Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221197844
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Les Filles des autres

Simon BARIL (Traducteur)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 19/01/2017

Êtes-vous bien certaine de connaître votre fille ? D’ailleurs, est-ce vraiment la vôtre ?
À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite sœur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère...

Êtes-vous bien certaine de connaître votre fille ? D’ailleurs, est-ce vraiment la vôtre ?
À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite sœur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu’une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c’est Julie.
Passé la surprise et l’émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu’un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n’osant s’avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne…
Avec Amy Gentry, vous allez redécouvrir le sens de l’expression « roman à suspense ».
« Un succès ! » The New York Times.
« Vous devez lire ce premier roman ! » Marie Claire US.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221197844
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Romileon Posté le 15 Mai 2020
    Efficace.
  • DucalmeLucette Posté le 31 Mars 2020
    Les filles des autres est, selon moi, davantage un roman noir et psychologique qu’un roman à suspense comme indiqué sur la couverture. Cela dit, malgré quelques langueurs, j’ai apprécié cette (ces) histoire(s) féminine(s) torturée(s). Quand, un soir, une jeune fille sonne à leur porte puis s’effondre, Anna et Tom reconnaissent tout de suite leur enfant disparue il y a huit ans, Julie, à l’âge de treize ans. Sa peau est livide, ses yeux sont cernés, mais c’est certain, c’est bien elle. Enfin, si Tom en est persuadé, Anna va émettre de plus en plus de doutes. Et l’incursion d’un ancien inspecteur dans sa vie va mettre à mal la réjouissance des retrouvailles. L’auteure nous emmène rapidement dans une direction qui, bien sûr, nous fait dire qu’il y aura forcément des rebondissements par la suite. Alors, en tant que lecteur, nous échafaudons des plans au fil des nombreux chapitres qui racontent tantôt les déboires de jeunes filles en proie aux démons les plus sombres, tantôt le quotidien de la famille Whitaker, mettant en lumière certaines failles. Jane, la sœur de Julie, même si le récit débute par elle et même si elle fut témoin de l’enlèvement de sa sœur, a du mal, par la... Les filles des autres est, selon moi, davantage un roman noir et psychologique qu’un roman à suspense comme indiqué sur la couverture. Cela dit, malgré quelques langueurs, j’ai apprécié cette (ces) histoire(s) féminine(s) torturée(s). Quand, un soir, une jeune fille sonne à leur porte puis s’effondre, Anna et Tom reconnaissent tout de suite leur enfant disparue il y a huit ans, Julie, à l’âge de treize ans. Sa peau est livide, ses yeux sont cernés, mais c’est certain, c’est bien elle. Enfin, si Tom en est persuadé, Anna va émettre de plus en plus de doutes. Et l’incursion d’un ancien inspecteur dans sa vie va mettre à mal la réjouissance des retrouvailles. L’auteure nous emmène rapidement dans une direction qui, bien sûr, nous fait dire qu’il y aura forcément des rebondissements par la suite. Alors, en tant que lecteur, nous échafaudons des plans au fil des nombreux chapitres qui racontent tantôt les déboires de jeunes filles en proie aux démons les plus sombres, tantôt le quotidien de la famille Whitaker, mettant en lumière certaines failles. Jane, la sœur de Julie, même si le récit débute par elle et même si elle fut témoin de l’enlèvement de sa sœur, a du mal, par la suite, à avoir un rôle important dans l’histoire. Elle n’apparaît que de temps à autre, et apporte finalement peu à l’intrigue. Tom, le père, est celui qui n’a jamais douté que sa fille ait pu survivre. Malgré que l’auteure ait souhaité insérer un petit secret le concernant, ce personnage n’est pas réellement développé non plus. Les deux protagonistes réellement mis en avant sont bien la mère et la fille disparue. Mais Amy Gentry aborde d’autres thématiques qui ont, elles, toute leur importance dans le dénouement. En outre, afin de préserver le mystère, je n’en dévoilerai rien. J’ajouterai seulement que lorsque les fils de la toile se révèlent, la noirceur prend toute son ampleur, tout comme les problématiques contemporaines concernant les adolescents. Un roman noir et psychologique à découvrir pour les fans du genre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • latornadedespages Posté le 4 Novembre 2019
    Bon livre mais j'ai trouvé que ça manquait un peu d'enquête et de mystère. Certains passages de la partie passé n'était pas très clairs par moment. Le présent était bien mais ça manquait un peu d'action et j'ai trouvé la fin trop expéditive et le dénouement un peu simpliste par rapport à ce que le résumé nous promettaient. Cependant la base de l'histoire était vraiment bien.
  • collectifpolar Posté le 22 Octobre 2019
    Une nuit, Julie Whitaker, 13 ans, est kidnappée dans sa chambre. Sa famille garde l’espoir qu’elle soit toujours vivante. Dix ans plus tard, une jeune femme sonne à la porte et déclare être Julie. Mais Anna, la mère, est assaillie de doutes. Elle demande à un détective privé de mener une enquête sur cette jeune femme. Voilà un bouquin, qui aurait très bien pu ne pas retenir mon attention car son pitch est assez classique et mainte fois déjà vu : Une enfant est enlevée puis l’enfant réapparaît plusieurs années après mais est-ce bien la même personne ? Oui mais, je suis curieuse et surtout c’est un premier roman et j’aime les premiers romans, mais ça vous le savez. Et bien ma curiosité à payer car par sa construction, par sa narration, par la finesse psychologique de ses personnages, « Les filles des autres», n’est pas une énième resucée de polars psychologiques déjà mille fois écrits et mille fois lus. Non c’est un roman à suspense qui brille par son originalité. De plus l’auteur va vous mettre le grappin dessus et vous aller être harponner par l’intrigue parfaitement orchestré maillée de flash-back qui vous éclaire petit à petit sans vous laisser pressentir... Une nuit, Julie Whitaker, 13 ans, est kidnappée dans sa chambre. Sa famille garde l’espoir qu’elle soit toujours vivante. Dix ans plus tard, une jeune femme sonne à la porte et déclare être Julie. Mais Anna, la mère, est assaillie de doutes. Elle demande à un détective privé de mener une enquête sur cette jeune femme. Voilà un bouquin, qui aurait très bien pu ne pas retenir mon attention car son pitch est assez classique et mainte fois déjà vu : Une enfant est enlevée puis l’enfant réapparaît plusieurs années après mais est-ce bien la même personne ? Oui mais, je suis curieuse et surtout c’est un premier roman et j’aime les premiers romans, mais ça vous le savez. Et bien ma curiosité à payer car par sa construction, par sa narration, par la finesse psychologique de ses personnages, « Les filles des autres», n’est pas une énième resucée de polars psychologiques déjà mille fois écrits et mille fois lus. Non c’est un roman à suspense qui brille par son originalité. De plus l’auteur va vous mettre le grappin dessus et vous aller être harponner par l’intrigue parfaitement orchestré maillée de flash-back qui vous éclaire petit à petit sans vous laisser pressentir l’étonnant final. Une auteure à découvrir de toute urgence.
    Lire la suite
    En lire moins
  • helenelefeunteun Posté le 29 Septembre 2019
    Bonjour ! Intrigue intéressante mais que de longueurs !!! A mes yeux livre mal "construit" : on s'y perd très vite Dommage ! Belle journée ! Hélène
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.