Lisez! icon: Search engine
Par Presses de la Cité, publié le 09/07/2020

Le meilleur de la Bretagne sur les traces du commissaire Dupin

Vous hésitez encore sur votre prochaine destination de vacances ?

Une envie d’iode, de paysages grandioses, de sentier côtier… La Bretagne s’offre à vous en sept escales. Découvrez les lieux emblématiques des enquêtes du commissaire Dupin : Pont-Aven, l’archipel des Glénan, Guérande, Port Bélon, Douarnenez, Trégastel, Brocéliande. Sous la plume de Jean-Luc Bannalec, l’écrivain tombé amoureux de sa région d’adoption, la Bretagne se décline sous ses plus beaux horizons…

Suivez le guide !

Les Secrets de Brocéliande : la Bretagne secrète

Dupin entre dans la légende de la forêt de Brocéliande, haut lieu du fantastique breton et des légendes arthuriennes.

Le minuscule village du Val sans retour, sur la bordure occidentale de la forêt, s’appelait Tréhorenteuc. A gauche de la route se dressaient quelques maisons éparses, à droite s’étendait un champ moissonné. Dupin aperçut l’église et le cimetière. Pas de doute, le lieu était enchanteur.

Les Secrets de Brocéliande
Le commissaire Dupin et son équipe s'apprêtent à se détendre en forêt de Brocéliande, la plus grande de Bretagne. C’est le « dernier royaume des fées », l’épicentre breton du fantastique. Auparavant, Dupin doit interroger pour le compte d’un collègue parisien le directeur du Centre de l’Imaginaire arthurien. Quand il se présente, il découvre un cadavre. Premier meurtre d'une série...
La victime appartenait à un groupe de scientifiques, fine fleur de la recherche arthurienne, au sein duquel règnent inimitiés, rivalités, jalousies. L’un d’eux serait-il l’assassin ? Et pour quelle raison ? La querelle autour du projet contesté de parc d’attractions sur les sites mythiques ? Une découverte exceptionnelle dont l’un ou l’autre voudrait s’octroyer la paternité ?
Le commissaire Dupin louvoie entre les légendes et la réalité pour résoudre une énigme digne d’Agatha Christie.

 

Un été à Pont-Aven : la Bretagne, terre de culture

Première enquête sous le ciel breton pour le commissaire Georges Dupin, muté dans le Finistère : meurtre d’un riche hôtelier et disparition d’une toile de Gauguin…

Dupin traversa l’Aven en empruntant le vieux pont de pierre et tourna immédiatement dans la rue du Port, qui menait droit au quai et débouchait sur la rue Auguste-Brizeux. Autour des berges de l’Aven, rivière aux mille légendes qui embrassait le port comme un écrin, se dressaient d’imposantes collines.  

Un été à Pont-Aven
Alors que le commissaire Dupin, auparavant rattaché à Paris, goûte avec joie aux plaisirs de sa vie finistérienne, il est confronté à l’assassinat du propriétaire du célèbre hôtel-restaurant de Pont-Aven, le Central.
La saison est sur le point de s’ouvrir, et le commissaire va devoir se dépatouiller avec un crime qui le laisse perplexe. Heureusement, il peut compter sur l’appui d’une jeune experte en art. Car tout, ici, se rapporte à Gauguin. Le Central, le meurtre, la vérité. Et le célèbre peintre, à défaut de pouvoir être l’accusé, n’est peut-être pas non plus totalement innocent…
 
« Un pol’art en pays bigouden. » Femme actuelle
 
« Roman policier, roman de voyage, voire guide touristique, les aventures du commissaire Dupin sentent le sel marin, la houle et le café. » Ouest France

Etrange printemps aux Glénan : la Bretagne, bleu lagon

Dupin tient bon la barre après la découverte de trois cadavres, mystérieusement échoués sur le rivage du magnifique archipel… Bienvenue au paradis des voileux !

Les contours des plus grandes îles, avec leur relief quasi inexistant, étaient déjà visibles à l’œil nu : la mystérieuse forteresse de Cigogne et le vieux phare de Penfret, battu par les vents. La ferme abandonnée de Drénec. Les rares maisonnettes de Saint-Nicolas, l’île principale de l’archipel, lequel formait un cercle presque parfait. Les Glénan. Un mythe.

 

Etrange printemps aux Glénan
Bienvenue au paradis de la voile, les Glénan, archipel paradisiaque au large de Concarneau.
En ce matin de mai, la mer bleu lagon est tachée du sang de trois cadavres échoués sur le rivage. Accident ? Naufrage ? Le commissaire Dupin, qui n’a pas le pied marin, flaire l’embrouille. L’une des victimes est un homme d’affaires lié à la politique locale. Une autre, un navigateur hors pair qui possède une célèbre école de voile.
L’immersion en eaux troubles commence pour le commissaire. Au fil de son enquête, il va devoir apprivoiser l’archipel et ses habitants – pilleurs d’épaves, biologistes militants, intrigants divers. Et révélera des secrets explosifs aux enjeux écologiques dramatiques…
 
« Ce sont les Glénan et ses quelques habitants qui captivent ici. On embarque volontiers à leur rencontre ! » Le Télégramme

Les Marais sanglants de Guérande : la Bretagne, fleur de sel

Mystère au cœur du Pays blanc, quand chimie et biologie ne riment pas avec écologie… Dupin est contraint de mettre son grain de sel.

L’étrange parfum de violette qui se dégageait de la fleur de sel, durant les jours qui suivaient la récolte, se mêlait à l’odeur insistante de terre glaise et aux relents habituels de sel et d’iode. Ici, au cœur du Pays blanc – le Gwen Ran, l’étendue immense des marais salants de Guérande –, ils emplissaient encore plus puissamment les narines et la bouche qu’ailleurs sur la côte.

  

Les Marais sanglants de Guérande
Un splendide coucher de soleil teinte de rouge et de rose les grandes étendues blanches. Le commissaire Dupin, seul au milieu des marais, ne perd pas une miette du spectacle. Soudain, un sifflement métallique. Puis deux, puis trois. Dans des nuées d’oiseaux paniqués, Dupin se met à couvert. Faut-il que les mystérieux « barils bleus », que son amie Lilou Breval lui a demandé d’inspecter, aient tant d’importance qu’on le canarde ? Il y a quelque chose de pourri au pays de l’or blanc. Et Dupin est bien décidé à y mettre son grain de sel…

« En grand amoureux de la Bretagne, l’auteur met un point d’honneur à dépeindre avec soin le paysage régional, ses coutumes et son quotidien. » Nora Moreau – Le Parisien

L’Inconnu de Port Bélon : la Bretagne savoureuse

Plongée dans le milieu des ostréiculteurs, et intrigue à Riec-sur-Bélon et ses délicieuses tables. Avec un détour par les monts d’Arrée...

Si l’ensemble du village était ravissant, la terrasse de la Coquille, installée sur le fleuve, dépassait tout le reste. On s’installait sur de hauts tabourets le long d’un bar en bois au bout duquel un véritable mât de voilier arborait fièrement un drapeau breton. La partie couverte de la terrasse abritait les deux bassins à eau de mer. La vue donnait sur le dernier tronçon du Bélon, juste avant qu’il ne se jette dans l’Atlantique.

 

L'Inconnu de Port Bélon
Port Bélon, perle de Bretagne, célèbre dans le monde entier pour ses huîtres... Et théâtre de nouveaux mystères pour le commissaire Dupin appelé à la rescousse après la découverte d’un corps, inerte, ensanglanté. Aussitôt signalé, celui-ci a disparu. Volatilisé ? Dans les monts d’Arrée, on trouve un second cadavre. Il s’agirait d’un Écossais, modeste pêcheur et saisonnier dans les parcs à huîtres. Sur son bras gauche est gravé le Tribann, symbole d’une association druidique...
De l’Écosse aux monts d’Arrée jusqu’à Port Bélon, y a-t-il un lien entre les deux affaires ? Pour le découvrir, Dupin plonge en eaux troubles au cœur du milieu, très concurrentiel, des ostréiculteurs...

« Un roman d’énigme habile. » Hubert Prolongeau – telerama.fr

« Un bon roman, pour une belle enquête. » Finistère
 

Péril en mer d’Iroise : la Bretagne, terre d’histoire

Fort vent en mer d’Iroise. De Douarnenez, à la découverte de l’histoire de la cité sardinière, jusqu’à l’île de Sein, Dupin est sur le pont.

Devant lui s’ouvrait la vaste baie de Douarnenez. A l’une de ses extrémités s’étendaient de longues plages de type normand du Cap Sizun, au sud-ouest, à la presqu’île de Crozon au nord, qui s’avançait dans l’Atlantique. Un immense abri naturel.

 

Péril en mer d'Iroise
Trois cadavres en trois scènes de crime, et le commissaire Dupin est sur le pont ! Le premier corps est retrouvé au petit matin dans un local de la criée de Douarnenez ; la victime est une pêcheuse professionnelle. Sur l’île de Sein, une jeune chercheuse spécialiste des dauphins gît dans le cimetière dit « des cholériques ». Le troisième mort, enfin, sur la presqu’île de Crozon, est un professeur de biologie à la retraite, passionné d’histoire. Ces trois meurtres sont liés, cela ne fait aucun doute... Mais qui pourrait être le coupable parmi les travailleurs de la mer ?
Une enquête à n’en pas douter fortement iodée !

« Le plus breton des écrivains allemands. » Télé Star

« L’intrigue est agréablement menée dans une Bretagne qu’il connaît manifestement fort bien. » Le Peuple breton

Les Disparus de Trégastel : la Bretagne sauvage

Dupin a tout pour être heureux : sa compagne Claire, des vacances dans un cadre de rêve, dans les Côtes-d’Armor. Ne lui manquent que l’action et le piment d’une enquête !

Un chaos d’énormes rochers aux formes insolites, d’immenses blocs de granit, isolés ou amoncelés pêle-mêle, parfois empilés. Il y en avait partout : [] On pouvait admirer tous ces rochers le long de la côte, entre Trébeurden et Paimpol. Cette partie des Côtes-d’Armor devait au granit rose son nom poétique et sa renommée.

 

Les Disparus de Trégastel
Trégastel... Brise légère, bleu lumineux du ciel allié au turquoise de la mer. Et à ces fantastiques rochers de granit rose parsemant la côte qui ont donné à cette région des Côtes-d’Armor son nom poétique. Un spectacle d’une beauté à couper le souffle pour un tête-à-tête en amoureux. Dupin et Claire sont en vacances. Le bonheur ?
Pour Dupin, l’enfer ! Rien ne le rend plus nerveux que ce repos obligé, pourtant fermement prescrit par sa compagne, inquiète de son hyperactivité.
Alors qu’il se promène dans le jardin de l’hôtel l’Île Rose, Dupin apprend qu’on a volé une statue dans la chapelle Sainte-Anne. Bientôt, le commissaire est informé, de la bouche de l’hôtelier, de la mort suspecte d’une inconnue...
Enfin de l’action pour Dupin !

« Parfaitement bien construites, les enquêtes vous tiennent en haleine jusqu’aux dernières phrases du dénouement. » Le Journal de la Bretagne

La cuisine bretonne du commissaire Dupin pour les amateurs de cuisine 

La Cuisine bretonne du commissaire Dupin
Bienvenue à l’Amiral, le restaurant de prédilection de Georges Dupin, commissaire ronchon et imprévisible, « caféinodépendant » et amateur de homard mayonnaise pour résoudre ses enquêtes.
Découvrez 100 recettes bretonnes pensées et élaborées par Arnaud et Catherine Lebossé, propriétaires de l’Amiral, à Concarneau et présentées par Jean-Luc Bannalec. Lapin au cidre de Cornouaille, filets de rouget grillés, baba au café lambig... Découvrez les spécialités locales, et apprenez à déguster les huîtres, à préparer les artichauts, ou encore à faire cuire la lotte et le saint-pierre. Réveillez le Breton qui est en vous !
 
Un livre de cuisine original, celui du restaurant l’Amiral, institution concarnoise depuis un siècle et décor d’une des premières enquêtes du commissaire Maigret (Le Chien jaune), et concocté autour de photos qui vous feront voyager à travers la Bretagne.

Un guide pour explorer la Bretagne 

Bretagne - Explorer la région - 4ed
Un guide tout en couleurs, illustré par des dizaines de photos.
Tous les sites incontournables de la Bretagne en un seul volume.
Des focus sur les sites culturels et naturels les plus importants, sous forme d'encadrés détaillés : le cap Fréhel, l'île de Bréhat, le château de Josselin, le Mont-Saint-Michel etc.
De nombreux itinéraires proposés pour passer un week-end, une semaine ou 15 jours en Bretagne, dans l'ensemble de la région ou dans un seul département.
Une sélection des meilleures adresses : des restaurants (des grandes brasseries de fruits de mer aux crêperies modestes), les meilleurs hébergements dans les principaux centres touristiques…
Un chapitre sur l'architecture et le patrimoine, un autre sur le renouveau celtique.

 

Presses de la Cité

Lisez maintenant, tout de suite !