Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714481481
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 134 x 190 mm

L'île aux enfants

Collection : Belfond Pointillés
Date de parution : 14/03/2019
Pauline, six ans, et sa petite sœur Clémence coulent des jours heureux sur l’île qui les a vues naître, la Réunion. Un matin de 1963, elles sont kidnappées au bord de la route et embarquent de force dans un avion pour la métropole, à neuf mille kilomètres de leurs parents.... Pauline, six ans, et sa petite sœur Clémence coulent des jours heureux sur l’île qui les a vues naître, la Réunion. Un matin de 1963, elles sont kidnappées au bord de la route et embarquent de force dans un avion pour la métropole, à neuf mille kilomètres de leurs parents. À Guéret, dans la Creuse, elles sont séparées.
1998 : quelques phrases à la radio rouvrent de vieilles blessures. Frappée par le silence dans lequel est murée sa mère, Caroline, jeune journaliste, décide d’enquêter et s’envole pour la Réunion, où elle découvre peu à peu les détails d’un mensonge d’État.  
À travers l’évocation de l'enlèvement méconnu d'au moins deux mille enfants réunionnais entre 1963 et 1982, dans le but de repeupler des départements sinistrés de la métropole, Ariane Bois raconte le destin de deux générations de femmes victimes de l’arbitraire et du secret. L’histoire d’une quête des origines et d’une résilience, portée par un grand souffle romanesque.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714481481
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 134 x 190 mm

Ils en parlent

« Un livre à lire » 
Denis Faroud / France Bleu

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • je_lis_nous_lisons Posté le 12 Novembre 2020
    Ariane a ce pouvoir de trouver les mots justes pour nous narrer ces romans. Écrit avec des mots bruts et douloureux ce roman évoque l’enlèvement relativement méconnu de plus de 2000 enfants réunionnais dans le but de repeupler plusieurs départements. . Ces enfants exilés de force, arrachés à leurs familles, dépouillés de leurs fratries. Ces enfants parfois privés de leurs identités, perdant l’insouciance de l’enfance. Enfance volée, brisée. Un drame incommensurable. Un scandale d’état, un désastre humanitaire. . A travers cette histoire, l’auteure relate une quête des origines, ponctuée de secrets. . Un roman coup de cœur 💖 extrêmement bouleversant.
  • fihi72 Posté le 11 Novembre 2020
    Ariane Bois nous livre là un livre touchant, émouvant, plein de tendresse et de chagrin. Un moment de notre histoire vraiment pas facile dont j'avoue avoir ignorer l'existence jusqu'à ce livre qui ne peut que nous toucher et nous faire mal; ceci au travers du récit de l'histoire de pauline et Clémence, deux soeurs qui ont été enlevées à La Réunion et envoyées en France métropolitaine. On a promis aux parents qu'elles feraient des études, que tout serait mieux pour elles, et tous les enfants avec elles et en fait... J'ai été très triste de lire cela; comment peut-on kidnapper ainsi des enfants parce que l' île de La Réunion avait une natalité importante et que les campagnes françaises se désertaient? Ces enfants qui ont eu leurs vies bouleversées à jamais. certains ont réussi, d'autres non, à l'image de Gaëtan, ce petit garçon exploité à la ferme. Sans faire de politique, je ne comprends qu'un gouvernement, quelque soit le parti , puisse cautionner et organiser cela! Bon, là, c'est une histoire, mais ce fut hélas la vérité pour tout ces enfants déracinés. Un livre qui ne peut que nous toucher.
  • audreylectures Posté le 19 Octobre 2020
    L'autrice Ariane Bois se penche dans son nouveau roman sur des événements sombres et méconnus de l'histoire récente française: la déportation entre 1963 et 1982 de plus de 2000 enfants réunionnais. Des enfants souvent très jeunes, arrachés à leur famille sous le prétexte de leur offrir un meilleur avenir en métropole. Par tranches de vie suivant un ordre chronologique, nous découvrons le destin de deux soeurs enlevées en 1963 et les répercussions de cette tragédie sur leur vie et leur descendance. La séparation, les maltraitances en familles d'accueil, les souvenirs qui s'effacent, les racines qui hantent. L'ensemble est traité avec réalisme et sensibilité. Les descriptions sont très évocatrices et dépaysantes, les personnages crédibles et touchants. Ariane Bois, avec une plume alerte et une construction narrative intéressante, offre un roman aussi instructif que bouleversant.
  • Abrideabattue Posté le 27 Août 2020
    L'île aux enfants a été un choc. Il est magnifique, touchant et facile à lire. Préparez vos mouchoirs mais vous ne regretterez pas cette découverte. Si les romans sont des histoires inventées, ils le sont souvent à partir de faits réels, vécus par l’auteur ou qui lui ont été rapportés. Nous partons à la Réunion. Ariane Bois y raconte en deux parties, très différentes, comment des enfants ont été enlevés à leur famille puis comment ils pourront peut-être retrouver leurs origines. Au-delà du contexte historique, hélas vrai, c’est une superbe histoire d’amour qui nous interroge sur la primauté éventuelle des liens du sang. Est-on davantage mère quand on a porté un enfant ou quand on l’a élevé ? Peut-on pardonner à ses parents de nous avoir abandonné quand nous étions tout petit ? Ce sont des questions que beaucoup d’écrivains ont déjà largement fouillées. La force de cet ouvrage est double. D’abord pour sa valeur romanesque. Ensuite pour son intérêt sociologique et historique. (lire la suite à l'adresse web ci-dessous)
  • emilie55 Posté le 9 Août 2020
    Un roman ou plutôt un récit-témoignage sur une petite fille réunionnaise de 6 ans enlevée à sa famille pour être adoptée par une famille dans La Creuse, dans les années 60. Peu à peu elle va oublier tout de son histoire, jusqu'à son prénom. Ce sera des années plus tard, qu'elle retrouvera la trace des siens grâce à sa fille. Une histoire malheureusement vraie qu'a vécu de nombreux enfants réunionnais envoyés par l'Etat français pour repeupler des régions françaises. Ces déracinements forcés ont perduré jusque dans les années 80 : une vraie honte. J'ai trouvé ce récit bouleversant et révoltant. Tout le monde fermait les yeux en France : des assistantes sociales, aux politiques, aux familles d'accueil, qui pour beaucoup, exploitaient ces enfants dans des conditions effroyables. Des histoires tragiques, des enfances broyées par un système de bien-pensant. J'en sors révoltée et tellement attristée pour ces familles brisées.
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !