Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782355840968
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Avant d'aller dormir
Sophie Aslanides (traduit par)
Date de parution : 05/05/2011
Éditeurs :
Sonatine

Avant d'aller dormir

Sophie Aslanides (traduit par)
Date de parution : 05/05/2011

La révélation 2011 du thriller. Un premier roman que les amateurs du genre n’oublieront pas.

La révélation 2011 du thriller. Un premier roman que les amateurs du genre n’oublieront pas.

A la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée...

La révélation 2011 du thriller. Un premier roman que les amateurs du genre n’oublieront pas.

A la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la...

La révélation 2011 du thriller. Un premier roman que les amateurs du genre n’oublieront pas.

A la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

Ne le dis à personne, d’Harlan Coben, Shutter Island, de Dennis Lehane, Tokyo, de Mo Hayder… il est des livres dont la publication marque irrémédiablement le genre et hisse leur auteur au rang des incontournables du polar. Gageons que Avant d’aller dormir de S. J. Watson va tout de suite aller rejoindre ce cercle très fermé. Avec une héroïne à laquelle on s’attache instantanément, un récit à la construction aussi machiavélique qu’époustouflante et un suspense de tous les instants, une seule question hante l’esprit du lecteur une fois la dernière page refermée : à quand le prochain Watson ? Les éditeurs évoquent souvent « un livre qu’on ne peut pas lâcher ». Voici un livre qu’on ne peut véritablement pas lâcher !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355840968
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • marggaux Posté le 14 Juin 2022
    Comme tous les matins, Christine se réveille… comme tous les matins, elle va dans la salle de bain… comme tous les matins elle a oublié qui elle était… Devant la glace, elle a 20 ans de plus, ne se reconnaît pas et ne sait plus qui est l’homme dans son lit… Après un traumatisme il y a plusieurs années, elle souffre d’une amnésie récurrente, ses souvenirs s’effacent chaque nuit. Elle tient un journal intime pour tenter de mettre du sens à sa vie. Toutefois de nombreux secrets, mensonges semblent perturber son histoire… qui dit la vérité ? Qui ment? Chacun est-il à la place dans laquelle il devrait être? L’auteur joue avec nos nerfs tout au long de ce roman. Tous les personnages cachent des secrets… le lecteur émet des hypothèses, doute, est sûr… puis non. Où est la vérité? Que s’est-il passé? Il y a effectivement quelques longueurs, car tous les matins, l’héroïne se réveille sans aucun souvenir de sa vie ni de qui elle est, mais cela sert certainement l’atmosphère pesante du roman. J’ai passé un agréable moment de lecture.
  • MymyyS Posté le 12 Juin 2022
    Première rencontre avec l'auteur et j'en ressors plutôt mitigée. Le résumé m'avait clairement emballée mais une fois plongée dans l'histoire, ce n'était pas à la hauteur selon moi 😬 C'est l'histoire de Christine, femme de 47 ans, qui se réveille sans aucun souvenir de la veille et encore moins des vingt dernières années. Elle se trouve pourtant chez elle, aux côtés de Ben, son mari. Grâce au Docteur Nash, elle commence à écrire dans un journal afin de se souvenir... de ses souvenirs. Chaque jour, elle y retranscrit ce qu'elle se rappelle, qui elle est, ses doutes et petit à petit, elle s'approche de la vérité... 😵 J'ai été embarquée dès les premières pages, que j'ai trouvées tout à fait prometteuses. Une femme amnésique qui a pourtant quelques souvenirs mais qui oublie tout dès le lendemain, voilà qui est original. Très vite, on veut savoir ce qui a mené Christine dans cet état, si ce qu'elle vit est bien réel ou, au contraire, le fruit de son imagination. Alors forcément, comme le doute était permis, je m'attendais à être entièrement surprise par le twist final 🤨 Une plume extrêmement fluide rend la lecture agréable, le mystère garde le lecteur attentif. L'intrigue, si elle... Première rencontre avec l'auteur et j'en ressors plutôt mitigée. Le résumé m'avait clairement emballée mais une fois plongée dans l'histoire, ce n'était pas à la hauteur selon moi 😬 C'est l'histoire de Christine, femme de 47 ans, qui se réveille sans aucun souvenir de la veille et encore moins des vingt dernières années. Elle se trouve pourtant chez elle, aux côtés de Ben, son mari. Grâce au Docteur Nash, elle commence à écrire dans un journal afin de se souvenir... de ses souvenirs. Chaque jour, elle y retranscrit ce qu'elle se rappelle, qui elle est, ses doutes et petit à petit, elle s'approche de la vérité... 😵 J'ai été embarquée dès les premières pages, que j'ai trouvées tout à fait prometteuses. Une femme amnésique qui a pourtant quelques souvenirs mais qui oublie tout dès le lendemain, voilà qui est original. Très vite, on veut savoir ce qui a mené Christine dans cet état, si ce qu'elle vit est bien réel ou, au contraire, le fruit de son imagination. Alors forcément, comme le doute était permis, je m'attendais à être entièrement surprise par le twist final 🤨 Une plume extrêmement fluide rend la lecture agréable, le mystère garde le lecteur attentif. L'intrigue, si elle était intéressante au départ, a perdu son souffle par la suite et c'est bien dommage 😕 Car finalement, il ne se passe rien 😫 C'est très répétitif, c'est redondant. Mon intérêt s'est essoufflé alors que Christine devenait de plus en plus agaçante et Ben de plus en plus suspect. Les indices sont laissés au compte-gouttes et à chaque nouveau, vous pouvez être sûr qu'il était repris, répété pendant un bon moment. J'avais envie de hurler « c'est bon, on a compris, next »😠 Et à force de répétitions, ça devient très long. J'ai eu l'impression très désagréable que l'auteur ne savait plus quoi écrire pour remplir les pages, ce qui fait que la fin a été très prévisible. Pas de surprise 😒 L'idée de base a été excellente, et la finalité qu'a voulu donner l'auteur aussi. Ce que je regrette c'est le lien entre les deux, toutes ces pages que je pense futiles ou qui aurait pu/dû être écrites autrement. Évidemment, c'est un ressenti tout à fait personnel et je vous invite à vous faire votre propre avis 😌 Ça n'a pas été une mauvaise lecture, elle manquait simplement de rythme malgré la plume prenante. Et ç'a été un plaisir d'échanger avec mes partenaires de lecture !🥰
    Lire la suite
    En lire moins
  • Moinotte Posté le 26 Mars 2022
    En lisant ce roman dont l'héroïne souffre de problème de mémoire à court terme, je n'ai pas pu m'empêcher de le comparer à deux films sur le même thème : Memento et Amour et amnésie. Deux genres très différents, mais qui m'ont beaucoup plus plu qu'Avant d'aller dormir. Dans ces films, tout est cohérent. Le héros de Memento utilise des pense-bêtes, essentiels quand on souffre de ce genre de pathologie. Il les tatoue même sur sa peau pour être sûr de toujours les avoir. Dans Amour et amnésie, les proches de l’héroïne lui cachent son trouble en la faisant vivre dans les mêmes conditions qu'elles connaissaient avant son accident, il lui cache donc tout, mais quand ils décideront de la faire vivre avec la vérité (attention, spoil sur le film) ils s'organiseront pour que chaque matin, au lieu de paniquer dans un endroit qu'elle ne connaît pas, elle ait tout de suite les informations dont elle a besoin. Dans Avant d'aller dormir, on sent tout de suite que quelque chose cloche. Pourquoi l'héroïne n'a pas commencé tout de suite à écrire ce qui lui revenait ? Pourquoi son mari n'a pas enregistré une vidéo où elle se parle à elle-même pour que... En lisant ce roman dont l'héroïne souffre de problème de mémoire à court terme, je n'ai pas pu m'empêcher de le comparer à deux films sur le même thème : Memento et Amour et amnésie. Deux genres très différents, mais qui m'ont beaucoup plus plu qu'Avant d'aller dormir. Dans ces films, tout est cohérent. Le héros de Memento utilise des pense-bêtes, essentiels quand on souffre de ce genre de pathologie. Il les tatoue même sur sa peau pour être sûr de toujours les avoir. Dans Amour et amnésie, les proches de l’héroïne lui cachent son trouble en la faisant vivre dans les mêmes conditions qu'elles connaissaient avant son accident, il lui cache donc tout, mais quand ils décideront de la faire vivre avec la vérité (attention, spoil sur le film) ils s'organiseront pour que chaque matin, au lieu de paniquer dans un endroit qu'elle ne connaît pas, elle ait tout de suite les informations dont elle a besoin. Dans Avant d'aller dormir, on sent tout de suite que quelque chose cloche. Pourquoi l'héroïne n'a pas commencé tout de suite à écrire ce qui lui revenait ? Pourquoi son mari n'a pas enregistré une vidéo où elle se parle à elle-même pour que chaque matin elle ait une explication immédiate de ce qui lui arrive ? On nous dit qu'elle vit comme ça depuis des années mais rien n'est fait pour l'aider. Alors oui, on comprend pourquoi à la fin, mais il y a cette sensation pendant la majeure partie du roman que rien ne tient debout. C'est peut-être fait exprès pour donner une atmosphère perturbante... Mais je dois reconnaître que ça m'a plutôt agacée. En revanche, les fausses pistes nous perdent comme il faut, par exemple je me suis longtemps demandé si [masquer] ce n'était pas le docteur qui avait écrit tout le début du journal, puisqu'il le lui rend au début et qu'elle ne reconnaît pas vraiment son écriture. Par un moment, je me suis demandé s'il n'était pas son fils. En revanche, au moment de la conversation dans le parc avec sa meilleure amie, on devine que son fils est vivant alors qu'elle, non, elle ne le découvre que bien plus tard. [/masquer] La fin est bien, je n'ai compris la vérité que juste avant qu'elle nous soit dite. En revanche, pourquoi [masquer] le méchant emmène avec lui les pages qui révèlent tout ? Souhaitait-il être démasqué ? Pour que tout soit mis à plat, qu'elle sache et accepte quand même de continuer avec lui ? Après tout il était fou alors il ne faut peut-être pas chercher à comprendre... [/masquer] En conclusion, ce n'était pas désagréable à lire, même si j'ai été agacée par certains points, mais sur le même thème, je préfère garder en mémoire les films Memento et Amour et amnésie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lilyslibrary Posté le 9 Mars 2022
    Coup de cœur ❤️ Ce livre fait parti des thrillers, qui ne vous laisse pas indifférent. L’intrigue est très bien ficelée, les personnages sont vraiment bien décrits et on entre rapidement dans la spirale infernale de ce roman. L'auteur joue avec nos nerfs comme bon lui semble et nous tient en haleine jusqu'à la fin. On suit Christine, l'héroine principale, qui après un accident, ne se souvient de rien. Petit à petit, elle retrouve des bribes de souvenirs mais personne ne la croit. C’est angoissant à nous donner des sueurs froides! Une fois entré dans l'histoire, impossible de s’arrêter jusqu'à la dernière page.
  • millelectures Posté le 8 Mars 2022
    Coup de coeur ! Très angoissant, haletant. On va retrouver Christine qui souffre d’amnésie. Tous les matins c’est la même chose, elle ne se reconnaît plus, elle ne sait pas où elle est, elle ne reconnaît pas l’homme qui partage son lit. Ben, son mari lui laisse des mémos partout dans la maison pour qu’elle reprenne ses esprits calmement. Mais Christine passe par tous les états d’esprits, imagination, mensonge, affabulation... Avec beaucoup de finesse l’auteur déroule le fil de sa vie pour lui faire retrouver sa mémoire peu à peu. Pour comprendre ce qu’il s’est passé, pourquoi elle souffre d’amnésie. J’ai adoré ce thriller complètement fou, ça peu paraître redondant que tous les matins Christine ne sait pas où elle est mais je n’ai pas vu passer les 450 pages. Reel page turner ! J’ai soupçonné une personne puis non, puis si. L’auteur a joué avec mes nerfs. Méfiez-vous avant d’aller dormir. Est-ce que vous vous rappellerez qui vous serez au réveil ?
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions