Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221202197
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 656
Format : 135 x 215 mm

Phobos - Tome 4

Collection : Collection R
Date de parution : 23/11/2017

Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes...
2 secondes...
1 seconde...

Ils peinent à reprendre leurs marques.
Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
Elle peine à reprendre son souffle.
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor...

Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes...
2 secondes...
1 seconde...

Ils peinent à reprendre leurs marques.
Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
Elle peine à reprendre son souffle.
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras.  Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ?  Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ?  Et si, d'un bout à l'autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ? 
Même si l'angoisse mène au bord de l'asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221202197
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 656
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ally_des_livres Posté le 12 Septembre 2020
    Final de la saga Phobos! Retour sur Terre prévu pour les pionniers mais celui-ci se révèlera plus compliqué que prévu pour les personnages, d’autant plus que certains secrets de Mars vont être révélés au monde entier et que des justifications/comptes leur seront demandés... J’ai trouvé le thème de la réinsertion sur Terre très intéressante, surtout compte tenu du « mal de Mars » dont souffre Kelly et qui ne semble pas trouver de remède sur leur planète d’origine. Une certaine nostalgie de la vie martienne plane également sur quelques personnages. Même si la chaîne Genesis n’est plus, les pionniers prennent le relais avec leur propre chaîne personnelle. Chacun orientera sa chaîne comme bon lui semble, mais tous subiront tour à tour la valse des commentaires haineux mettant ainsi en exergue les dérives des réseaux sociaux tels qu’on les connait aujourd’hui. J’ai trouvé la réponse à certaines de mes questions dans ce dernier tome, notamment ce qu’est devenu Kenji ou encore les circonstances dans lesquelles Léonor a écopé de la Salamandre. Par contre, je reste un peu sur ma faim quant à la menace émanant de Serena McBee; j’ai trouvé qu’il n’y avait pas vraiment de fin la concernant. Harmony et Andrew passent, à... Final de la saga Phobos! Retour sur Terre prévu pour les pionniers mais celui-ci se révèlera plus compliqué que prévu pour les personnages, d’autant plus que certains secrets de Mars vont être révélés au monde entier et que des justifications/comptes leur seront demandés... J’ai trouvé le thème de la réinsertion sur Terre très intéressante, surtout compte tenu du « mal de Mars » dont souffre Kelly et qui ne semble pas trouver de remède sur leur planète d’origine. Une certaine nostalgie de la vie martienne plane également sur quelques personnages. Même si la chaîne Genesis n’est plus, les pionniers prennent le relais avec leur propre chaîne personnelle. Chacun orientera sa chaîne comme bon lui semble, mais tous subiront tour à tour la valse des commentaires haineux mettant ainsi en exergue les dérives des réseaux sociaux tels qu’on les connait aujourd’hui. J’ai trouvé la réponse à certaines de mes questions dans ce dernier tome, notamment ce qu’est devenu Kenji ou encore les circonstances dans lesquelles Léonor a écopé de la Salamandre. Par contre, je reste un peu sur ma faim quant à la menace émanant de Serena McBee; j’ai trouvé qu’il n’y avait pas vraiment de fin la concernant. Harmony et Andrew passent, à mon grand regret, en second plan mais j’ai aimé la décision qu’ils ont prise à la fin du livre. J’aurais également aimé voir les candidats de la 2e saison plus en avant, peut-être dans une suite future? La fin de ce tome, semi-ouverte, pourrait le laisser présager... Je ne suis plus trop attirée par les sagas, leur préférant des one-shot, mais je suis contente d’avoir lu Phobos! Si vous aimez la science-fiction et les dystopies, cette saga est faite pour vous!
    Lire la suite
    En lire moins
  • fantasybooksaddict Posté le 6 Août 2020
    Ayant adoré cette saga, je me suis dit qu'il était temps de la clôre avec ce quatrième opus ! Je le reconnais, j'appréhendais car je n'ai pas vu que des avis positifs... Attention, risque de spoiler si vous n'avez pas lu les précédents tomes, même si je vais les minimiser le plus possible. Nous retrouvons donc les prétendants restants de la saison 1, qui rentrent sur Terre et doivent se réadapter à cette planète qu'ils ne pensaient jamais revoir et qui continue de s'autodétruire depuis leur départ 3 ans plus tôt. J'ai trouvé un peu dommage que certains personnages s'effacent au fil des pages pour laisser place à des nouveaux comme les prétendants de la saison 2. A part l'un d'entre eux qui apporte sa contribution, les autres n'amènent pas grand chose de plus, tout comme Harmonie et Andrew que nous retrouvons mais qui ne fournissent que leur soutien indéfectible aux martiens. Par contre, j'ai beaucoup apprécié que Léonor soit de nouveau mise en avant avec son côté protecteur envers Kris notamment, et qu'on en apprenne davantage sur elle. C'est une des rares chez qui il restait des zones d'ombre notamment dans son passé. En parallèle, de nombreux rebondissements inattendus viennent rythmer... Ayant adoré cette saga, je me suis dit qu'il était temps de la clôre avec ce quatrième opus ! Je le reconnais, j'appréhendais car je n'ai pas vu que des avis positifs... Attention, risque de spoiler si vous n'avez pas lu les précédents tomes, même si je vais les minimiser le plus possible. Nous retrouvons donc les prétendants restants de la saison 1, qui rentrent sur Terre et doivent se réadapter à cette planète qu'ils ne pensaient jamais revoir et qui continue de s'autodétruire depuis leur départ 3 ans plus tôt. J'ai trouvé un peu dommage que certains personnages s'effacent au fil des pages pour laisser place à des nouveaux comme les prétendants de la saison 2. A part l'un d'entre eux qui apporte sa contribution, les autres n'amènent pas grand chose de plus, tout comme Harmonie et Andrew que nous retrouvons mais qui ne fournissent que leur soutien indéfectible aux martiens. Par contre, j'ai beaucoup apprécié que Léonor soit de nouveau mise en avant avec son côté protecteur envers Kris notamment, et qu'on en apprenne davantage sur elle. C'est une des rares chez qui il restait des zones d'ombre notamment dans son passé. En parallèle, de nombreux rebondissements inattendus viennent rythmer ce dernier tome, tandis que l'ombre de Serena McBee continue de planer sur nos survivants. Je reconnais que cela donne du suspens à l'intrigue. Cependant, à être trop dans l'attente, parfois on se lasse. D'ailleurs, le final ne m'a pas suffit car ce n'est pas un face à face comme je l'aurais souhaité, d'autant plus que l'auteur nous laisse sur une fin ouverte et je déteste ça ! Pour conclure, ce dernier opus me laisse insatisfaite sur de nombreux points ! Pourtant, certains aspects inattendus de l'intrigue ont su me tenir en haleine et susciter mon émotion. Bien entendu, je garde un super souvenir de cette saga et elle restera gravée dans mon esprit pour son originalité !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Julie0309 Posté le 7 Juin 2020
    J’ai mis 2 ans avant de me replonger dans ce voyage entre Mars et La Terre, la fin du 3 m’ayant un peu déçue, j’appréhendais énormément cette lecture. J’ai beaucoup aimé ce livre malgré quelques petits passages que j’ai trouvé un peu long et une fin qui ne m’a pas totalement convaincue mais pas dérangée pour autant. On entre dans un roman qui aborde plusieurs sujets forts de notre société avec par exemple le réchauffement climatique et cette phrase d’un commentaire laissé sous une chaîne d’un pionnier d Mars qui disait que le réchauffement climatique n’avait jamais été prouvé  et ça m’a rappelée qu’on aura beau montrer que ça existe et le ressentir tous les étés et hiver, il y aura toujours quelqu’un pour ne pas y croire. Il aborde aussi le sujet de la surmédiatisation et ses conséquences avec les gens qu’on adule ou qu’on déteste sans même les connaître, la facilité qu’on a d’insulter derrière un pseudo. Avec ce roman, on entre dans la « phase de reconstruction des personnages ». Comment réussir à retrouver une vie normale après tous les événements qu’ont subis les héros de Mars ? On comprend à travers chaque chaîne créé par les pionniers, comment ils font et... J’ai mis 2 ans avant de me replonger dans ce voyage entre Mars et La Terre, la fin du 3 m’ayant un peu déçue, j’appréhendais énormément cette lecture. J’ai beaucoup aimé ce livre malgré quelques petits passages que j’ai trouvé un peu long et une fin qui ne m’a pas totalement convaincue mais pas dérangée pour autant. On entre dans un roman qui aborde plusieurs sujets forts de notre société avec par exemple le réchauffement climatique et cette phrase d’un commentaire laissé sous une chaîne d’un pionnier d Mars qui disait que le réchauffement climatique n’avait jamais été prouvé  et ça m’a rappelée qu’on aura beau montrer que ça existe et le ressentir tous les étés et hiver, il y aura toujours quelqu’un pour ne pas y croire. Il aborde aussi le sujet de la surmédiatisation et ses conséquences avec les gens qu’on adule ou qu’on déteste sans même les connaître, la facilité qu’on a d’insulter derrière un pseudo. Avec ce roman, on entre dans la « phase de reconstruction des personnages ». Comment réussir à retrouver une vie normale après tous les événements qu’ont subis les héros de Mars ? On comprend à travers chaque chaîne créé par les pionniers, comment ils font et comment ils travaillent pour retrouver une vie normale. Les commentaires des chaînes donnent un caractère immersif à l’histoire, on voit la réaction des abonnés à certaines annonces ou vidéos et soit on les comprend, soit on les déteste et ça fait tellement réel. On en apprend davantage sur l’histoire de Léonor, elle a un grand cœur, elle est prête à tout pour aider ses amis mai elle est caractériel et a des avis très tranché mais c’est exactement pour ça que je l’adore, j’aimerais être capable de parler comme elle des sujets qui me tiennent à cœur ! Bref je suis heureuse d’avoir lu ce dernier tome et d’avoir ainsi pu finir cette saga sur une note positive.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ChristalDarck Posté le 12 Mai 2020
    Une conclusion qui n'en est pas avec cette fin qui nous offre plus de questions que de réponses. Ce n'est pas un cliffhanger, mais on en n'est pas si loin finalement ! J'ai trouvé l'aboutissement très pressé, presque confus, comme si le roman avait été achevé dans la précipitation, nous laissant imaginer le déroulement de la dernière ligne à l'illustration finale qui parle d'elle-même. Parce que oui, il y a pas mal d'illustrations pour un roman. Elles sont belles, précises, juste quand il faut... ça fait rêver ! Pour ce qui est de la globalité... bah c'est très très bien... c'est dur de développer sans spoiler ce tome ! J'ai souvent serré les dents et les orteils (faut dire que ce livre est assaisonné d'actes manqués qui sont rattrapés de justesse). Le retour sur Terre est très difficile pour nos pionniers, particulièrement pour Kris qui était enceinte jusqu'aux yeux dans le livre précédent – et qui a inconsciemment tué son mari, je rappelle – et pour Mozart qui devra compter sur les scientifiques pour le protéger de l'Aranha. Et Kelly, nom de Dieu Kelly ! Elle m'a presque fait pleurer, et à plusieurs reprises ! Je l'ai trouvé très émouvante dans ce dernier tome. Je... Une conclusion qui n'en est pas avec cette fin qui nous offre plus de questions que de réponses. Ce n'est pas un cliffhanger, mais on en n'est pas si loin finalement ! J'ai trouvé l'aboutissement très pressé, presque confus, comme si le roman avait été achevé dans la précipitation, nous laissant imaginer le déroulement de la dernière ligne à l'illustration finale qui parle d'elle-même. Parce que oui, il y a pas mal d'illustrations pour un roman. Elles sont belles, précises, juste quand il faut... ça fait rêver ! Pour ce qui est de la globalité... bah c'est très très bien... c'est dur de développer sans spoiler ce tome ! J'ai souvent serré les dents et les orteils (faut dire que ce livre est assaisonné d'actes manqués qui sont rattrapés de justesse). Le retour sur Terre est très difficile pour nos pionniers, particulièrement pour Kris qui était enceinte jusqu'aux yeux dans le livre précédent – et qui a inconsciemment tué son mari, je rappelle – et pour Mozart qui devra compter sur les scientifiques pour le protéger de l'Aranha. Et Kelly, nom de Dieu Kelly ! Elle m'a presque fait pleurer, et à plusieurs reprises ! Je l'ai trouvé