Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258145344
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 225 mm

On la trouvait plutôt jolie

Date de parution : 12/10/2017
Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, en quatre jours et trois nuits…
Un suspense renversant et bouleversant.

 
 « – Qu’est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie.
Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
– Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l‘essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir...
 « – Qu’est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie.
Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
– Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l‘essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l’un d’eux, l’un d’eux peut-être, échappe au sortilège.
Elle ferma les yeux. Il demanda encore :
– Qui l’a lancé, ce sortilège ?
– Vous. Moi. La terre entière. Personne n’est innocent dans cette affaire. »
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258145344
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

" Des indices et des mystères jusqu'au "twist final", sa signature, un jeu de bluff dont la résolution rend dingue. Le bonus de cet opus s'appelle Leyli. Son irrésistible histoire est un conte glissé par chapitre. Et le vrai charme, le vrai piège pour le lecteur, c'est elle."
 
 
Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • camcam34 Posté le 3 Novembre 2020
    Bon livre de Bussi, avec comme d'habitude une intrigue qui tient en haleine, sans ressembler pour autant à ses précédents livres ! J'apprécie notamment la sensibilisation au thème des migrants, ce qui donne davantage d'humanité à l'oeuvre. Merci !
  • MathildeLitteraire Posté le 22 Septembre 2020
    J’ai reçu ce livre en Service Presse, par mes collègues de la librairie Maruani, après qu’elles soient allées à une sortie chez Presse de la Cité pour Michel Bussi. Il s’agit de son dernier livre. On rencontre Leyli, mère de trois enfants, immigré et noire. On va la suivre dans le combat pour trouver un appartement pour loger ses trois enfants. Entre-temps, deux meurtres se produisent. Ses enfants sont en dangers et elle espère s’en sortir. C’est un roman à couper le souffle, comme à chaque fois avec Michel Bussi. Il nous embarque dans l’histoire de Leyli pour découvrir son monde et le monde des immigrés, leurs raisons, les horreurs de leurs parcours pour arriver dans un pays occidental. Encore une fois, j’ai aimé plonger dans un roman de Michel Bussi, j’ai aimé retrouver son écriture que j’adore. Mais au fil de ma lecture, j’ai été un peu déçu. Surement parce que je commence à connaitre l’écriture de Bussi et que je suis de moins en moins surprise par ses romans. J’ai rapidement compris le message clé de l’histoire alors que normalement, on le découvre qu’à la fin après avoir été tourné en bourrique. Par contre, Bussi a quand même réussi à me surprendre... J’ai reçu ce livre en Service Presse, par mes collègues de la librairie Maruani, après qu’elles soient allées à une sortie chez Presse de la Cité pour Michel Bussi. Il s’agit de son dernier livre. On rencontre Leyli, mère de trois enfants, immigré et noire. On va la suivre dans le combat pour trouver un appartement pour loger ses trois enfants. Entre-temps, deux meurtres se produisent. Ses enfants sont en dangers et elle espère s’en sortir. C’est un roman à couper le souffle, comme à chaque fois avec Michel Bussi. Il nous embarque dans l’histoire de Leyli pour découvrir son monde et le monde des immigrés, leurs raisons, les horreurs de leurs parcours pour arriver dans un pays occidental. Encore une fois, j’ai aimé plonger dans un roman de Michel Bussi, j’ai aimé retrouver son écriture que j’adore. Mais au fil de ma lecture, j’ai été un peu déçu. Surement parce que je commence à connaitre l’écriture de Bussi et que je suis de moins en moins surprise par ses romans. J’ai rapidement compris le message clé de l’histoire alors que normalement, on le découvre qu’à la fin après avoir été tourné en bourrique. Par contre, Bussi a quand même réussi à me surprendre car il a glissé pleins de rebondissements dans son livre alors même si j’en ai découvert un rapidement, j’ai été surprise par les autres, que je n’ai pas vu venir ! Son écriture particulière et addictive est toujours présente et j’adore ça. Il nous surprend toujours, aborde des sujets sensibles et nous fait découvrir des paysages magnifiques. Il nous fait voyage, il nous apprend des choses. Malgré que j’aie découvert un des rebondissements importants, j’ai adoré ma lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Joy369 Posté le 13 Septembre 2020
    Encore une chouette roman de cet auteur, sans fausse note, qui sait nous surprendre avec des intrigues déroutantes. On se surprend à suspecter tous les personnages... mais à se faire avoir malgré tout. Super intéressant également sur le sujet de l'immigration des Africains vers l'Europe. Vraiment très bien.
  • klernat Posté le 7 Septembre 2020
    Une lecture plaisante sur un thème sensible, les migrants, et hautement d'actualité. L auteur dénonce l hypocrisie de la France et de ses lois, ainsi que le système mis en place pour profiter de la situation. Les personnages sont intéressants et assez haut en couleur pour certains même si quelques protagonistes auraient mérite un traitement plus approfondis pour mieux appréhender le contexte et le pourquoi du comment (la relation pdg/flic notamment). L'histoire et l'intrigue montent crescendo jusqu au twist final assez bien conçu et original et certaines séquences du livre sont particulièrement marquantes (pour en citer une, celle de la piscine avec le pdg) Malgré tout le côté quelque peu irréaliste de certaines situations nuit au livre tout comme certains dialogues un peu faciles. La société incriminée dans l affaire, aurait aussi mérité un traitement plus poussé afin de réellement avoir les tenants et les aboutissants de l histoire. Pour résumé, un moment agréable de passé même si différents aspects le rendent un peu trop facile et superficiel.
  • sentbuddy Posté le 30 Juillet 2020
    Bonjour J’ai trouvé ce polar bien mené, bien écrit, crédible, les personnages attachants, l’intrigue bien servie. J’ai eu beaucoup de plaisir à le lire. Et puis malgré le drame des naufragés, l’historie d’une femme déterminée. Top!
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Avec Michel Bussi, Let's twist again !

    En une quinzaine d'années, Michel Bussi a réalisé l'exploit de faire de chaque parution de ses romans un événement pour une communauté de lecteurs fidèles. Son secret ? Un art consommé du "twist" final, des allers-retours entre sa chère Normandie et le reste du monde, et un travail approfondi sur la mémoire et ses résonances. Trois caractéristiques parfaitement illustrées dans J'ai dû rêver trop fort, qui paraît ces jours-ci chez Pocket.

    Lire l'article
  • News
    Lisez

    J'ai dû rêver trop fort : écoutez le podcast de Michel Bussi

    Michel Bussi est de retour en librairie avec J’ai dû rêver trop fort, son dixième roman publié aux Presses de la Cité. L’occasion pour l’auteur de se raconter au micro du podcast Des livres et moi.

    Lire l'article