Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714482013
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Prendre un enfant par la main

Date de parution : 01/10/2020
Lorsque vous lâchez la main de votre enfant, êtes-vous certain de pouvoir la serrer de nouveau un jour ?
Quatre ans après la disparition de leur fille Clémentine dans le naufrage d’un voilier, Sarah et Marc sont rongés par la culpabilité et la tristesse.
Jusqu’à ce que de nouvelles voisines emménagent sur le même palier avec leur enfant, Gabrielle, dont la ressemblance avec Clémentine est troublante. Au contact de cette...
Quatre ans après la disparition de leur fille Clémentine dans le naufrage d’un voilier, Sarah et Marc sont rongés par la culpabilité et la tristesse.
Jusqu’à ce que de nouvelles voisines emménagent sur le même palier avec leur enfant, Gabrielle, dont la ressemblance avec Clémentine est troublante. Au contact de cette adolescente vive et enjouée, Sarah reprend peu à peu goût à la vie.
Mais lorsque le destin de Gabrielle bascule dans l’indicible, les démons que Sarah avait cru pouvoir retenir se déchaînent une seconde fois.
 
Prends ma main, mon cœur. Ne la lâche pas, quoi qu’il arrive. Serre-la fort !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714482013
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Un thriller psychologique redoutable aux multiples tiroirs, aux personnages plein de mystères et à l'intrigue complexe."
Caroline / Fnac Rosny 2

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nain Posté le 14 Janvier 2022
    Le bateau, synonyme de liberté, d'évasion, de vacances au soleil, d'une étendue de bleu à l'infini. Mais quand l'orage gronde, il peut se transformer en une coque de noix, fragile, et submersible. Alors que Marc embarque sa famille malgré les recommandations du garde côte, cette tempête qui d'après lui ne devait poser aucune difficulté, lui enlèvera sa fille. Tentant de se reconstruire, la venue d'une nouvelle voisine née le même jour que sa regrettée Clémentine, n'arrangera pas les choses. François-Xavier Dillard est dorénavant un auteur que j'attendrai impatiemment.
  • nath59 Posté le 10 Janvier 2022
    Un roman qui aurait mérité d'être plus fourni, plus travaillé. Malgré une histoire somme toute tragique et intéressante, les situations sont parfois très caricaturées, et les dialogues peu crédibles. C'est dommage, le début était pourtant prometteur.
  • Laurie_lucas Posté le 6 Janvier 2022
    Une famille sur un voilier. Marc, Sarah et leurs enfants, Clémentine et Gaspard. Une tempête approche puis se déchaîne et lorsque la famille touche à nouveau la terre ferme, Clémentine n'est plus. Quelques années ont passé mais la douleur est toujours présente. Sarah n'y arrive pas, elle ne peut plus... Et puis elle rencontre le couple qui vient d'emménager en face de chez eux. Hélène et Leila. Et surtout Gabrielle, leur fille, et doucement elle avance à nouveau. L'accalmie ne sera que de courte durée car au loin, une nouvelle tempête approche... Sarah sera-t-elle capable d'y faire face ? Coup de cœur pour ce thriller dont je ressors particulièrement chamboulée. Poser des mots m'est difficile tant ils se bousculent dans ma tête. Ce thriller est puissant. Il claque. Il est aussi beau que douloureux. Atroce que vrai. J'ai eu le cœur en vrac à la lecture de certains passages, j'ai été profondément touchée à d'autres. On retrouve 4 protagoniste ou familles différentes. Nous avons donc 4 atmosphères différentes, qui change du tout au tout d'un chapitre à l'autre et c'est assez dingue comme ressenti. De cette façon, l'auteur instaure une tension qui enfle et devient de plus en plus palpable à mesure que les pages tournent. Et c'est tout bonnement génial et surtout... Une famille sur un voilier. Marc, Sarah et leurs enfants, Clémentine et Gaspard. Une tempête approche puis se déchaîne et lorsque la famille touche à nouveau la terre ferme, Clémentine n'est plus. Quelques années ont passé mais la douleur est toujours présente. Sarah n'y arrive pas, elle ne peut plus... Et puis elle rencontre le couple qui vient d'emménager en face de chez eux. Hélène et Leila. Et surtout Gabrielle, leur fille, et doucement elle avance à nouveau. L'accalmie ne sera que de courte durée car au loin, une nouvelle tempête approche... Sarah sera-t-elle capable d'y faire face ? Coup de cœur pour ce thriller dont je ressors particulièrement chamboulée. Poser des mots m'est difficile tant ils se bousculent dans ma tête. Ce thriller est puissant. Il claque. Il est aussi beau que douloureux. Atroce que vrai. J'ai eu le cœur en vrac à la lecture de certains passages, j'ai été profondément touchée à d'autres. On retrouve 4 protagoniste ou familles différentes. Nous avons donc 4 atmosphères différentes, qui change du tout au tout d'un chapitre à l'autre et c'est assez dingue comme ressenti. De cette façon, l'auteur instaure une tension qui enfle et devient de plus en plus palpable à mesure que les pages tournent. Et c'est tout bonnement génial et surtout terriblement addictif. Sarah m'a beaucoup touché. Ce qu'elle vit... Elle ne s'en remet pas, comment l'en blâmer ? C'est juste tellement atroce, c'est impensable, inimaginable comme situation. Entre ces pages, l'auteur aborde avec beaucoup de justesse certains faits, les rendant si réel qu'on les ressent également et avec force. Ce thriller est juste énorme ! Et je vous le recommande vivement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Saiwhisper Posté le 4 Décembre 2021
    Grâce au salon du polar Seille de crime, j’ai pu faire la rencontre de François-Xavier Dillard avec qui j’ai pris plaisir à échanger. Ne connaissant rien à ses romans, je lui ai demandé de me présenter « son livre le plus abordable pour la majorité des lecteurs » (celui-ci) ainsi que le plus difficile / sombre / glauque (il s’agirait de « Fais-le pour maman » que je suis en train de lire !). Aimant y aller crescendo, j’ai donc commencé avec « Prendre un enfant par la main ». Effectivement, on ne m’a pas menti ! Le style est très fluide et on rentre directement dans le récit. Or, le moins que l’on puisse dire, c’est que le début m’a horrifiée : alors qu’ils voyagent en bateau, un couple perd leur adolescente lors d’une tempête en pleine mer… En tant que jeune maman, j’avais une boule au ventre en suivant Sarah, cette génitrice complètement anéantie et incapable de surmonter ses peines malgré la présence de son mari et de ses deux autres bambins. Cela dit, mon empathie n’a pas vraiment duré… En effet, très vite, j’ai réalisé que cette mère endeuillée avait un comportement ambigu, voire dérangeant vis-à-vis de ses... Grâce au salon du polar Seille de crime, j’ai pu faire la rencontre de François-Xavier Dillard avec qui j’ai pris plaisir à échanger. Ne connaissant rien à ses romans, je lui ai demandé de me présenter « son livre le plus abordable pour la majorité des lecteurs » (celui-ci) ainsi que le plus difficile / sombre / glauque (il s’agirait de « Fais-le pour maman » que je suis en train de lire !). Aimant y aller crescendo, j’ai donc commencé avec « Prendre un enfant par la main ». Effectivement, on ne m’a pas menti ! Le style est très fluide et on rentre directement dans le récit. Or, le moins que l’on puisse dire, c’est que le début m’a horrifiée : alors qu’ils voyagent en bateau, un couple perd leur adolescente lors d’une tempête en pleine mer… En tant que jeune maman, j’avais une boule au ventre en suivant Sarah, cette génitrice complètement anéantie et incapable de surmonter ses peines malgré la présence de son mari et de ses deux autres bambins. Cela dit, mon empathie n’a pas vraiment duré… En effet, très vite, j’ai réalisé que cette mère endeuillée avait un comportement ambigu, voire dérangeant vis-à-vis de ses propres enfants et de ses nouvelles voisines. Alors, à défaut de m’attacher à elle ou de la plaindre, j’ai ressenti énormément d’intérêt pour son comportement complexe, déroutant et malsain. Moi qui adore les héroïnes borderline, j’ai été servie ! Ce thriller psychologique possède un rythme montant progressivement. Les similitudes entre Gabrielle, la fille des nouvelles voisines, et Clémentine, l’adolescente disparue m’ont directement embarquée. Cela dit, ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais… En effet, à la lecture du résumé, je me demandais s’il s’agissait ou non de la même jeune fille… Toutefois, il n’a jamais été question de ça ! L’auteur a proposé un autre scénario. C’est bien une inconnue. Justement, ce que désire Sarah, c’est que Gabrielle remplace ou soit sa propre fille ! Ce choix m’a séduite, car j’ai apprécié découvrir ce lien étrange, révoltant et glauque naître entre les deux narratrices. Grâce à une narration plurielle, François-Xavier Dillard nous permet de connaître le point de vue des autres membres de la famille ou de Jeanne, une policière chargée de plusieurs enquêtes en parallèle. Avec habileté, l’auteur jongle avec les nuances de ses personnages. Ces derniers ne sont jamais totalement droits. Souvent, ils ont l’air « parfaits » et bienveillants… Parfois, ils agiront de façon discutable… Entre Gabrielle qui prendra un mauvais chemin, ses deux mères peu attentives, la flic qui ne semble pas être une adepte des procédures, la démente Sarah, son mari adepte de jeux dangereux, la voisine un peu trop affectueuse pour être totalement honnête, … il y a de quoi faire ! La narration alternée m’a parfois légèrement déroutée. Néanmoins, une fois que j’ai appris à cerner tout ce petit monde, ça allait mieux. Avec fascination et attention, je me suis rapidement forgé ma propre idée sur le dénouement et le/la coupable d’un acte survenant vers la moitié sur roman. C’est un peu dommage, parce que j’ai facilement repéré les éléments permettant de tout comprendre. Cela dit, je n’ai pas boudé pour autant mon plaisir ! Ce fut un polar saisissant et sans temps-morts qui joue avec le vrai et le faux, tout en voguant sur des sujets sensibles comme la résilience, la parentalité, la mort, le deuil parental, la dépression, l’adolescence, la drogue, la confiance, etc. Pour que cette lecture soit un coup de cœur, j’aurais souhaité que l’on développe un peu plus la relation entre Sarah et ses enfants encore en vie. J’aurais également désiré que l’on assiste davantage au rapprochement entre elle et Gabrielle. À mon sens, Sarah fait un peu trop vite un transfert, tandis que l’adolescente lui fait aveuglément confiance en quelques pages. Bien qu’on utilise les ellipses, on reste flou sur la durée de cette approche. De ce fait, j’ai eu l’impression que c’était trop rapide pour que j’y croie… Malgré ces regrets, j’ai passé un très bon moment. Voilà une intrigue dévorée en deux jours ! Je suis curieuse de voir si « Fais-le pour maman » me ravira autant…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Thalie4 Posté le 19 Novembre 2021
    Hélène et Leila vivent en couple avec leur fille Gabrielle, une adolescente très belle et à l'esprit éveillé. Lorsqu'elles emménagent à Paris dans un magnifique appartement, leur nouvelle voisine de palier s'avère bizarre lors de leur première rencontre. Elles apprendrons vite que Sarah et Marc ont perdu leur fille dans un tragique accident de bateau 4 ans auparavant. Et Gabrielle ressemble tellement à leur petite Clémentine disparue. Mais ce roman est aussi et surtout un thriller. Tout ne va forcément pas se passer tranquillement. La commissaire Jeanne Muller, femme pleine d'humour au fort caractère, aura fort à faire. C'est une histoire très forte que nous offre François-Xavier Dillard. Un roman qui nous parle d'amour de ses enfants, de sa famille. Qui nous parle de perte aussi et de l'impossibilité de surmonter certaines douleurs. Chaque scène, chaque personnage est empreint d'une profonde humanité. Les chapitres qui alternent entre les différents protagonistes nous entraînent sans répit au plus noir de l'intrigue. Les liens ne se tissent pas tout de suite entre les différentes parties, créant un suspens et une attente totalement prenantes. J'ai tout adoré dans ce roman: son rythme, sa façon de coller à chaque personnage suivant le point de vue raconté, la densité de... Hélène et Leila vivent en couple avec leur fille Gabrielle, une adolescente très belle et à l'esprit éveillé. Lorsqu'elles emménagent à Paris dans un magnifique appartement, leur nouvelle voisine de palier s'avère bizarre lors de leur première rencontre. Elles apprendrons vite que Sarah et Marc ont perdu leur fille dans un tragique accident de bateau 4 ans auparavant. Et Gabrielle ressemble tellement à leur petite Clémentine disparue. Mais ce roman est aussi et surtout un thriller. Tout ne va forcément pas se passer tranquillement. La commissaire Jeanne Muller, femme pleine d'humour au fort caractère, aura fort à faire. C'est une histoire très forte que nous offre François-Xavier Dillard. Un roman qui nous parle d'amour de ses enfants, de sa famille. Qui nous parle de perte aussi et de l'impossibilité de surmonter certaines douleurs. Chaque scène, chaque personnage est empreint d'une profonde humanité. Les chapitres qui alternent entre les différents protagonistes nous entraînent sans répit au plus noir de l'intrigue. Les liens ne se tissent pas tout de suite entre les différentes parties, créant un suspens et une attente totalement prenantes. J'ai tout adoré dans ce roman: son rythme, sa façon de coller à chaque personnage suivant le point de vue raconté, la densité de chacun, l'intrigue, la psychologie de tous... Tout adoré ! À découvrir absolument !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.