En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Phobos - Tome 4

        Robert Laffont
        EAN : 9782221202197
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 656
        Format : 135 x 215 mm
        Phobos - Tome 4

        Collection : Collection R
        Date de parution : 23/11/2017

        Lancement des chaînes des pionniers dans
        3 secondes...
        2 secondes...
        1 seconde...

        Ils peinent à reprendre leurs marques.
        Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
        Elle peine à reprendre son souffle.
        Obsédée par des questions sans réponse, Léonor...

        Lancement des chaînes des pionniers dans
        3 secondes...
        2 secondes...
        1 seconde...

        Ils peinent à reprendre leurs marques.
        Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
        Elle peine à reprendre son souffle.
        Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras.  Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ?  Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ?  Et si, d'un bout à l'autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ? 
        Même si l'angoisse mène au bord de l'asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

        Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221202197
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 656
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        18.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Lunalithe Posté le 1 Juin 2018
          Si j'ai beaucoup aimé cette série - et ce tome- je pense qu'il était temps que l'histoire se termine. On retrouve les mêmes personnages, et cette même écriture très "série TV", qui, pour ma part, m'accroche complètement. Les rebondissements s'enchainent, l’histoire d'Eleanor s'étoffe, et si elle a tendance à m’agacer de par son rôle de leader et d’héroïne, je dois bien avouer qu'elle a de la consistance ! ... Même si, finalement, les choses s'enchainent parfois un peu trop bien (Bon, disons que c'est l'aspect "littérature jeunesse" qui veut ça). En tout cas, je ne peux qu'applaudir le chemin parcouru depuis le premier tome, qui semble presque frivole, au regard de tout ce qui s'est passé depuis. Quant à la fin, elle m'a partiellement surprise... Et je pense qu'elle est parfaite. Bref, pour moi, il s'agit là d'une belle conclusion, et je suis ravie d'avoir lu cette série jusqu'au bout.
        • GabrielleTyler Posté le 17 Mai 2018
          Hello tout le monde ! Retour aujourd’hui sur ma première lecture de décembre ! En finissant La Route fin novembre, j’étais bien décidée à commencer mon « Cold Winter Challenge » avec le tome 1 de La Passe-Miroir… Puis mes yeux se sont posés sur le tome 4 de Phobos qui venait de sortir… et j’ai pas résisté xD Cette lecture n’était pas du tout prévue ! Il faut dire que je n’avais pas manifesté énormément d’enthousiaste à la sortie de ce 4ème tome : si j’avais adoré les deux premiers, j’avais été extrêmement déçue par le 3ème ! Léonor m’avait énervée avec son comportement ridicule, tout le cirque autour du secret de Serena n’avait aucun sens… Bref j’appréhendais énormément la suite. Mais finalement, ce 4ème et dernier tome rattrape bien les choses !! Ce tome se concentre sur le retour sur Terre des pionniers, après la destruction de la base de New Eden, et leur réadaptation dans le monde. Il s’agit ici d’un retour sur Terre au sens propre (ils reviennent sur leur planète d’origine) comme au sens figuré (retour à la réalité), et ça fait du bien !! Les personnages (comme l’auteur j’ai l’impression) affrontent enfin les situations... Hello tout le monde ! Retour aujourd’hui sur ma première lecture de décembre ! En finissant La Route fin novembre, j’étais bien décidée à commencer mon « Cold Winter Challenge » avec le tome 1 de La Passe-Miroir… Puis mes yeux se sont posés sur le tome 4 de Phobos qui venait de sortir… et j’ai pas résisté xD Cette lecture n’était pas du tout prévue ! Il faut dire que je n’avais pas manifesté énormément d’enthousiaste à la sortie de ce 4ème tome : si j’avais adoré les deux premiers, j’avais été extrêmement déçue par le 3ème ! Léonor m’avait énervée avec son comportement ridicule, tout le cirque autour du secret de Serena n’avait aucun sens… Bref j’appréhendais énormément la suite. Mais finalement, ce 4ème et dernier tome rattrape bien les choses !! Ce tome se concentre sur le retour sur Terre des pionniers, après la destruction de la base de New Eden, et leur réadaptation dans le monde. Il s’agit ici d’un retour sur Terre au sens propre (ils reviennent sur leur planète d’origine) comme au sens figuré (retour à la réalité), et ça fait du bien !! Les personnages (comme l’auteur j’ai l’impression) affrontent enfin les situations vraiment « what the fuck » du tome 3, qui m’avaient énervée : le procès de Marcus qui était du grand n’importe quoi, la grossesse de Kirsten, la secte de Kenji, etc. Les protagonistes sont confrontés à des problèmes plus réalistes et crédibles, et j’apprécie beaucoup !! Phobos avait failli déraper dans le Fantastique, ce que je redoutais par-dessus tout, mais Victor Dixen a réussi à rattraper le coup et on replonge avec joie dans la Science-Fiction !! On a également toujours ce côté « actuel » par les réseaux sociaux et les échos à nos actualités (problèmes écologiques etc) : je ne m’en lasse pas, je trouve que c’est toujours utilisé de manière pertinente et à bon escient, et de plus l’auteur a su se renouveler par rapport aux autre tomes ! Encore une fois Dixen maitrise vraiment bien son univers, rien à redire là-dessus ! Concernant le style : ce tome est un véritable page-turner !! Je ne l’ai pas lâché du 2 au 9 décembre, je lisais dès que j’avais 2 minutes !! C’est vraiment le livre idéal pour vaincre une panne de lecture :p Mais bon bien sûr, rien n’est jamais parfait, il y a toujours des petits défauts… Là en l’occurrence, les défauts du tome 3 se sont réitérés dans le tome 4 : Le comportement de Léonor est parfois toujours aussi énervant et ridicule, il y a toujours tout ce cirque pas crédible autour de Serena, on nous fait encore tout un fromage de la Salamandre (ah on en bouffe de la Salamandre dans ce tome !! Mais je le dis et je le maintiens : cette intrigue me semble vraiment totalement inutile par rapport au reste de l’histoire, on aurait pû s’en passer dès le tome 1)… Mais fort heureusement, ces éléments n’ont qu’une place mineure dans l’intrigue, donc on n’en entend pas parler trop souvent ! Par contre, ce qui est aussi tout aussi énervant mais qu’on croise beaucoup plus souvent : il y a cette idée, tout au long du tome, selon laquelle la vie ne vaut la peine d’être vécue que si on est en couple… Il y a tout d’abord Leonor qui ne veut rien faire sur Terre parce que personne ne l’y attend, pareil pour Mozart qui donne l’impression de fonder sa vie autour de Léonor, puis à la fin lors d’une importante décision à prendre (je vais pas vous spoiler xD) certains personnages trouvent évident qu’ils ne vont pas partir avec leur amis s’ils sont en couple avec quelqu’un (sous-entendu, ils ne sont plus des individus indépendants qui peuvent encore faire ce qu’ils veulent, mais une sorte de binôme indivisible qui ne vit que pour et par sa moitié)… Cette idée n’est jamais remise en question, et ça me choque beaucoup, mais c’est très personnel : j’ai une vision du couple comme une forme « d’association » entre deux individus qui restent néanmoins indépendants et autonomes (et en découle le fait qu’on peut TRES BIEN vivre heureux toute sa vie en restant célibataire)… Du coup je ne suis pas du tout d’accord avec la vision du couple que Dixen propose dans Phobos. Dernier point un peu contrariant : j’ai trouvé la fin vraiment très prévisible… Mais je préfère ça plutôt qu’une fin rocambolesque qui sort de nulle part, en mode deus ex machina ! Et de manière générale, tous ces défauts cités, même s’ils sont nombreux, ne sont pas assez signifiants pour gâcher la lecture ! :) Bref, un dernier tome dans l’ensemble très satisfaisant: on a les réponses à toutes les questions laissées dans le tome 3 ! Certains dans leurs chroniques se sont plaints que certaines questions restaient sans réponses… C’est un peu vrai, mais on peut aisément deviner comment ça va se finir ! Ça serait dommage d’expliciter tout ça clairement dans un chapitre ou un autre tome, ça serait très lourd, ça serait trop… Mais j’aurais bien aimé un chapitre épilogue type « 5 ans plus tard », pour bien finir, parce que c’est vrai que cette saga se termine un peu en queue de poisson ! Si Victor Dixen a un jour l’idée de sortir une nouvelle pour conclure, j’en serai ravie ! :p Un 4ème tome qui conclut bien la série, donc : j’en suis très satisfaite malgré les quelques points négatifs ! Phobos fut une très belle aventure, et je pense bien m’y replonger un jour !
          Lire la suite
          En lire moins
        • EgideOfBooks Posté le 3 Mai 2018
          Ils vont être de retour sur Terre après avoir échappé à la mort. Des secrets enfouis et des vérités qui vont éclater et auxquelles ils vont devoir prendre leurs responsabilités... Que va-t-il se passer ? Vont-ils pouvoir reprendre une vie normale après tout ce qui vient de se passer ? Et voilà, on arrive à la fin de cette saga qui a été une belle découverte en somme. Une saga que je n’oublierai pas tant elle m’a transporté dans de multiples sentiments et surtout la façon dont les pages tournent vite sans qu’on s’en rende compte. J’ai dû quitter difficilement nos pionniers. Des personnes qui sont attachants avec chacun leurs histoires, j’ai pris un plaisir de les découvrir un à un, même si dans ce tome, quelques personnages manquaient énormément pour qu’il soit excellent. Comme à son habitude Victor Dixen nous fait passer par plusieurs sentiments dans un seul tome, on vite du rire aux larmes, de la joie à la colère en un rien de temps. C’est ce qui ...
        • Romileon Posté le 23 Avril 2018
          Et voilà ! Tétralogie terminée ! Le tome 4, comme les autres, se dévore. Les pages se tournent à une vitesse folle car le retour sur Terre s'accompagne d'actions aux 4 coins de la planète. Chaque pionnier ouvre sa chaine internet et fait ainsi partager sa nouvelle vie, son nouveau projet... Ils sont alors soit encouragés par leurs admirateurs, soit insultés, dénigrés par leurs détracteurs. Ce volume met parfaitement en évidence le côté pervers des réseaux sociaux, la facilité des internautes à mettre en doute, à échafauder des théories sans queue ni tête mais reprises en boucle sur le web, déformées, amplifiées... D'ailleurs il me semble que tout tourne dans ce dernier opus autour de la vérité. La vérité de ce qui s'est passé sur Mars, des complots de Serena Mc Bee, des origines de Leonor, la conception du petit James. Dixon utilise les mêmes ressors et cela fonctionne bien. Il a tendu des perches tout au long des 1ers volumes. Au fil de la lecture, on se dit "Mais au fait, qu'en est-il du candidat hypnotisé par Serena ? Mais au fait, qu'est-il advenu de Kenji ?" On poursuit sa lecture, entrainé par l'intrigue. Dixen n'oublie rien évidemment. Je... Et voilà ! Tétralogie terminée ! Le tome 4, comme les autres, se dévore. Les pages se tournent à une vitesse folle car le retour sur Terre s'accompagne d'actions aux 4 coins de la planète. Chaque pionnier ouvre sa chaine internet et fait ainsi partager sa nouvelle vie, son nouveau projet... Ils sont alors soit encouragés par leurs admirateurs, soit insultés, dénigrés par leurs détracteurs. Ce volume met parfaitement en évidence le côté pervers des réseaux sociaux, la facilité des internautes à mettre en doute, à échafauder des théories sans queue ni tête mais reprises en boucle sur le web, déformées, amplifiées... D'ailleurs il me semble que tout tourne dans ce dernier opus autour de la vérité. La vérité de ce qui s'est passé sur Mars, des complots de Serena Mc Bee, des origines de Leonor, la conception du petit James. Dixon utilise les mêmes ressors et cela fonctionne bien. Il a tendu des perches tout au long des 1ers volumes. Au fil de la lecture, on se dit "Mais au fait, qu'en est-il du candidat hypnotisé par Serena ? Mais au fait, qu'est-il advenu de Kenji ?" On poursuit sa lecture, entrainé par l'intrigue. Dixen n'oublie rien évidemment. Je préfère ne pas en dire plus pour maintenir intact le suspens jusqu'au bout.
          Lire la suite
          En lire moins
        • mauriceandre Posté le 22 Avril 2018
          Salut les Babelionautes Fini! Ce tome quatre de Phobos part a cent a l'heure et donne l'impression ,quand on arrive au deux tiers du récit, que Victor Dixen n'aura pas la place de conclure tout ce qui reste en suspens dans les deux cent vingt pages qui restent. Mais n’ayez crainte! la Plume Magique de l'Auteur arrive a condenser tout ce qu'il faut savoir du destin des rescapés du programme Genesis. Léonor et ses Ami(e)s vont être confrontés a la bêtise Humaine qui se déchaîne dans l'anonymat des réseaux sociaux, et qui permet aux internautes d'injurier sans crainte derrière un pseudo. Victor Dixen pointe aussi du doigt le danger pour notre boule bleue que représente le réchauffement climatiques et ses flux migratoires qu'il occasionne. Bref! une bonne quadrilogie dont il me reste a découvrir "Phobos, Origines" qui dévoile le passé des candidats masculin.

        les contenus multimédias

        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !