Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355843426
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Duane est amoureux

Sophie ASLANIDES (Traducteur)
Date de parution : 05/03/2015
Après Duane est dépressif, le héros culte de Larry McMurtry nous revient : il a vieilli, il a pris des coups, mais reste néanmoins ouvert à toute proposition, de préférence indécente.
 
Duane a 64 ans. Il a perdu sa femme dans un accident de voiture, et ne s’en remet pas. Réalisant un vieux rêve, il est parti en Égypte pour tenter de soulager son chagrin, mais le retour à Thalia, la petite ville texane où il a passé toute sa vie,... Duane a 64 ans. Il a perdu sa femme dans un accident de voiture, et ne s’en remet pas. Réalisant un vieux rêve, il est parti en Égypte pour tenter de soulager son chagrin, mais le retour à Thalia, la petite ville texane où il a passé toute sa vie, s’avère bien difficile : ses amis sont partis (quand ils ne sont pas morts), son entreprise, désormais dirigée par son fils Dickie, se porte très bien sans lui, ses filles l’ennuient et son cœur est en train de le lâcher.

Heureusement, il y a l’amour… ou plus précisément la poitrine d’Annie Cameron, une jeune géologue particulièrement affriolante embauchée par son fils, et qui ne semble pas insensible aux charmes de notre héros. Il y a aussi Honor Carmichael, sa psychanalyste lesbienne, avec laquelle Duane s’est lancé dans une sorte de défi aux lois de l’attraction.

Jim Harrison a écrit à propos de Larry McMurtry : « Son talent est démesuré, aucun de ses romans ne peut vous laisser indifférent. » On comprendra pourquoi à la lecture de ce roman au style inimitable, débordant d'humour et d’une incroyable humanité.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355843426
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • loumade16 Posté le 4 Août 2016
    un riche pétrolier texan veuf, dépressif, cardiaque et sexagénaire régenéré par la découverte de l'épanouissement ...à vous de découvrir cet univers drôlement inattendu ,légèrement farfelu...à des années lumière des clichés forgés par la cultissime série des années 80...réjouissant.
  • julienleclerc45 Posté le 22 Juillet 2016
    Duane rentre de son périple en Egypte. Il retrouve le Texas, sa maison dans laquelle il n’ose plus rentrer, son ancienne entreprise où il a encore un bureau et ses ex employés (parfois devenus amis et confidents). Son épouse est décédée quelques mois auparavant. Malgré le voyage, le chagrin ne s’est pas tellement atténué. Au milieu de cet ennui (familial notamment), il se replonge dans l’amour avec deux femmes. L’une est nouvelle et jeune. Annie Cameron est géologue et lui parle de ses tétons dès leur première rencontre. L’autre est sa psychanalyste lesbienne pour laquelle il traîne un vieux béguin. Il s’agit du quatrième tome des histoires de Duane et c’est le premier que je lis. Ça n’a pas été un inconvénient majeur car l’auteur nous plonge rapidement dans la situation actuelle de Duane. Il y a bien sûr quelques références au passé mais c’est surtout une succession de rebondissements. Entre des révélations personnelles sur des orientations sexuelles, des décès, des malaises et des sous entendus, Larry McMurtry s’amuse à amasser le maximum de propos et de personnages en très peu de temps. A chaque instant, l’histoire pourrait tourner au drame. Mais ce roman est drôle et l’auteur arrive à glisser... Duane rentre de son périple en Egypte. Il retrouve le Texas, sa maison dans laquelle il n’ose plus rentrer, son ancienne entreprise où il a encore un bureau et ses ex employés (parfois devenus amis et confidents). Son épouse est décédée quelques mois auparavant. Malgré le voyage, le chagrin ne s’est pas tellement atténué. Au milieu de cet ennui (familial notamment), il se replonge dans l’amour avec deux femmes. L’une est nouvelle et jeune. Annie Cameron est géologue et lui parle de ses tétons dès leur première rencontre. L’autre est sa psychanalyste lesbienne pour laquelle il traîne un vieux béguin. Il s’agit du quatrième tome des histoires de Duane et c’est le premier que je lis. Ça n’a pas été un inconvénient majeur car l’auteur nous plonge rapidement dans la situation actuelle de Duane. Il y a bien sûr quelques références au passé mais c’est surtout une succession de rebondissements. Entre des révélations personnelles sur des orientations sexuelles, des décès, des malaises et des sous entendus, Larry McMurtry s’amuse à amasser le maximum de propos et de personnages en très peu de temps. A chaque instant, l’histoire pourrait tourner au drame. Mais ce roman est drôle et l’auteur arrive à glisser de nombreux aspects de la mentalité texane. La deuxième partie consacrée plus directement aux amours de Duane est plus laborieuse. Mais voir cet homme dépressif et souffrant du coeur au milieu de ces deux femmes est réjouissant. Ce qui tient la lecture est le numéro d’équilibriste entre le drame personnel retenu de chaque personnage et une certaine folie qui amuse.
    Lire la suite
    En lire moins
  • val-m-les-livres Posté le 27 Mai 2015
    Un brin déjanté et loufoque, complètement tourné vers le sexe, il peut surprendre. La manière d’aborder le sexe est originale puisqu’il y a un jeu de miroir entre les deux formes de relations qu’entretient Duane. Il vit avec sa psy une relation dans laquelle elle domine (et qui ressemble à une thérapie) et avec Annie, une relation tout en douceur puisqu’elle est vierge. Si la relation avec la psy, la plus explicite et la plus torride ne m’a pas gênée, je n’ai pas été aussi à l’aise quand Duane commence sa relation amoureuse avec Annie. Ce n’est pas une question d’empathie avec la jeune vierge, je n’en ai eu aucune parce que je l’ai trouvée un peu bêbête mais je suppose que je bloque un peu sur le sexagénaire déflorant une jeune femme d’une vingtaine d’années. Je ne suis d’ailleurs pas sûre que son âge soit précisé. Vous allez me dire «Il n’y a pas que le sexe quand-même dans ce roman ?» et j’aurais tendance à vous dire que à la rigueur, il y a aussi les relations avec ses filles. Mais finalement, c’est vraiment le lit qui est le centre du roman (oui, bon, il n’est plus tout... Un brin déjanté et loufoque, complètement tourné vers le sexe, il peut surprendre. La manière d’aborder le sexe est originale puisqu’il y a un jeu de miroir entre les deux formes de relations qu’entretient Duane. Il vit avec sa psy une relation dans laquelle elle domine (et qui ressemble à une thérapie) et avec Annie, une relation tout en douceur puisqu’elle est vierge. Si la relation avec la psy, la plus explicite et la plus torride ne m’a pas gênée, je n’ai pas été aussi à l’aise quand Duane commence sa relation amoureuse avec Annie. Ce n’est pas une question d’empathie avec la jeune vierge, je n’en ai eu aucune parce que je l’ai trouvée un peu bêbête mais je suppose que je bloque un peu sur le sexagénaire déflorant une jeune femme d’une vingtaine d’années. Je ne suis d’ailleurs pas sûre que son âge soit précisé. Vous allez me dire «Il n’y a pas que le sexe quand-même dans ce roman ?» et j’aurais tendance à vous dire que à la rigueur, il y a aussi les relations avec ses filles. Mais finalement, c’est vraiment le lit qui est le centre du roman (oui, bon, il n’est plus tout jeune, Duane, donc tout se passe au lit ou sur le canapéUn roman que je ne mettrais pas entre toutes les mains,
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeaTouchBook Posté le 30 Avril 2015
    Duane encore et toujours fidèle au poste ! J'étais tellement heureuse d'avoir entre les mains ce nouvel opus qui même s'il n'est pas le meilleur, garde bien l'ambiance pleine d'humour et la qualité d'écriture des tomes précédents. Je me suis plongée dans cette lecture avec beaucoup de plaisir, l'humour est vraiment omniprésent : l'humour noir, l'humour léger, l'humour bateau ou original : Larry McMurtry est un auteur de renom de par sa faculté à changer de registre : il passe d'un monument du western (Lonesome Dove) à un personnage tel que Duane qui retranscrit la vie d'un homme. La saga de Duane c'est en somme l'histoire d'un compagnon de route : son évolution parfois fantaisiste reste celle d'un homme du quotidien. Comme toujours l'écriture était de qualité, un style qui change radicalement de Lonesome Dove certes, mais il n'en reste pas moins qu'il y a une véritable recherche d'une forme d'adéquation entre le protagoniste, son histoire et les mots. Après ce tome a été un peu en deçà des autres, d'une manière générale Larry McMurtry se lâche du point de vue "érotique" avec un Duane amoureux fortement emprunt à l'amour physique. La deuxième partie du livre perd donc totalement l'habitué de l'auteur :... Duane encore et toujours fidèle au poste ! J'étais tellement heureuse d'avoir entre les mains ce nouvel opus qui même s'il n'est pas le meilleur, garde bien l'ambiance pleine d'humour et la qualité d'écriture des tomes précédents. Je me suis plongée dans cette lecture avec beaucoup de plaisir, l'humour est vraiment omniprésent : l'humour noir, l'humour léger, l'humour bateau ou original : Larry McMurtry est un auteur de renom de par sa faculté à changer de registre : il passe d'un monument du western (Lonesome Dove) à un personnage tel que Duane qui retranscrit la vie d'un homme. La saga de Duane c'est en somme l'histoire d'un compagnon de route : son évolution parfois fantaisiste reste celle d'un homme du quotidien. Comme toujours l'écriture était de qualité, un style qui change radicalement de Lonesome Dove certes, mais il n'en reste pas moins qu'il y a une véritable recherche d'une forme d'adéquation entre le protagoniste, son histoire et les mots. Après ce tome a été un peu en deçà des autres, d'une manière générale Larry McMurtry se lâche du point de vue "érotique" avec un Duane amoureux fortement emprunt à l'amour physique. La deuxième partie du livre perd donc totalement l'habitué de l'auteur : pourquoi ce changement radical ? Je pense sincèrement que l'écrivain suit son instinct, si la lectrice sera perdue, peut-être qu'un lecteur masculin comprendra parfaitement ce qui est décrit ? En définitive, une bonne lecture mais cet opus n'est pas le meilleur de la saga !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MissAlfie Posté le 29 Avril 2015
    Si je n'ai pas fondamentalement été gênée de ne pas avoir connue Duane plus tôt, que j'ai pu recollé les morceaux de sa vie grâce aux indices glissés par l'auteur dans son roman, j'avoue qu'une meilleure connaissance du personnage et de son entourage ne m'aurait néanmoins pas fait défaut. Ceci dit, cette lecture fut l'occasion de découvrir un auteur américain méconnu de mon palmarès, et d'avoir envie de le relire, ce qui est, vous l'avouerez, un bon point. Il faut dire que Larry McMurtry dispose d'un sens de la dérision et de l'humour à toute épreuve. Il manie émotion et cynisme avec pas mal de talent, et réussit à traduire les doutes qui peuvent, j'imagine, envahir tout homme de plus de 60 ans... Alors certes, ces doutes tournent en partie sur ce qui se passe sous la ceinture, à croire que les hommes sont réellement très portés sur cette question et s'imaginent beaucoup plus performant qu'il ne le sont en réalité, mais l'auteur réussit également à démontrer l'impact psychologique et les tourments qui peuvent déstabiliser un homme fort et puissant.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !