En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Nymphéas noirs

        Presses de la cité
        EAN : 9782258145283
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 444
        Format : 140 x 225 mm
        Nymphéas noirs

        Date de parution : 15/06/2017
        Trois femmes vivaient dans un village. La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste. Elles possédaient pourtant un point commun, un secret en quelque sorte : toutes les trois rêvaient de fuir...
        Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au cœur de l’intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture,... Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au cœur de l’intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps. Un étonnant roman policier dont chaque personnage est une énigme.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258145283
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 444
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        22.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • swinn614 Posté le 29 Janvier 2018
          Quand le regard porté sur autrui devient le cruel révélateur de ses propres mystifications. Jusqu'au jour du Drame, les Goldman se divisaient en deux branches : les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Marcus Goldman, l'écrivain de "La Vérité sur l'affaire Harry Quebert", est un Goldman de Montclair, une famille modeste qui vit chichement dans une banlieue de New York. Rien à voir avec les Goldman-de-Baltimore, prospères à souhait, emblématiques de l'Amérique huppée, et à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Puis ce fut le Drame. Au gré de ses souvenirs de jeunesse, Marcus va tenter de décrypter cette famille apparemment comblée par la vie, et qui le fascinait trop pour qu'il puisse percevoir les indices précurseurs du désastre. Au risque de découvrir les racines enfouies de ses propres illusions.
        • dbouillot Posté le 21 Janvier 2018
          Roman policier visiblement à succès (il suffit de compter le nombre de critiques qu'il a généré sur Babelio) sur lequel je ne vais pas avoir à rajouter grand-chose sinon que : a- J'ai (re-)découvert le phénomène Monet et Giverny (sans forcément avoir d'ailleurs envie de pousser plus loin la curiosité, cela suffit bien ainsi pour moi :-) b- L'auteur nous a ficelé une intrigue aux petits oignons (spécialité culinaire de la région ?). Surprise garantie, sauf si vous êtes vraiment très -très - malin(e) c- Il y a tout de même quelques longueurs, voire quelques acrobaties narratives, mais bon, au final, le jeu en vaut tout de même la chandelle. P.S. Il y a aujourd'hui, paraît-il, des ruches chez Monet à Giverny, donc de la cire, d'où la chandelle…
        • brodustephanie Posté le 20 Janvier 2018
          Michel Bussi nous amène à la découverte de Giverny au travers de ce roman qui nous tient en alerte grâce à une intrigue bien ficelée et nous surprend jusqu'à la dernière ligne. Partez à la rencontre de ce petit village qui semble figé dans le temps , de Claude Monet, des villageois et de leur histoire ... Une très belle découverte !
        • piccolanina Posté le 11 Janvier 2018
          Un nymphéa bleu trône maintenant sur l'arrière-plan de mon ordinateur . Merci Michel Bussi . J'aurais aimé avoir un professeur d'art qui me donnât autant l'amour des couleurs comme l'auteur a su si habilement m'en imprégner . J'aurais aimé avoir un professeur de géographie qui illustrât son cours avec autant de conviction que monsieur Bussi . Que ce soit " Le Temps est Assassin " où la Corse , soeur jumelle de la Calabre ( où mon père nous emmenait dans notre jeunesse ) est mise à l'honneur ou encore les jardins de Giverny où le parfum des fleurs semble sortir de ses descriptions riches , colorées et parfumées . Dans le village si petit de Monet , l'intrigue un peu tordue interpelle : la passion rend-elle les gens insensés , égoïstes ? Un endroit privilégié mais "coupé du monde " peut-il influencer l'être humain dans ses délires ? Y-a-t-il un âge pour être fou d'amour ? J'attends avec impatience de lire " Un Avion Sans Elle " pour retrouver la plume d'un auteur qui me plaît énormément et me questionner encore .
        • mathiasgardo Posté le 10 Janvier 2018
          Une intrigue excellente, une construction remarquable et un final époustouflant. Voilà tout est dit ! Il ne vous reste plus qu'a découvrir ce livre

        Ils en parlent

        « Croisez Le Dahlia noir d'Ellroy et les Nymphéas de Monet, et vous obtenez, mi-littérature, mi-peinture, un polar à Giverny. »
        Le Point
        Ne lâchez pas sa main
        Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.