très émouvante dans ce dernier tome. Je l'aimais beaucoup avant – j'adore son humour – mais alors là ! Elle nous dévoile une partie inconnue et touchante de sa personne, révélant la beauté de son âme. Et pour Léonor, les révélations sont monstrueusement nombreuses et balèzes. Des révélations sur son passé, sur celui des autres et surtout sur une partie d'elle-même profondément enfouie, affrontant plusieurs fois ses démons. Pour clôturer cette saga (don't worry, j'ai encore Origines à lire), même si des réponses nous manques et toutes les boucles ne sont pas bouclées, je me contenterai de citer un passage de Victor Dixen dans ses remerciements : « Leur histoire s'achève – et pourtant, elle ne fait que commencer. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • RoksiePony Posté le 27 Avril 2020
    Six prétendants et six prétendantes envoyés dans l'espace à bord du Cupido. Six minutes pour se rencontrer, s'apprivoiser et peut-être s'aimer. Douze vies embarquées pour un nouveau départ sur Mars. Pour ne pas vous mentir, j'ai mis un peu plus de temps à lire ce dernier tome. Je le trouve moins rythmé, moins entraînant même si les rebondissements sont toujours bien présents. Peut-être est-ce le fait qu'il se passe à nouveau sur Terre ? Enfin à moitié sur Terre et à moitié à bord du Cupido, mais tout de même. Je n'ai pas retrouvé l'atmosphère qui régnait dans les premiers tomes lorsque les pionniers étaient dans l'espace. Ou peut-être est-ce parce que le personnage de Serena est assez absent de ce dernier tome ? Après tout, c'est elle qui donnait du rythme au récit grâce à ses ruses et son obsession pour le pouvoir. Pour autant, j'ai aimé en savoir plus sur le passé de Léonor et découvrir comment la Salamandre qui hante notre héroïne rousse depuis son enfance est apparue. La relation entre Mozart et Léonor m'a plutôt laissée de marbre. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je trouve que ça ne colle pas tout simplement. Sûrement à cause du... Six prétendants et six prétendantes envoyés dans l'espace à bord du Cupido. Six minutes pour se rencontrer, s'apprivoiser et peut-être s'aimer. Douze vies embarquées pour un nouveau départ sur Mars. Pour ne pas vous mentir, j'ai mis un peu plus de temps à lire ce dernier tome. Je le trouve moins rythmé, moins entraînant même si les rebondissements sont toujours bien présents. Peut-être est-ce le fait qu'il se passe à nouveau sur Terre ? Enfin à moitié sur Terre et à moitié à bord du Cupido, mais tout de même. Je n'ai pas retrouvé l'atmosphère qui régnait dans les premiers tomes lorsque les pionniers étaient dans l'espace. Ou peut-être est-ce parce que le personnage de Serena est assez absent de ce dernier tome ? Après tout, c'est elle qui donnait du rythme au récit grâce à ses ruses et son obsession pour le pouvoir. Pour autant, j'ai aimé en savoir plus sur le passé de Léonor et découvrir comment la Salamandre qui hante notre héroïne rousse depuis son enfance est apparue. La relation entre Mozart et Léonor m'a plutôt laissée de marbre. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je trouve que ça ne colle pas tout simplement. Sûrement à cause du spectre de Marcus qui flotte au-dessus de tout ça. Évidemment, Léonor n'allait pas le pleurer pendant des années, mais ce choix est un peu facile. Certes Mozart est depuis le début la roue de secours, le garçon qu'on garde sous le coude au cas où, mais ça ne colle pas quand même. Quand au dénouement, heureusement, il a rattrapé la légère déception de mon début de lecture. J'avais envie de cette fin, je l'espérais et alléluia, c'est arrivé ! Ce n'est pas si souvent que la fin d'un livre me satisfait totalement donc là, il fallait bien que je le précise. Évidemment, je ne peux pas vous en dire plus, mais juste dire que le voyage n'est pas tout à fait terminé pour une poignée de nos personnages ! Pour conclure donc, j'ai passé de bons moments de lecture avec cette jolie saga. L'espace n'a jamais été trop mon truc mais j'ai vraiment apprécié le voyage sur Mars ! Cela aurait été vraiment dommage de passer à côté de cette histoire originale qui en plus d'être une histoire d'aventure, de romantisme et aussi une critique à peine voilée des divertissements de notre société qui sont de plus en plus ciblés sur le voyeurisme et de ses dérives.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !