Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355841538
Code sériel : 43
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Etrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage

Élodie LEPLAT (Traducteur)
Date de parution : 07/02/2013

Ethelred Tressider écrit des romans policiers sous trois noms différents. Et, ces temps-ci, il a trois fois plus de problèmes que n’importe qui. Avec l’inspiration d’abord, qui commence à lui faire sérieusement défaut, avec son agent littéraire ensuite, l’encombrante Elsie, qui n’aime ni la littérature ni les écrivains, avec son...

Ethelred Tressider écrit des romans policiers sous trois noms différents. Et, ces temps-ci, il a trois fois plus de problèmes que n’importe qui. Avec l’inspiration d’abord, qui commence à lui faire sérieusement défaut, avec son agent littéraire ensuite, l’encombrante Elsie, qui n’aime ni la littérature ni les écrivains, avec son ex-femme enfin, Géraldine, qui vient de disparaître mystérieusement. Lorsque le corps de celle-ci est retrouvé près de chez lui et que la police évoque la piste d’un tueur en série, l’infatigable Elsie pousse notre brave romancier à exploiter d’hypothétiques talents de détective pour résoudre cette étrange affaire qui, elle en est convaincue, saura lui rendre l’inspiration. Mais y a-t-il vraiment un tueur en série ? Et si oui, est-ce vraiment lui qui a tué Géraldine ?

Maître de la manipulation, L.-C. Tyler entraîne le lecteur d’un rebondissement à l’autre, dans une construction diabolique, pleine de chausse-trappes et de trompe-l’œil, jusqu’à une conclusion complètement inattendue, tous les indices disséminés dans le livre apparaissant alors en pleine lumière. Sans jamais se départir de l’humour et du charme fou qui font toute la saveur des romans policiers anglais classiques, il joue avec tous les clichés du genre et nous offre ainsi un thriller au suspense implacable, terriblement jubilatoire.

Après des études de géographie et une carrière au British Council qui l’a amené à vivre dans de nombreux pays étrangers, du Soudan à la Malaisie, L.-C. Tyler a dirigé une association caritative. Il se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture. Étrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage est son premier roman.

« L.-C. Tyler joue avec toutes les conventions du roman d’intrigue. Au programme, des coups de théâtre, des traits d’esprit mémorables et beaucoup, beaucoup de plaisir. » The Guardian

« Une intrigue et des personnages extraordinaires, un plaisir de lecture rare. » The Times

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355841538
Code sériel : 43
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Michigan32 Posté le 3 Avril 2020
    Le titre est loufoque, le contenu est surprenant, drôle et on arrive bien trop vite à la fin de ce roman. L.C. Tyler a d'ailleurs reçu plusieurs titres pour ce livre et plus généralement pour cette série qui met en scène un écrivain, Ethelred Tressider et son agent littéraire, Elsie Thirkettle. Ethelred est un écrivain un peu effacé, qui a divorcé de sa femme Géraldine il y a quelques années et a quitté Londres pour se réfugier au fond de la campagne du Sussex. Il publie des romans sous trois noms différents de sorte à lui assurer un revenu convenable. Elsie est assez "brut de décoffrage", elle ne mâche pas ses mots et dit tout haut son opinion des gens, en particulier de Géraldine. Elle a une certaine tendresse pour Ethelred et ne peut s'empêcher de fourrer son nez dans ses affaires. L'histoire démarre par la disparition de Géraldine dont on retrouve la voiture de location, une Fiat rouge à quelques kilomètres du domicile d'Ethelred. Une étrange lettre de suicide est retrouvée dans le véhicule mais pas de corps. La police mène l'enquête et Ethelred, nommé exécuteur testamentaire de son ex-femme, se retrouve malgré lui entraîné dans ses histoires, en... Le titre est loufoque, le contenu est surprenant, drôle et on arrive bien trop vite à la fin de ce roman. L.C. Tyler a d'ailleurs reçu plusieurs titres pour ce livre et plus généralement pour cette série qui met en scène un écrivain, Ethelred Tressider et son agent littéraire, Elsie Thirkettle. Ethelred est un écrivain un peu effacé, qui a divorcé de sa femme Géraldine il y a quelques années et a quitté Londres pour se réfugier au fond de la campagne du Sussex. Il publie des romans sous trois noms différents de sorte à lui assurer un revenu convenable. Elsie est assez "brut de décoffrage", elle ne mâche pas ses mots et dit tout haut son opinion des gens, en particulier de Géraldine. Elle a une certaine tendresse pour Ethelred et ne peut s'empêcher de fourrer son nez dans ses affaires. L'histoire démarre par la disparition de Géraldine dont on retrouve la voiture de location, une Fiat rouge à quelques kilomètres du domicile d'Ethelred. Une étrange lettre de suicide est retrouvée dans le véhicule mais pas de corps. La police mène l'enquête et Ethelred, nommé exécuteur testamentaire de son ex-femme, se retrouve malgré lui entraîné dans ses histoires, en particulier ses ennuis d'argent puisqu'elle a escroqué à peu près toutes les personnes de son entourage... J'ai tout aimé dans ce roman, j'ai aimé l'humour, le fait que les héros soient un écrivain et son agent littéraire, le fait que les personnages des romans d'Ethelred aient leur vie propre, le changement de narrateurs (entre Ethelred et Elsie, même si Elsie trouve que c'est toujours une plaie dans un roman), et j'ai évidemment aimé le dénouement final.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Hauchama Posté le 3 Février 2020
    Ce livre a été une belle découverte pour moi. J'ai adoré Elthered, qui m'a fait beaucoup rire, mais son acolyte aussi. C'est un livre très sympathique.
  • collectifpolar Posté le 24 Octobre 2019
    Ethelred Tressider écrit sous trois pseudonymes mais l'inspiration lui manque, son agent devient de plus en plus encombrante et son ex-femme disparaît. Quand le corps de cette dernière est retrouvé près de chez lui et que la police évoque un tueur en série, il tente de résoudre l'enquête pour retrouver l'inspiration. Pour son premier polar, LC-Tyler nous offre un roman d'intrigue à tiroirs. Une étrange enquête à deux voix pleines de chausse-trappes et de rebondissements. Maître de la manipulation l'auteur joue sur une construction diabolique jusqu'à une conclusion complètement inattendue où tous les indices disséminés dans le livre nous apparaisse alors en pleine lumière. Sans jamais se départir de l'humour et de l'élégance qui font toute la saveur des romans policiers anglais classiques, il revisite tous les clichés du genre et nous offre un thriller au suspense implacable, et jubilatoire. La plume est alerte et donne un ton résolument moderne à ce roman drôle et décalé à l'humour anglais, of course. Une lecture délicieuse et hilarante.
  • TrueDuck Posté le 3 Septembre 2019
    Excellent roman à énigmes qui pourrait très bien passer pour un Agatha Christie. Sauf que le style de l'auteur est totalement unique. Britannique, mais unique ! Déroutant et extrêmement efficace dans sa construction - j'oserais presque parler de 3D ! - j'ai passé un très bon moment de lecture pour une histoire pourtant très prévisible. Je découvre rarement là où va m'emmener une intrigue mais là, j'étais certain du dénouement alors que j'étais en train de me marrer en ayant dévoré seulement le premier quart du livre ! Heureusement que la qualité de ce titre se joue sur un tout autre plan ! Je le conseille très vivement à tous les fans de polars qui veulent goûter un autre style, original et très rarement vu ailleurs.
  • GeorgesSmiley Posté le 20 Janvier 2019
    Une occasion à saisir !... Avec cet Etrange Suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage. Facile, direz-vous, facile, j'en conviens. Facile, l'intrigue pas aussi ébouriffante qu'on aurait pu le penser ? Faciles, les personnages caricaturaux à souhait ? Oui mais…Oui, mais ce style qui ne se prend pas au sérieux, cet humour british qui vous tire un sourire à chaque bas de page, cette ironie et ce second degré assez subtil (essayez donc d'écrire de la mauvaise littérature comme celle du narrateur principal, ça ne doit pas être aussi facile que ça) me ravissent. J'avoue que j'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture qui alterne avec succès, comique de l'absurde… « A sa façon, il s'intéressait sincèrement aux autres. Après avoir omis de me demander d'être témoin à son mariage, il se rattrapa sans tarder en m'assurant que je serai le parrain du premier enfant qu'il aurait avec Elizabeth. le fait qu'ils aient décidé de ne pas en avoir ne diminuait pas, ni à ses yeux ni aux miens, l'honneur qu'il essayait de me faire là. » ...ou comique de situation… « _ Mais Ethelred, c'est à Feldingham. Feldingham. Ce nom ne te dit rien ? _ Je ne vois pas où tu veux... Une occasion à saisir !... Avec cet Etrange Suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage. Facile, direz-vous, facile, j'en conviens. Facile, l'intrigue pas aussi ébouriffante qu'on aurait pu le penser ? Faciles, les personnages caricaturaux à souhait ? Oui mais…Oui, mais ce style qui ne se prend pas au sérieux, cet humour british qui vous tire un sourire à chaque bas de page, cette ironie et ce second degré assez subtil (essayez donc d'écrire de la mauvaise littérature comme celle du narrateur principal, ça ne doit pas être aussi facile que ça) me ravissent. J'avoue que j'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture qui alterne avec succès, comique de l'absurde… « A sa façon, il s'intéressait sincèrement aux autres. Après avoir omis de me demander d'être témoin à son mariage, il se rattrapa sans tarder en m'assurant que je serai le parrain du premier enfant qu'il aurait avec Elizabeth. le fait qu'ils aient décidé de ne pas en avoir ne diminuait pas, ni à ses yeux ni aux miens, l'honneur qu'il essayait de me faire là. » ...ou comique de situation… « _ Mais Ethelred, c'est à Feldingham. Feldingham. Ce nom ne te dit rien ? _ Je ne vois pas où tu veux en venir. _ Feldingham, Ethelred. Arrête de jouer au con une demi-seconde et reviens en arrière jusqu'à ce jour funeste de juin, il y a bien des années. Tu portais une jaquette grise et un haut de forme, si ça peut t'aider. Tu avais un oeillet à la boutonnière, et une connasse pendue au bras gauche. Moi, j'avais une robe jaune citron, que j'ai depuis gracieusement offerte à l'Armée du Salut. _ D'accord, soupirai-je. C'est là que je me suis marié. Et alors ? » Si vous avez épuisé les charmes des polars d'atmosphère (Mankell ou Indridason), si vous cherchez à oublier Lisbeth Salander*et si lire en souriant ne vous effraie pas, ne passez pas à côté de cette excellente occasion. Mettez le contact et démarrez, vous êtes en kilométrage illimité ! *Pour ceux qui auraient été à l'isolement depuis un bon bout de temps, il s'agit de l'inoubliable héroïne de Millénium (Stieg Larsson).
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !