Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221220801
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Tu ne m'as laissé que notre histoire

Constance de MASCUREAU (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 25/10/2018
« Tu m’avais fait la promesse de ne jamais mourir… Tu ne l’as pas tenue. Tu ne m’as laissé que notre histoire. »

La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffi n apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffi n n’a jamais douté qu’il reviendrait un jour vers lui. À...

La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffi n apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffi n n’a jamais douté qu’il reviendrait un jour vers lui. À présent, l’avenir qu’il s’imaginait a changé du tout au tout et le vide laissé par Theo demande à être comblé…
« Ce livre vous fera pleurer, réfléchir, puis pleurer de plus belle ! » Nicola Yoon, auteure best-seller de Everything, Everything

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221220801
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Hansoo Posté le 20 Avril 2021
    at first I thought I wouldn't really understand it all but i was wrong ! The book was amazing and i don't know how much time I cried on it. The grief of the characters are accurate, it's not always a simple thing to move on. And i'm glad for how it ends ! Really good book !
  • unbouquinetuncafe Posté le 12 Décembre 2020
    J’ai trouvé que le récit était lent dans la première moitié du roman, et j’ai eu du mal à accrocher, mais la deuxième moitié m’a davantage convaincue ! Vers la moitié du roman, les choses s’accélèrent. Les informations sur les causes de l’accident de Theo arrivent au compte-gouttes, on commence à voir une évolution dans la façon de voir les choses de Griffin et l’histoire devient beaucoup plus prenante. Je suis contente de ne pas avoir abandonné ma lecture car mon avis est positif malgré les longueurs. Pourquoi ? Parce que le roman aborde très bien des thèmes importants (le deuil, l’homosexualité et l’homophobie), mais également un thème que je n’avais jamais rencontré dans la littérature Young Adult : les troubles obsessionnels compulsifs. Concernant les personnages, j’ai eu du mal à m’attacher à eux au départ (je n’aimais pas Griffin et je trouvais qu’il vouait tellement un culte à Theo que c’en devenait malsain). Au début de ma lecture, je ne savais pas quoi penser de Griffin, Theo et Jackson, mais ma vision de ces personnages a changé maintes fois pendant le récit, étant donné que l’on reçoit constamment des nouvelles bribes d’information sur eux et leur passé commun. Concernant le forme, j’ai trouvé les... J’ai trouvé que le récit était lent dans la première moitié du roman, et j’ai eu du mal à accrocher, mais la deuxième moitié m’a davantage convaincue ! Vers la moitié du roman, les choses s’accélèrent. Les informations sur les causes de l’accident de Theo arrivent au compte-gouttes, on commence à voir une évolution dans la façon de voir les choses de Griffin et l’histoire devient beaucoup plus prenante. Je suis contente de ne pas avoir abandonné ma lecture car mon avis est positif malgré les longueurs. Pourquoi ? Parce que le roman aborde très bien des thèmes importants (le deuil, l’homosexualité et l’homophobie), mais également un thème que je n’avais jamais rencontré dans la littérature Young Adult : les troubles obsessionnels compulsifs. Concernant les personnages, j’ai eu du mal à m’attacher à eux au départ (je n’aimais pas Griffin et je trouvais qu’il vouait tellement un culte à Theo que c’en devenait malsain). Au début de ma lecture, je ne savais pas quoi penser de Griffin, Theo et Jackson, mais ma vision de ces personnages a changé maintes fois pendant le récit, étant donné que l’on reçoit constamment des nouvelles bribes d’information sur eux et leur passé commun. Concernant le forme, j’ai trouvé les chapitres assez longs. Dans les chapitres au présent, Griffin s’adresse à Theo, et dans ceux au passé il raconte leur histoire. J’aime beaucoup les livres dont les chapitres alternent entre passé et présent, donc j’ai adoré le fait que le roman soit sous cette forme ! J’aimerais lire Et ils meurent tous les deux à la fin, parce que j’en ai entendu beaucoup de bonnes choses, et je veux laisser une deuxième chance à Adam Silvera (bien qu’il soit loin d’avoir gâché la première, mais j’aimerais voir si je rentre plus rapidement dans l’histoire).
    Lire la suite
    En lire moins
  • etiennebp7 Posté le 7 Novembre 2020
    Mon ressenti est mitigé. Dans le premier tiers du roman, je préférais les histoires du passé, sur l'amour naissant, mais le présent et la vie après la mort m'ennuyaient. Dans le second tiers, le passé ne m'intéressait plus : tout ce qu'il fallait savoir selon moi avait déjà été évoqué dans les chapitres sur le présent. En revanche, j'ai commencé à être très intéressé par les relations qui se créent dans le présent. À la fin, tout s'est reconnecté : Adam Silvera m'a complètement retourné, par des révélations auxquelles je ne m'attendais pas.
  • exceptiona_diaries Posté le 25 Septembre 2020
    Les avis annonçaient un livre faisant pleurer, réfléchir, puis pleurer de nouveaux. Ils avaient raison. Le personnage de Griffin nous transmet toutes ces émotions, de la tristesse à l’incertitude, du doute à la colère. C’est un personnage atypique étant donné qu’il souffre de T.O.C. ce qui donne encore plus de volume à ses réactions pendant son deuil. Nous partageons cette belle histoire à ces côtés . Le livre alterne entre présent et passé ce qui permet de mieux comprendre la relation qui unissait Griffin et Théo. Nous suivons les étapes de son deuil au gré des souvenirs passés. Adam Silvera a su trouver les mots pour allier tendresse et émotion. J’ai dévoré ce livre à une vitesse folle tellement j’ai été absorbé par cette belle histoire. Pour les émotions ressenties, la façon d’écrire de l’auteur, et l’histoire touchante en général je recommande évidemment ce livre à tous.
  • aventurelecture Posté le 3 Août 2020
    Adam Silvera, ce génie ! Retrouver la plume de cet auteur après « Et ils meurent tous les deux à la fin » ( un de mes livres préférés ) a été un vrai plaisir. Encore une fois, ce qui m’a le plus convaincu c’est les personnages. Je ne me suis jamais autant attaché à des personnages que dans les romans d’Adam Silvera. Leurs personnalité, leur humour ( parce que oui, encore là du génie de cet auteur : il arrive à écrire une histoire sur le deuil avec de l’humour présent tout le temps ce qui rend un livre incroyable qui nous fait définitivement passé par toutes les émotion ). Honnêtement, j’ai tout aimé dans ce livre. La seule reproche que je peux lui faire c’est sa longueur, certains passages n’étaient pas utiles à mon goût, mais à part ça, tout était beau, touchant et incroyable. J’avais une petite appréhension avant de commencer ce livre : être déçue par rapport à mon énorme coup de cœur de Et ils meurent tous les deux à la fin. Et même si ce livre n’est pas un coup de cœur ( il manquait un petit truc mais je ne pourrais dire quoi ), cette lecture n’en... Adam Silvera, ce génie ! Retrouver la plume de cet auteur après « Et ils meurent tous les deux à la fin » ( un de mes livres préférés ) a été un vrai plaisir. Encore une fois, ce qui m’a le plus convaincu c’est les personnages. Je ne me suis jamais autant attaché à des personnages que dans les romans d’Adam Silvera. Leurs personnalité, leur humour ( parce que oui, encore là du génie de cet auteur : il arrive à écrire une histoire sur le deuil avec de l’humour présent tout le temps ce qui rend un livre incroyable qui nous fait définitivement passé par toutes les émotion ). Honnêtement, j’ai tout aimé dans ce livre. La seule reproche que je peux lui faire c’est sa longueur, certains passages n’étaient pas utiles à mon goût, mais à part ça, tout était beau, touchant et incroyable. J’avais une petite appréhension avant de commencer ce livre : être déçue par rapport à mon énorme coup de cœur de Et ils meurent tous les deux à la fin. Et même si ce livre n’est pas un coup de cœur ( il manquait un petit truc mais je ne pourrais dire quoi ), cette lecture n’en reste pas moins géniale. Après avoir fini ce livre, la plume d’Adam me manquait déjà ( oui bon je l’appelle Adam je vais pas réécrire le nom en entier à chaque fois ), j’ai donc commandé « Pourquoi pas nous ? » son dernier roman traduit en français ( c’est là que je me dis que j’ai bien fait de me mettre à la VO ! ) puis du coup j’enchainerai plus tard avec « More happy than not » et « Infinity son » ( romans VO 😉 ), j’ai trop hâte !! Et vu que depuis un certain temps j’ai envie de relire « Et ils meurent tous les deux à la fin », je le lirais cette fis-ci en VO !! À part tous ses points positifs, l’histoire était bien évidement géniale ( j’ai répété ce mot un peu trop de fois dans cet avis mais bref ), LISEZ DU ADAM SILVERA !!
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)