En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Réveille-toi !

        Belfond
        EAN : 9782714479792
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Nouveauté
        Réveille-toi !

        Date de parution : 07/06/2018
        C'est lorsque vous vous réveillerez que le cauchemar va vraiment commencer...
        Basile Caplain est un greffé du coeur qui vit reclus, sans travail ni perspective. Sa seule obsession : dormir le moins possible, car ses nuits sont peuplées de cauchemars. Son unique ami, Ali, le gérant d’une station-service, est passionné par les faits divers. Un soir, ce dernier lui parle du... Basile Caplain est un greffé du coeur qui vit reclus, sans travail ni perspective. Sa seule obsession : dormir le moins possible, car ses nuits sont peuplées de cauchemars. Son unique ami, Ali, le gérant d’une station-service, est passionné par les faits divers. Un soir, ce dernier lui parle du meurtre barbare d’une jeune femme. Or, ce crime atroce, c’est exactement le rêve que Basile a fait deux jours plus tôt…

        Paul est un paraplégique de dix-huit ans, génie de l’informatique, qui développe pour la police scientifique un programme baptisé Nostradamus – un algorithme révolutionnaire devant permettre de réaliser des portraits-robots hyperréalistes des criminels présumés.

        Alors que des meurtres sauvages sont perpétrés à Paris, la police judiciaire met sur le coup son meilleur atout : le Dr Nicolas Flair, psychiatre mentaliste, qui a déjà résolu de nombreuses affaires.

        Lorsque les chemins de ces trois protagonistes se croiseront, l’Inconscient, la Science et la Psychiatrie vont devoir collaborer pour essayer d’arrêter le pire des monstres…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714479792
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Antyryia Posté le 11 Juin 2018
          Les logiciels utilisés par la police sont de plus en plus performants. Tous les lecteurs de romans policiers ont déjà croisé lors de leurs lectures le Vicap ( VIolent Criminal Apprehension Program ) qui permet notamment de relier des crimes ayant eu lieu dans différents états américains. Son homologue français est le Salvac : Système d'Analyse des Liens de la Violence Associée aux Crimes, une base de données où chaque personne soupçonnée d'avoir commis un crime ou un délit grave est ainsi répertoriée pendant quarante ans. Imaginez maintenant un programme informatique tellement performant qu'il rendrait ces logiciels complètement obsolètes. "Cette découverte va révolutionner les enquêtes criminelles." Ce programme, c'est Nostradamus. Relié à toutes les banques de données imaginables, capable de traîter des milliers d'informations en une fraction de seconde, son algorythme permet à partir d'une simple clef USB contenant les investigations d'une enquête criminelle de sortir instantanément un parfait portrait-robot du coupable recherché. Est-on à la pointe de la technologie, ou davantage dans l'anticipation ou même le surnaturel ? "Lui reste sceptique. Il croit en la science, pas en la magie. Et là, on est plus proche de Harry Potter que de NCIS." Imaginez avec un tel outil à quoi ressemblerait le prochain... Les logiciels utilisés par la police sont de plus en plus performants. Tous les lecteurs de romans policiers ont déjà croisé lors de leurs lectures le Vicap ( VIolent Criminal Apprehension Program ) qui permet notamment de relier des crimes ayant eu lieu dans différents états américains. Son homologue français est le Salvac : Système d'Analyse des Liens de la Violence Associée aux Crimes, une base de données où chaque personne soupçonnée d'avoir commis un crime ou un délit grave est ainsi répertoriée pendant quarante ans. Imaginez maintenant un programme informatique tellement performant qu'il rendrait ces logiciels complètement obsolètes. "Cette découverte va révolutionner les enquêtes criminelles." Ce programme, c'est Nostradamus. Relié à toutes les banques de données imaginables, capable de traîter des milliers d'informations en une fraction de seconde, son algorythme permet à partir d'une simple clef USB contenant les investigations d'une enquête criminelle de sortir instantanément un parfait portrait-robot du coupable recherché. Est-on à la pointe de la technologie, ou davantage dans l'anticipation ou même le surnaturel ? "Lui reste sceptique. Il croit en la science, pas en la magie. Et là, on est plus proche de Harry Potter que de NCIS." Imaginez avec un tel outil à quoi ressemblerait le prochain Thilliez ou Chattam. Premier chapitre : un crime sordide est commis. Second chapitre : la police scientifique relève les traces ADN. Troisième chapitre, les flics interrogent Nostradamus et n'ont plus qu'à aller cueillir le vilain sociopathe. Même chose pour les thrillers psychologiques. Dans le prologue l'enfant disparaît, la police interroge ensuite les voisins et la famille, et puis la conclusion arrive en page vingt-cinq avec l'arrestation de la mère. Les épisodes de la série Cold Case ne dureraient plus que cinq minutes. "Cela permet de retrouver les coupables de crimes, même ceux datant de plusieurs années." Ce serait une avancée majeure pour les forces de l'ordre, dans la lutte contre la criminalité. Mais ce serait tragique pour les amateurs de polars. François-Xavier Dillard était particulièrement fier de son cinquième roman, encore à paraître lorsque je l'ai rencontré à Lens en mars dernier. Son enthousiasme communicatif m'a décidé à découvrir Réveille-toi ! dès sa sortie, d'autant que j'avais apprécié Ne dis rien à papa, paru l'an passé. Premier constat, si l'auteur semblait former une équipe de joyeux drilles auprès de ses consoeurs Barbara Abel et Karine Giébel ( remerciées d'ailleurs à la fin du roman à l'instar de Laurent Scalese et de Xavier-Marie Bonnot ), ses écrits sont quant à eux toujours teintés de noirceur et d'hémoglobine. Un meurtrier en série sévit dans la capitale. Sa troisième victime étant la fille du ministre de l'intérieur, c'est le branle-bas de combat au 36, rue du basion à Paris ( eh oui, c'est terminé le mythique 36, quai des orfèvres ! ). Les crimes sont de plus en plus rapprochés, et de jeunes et jolies jeunes femmes sont assassinées dans des circonstances atroces. "Les bras et les jambes avaient été séparés du tronc et des os blancs apparaissaient comme des icebergs surgis d'un océan de chairs à vif." L'auteur n'y va pas avec le dos de la cuiller lorsqu'il s'agit de décrire les actes de boucherie, mais n'abuse cependant pas des descriptions gore. Mais les cadavres, eux, vont s'empiler très rapidement. Les personnages de Réveille-toi ! sont à la fois attachants et originaux. A commencer par celui qui est arrivé au bout du programme Nostradamus, Paul Vignaud, un petit génie surdoué en informatique qui a eu son baccaluréat à l'âge de treize ans. Jeune homme à la vie sociale déjà compromise par ses trop grandes capacités intellectuelles, il est également en fauteuil roulant suite à un accident tragique. Sa complicité avec Clara Vandamme, de la police scientifique, va permettre quelques notes d'humour bienvenues. Sans maladresse, la jeune femme que la vie n'a pas non plus épargnée se permet beaucoup d'ironie sur le handicap de son partenaire, ce qui ne fait que démontrer la formidable amitié qui les lie tous les deux. "C'est comme si on échangeait les pneus de ton fauteuil contre ceux d'Ayrton Senna... Tu n'irais pas plus vite !" Nicolas Flair est quant à lui psychiatre en criminologie. Pour ne pas dire mentaliste. Il a des capacités hors normes pour deviner et parfois manipuler ses interlocuteurs. "Juste un mélange d'intuition, d'observation, de suggestions et de déductions." Difficile de ne pas l'imaginer sous les traits de Patrick Jane dans la série éponyme, d'autant que son travail ressemble parfois à celui de son confrère de la télévision. "Ca fait vraiment trop série télé, et puis, à chaque fois, c'est la même chose, ils s'attendent tous à voir débarquer un bellâtre au sourire éblouissant et là, forcément, ils sont déçus." Son rôle demeure toutefois assez secondaire, pas forcément indispensable même s'il est plaisant de croiser ce type de personnage dans un polar. Il est un peu l'esprit de déduction face à la technologie de pointe représentée par Nostradamus, l'homme contre la machine. Basile Caplain est également un protagoniste original, qui fuit le sommeil pour éviter les atroces cauchemars qui l'assaillent dès qu'il s'endort. C'est lui qui est représenté sur la magnifique couverture, sous une pluie d'ampoules illuminées. "La lumière l'empêche d'accéder au repos, ne serait-ce que quelques minutes, tandis que la nuit l'entraîne inexorablement vers ce que son esprit peut produire de plus terrifiant." Epuisé par le manque de sommeil, le cas de Basile n'est cependant pas pris au sérieux par les médecins. Quand il ne peut plus lutter, certains chapitres nous font vivre ses cauchemars en italiques. Des songes macabres et sanglants où il ne cesse de passer du statut de bourreau à celui de victime, et qui s'achèvent tous par la mention "Réveille-toi !". "... "Se reposer" ... Ca signifait dormir, et dormir c'était rêver, et rêver, c'était souffrir." Axelle est quant à elle une jeune femme de vingt-et-un ans qui se réveille enchaînée, l'auriculaire coupé, affamée, tabassée, torturée... Son calvaire ne fait cependant que commencer. "J'ai appris la survie, j'ai appris la faim et la soif, ce sont devenues mes compagnes de captivité." Qui est cet homme qui l'a séquestrée ? Pourquoi la maintient-il en vie et quel sort lui réserve-t-il ? A ce tableau déjà conséquent, vous pouvez ajouter la narration d'un petit garçon dont on découvre un morceau de vie tous les quatre ans environ, à chaque fois en date du 13 décembre. Il revient en particulier sur la séparation de ses parents. Ainsi qu'un politicien ambitieux et différents policiers : Michaud, Dubois, Chameroy. Mes impressions concernant le roman sont à peu de choses près exactement celles que j'avais eues avec les précédents romans de l'auteur. Réveille-toi ! est un page-turner vraiment efficace, très rythmé, haletant. Si je me permets un mauvais jeu de mots, son titre indique à lui seul sa faculté à vous faire passer une nuit blanche. S'il y a une intrigue principale avec la recherche de ce tueur, beaucoup de ramifications permettent d'étoffer le récit, avec par exemple les premiers résultats de Nostradamus, un complot politique, ou encore les blessures de nombreux personnages rendus très humains dans leur quête de vérité ou d'absolution. La famille a moins d'importance que dans le dyptique Fais-le pour maman / Ne dis rien à papa, mais le thème reste abordé notamment au travers des relations de Clara et Paul avec leurs mères respectives. Un livre original et prenant donc, dur aussi parfois, auquel je reproche cependant un manque de suspense. A lui seul, le prologue donne déjà trop d'indices même s'il parvient à capter immédiatement notre intérêt. Quand tout s'emboîte parfaitement bien dans un thriller, le lecteur sait la majorité du temps que l'auteur nous dirige volontairement vers une fausse piste avant de sortir de sa manche une ou deux cartes supplémentaires. Mais c'est un art que ne maîtrise pas encore assez François-Xavier Dillard, à mon avis le petit truc qui lui permettrait de devenir un auteur incontournable du genre. Ici, quand deux pièces du puzzle s'emboîtent, il ne faut pas chercher de midi à quatorze heures, c'est que vous avez trouvé la solution. Et même si le livre réserve quelques ultimes surprises imprévues, le plus gros de la trame se devine beaucoup trop rapidement et facilement. Violent, éprouvant, émouvant également, Réveille-toi ! ne tient pas toutes ses promesses en termes de retournements de situation mais demeure un thriller qui sort du lot. Il est difficile de s'en détacher en particulier grâce à sa folle intrigue et ses personnages aussi complexes que fascinants.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Elodieuniverse Posté le 10 Juin 2018
          On a affaire à une intrigue complexe avec de nombreux personnages. Cependant, vous n'aurez aucun mal à suivre l'histoire et vous comprendrez au fur et à mesure le lien entre tous ces personnages. Chaque personnage a un monstre tapi dans son entourage et tous sont à la recherche de la vérité. J'ai vraiment beaucoup aimé ce thriller psychologique qui nous emmène à la frontière entre la réalité et les cauchemars. L'auteur a mis dans son histoire du réalisme, de l'onirique, de la psychologie et une pointe de SF. Certains passages sont assez violents et d'une rare cruauté et peuvent heurter la sensibilité de lecteurs non aguerris. Le dénouement est quant à lui juste extra.(...) Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
        • bbtiz Posté le 4 Juin 2018
          Je referme ce roman dont chaque page fut un mélange de suspense, dégout et régal! Je suis assez sensible et en général je n'aime pas les thrillers à cause des infinis détails sordides et glauques que les auteurs du genre aiment à glisser à chaque page... Je referme d'ailleurs souvent un de ces romans tant le dégout l'emporte sur le plaisir de suivre l'intrigue! Ici, âmes sensibles s'abstenir, l'auteur nous abreuve de détails tous plus sanguinolents les uns que les autres mais aussi de précisions que sont psychologiquement dures... Cependant je n'ai pas refermé ce roman malgré ces passages durs et les angoisses nocturnes qu'ils n'allaient pas manquer de faire naître chez moi. Pourquoi? Parce que l'intrigue est prenante et m'a happée, totalement et ce jusqu'à la dernière page que j'ai tournée après avoir frénétiquement dévoré le livre. Je l'ouvrais à chaque seconde libre, même si je n'avais le temps de lire que 4 lignes, il me fallait absolument la suite! Ce savant mélange de réel, de science-fiction et de psychiatrie, ce basculement constant entre doute et certitude, ces questions multiples... Le passage d'un personnage à l'autre pour explorer des vies qui semblent sans lien apparent nous fait constamment nous demander où... Je referme ce roman dont chaque page fut un mélange de suspense, dégout et régal! Je suis assez sensible et en général je n'aime pas les thrillers à cause des infinis détails sordides et glauques que les auteurs du genre aiment à glisser à chaque page... Je referme d'ailleurs souvent un de ces romans tant le dégout l'emporte sur le plaisir de suivre l'intrigue! Ici, âmes sensibles s'abstenir, l'auteur nous abreuve de détails tous plus sanguinolents les uns que les autres mais aussi de précisions que sont psychologiquement dures... Cependant je n'ai pas refermé ce roman malgré ces passages durs et les angoisses nocturnes qu'ils n'allaient pas manquer de faire naître chez moi. Pourquoi? Parce que l'intrigue est prenante et m'a happée, totalement et ce jusqu'à la dernière page que j'ai tournée après avoir frénétiquement dévoré le livre. Je l'ouvrais à chaque seconde libre, même si je n'avais le temps de lire que 4 lignes, il me fallait absolument la suite! Ce savant mélange de réel, de science-fiction et de psychiatrie, ce basculement constant entre doute et certitude, ces questions multiples... Le passage d'un personnage à l'autre pour explorer des vies qui semblent sans lien apparent nous fait constamment nous demander où elles vont se croiser ou se recouper... L'auteur possède une plume très agréable à lire qui ajoute un charme certain à la lecture, dès le premier chapitre on ne peut que se demander "qui quoi pourquoi?" et on veut tellement savoir les réponses à ces questions qu'à partir de là on est piégés par le livre... Le seul hic, j'ai beau aimer quand les thrillers mêlent un peu de science-fiction ou de fantastique au réel, je n'aime pas du tout quand l'auteur se trompe à propos d'un fait réel, d'un élément existant. Ici il y a une erreur dans l'intrigue lorsque l'auteur aborde un rouage de la médecine française et du fonctionnement des dossiers médicaux, qui m'a sauté aux yeux et un peu énervée. Rien de grave,mais l'intrigue à partir de là a pour moi eu moins de charme... (c'est mon côté psychorigide!). Mais quand on a que ça a reprocher à un livre, c'est qu'il était génial non? Surtout quand on l'a dévoré en moins de 24h alors que "les thrillers, habituellement, c'est pas trop mon truc!".
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "C’est bien écrit, la plume de François-Xavier Dillard est très agréable, fluide, il n’y a aucun temps mort. L’auteur mêle habilement le côté psychologique et une touche de surnaturel, et le mélange est détonnant et sort de l’ordinaire, ce qui est captivant."
        Sonia Boulimique de livre
        "J’apprécie énormément les auteurs qui prennent des risques en sortant de leur zone de confort, en bousculant au passage le lecteur qui sera surpris par ces changements."
        Anaïs Serial Lectrice
        "Je me suis sentie sous pression dès le début du roman, et totalement embarquée dès les premières lignes. Une tension incroyable est instaurée, et ne va pas redescendre d'un iota durant toute la lecture, augmentant au contraire ! Autant dire que je n'ai pas très bien dormi tellement ce livre était angoissant !"
        Lectures et chats
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com