En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Phobos - Tome 4

        Robert Laffont
        EAN : 9782221202197
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 656
        Format : 135 x 215 mm
        Phobos - Tome 4

        Collection : Collection R
        Date de parution : 23/11/2017

        Lancement des chaînes des pionniers dans
        3 secondes...
        2 secondes...
        1 seconde...

        Ils peinent à reprendre leurs marques.
        Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
        Elle peine à reprendre son souffle.
        Obsédée par des questions sans réponse, Léonor...

        Lancement des chaînes des pionniers dans
        3 secondes...
        2 secondes...
        1 seconde...

        Ils peinent à reprendre leurs marques.
        Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
        Elle peine à reprendre son souffle.
        Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras.  Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ?  Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ?  Et si, d'un bout à l'autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ? 
        Même si l'angoisse mène au bord de l'asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

        Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221202197
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 656
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        18.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • kevin58 Posté le 24 Janvier 2018
          une saga étoilée a découvrir d'urgence un réel moment de plaisir et des nuits blanches assurés tellement cette sage est addictif
        • Linelo Posté le 19 Janvier 2018
          On y est ! Dernier tome de cette série qui avait été un coup de coeur dès le premier livre. J'ai été agréablement surprise par la tournure que prend celui-ci et par les propositions faites par l'auteur pour renouveler l'histoire, tout en restant la suite logique des tomes précédents. Les passagers du Cupido rentrent sur Terre et choisissent de monter des chaînes de vidéos en ligne, type chaînes Youtube, dans lesquelles ils mettront leur célébrité au profit de causes qui leurs sont chères. Mais, c'est aussi le temps des choix et des révélations. Soutien ou déchaînements de haine, ils vont être confrontés au jugement des téléspectateurs pour les actes commis lors de leur voyage martien... J'ai beaucoup aimé cette idée d'inclure les posts des internautes dans le récit (les choix des pseudos et des avatars sont bien amusants et j'ai adoré le clin d'oeil à Game of Thrones !) et donc, de garder en tête que le programme Genesis est médiatisé dès le départ, tout en faisant un lien avec notre utilisation des réseaux sociaux où tout le monde donne son avis (plus ou moins constructif) sans penser que les personnes concernées peuvent être blessées. Il y a donc, entre autres, une... On y est ! Dernier tome de cette série qui avait été un coup de coeur dès le premier livre. J'ai été agréablement surprise par la tournure que prend celui-ci et par les propositions faites par l'auteur pour renouveler l'histoire, tout en restant la suite logique des tomes précédents. Les passagers du Cupido rentrent sur Terre et choisissent de monter des chaînes de vidéos en ligne, type chaînes Youtube, dans lesquelles ils mettront leur célébrité au profit de causes qui leurs sont chères. Mais, c'est aussi le temps des choix et des révélations. Soutien ou déchaînements de haine, ils vont être confrontés au jugement des téléspectateurs pour les actes commis lors de leur voyage martien... J'ai beaucoup aimé cette idée d'inclure les posts des internautes dans le récit (les choix des pseudos et des avatars sont bien amusants et j'ai adoré le clin d'oeil à Game of Thrones !) et donc, de garder en tête que le programme Genesis est médiatisé dès le départ, tout en faisant un lien avec notre utilisation des réseaux sociaux où tout le monde donne son avis (plus ou moins constructif) sans penser que les personnes concernées peuvent être blessées. Il y a donc, entre autres, une réflexion sur l'usage d'Internet et le pouvoir des médias. Mais je ressens quand même une petite déception pour ce dernier tome. Pourquoi ? J'ai trouvé ce tome 4 bien long par rapport aux autres, même si les 650 pages se lisent toutes seules grâce au talent de conteur de Victor Dixen et aux rebondissements proposés. Reste que beaucoup de passages m'ont parus finalement superflus. Peut-être parce que je ne m'étais pas attachée à tous les personnages dès le départ et que je n'avais pas envie de devoir suivre des parties entières sur certains d'entre eux. Si j'ai moins été emballée par ce dernier tome, Phobos reste une de mes séries jeunesse préférée et je garde un petit pincement au coeur d'avoir tourné la dernière page.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Saiwhisper Posté le 17 Janvier 2018
          Après avoir été un peu déçue par le troisième opus (longueurs et fin ouverte), j’avoue que je craignais le fait de plonger dans le quatrième tome de Phobos… J’ai eu tort, car cet ouvrage pallie aux défauts de son prédécesseur et a su me captiver du début jusqu’à la fin ! Victor Dixen a proposé un roman haletant, avec des rebondissements, beaucoup de twists inattendus ainsi que des révélations. J’en viens même à regretter que l’aventure soit terminée… Mais l’est-il réellement ? Après tout, on est encore sur une conclusion semi-ouverte… L’auteur peut très bien continuer de développer son univers et ses personnages ; les lecteurs le suivront certainement ! Après cet opus, j’avoue que je me jetterai dessus les yeux fermés ! Ce quatrième tome a pour spécificité de mettre de nouveau en avant les vidéos. Cette fois-ci, les pionniers vont pouvoir se filmer et diffuser leurs créations sur des chaînes personnelles. Bien sûr, on garde toujours le système on/off des caméras. Ces vidéos mises en ligne vont avoir énormément de retombées sur le scénario, que ce soit grâce aux commentaires similaires à Youtube ou via les médias terrestres. Victor Dixen pointe ainsi du doigt le danger des réseaux sociaux,... Après avoir été un peu déçue par le troisième opus (longueurs et fin ouverte), j’avoue que je craignais le fait de plonger dans le quatrième tome de Phobos… J’ai eu tort, car cet ouvrage pallie aux défauts de son prédécesseur et a su me captiver du début jusqu’à la fin ! Victor Dixen a proposé un roman haletant, avec des rebondissements, beaucoup de twists inattendus ainsi que des révélations. J’en viens même à regretter que l’aventure soit terminée… Mais l’est-il réellement ? Après tout, on est encore sur une conclusion semi-ouverte… L’auteur peut très bien continuer de développer son univers et ses personnages ; les lecteurs le suivront certainement ! Après cet opus, j’avoue que je me jetterai dessus les yeux fermés ! Ce quatrième tome a pour spécificité de mettre de nouveau en avant les vidéos. Cette fois-ci, les pionniers vont pouvoir se filmer et diffuser leurs créations sur des chaînes personnelles. Bien sûr, on garde toujours le système on/off des caméras. Ces vidéos mises en ligne vont avoir énormément de retombées sur le scénario, que ce soit grâce aux commentaires similaires à Youtube ou via les médias terrestres. Victor Dixen pointe ainsi du doigt le danger des réseaux sociaux, de l’anonymat qui permet aux internautes d’injurier sans crainte, de la vie privée que l’on doit sans cesse dévoiler. En effet, les candidats n’ont jamais eu autant à se justifier ou à rendre des comptes. Hélas, les réactions seront de plus en plus virulentes. On assiste à une véritable montée en puissance des commentaires haineux, des trolls et des internautes souhaitant faire justice eux-mêmes. Le danger d’internet et des médias n’est pas les seuls à être mis en avant : l’auteur développe également la thématique des sectes religieuses qui poussent l’individu à obéir aveuglément et à croire les gourous… L’écologie, la préservation de la planète et la science sont également très développées, mais n’apparaissent pas comme un élément compliqué ou fastidieux. D’ailleurs, il y a toujours autant de schémas facilitant la compréhension. C’est toujours très appréciable ! Beaucoup de choses vont se passer dans ce quatrième opus. Par exemple, on va s’attarder sur l’accouchement de Kris, de sa petite fille Eden et des complications qu’une naissance non-terrestre peut créer. Il y a aussi Kelly qui devient de plus en plus malade et qui va très mal supporter son retour sur Terre… On parlera également des vérités cachées (notamment celles liées à Marcus ou Alexei) ou de passé de Léo. J’ai d’ailleurs adoré en apprendre plus sur ses origines ou sur celles de la Salamandre… Grâce à ces éléments, la majorité des héros va être creusée. On a vraiment l’impression d’être face à des personnages aboutis et crédibles. Depuis le temps, on s’attache énormément à eux… Il n’y a que trois personnages que j’aurais souhaité voir davantage : Serena McBee qui a disparu et qui est activement recherchée ainsi que le couple Andrew/Harmony qui est très absent dans l’intrigue… Il y a aussi les candidats de la deuxième saison de Phobos. Hormis un ou deux d’entre eux, on ne sait toujours rien les concernant ! Cela dit, étant donné la taille du livre et tout ce qu’il s’y passe, je fais la fine bouche, car c’était très bien ainsi et sans temps morts ! Ce tome quatre m’a fait passer par plusieurs émotions et a su répondre à la plupart de mes attentes. Je n’ai pas été déçue par le revirement de situation final qui me convient à merveille ! Il y a de la romance, mais elle est vraiment au second plan : on prône l’action, le scénario et les révélations. Cela me plaît ainsi. De plus, j’ai vraiment apprécié voir certains protagonistes se développer que ce soit par leur passé et/ou leurs actions au fil des chapitres. Quitter tout ce petit monde me peine… J’en voudrais plus… Pourquoi pas un autre hors-série ou un nouveau cycle ? À ceux et celles qui n’ont toujours pas découvert la saga : il est temps d’embarquer pour Mars ! Vous ne le regretterez pas !
          Lire la suite
          En lire moins
        • pommerouge Posté le 13 Janvier 2018
          MA-GNI-FI-QUE ! Je ne sais quoi dire d’autre sur ce dernier tome. Il est beau, rempli d’intrigue, qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. Nous étions restés sur la fin tragique et prenante du tome 3. Entre ce qui arrivait à Alexei, les pionniers qui partaient enfin de Mars, la dépressurisation de la base, Kris qui est enceinte. Autant vous dire, qu’on a de quoi parler dans ce dernier tome. Kris en est très attachante elle et son bébé, venu de l’espace. De l’autre côté, Léonor est toujours emprise par le doute. Elle a peur de revenir sur terre, peur que Serena soit toujours quelques parts pour s’en prendre à elle, aux autres. avis entier : https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/01/13/phobos-4-victor-dixen/
        • 21readers08 Posté le 11 Janvier 2018
          Ce livre est super !

        les contenus multimédias

        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.

        Lisez maintenant, tout de suite !