Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365695275
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

Les Chemins de la liberté

Oscar Perrin (Traducteur)
Collection : Domaine étranger
Date de parution : 11/03/2021
La quête bouleversante de trois jeunes filles que tout sépare dans le sud des États-Unis ravagé par la guerre de Sécession.
Louisiane, 1875 : Hannie, ancienne esclave, se retrouve malgré elle à faire la route avec Lavinia, son ancienne maîtresse, héritière ruinée d’une plantation, et Juneau Jane, la demi-sœur de Lavinia, fille d’une célèbre courtisane de La Nouvelle-Orléans. Chacune cherche le même homme, mais pour des raisons différentes. C’est au péril... Louisiane, 1875 : Hannie, ancienne esclave, se retrouve malgré elle à faire la route avec Lavinia, son ancienne maîtresse, héritière ruinée d’une plantation, et Juneau Jane, la demi-sœur de Lavinia, fille d’une célèbre courtisane de La Nouvelle-Orléans. Chacune cherche le même homme, mais pour des raisons différentes. C’est au péril de leur vie qu’elles se lancent dans une épopée dangereuse à travers les États du Sud. Au bout du chemin, Hannie nourrit le secret espoir de retrouver les membres de sa famille dont elle a été séparée avant la fin de l’esclavage.

Louisiane, 1987 : Pour Benedetta Silva, devenir professeure dans un collège rural semble la meilleure idée pour rembourser ses prêts étudiants. Mais les habitants de la ville d’Augustine se méfient des intrus et Benny peine à trouver sa place.

Les Chemins de la liberté dévoile des événements historiques méconnus : après la guerre de Sécession, les anciens esclaves ont fait paraître des avis de recherche dans les journaux des États du Sud pour retrouver les membres de leur famille.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365695275
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"De cette matière historique, l'autrice tire un grand, vrai roman d'aventures, porté par une formidable héroïne, écrit dans une langue sensible et bouleversante."
Anne-Sophie Lambert / La Voix du Nord

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bilodoh Posté le 9 Octobre 2021
    Un roman en deux temps, des chapitres qui se passent à la fin du 19e siècle, après la Guerre de Sécession et d’autres un peu plus d’un siècle plus tard. En 1875, Hattie est une jeune esclave franchie dont la famille a été dispersée au Texas à la fin de la guerre, sa mère et ses sœurs vendues tour à tour. Il n’y a qu’elle qui a réussi à revenir à la plantation où elle travaille maintenant sur une terre en métayage qui pourrait devenir la leur. Afin de s’assurer d’obtenir les papiers officiels qui confirment la propriété, elle suit les filles de « Old Missus », le vieux maître du domaine, qui cherchent aussi un testament après la disparition de leur père. La détermination de Hattie va l’entraîner dans un périlleux voyage à travers le pays tout en transportant un « Livre des amis » avec les noms de personnes qui cherchent leurs familles. En 1987, une jeune enseignante arrive dans une petite ville de Louisiane où elle a bien du mal à s’intégrer et à intéresser ses élèves. Il faut dire qu’elle travaille dans un quartier défavorisé où l’école dispose de peu de ressources. Ses classes sont constituées d’un mélange de populations... Un roman en deux temps, des chapitres qui se passent à la fin du 19e siècle, après la Guerre de Sécession et d’autres un peu plus d’un siècle plus tard. En 1875, Hattie est une jeune esclave franchie dont la famille a été dispersée au Texas à la fin de la guerre, sa mère et ses sœurs vendues tour à tour. Il n’y a qu’elle qui a réussi à revenir à la plantation où elle travaille maintenant sur une terre en métayage qui pourrait devenir la leur. Afin de s’assurer d’obtenir les papiers officiels qui confirment la propriété, elle suit les filles de « Old Missus », le vieux maître du domaine, qui cherchent aussi un testament après la disparition de leur père. La détermination de Hattie va l’entraîner dans un périlleux voyage à travers le pays tout en transportant un « Livre des amis » avec les noms de personnes qui cherchent leurs familles. En 1987, une jeune enseignante arrive dans une petite ville de Louisiane où elle a bien du mal à s’intégrer et à intéresser ses élèves. Il faut dire qu’elle travaille dans un quartier défavorisé où l’école dispose de peu de ressources. Ses classes sont constituées d’un mélange de populations pauvres. Elle travaillera fort pour les intéresser à la lecture et à l’histoire de leurs familles et de leur ville, malgré le racisme et le pouvoir des classes sociales supérieures. L’alternance des époques d’un chapitre à l’autre n’est pas toujours évidente. Parfois, ça fait du bien de couper la tension émotionnelle de certaines situations, mais souvent, j’ai eu envie de sauter un chapitre pour avoir plus vite la suite du récit. Un roman qui raconte un peu de l’histoire de l’esclavage et des Noirs des États-Unis pour qui les mauvais traitements n’ont pas cessé avec la fin de la guerre. Cent ans plus tard, on retrouve la mémoire occultée des grandes familles qui refusent qu’on parle des cruautés de leurs ancêtres. (On préfère se donner le beau rôle, comme en Allemagne, personne n’a eu un grand-père nazi…) Un magnifique roman où on se demande parfois comment des personnes pouvaient traiter aussi cruellement d’autres êtres humains, mais où on trouve aussi des espoirs de réconciliation.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MAPATOU Posté le 30 Septembre 2021
    Si vous ne connaissez pas encore cette autrice, je vous invite à la découvrir rapidement. Ses romans partent toujours d’un fait réel oublié ou volontairement occulté. Fort bien construits et écrits, ses livres nous emportent toujours dans l’histoire tout en nous faisant découvrir des pans de l’Histoire des Etats-Unis. Dans « Les chemins de la liberté », Lisa Wingate nous entraîne en Louisiane. Pendant la Guerre de Sécession, alors que les troupes nordistes gagnaient du terrain dans les états du Sud, les riches propriétaires de plantation envoyaient leurs esclaves au Texas afin qu’ils ne soient pas affranchis et dans l’espoir de les récupérer une fois la guerre terminée. Or, bien souvent, ceux qui les convoyaient les vendaient au fur et à mesure du voyage pour leur propre profit. Des milliers de famille ont ainsi été séparées, sans le moindre espoir de se revoir un jour. C’est ce qui arrive à la jeune Hannie, qui eut quand même la chance d’être « rendue » à son maître en Louisiane. Des années plus tard, âgée de 16 ans et affranchie, elle va entreprendre un périlleux voyage avec Lavinia, fille de son ancien maître disparu, et Juneau Jane, fille illégitime de ce dernier. Au cours de ce dangereux... Si vous ne connaissez pas encore cette autrice, je vous invite à la découvrir rapidement. Ses romans partent toujours d’un fait réel oublié ou volontairement occulté. Fort bien construits et écrits, ses livres nous emportent toujours dans l’histoire tout en nous faisant découvrir des pans de l’Histoire des Etats-Unis. Dans « Les chemins de la liberté », Lisa Wingate nous entraîne en Louisiane. Pendant la Guerre de Sécession, alors que les troupes nordistes gagnaient du terrain dans les états du Sud, les riches propriétaires de plantation envoyaient leurs esclaves au Texas afin qu’ils ne soient pas affranchis et dans l’espoir de les récupérer une fois la guerre terminée. Or, bien souvent, ceux qui les convoyaient les vendaient au fur et à mesure du voyage pour leur propre profit. Des milliers de famille ont ainsi été séparées, sans le moindre espoir de se revoir un jour. C’est ce qui arrive à la jeune Hannie, qui eut quand même la chance d’être « rendue » à son maître en Louisiane. Des années plus tard, âgée de 16 ans et affranchie, elle va entreprendre un périlleux voyage avec Lavinia, fille de son ancien maître disparu, et Juneau Jane, fille illégitime de ce dernier. Au cours de ce dangereux périple, Hannie va découvrir les petites annonces « Amis perdus » publiées gratuitement dans le journal Southwestern par d’anciens esclaves à la recherche de leurs proches. Cent ans plus tard, en 1987, dans la même petite ville de Louisiane, Benedetta Silva, jeune enseignante, est nommée dans l’école pour y enseigner l’anglais. Elle sera très vite confrontée à la pauvreté de ses élèves qui, le ventre vide, ne peuvent s’intéresser à ses cours, ni se concentrer sur les études. C’est en découvrant que le terrain qui jouxte sa maison est en fait un cimetière où des centaines d’esclaves ont été enterrés, sans aucun respect ni pierre tombale, qu’elle va exhumer l’histoire des trois jeunes femmes. Le projet pédagogique qu’elle met alors en place enthousiasme ses élèves car il leur permet de retrouver leurs origines et de s’inscrire dans une lignée. Mais remuer le passé, surtout quand de nombreux maîtres ont eu des enfants avec des esclaves de leurs plantations, va créer des tensions. La communauté blanche de la petite ville d’Augustine voyant d’un très mauvais oeil que la vérité soit étalée au grand jour. « Les chemins de la liberté » est un roman passionnant et émouvant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • djee74 Posté le 27 Août 2021
    mitigé sur ce livre ! C'est une belle double histoire mais je sais pas , j'ai trouvé que cela aurait mérité d'être plus condensé par momet ; il y a pour moi de grosses longueurs qui font un peu décrochées et des fois , on a du mal à rentrer dedans ; enfin, pour ma part ...
  • mcd30 Posté le 14 Août 2021
    Les chemins de la liberté est un énième livre sur l’esclavage mais pas seulement puisque l’histoire est composée de deux parties : l’une en 1875, l’autre en 1987. Deux héroïnes différentes, des points communs et une fin qui connecte les deux histoires. J’ignorais tout de cette histoire d’esclaves déplacés pour éviter de les affranchir ainsi que celle du Livre des amis où tant de familles dispersées se sont cherchées. C’est un sujet intéressant, émouvant. Ensuite, on y découvre toutes les combines des maîtres qui ne voulait pas du changement et tentaient de garder le pouvoir. Il y est aussi question de départs pour le Brésil afin de recommencer ailleurs. D'un côté, il y a l’histoire d’Hannie Gosset qui par peur de perdre ce qui lui revient, va se retrouver embarquée dans une incroyable histoire. Elle va sauver la vie des filles légitime et illégitime, une octavonne, de son maître. Toutes trois déguisées en homme vont partir pour le Texas, faisant de bonnes et moins bonnes rencontres. Un périple tragique qui permettra à Hannie de découvrir le livre des amis, d’aider beaucoup de monde, d’apprendre à lire. De l’autre côté, nous avons Benedetta Silva, jeune institutrice à Augustine Louisiane. Elle... Les chemins de la liberté est un énième livre sur l’esclavage mais pas seulement puisque l’histoire est composée de deux parties : l’une en 1875, l’autre en 1987. Deux héroïnes différentes, des points communs et une fin qui connecte les deux histoires. J’ignorais tout de cette histoire d’esclaves déplacés pour éviter de les affranchir ainsi que celle du Livre des amis où tant de familles dispersées se sont cherchées. C’est un sujet intéressant, émouvant. Ensuite, on y découvre toutes les combines des maîtres qui ne voulait pas du changement et tentaient de garder le pouvoir. Il y est aussi question de départs pour le Brésil afin de recommencer ailleurs. D'un côté, il y a l’histoire d’Hannie Gosset qui par peur de perdre ce qui lui revient, va se retrouver embarquée dans une incroyable histoire. Elle va sauver la vie des filles légitime et illégitime, une octavonne, de son maître. Toutes trois déguisées en homme vont partir pour le Texas, faisant de bonnes et moins bonnes rencontres. Un périple tragique qui permettra à Hannie de découvrir le livre des amis, d’aider beaucoup de monde, d’apprendre à lire. De l’autre côté, nous avons Benedetta Silva, jeune institutrice à Augustine Louisiane. Elle culpabilise à cause de ses origines italiennes et d’histoires anciennes. Elle a fuit sa mère et porte un bien lourd secret. Voyons ses élèves peu investis dans leur scolarité, elle décide de les intéresser à l’histoire de leur famille et de leur ville. En se faisant donner les livres de la bibliothèque Gosset, elle va trouver un plan de cimetière qui permettra aux enfants de découvrir leur histoire et ce sombre passé. Bien qu’elle ait une plume fluide et agréable à lire, Lisa Wingate ne pas conquise par ses personnages, malgré leurs mésaventures. Après le contexte historique, les secrets de la famille Gosset et leur persistance à rester ce qu’ils étaient, ce déni d’un passé peu glorieux, où cette fuite loin des lieux des membres gênés par ce même passé dont ils sont innocents prête à réflexion. Je suis passée à côté de ce livre, tout comme je suis passée à côté de La couleur des sentiments, il y a quelques années et pourtant ce sont deux livres à succès. Mon conseil : lisez-le et voyez ce que vous en pensez. Merci aux éditions Les Escales #Les chemins de la liberté#NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bazart Posté le 22 Juin 2021
    On se souvient du précédent roman de Lisa Wingate, "les enfants du fleuve", une histoire de trafic d'enfants qui a réellement existé raconté avec un classisime et une élégance évidente.. Elle revient avec Les chemins de la liberté, un nouveau roman tiré de faits réels Ce roman raconte en parallèle l'histoire en 1875 d'Hannie, jeune affranchie originaire de Louisiane qui nourrit l'espoir de retrouver sa famille dispersée après avoir été vendu , et celle de Benny, jeune professeur qui arrive en 1987 à Augustine, petite ville de Caroline du Nord., qui va exhumer du passé des secrets impliquant toute la communauté. La construction du roman sur deux temporalités permet de mieux dévoiler ces évenements historiques méconnus et les rendre universels et intemporels : à travers les époques ce sont les courages et la détermination de femmes fortes qui ressort. Ce récit possède également une valeur historique indéniable : on apprend ainsi comment après la guerre de Secession, les anciens esclaves ont pu faire paraitre des avis de recherche dans les journaux pour retrouver les membres de leur famille . La quête difficile d'Hannie en vue d'un avenir meilleur pour elle et ses proches, avec les obstacles et les dangers qui se... On se souvient du précédent roman de Lisa Wingate, "les enfants du fleuve", une histoire de trafic d'enfants qui a réellement existé raconté avec un classisime et une élégance évidente.. Elle revient avec Les chemins de la liberté, un nouveau roman tiré de faits réels Ce roman raconte en parallèle l'histoire en 1875 d'Hannie, jeune affranchie originaire de Louisiane qui nourrit l'espoir de retrouver sa famille dispersée après avoir été vendu , et celle de Benny, jeune professeur qui arrive en 1987 à Augustine, petite ville de Caroline du Nord., qui va exhumer du passé des secrets impliquant toute la communauté. La construction du roman sur deux temporalités permet de mieux dévoiler ces évenements historiques méconnus et les rendre universels et intemporels : à travers les époques ce sont les courages et la détermination de femmes fortes qui ressort. Ce récit possède également une valeur historique indéniable : on apprend ainsi comment après la guerre de Secession, les anciens esclaves ont pu faire paraitre des avis de recherche dans les journaux pour retrouver les membres de leur famille . La quête difficile d'Hannie en vue d'un avenir meilleur pour elle et ses proches, avec les obstacles et les dangers qui se dressent sur sa route, apparait ainsi plus évident à la lumière du combat de Benedetta. Ces femmes proviennent certes de deux époques radicalement différentes; mais elles ont un point commun qui les rassemble : le même désir de s'affirmer et montrer de quoi elles sont capables, en ne reniant rien de ce qu'elles sont; la détermination de ces femmes à retrouver leurs libertés coute que coute, malgré les difficultés et les dangers, restera longtemps en mémoire du lecteur. On pense notamment en pendant littéraire; au très beau et puissant The Nightingale de Jennifer Kent mais en moins apre et plus romanesque. Une belle lecture !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !