Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221137420
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Chiens perdus sans collier

Date de parution : 19/12/2013
Des hommes, des femmes animés par une vocation irrésistible, se penchent sur les pauvres gosses dont la famille est indigne et sur ceux, plus malheureux encore, qui n'ont pas de famille du tout. Le " juge d'enfants " est un personnage caractéristique et bien mal connu de notre époque. Dans... Des hommes, des femmes animés par une vocation irrésistible, se penchent sur les pauvres gosses dont la famille est indigne et sur ceux, plus malheureux encore, qui n'ont pas de famille du tout. Le " juge d'enfants " est un personnage caractéristique et bien mal connu de notre époque. Dans ce livre, Gilbert Cesbron le fait vivre et agir. Son problème, c'est celui de chaque père envers ses enfants, celui de chaque homme face à cet univers fermé et si souvent lucide : le monde des gosses.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221137420
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Wyoming Posté le 20 Juillet 2018
    Ecrit il y a une cinquantaine d'années, ce livre date quelque peu aujourd'hui mais les joies et souffrances de ces enfants à la dérive existent toujours sous des formes peut-être différentes. C'est donc un livre d'enfants pour adultes, triste souvent, comique à certains moments, sans concession avec le sujet traité dans le contexte de l'époque.
  • nbocklandt Posté le 13 Mai 2018
    Lu quand j'avais 13 ans, et cela m'avait beaucoup ému. J'ignore si aujourd'hui j'en trouverai le même plaisir.
  • momotombo Posté le 3 Mai 2018
    Une descente au coeur du système d'aide à l'enfance des années 50
  • Kcahuete Posté le 28 Février 2018
    Roman de société, même si le texte date, plein d'émotions. Gilbert Cesbron sait regarder les petites blessures de l'enfance et par ses histoires, l'humanité est louée ... Un livre qui se relit à l'âge adulte avec plaisir.
  • Jardinssecrets Posté le 27 Février 2018
    Chiens perdus sans collier de Gilbert Cesbron (Auteur) Alain, Marc, Taka, Olaf et tant d’autres enfants se retrouvent à Terneray, un centre de redressement où des chefs et cheftaines au grand cœur tentent de leur rendre leur dignité. Ils sont tous issus de l’Assistance publique, ou délinquants, ou de parents jugés inaptes. Leurs souffrances sont terribles, mais ceux qui les entourent désormais, à l’image du juge pour enfants Lamy, savent les orienter et leur apporter, même dans les pires moments, l’amour qui leur a toujours manqué. ........................................ Cesbron n’est plus un auteur “à la mode”, mais ce livre a le mérite de respecter la langue française. En ces temps de maltraitance de notre langue, cette bouffée de classicisme m’a fait très plaisir même si l’histoire paraît parfois désuète, elle reste d’actualité dans un monde où tout devient de plus en plus compliqué au niveau des sentiments. Des milliers d’enfants livrés chaque nuit à leurs fantômes, à leurs ennemies les grandes personnes… cependant que des dizaines de milliers d’autres enfants, à cette heure, trainent dans les rues, les foires et les bistrots les mains dans leurs poches vides. Ils boivent, volent, guettent, fuient, se prostituent parmi des milliers d’hommes et de femmes, leurs faux amis,... Chiens perdus sans collier de Gilbert Cesbron (Auteur) Alain, Marc, Taka, Olaf et tant d’autres enfants se retrouvent à Terneray, un centre de redressement où des chefs et cheftaines au grand cœur tentent de leur rendre leur dignité. Ils sont tous issus de l’Assistance publique, ou délinquants, ou de parents jugés inaptes. Leurs souffrances sont terribles, mais ceux qui les entourent désormais, à l’image du juge pour enfants Lamy, savent les orienter et leur apporter, même dans les pires moments, l’amour qui leur a toujours manqué. ........................................ Cesbron n’est plus un auteur “à la mode”, mais ce livre a le mérite de respecter la langue française. En ces temps de maltraitance de notre langue, cette bouffée de classicisme m’a fait très plaisir même si l’histoire paraît parfois désuète, elle reste d’actualité dans un monde où tout devient de plus en plus compliqué au niveau des sentiments. Des milliers d’enfants livrés chaque nuit à leurs fantômes, à leurs ennemies les grandes personnes… cependant que des dizaines de milliers d’autres enfants, à cette heure, trainent dans les rues, les foires et les bistrots les mains dans leurs poches vides. Ils boivent, volent, guettent, fuient, se prostituent parmi des milliers d’hommes et de femmes, leurs faux amis, semblables en tout à leurs parents — quelle différence ? Le monde est déjà pour eux une immense usine, un immense bistrot, un immense terrain vague : une nuit d’hiver à jamais ! Tout est pareil partout, et chaque jour semblable au précédent… Pour eux, que veut dire vivre ?
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.