Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221220801
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Tu ne m'as laissé que notre histoire

Constance de MASCUREAU (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 25/10/2018
« Tu m’avais fait la promesse de ne jamais mourir… Tu ne l’as pas tenue. Tu ne m’as laissé que notre histoire. »

La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffi n apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffi n n’a jamais douté qu’il reviendrait un jour vers lui. À...

La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffi n apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffi n n’a jamais douté qu’il reviendrait un jour vers lui. À présent, l’avenir qu’il s’imaginait a changé du tout au tout et le vide laissé par Theo demande à être comblé…
« Ce livre vous fera pleurer, réfléchir, puis pleurer de plus belle ! » Nicola Yoon, auteure best-seller de Everything, Everything

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221220801
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • etiennebp7 Posté le 7 Novembre 2020
    Mon ressenti est mitigé. Dans le premier tiers du roman, je préférais les histoires du passé, sur l’amour naissant, mais le présent et la vie après la mort m’ennuyaient. Dans le second tiers, le passé ne m’intéressait plus : tout ce qu’il fallait savoir selon moi avait déjà été évoqué dans les chapitres sur le présent. En revanche, j’ai commencé à être très intéressé par les relations qui se créent dans le présent. À la fin, tout s’est reconnecté : Adam Silvera m’a complètement retourné, par des révélations auxquelles je ne m’attendais pas.
  • exceptiona_diaries Posté le 25 Septembre 2020
    Les avis annonçaient un livre faisant pleurer, réfléchir, puis pleurer de nouveaux. Ils avaient raison. Le personnage de Griffin nous transmet toutes ces émotions, de la tristesse à l’incertitude, du doute à la colère. C’est un personnage atypique étant donné qu’il souffre de T.O.C. ce qui donne encore plus de volume à ses réactions pendant son deuil. Nous partageons cette belle histoire à ces côtés . Le livre alterne entre présent et passé ce qui permet de mieux comprendre la relation qui unissait Griffin et Théo. Nous suivons les étapes de son deuil au gré des souvenirs passés. Adam Silvera a su trouver les mots pour allier tendresse et émotion. J’ai dévoré ce livre à une vitesse folle tellement j’ai été absorbé par cette belle histoire. Pour les émotions ressenties, la façon d’écrire de l’auteur, et l’histoire touchante en général je recommande évidemment ce livre à tous.
  • aventurelecture Posté le 3 Août 2020
    Adam Silvera, ce génie ! Retrouver la plume de cet auteur après « Et ils meurent tous les deux à la fin » ( un de mes livres préférés ) a été un vrai plaisir. Encore une fois, ce qui m’a le plus convaincu c’est les personnages. Je ne me suis jamais autant attaché à des personnages que dans les romans d’Adam Silvera. Leurs personnalité, leur humour ( parce que oui, encore là du génie de cet auteur : il arrive à écrire une histoire sur le deuil avec de l’humour présent tout le temps ce qui rend un livre incroyable qui nous fait définitivement passé par toutes les émotion ). Honnêtement, j’ai tout aimé dans ce livre. La seule reproche que je peux lui faire c’est sa longueur, certains passages n’étaient pas utiles à mon goût, mais à part ça, tout était beau, touchant et incroyable. J’avais une petite appréhension avant de commencer ce livre : être déçue par rapport à mon énorme coup de cœur de Et ils meurent tous les deux à la fin. Et même si ce livre n’est pas un coup de cœur ( il manquait un petit truc mais je ne pourrais dire quoi ), cette lecture n’en... Adam Silvera, ce génie ! Retrouver la plume de cet auteur après « Et ils meurent tous les deux à la fin » ( un de mes livres préférés ) a été un vrai plaisir. Encore une fois, ce qui m’a le plus convaincu c’est les personnages. Je ne me suis jamais autant attaché à des personnages que dans les romans d’Adam Silvera. Leurs personnalité, leur humour ( parce que oui, encore là du génie de cet auteur : il arrive à écrire une histoire sur le deuil avec de l’humour présent tout le temps ce qui rend un livre incroyable qui nous fait définitivement passé par toutes les émotion ). Honnêtement, j’ai tout aimé dans ce livre. La seule reproche que je peux lui faire c’est sa longueur, certains passages n’étaient pas utiles à mon goût, mais à part ça, tout était beau, touchant et incroyable. J’avais une petite appréhension avant de commencer ce livre : être déçue par rapport à mon énorme coup de cœur de Et ils meurent tous les deux à la fin. Et même si ce livre n’est pas un coup de cœur ( il manquait un petit truc mais je ne pourrais dire quoi ), cette lecture n’en reste pas moins géniale. Après avoir fini ce livre, la plume d’Adam me manquait déjà ( oui bon je l’appelle Adam je vais pas réécrire le nom en entier à chaque fois ), j’ai donc commandé « Pourquoi pas nous ? » son dernier roman traduit en français ( c’est là que je me dis que j’ai bien fait de me mettre à la VO ! ) puis du coup j’enchainerai plus tard avec « More happy than not » et « Infinity son » ( romans VO 😉 ), j’ai trop hâte !! Et vu que depuis un certain temps j’ai envie de relire « Et ils meurent tous les deux à la fin », je le lirais cette fis-ci en VO !! À part tous ses points positifs, l’histoire était bien évidement géniale ( j’ai répété ce mot un peu trop de fois dans cet avis mais bref ), LISEZ DU ADAM SILVERA !!
    Lire la suite
    En lire moins
  • OnceUponABookWeb Posté le 26 Juin 2020
    Ayant adoré "Et ils meurent tous les deux à la fin", j’étais curieuse de découvrir ce que Adam Silvera allait nous réserver à nouveau dans cette histoire. Theo et Griffin sont deux jeunes adolescents qui vont tomber amoureux et vivre une relation magique et fusionnelle. Mais lorsque Theo doit partir vivre de l’autre côté des Etats-Unis pour ses études, Griffin préfère mettre fin à cette relation pour ne pas le freiner dans ses projets, mais tout en restant en contact avec lui et étant convaincu qu’ils se remettraient ensemble un jour. Mais rapidement, Theo se met à fréquenter un autre garçon, avant de décéder brutalement, laissant Griffin complètement démuni. On a droit à une histoire dramatique, où on alterne entre le passé et le présent de nos personnages, on découvre un passé tout d’abord idyllique,qui permet de découvrir leurs souvenirs, toutes leurs premières foiset tous les bons moments qu’ils ont vécu ensemble, ma petit à petit on arrive à ce présent plus sombre. Griffin est un personnage attachant, on partage facilement ses émotions, sa tristesse, sa colère et sa culpabilité face à la perte de celui qu’il aimait. C’est un personnage que j’ai trouvé profondément humain, son amour et sa dévotion... Ayant adoré "Et ils meurent tous les deux à la fin", j’étais curieuse de découvrir ce que Adam Silvera allait nous réserver à nouveau dans cette histoire. Theo et Griffin sont deux jeunes adolescents qui vont tomber amoureux et vivre une relation magique et fusionnelle. Mais lorsque Theo doit partir vivre de l’autre côté des Etats-Unis pour ses études, Griffin préfère mettre fin à cette relation pour ne pas le freiner dans ses projets, mais tout en restant en contact avec lui et étant convaincu qu’ils se remettraient ensemble un jour. Mais rapidement, Theo se met à fréquenter un autre garçon, avant de décéder brutalement, laissant Griffin complètement démuni. On a droit à une histoire dramatique, où on alterne entre le passé et le présent de nos personnages, on découvre un passé tout d’abord idyllique,qui permet de découvrir leurs souvenirs, toutes leurs premières foiset tous les bons moments qu’ils ont vécu ensemble, ma petit à petit on arrive à ce présent plus sombre. Griffin est un personnage attachant, on partage facilement ses émotions, sa tristesse, sa colère et sa culpabilité face à la perte de celui qu’il aimait. C’est un personnage que j’ai trouvé profondément humain, son amour et sa dévotion pour Theo sont touchants, et il représente aussi toute cette complexité qu’un drame peut provoquer chez quelqu’un. En fait, tous les personnages de ce livre sont attachants même s’ils ne sont pas parfaits, chacun gère les choses à sa manière, chacun a ses qualités et ses défauts qui les rend authentique. Il est vrai que le rythme est assez lent, l’histoire met du temps à avancer c’est un peu dommage. En revanche par la suite le rythme s’accélère et on apprend un peu plus de choses. A nouveau l’écriture à la fois simple et poétique d’Adam Silvera m’a séduite. Il aborde des sujets difficile comme la mort et le deuil d’une très jolie manière et nous montre que même si nous sommes au fond du gouffre il est possible de voir la lumière au bout du tunnel. Même si j’ai préféré "Et ils meurent tous les deux à la fin" Adam Silvera a su me toucher à nouveau avec cette histoire à la fois triste, belle et émouvante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • FreiheitDR Posté le 29 Janvier 2020
    L’idée est très bien menée jusqu’à la fin et on découvre à chaque fois de nouveaux éléments qui font pencher la balance. Est-ce que l’on doit détester Jackson, plaindre Griffin, qu’est-il arrivé à Theo … ? Autant de questions qui trouvent finalement leurs réponses au fil de l’histoire. Mon souci principal reste malgré tout un manque d’attachement envers Griffin, qui reste le personnage principal. C’est avec son point de vue que l’on découvre les choses et même s’il essaie de faire la part des choses, de rendre les choses moins personnelles dans sa vision de la situation, j’ai été parfois ennuyée. Griffin présente des tocs et c’est bien expliqué dans l’histoire, et on comprend même d’ailleurs d’où ça vient, plus ou moins, à la fin. Et si lui en a plutôt marre de ces derniers, il transmet son agacement au lecteur. Au final, j’étais davantage concentrée là-dessus plutôt que sur la situation dans laquelle il était, par exemple, et il est vrai que ça m’a plutôt vraiment saoulé par moment. Ce personnage présente quelque chose dont on ne parle pas beaucoup en vérité, qui reste presque tabou, et je pense que c’est abordé de façon à montrer que ça n’est pas... L’idée est très bien menée jusqu’à la fin et on découvre à chaque fois de nouveaux éléments qui font pencher la balance. Est-ce que l’on doit détester Jackson, plaindre Griffin, qu’est-il arrivé à Theo … ? Autant de questions qui trouvent finalement leurs réponses au fil de l’histoire. Mon souci principal reste malgré tout un manque d’attachement envers Griffin, qui reste le personnage principal. C’est avec son point de vue que l’on découvre les choses et même s’il essaie de faire la part des choses, de rendre les choses moins personnelles dans sa vision de la situation, j’ai été parfois ennuyée. Griffin présente des tocs et c’est bien expliqué dans l’histoire, et on comprend même d’ailleurs d’où ça vient, plus ou moins, à la fin. Et si lui en a plutôt marre de ces derniers, il transmet son agacement au lecteur. Au final, j’étais davantage concentrée là-dessus plutôt que sur la situation dans laquelle il était, par exemple, et il est vrai que ça m’a plutôt vraiment saoulé par moment. Ce personnage présente quelque chose dont on ne parle pas beaucoup en vérité, qui reste presque tabou, et je pense que c’est abordé de façon à montrer que ça n’est pas du tout un amusement. Adam Silvera fait très bien passer ce message et on se sent pris au piège avec Griffin, et c’est sans doute ce qui nous agace. C’est bien mené, je dois l’avouer, mais je crois que cet agacement s’est finalement retourné un peu contre Griffin. La trame avance petit à petit et il est vrai qu’on découvre des choses dont je ne m’étais pas doutée jusqu’à leur révélation. C’est bien amené et ça ajoute quelque chose d’encore plus sincère à l’histoire. La fin conclut bien, d’ailleurs. Cependant, je n’ai pas toujours accroché. Je lisais parfois en diagonale et je ne ressentais pas grand-chose. J’espérais quelque chose d’encore plus dramatique, peut-être, et j’avais sans doute des attentes immenses. Pour autant, ces dernières n’ont pas été vraiment comblées. J’ai passé un bon moment avec ce livre, mais rien de transcendant, rien qui ne va me marquer. Je ne saurais même pas dire si c’était une bonne lecture, car j’avais vraiment l’impression d’être à côté des choses. Je n’ai pas ressenti la tristesse que j’espérais et je me sentais comme un oiseau qui regardait les choses de haut. Pas immergée dans l’histoire. Du coup, j’en ressors mitigée et avec un avis finalement plutôt neutre.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)