquêteurs et leur équipe vont être confrontés à un nouveau violeur plus sadique, plein de haine et de violence, qui semble n’avoir peur de rien, qui à l’inverse laisse des tas d’indices mais qui ne donnent rien, d’une force démesurée et capable de gravir n’importe quelle façade pour s’introduire chez ses victimes. Il se surnomme Alpha, les policiers et les médias l’ont dénommé le... 21.11.2021 Merci Sy Dola de m’avoir montré ce livre « L’empathie » qui m’a attiré dès sa couverture et son sous titre « vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte ». Antoine Renand est un auteur que je ne connaissais pas et ce premier roman est franchement une réussite ! j’adore son écriture et Anita Millot j’ai vu que tu avais lu son deuxième livre que je vais m’empresser de lire aussi…. L’histoire policière malheureusement est triste et difficile puisque nous suivons plus particulièrement deux policiers de la « brigade du viol » de Paris, Marion Mesny et Anthony Rauch, surnommé La Poire, qui enquêtent sur un « violeur des ascenseurs » qu’ils vont rapidement attrapés grâce à une petite erreur de sa part alors qu’il ne laissait aucun indice lors de ses attaques. Mais les deux enquêteurs et leur équipe vont être confrontés à un nouveau violeur plus sadique, plein de haine et de violence, qui semble n’avoir peur de rien, qui à l’inverse laisse des tas d’indices mais qui ne donnent rien, d’une force démesurée et capable de gravir n’importe quelle façade pour s’introduire chez ses victimes. Il se surnomme Alpha, les policiers et les médias l’ont dénommé le lézard. Renand ne nous épargne aucun détail des scènes subies par les victimes, c’est même assez cru et violent. Les chapitres nous entraînent successivement dans la peau de chaque protagoniste et c’est très habilement écrit, un vrai thriller où tous les personnages ont un lourd passé qu’ils ont parfois du mal à surmonter. Très instructif et en même temps addictif car impossible de lâcher ce roman tant on n’a envie de connaître l’issue….
    Lire la suite
    En lire moins
  • AuroreT95 Posté le 8 Janvier 2022
    Un excellent thriller. Je n'en lis plus tant mais celui ci a bien fonctionné. Les ressorts sont un peu exagérés, les personnages exacerbés mais je me suis laissée prendre et n'ai pas pu le lâcher avant la fin. J'ai juste trouvé que l'auteur parvenait à "rallonger" le récit par des "tours" un peu gros mais souvent on regrette que le livre se termine si vite donc on ne va pas bouder notre plaisir quand il dure plus longtemps.
  • LectureChronique Posté le 7 Janvier 2022
    Bonjour, Voici un roman policier que je viens vous chroniquer en retour de lecture : "L'empathie" de Antoine Renand aux éditions Robert Laffont. Alpha, un violeur en série, est activement recherché par la 2eme DPJ de paris, la brigade des viols, dans laquelle officient La poire, Capitaine Anthony Rauch, ainsi que Marion Mesny et Théo ses collègues, sous la houlette du commandant Euvrard. Alpha sème le trouble dans les immeubles parisiens à la nuit tombée. Peu importe l'étage, il arrive toujours à s'introduire chez sa victime et à lui faire passer un sale quart d'heure, empreint de dépravations jouissives aussi tordues que les tortures et domination qu'il inflige. Le passé troublant d'Anthony va se mêler à cette enquête et enclencher le retour d'expériences très traumatisantes qui se répercuteront sur son entourage bien malgré lui. Superbe thriller que j'ai dévoré, subjuguée. La phrase de la couverture donne le ton : "Vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte". C'est vrai, vous êtes prévenus. Et c'est avec cet avertissement que vous plongez dès le prologue dans cette histoire palpitante aux multiples rebondissements. Chaque personnage principal, les deux flics et le tueur, ont tous été détruits par ce même passé en commun, ce trauma vécu dans leur... Bonjour, Voici un roman policier que je viens vous chroniquer en retour de lecture : "L'empathie" de Antoine Renand aux éditions Robert Laffont. Alpha, un violeur en série, est activement recherché par la 2eme DPJ de paris, la brigade des viols, dans laquelle officient La poire, Capitaine Anthony Rauch, ainsi que Marion Mesny et Théo ses collègues, sous la houlette du commandant Euvrard. Alpha sème le trouble dans les immeubles parisiens à la nuit tombée. Peu importe l'étage, il arrive toujours à s'introduire chez sa victime et à lui faire passer un sale quart d'heure, empreint de dépravations jouissives aussi tordues que les tortures et domination qu'il inflige. Le passé troublant d'Anthony va se mêler à cette enquête et enclencher le retour d'expériences très traumatisantes qui se répercuteront sur son entourage bien malgré lui. Superbe thriller que j'ai dévoré, subjuguée. La phrase de la couverture donne le ton : "Vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte". C'est vrai, vous êtes prévenus. Et c'est avec cet avertissement que vous plongez dès le prologue dans cette histoire palpitante aux multiples rebondissements. Chaque personnage principal, les deux flics et le tueur, ont tous été détruits par ce même passé en commun, ce trauma vécu dans leur enfance respective. Ce qui peut quelque part tisser le lien invisible de cette guerre sans merci qu'ils vont se livrer pour s'arrêter avant que leurs secrets ne les détruisent. Une écriture addictive pour un roman à la voix porteuse, tout en puissance. Des plaies ouvertes bien profondément, physiquement et psychologiquement, on ne sait au final lesquelles font le plus mal et provoquent autant de dégâts. L'empathie ressentie va au-delà des ressentiments des protagonistes. Magistral, intensément violent, ce roman n'en demeure pas moins doté d'humanité. Passé et présent s'affrontent comme le prédateur avec sa victime. : traquer le monstre avant qu'elle ne le transforme en féroce assoiffé de vengeance. Bonne lecture amis Lecteurs !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !