Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707189707
Code sériel : 230
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La culture des individus

Dissonances culturelles et distinction de soi

Date de parution : 30/06/2016

De caricatures en vulgarisations schématiques des travaux sociologiques, on a fini par penser que nos sociétés, marquées par le maintien de grandes inégalités sociales d’accès à la culture, étaient réductibles à un tableau assez simple : des classes dominantes cultivées, des classes moyennes caractérisées par une « bonne volonté culturelle...

De caricatures en vulgarisations schématiques des travaux sociologiques, on a fini par penser que nos sociétés, marquées par le maintien de grandes inégalités sociales d’accès à la culture, étaient réductibles à un tableau assez simple : des classes dominantes cultivées, des classes moyennes caractérisées par une « bonne volonté culturelle » et des classes dominées tenues à distance de la culture.
Dans ce livre qui combine solidité argumentative et ampleur du matériau empirique, Bernard Lahire propose de transformer cette vision simpliste. Il met ainsi en lumière un fait fondamental : la frontière entre la « haute culture » et la « sous-culture » ou le « simple divertissement » ne sépare pas seulement les classes sociales, mais partage les différentes pratiques et préférences culturelles des mêmes individus, dans toutes les classes de la société. Il montre qu’une majorité d’individus présentent des profils dissonants qui associent des pratiques culturelles allant des plus légitimes aux moins légitimes. Si le monde social est un champ de luttes, les individus sont souvent eux-mêmes les arènes d’une lutte des classements, d’une lutte de soi contre soi. Une nouvelle image du monde social apparaît alors, qui ne néglige pas les singularités individuelles et évite la caricature culturelle des groupes.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707189707
Code sériel : 230
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • maylibel Posté le 27 Décembre 2013
    Souvent l’on réduit l’accès à la culture dans la société à un tableau assez simple : des classes supérieures cultivées, des classes moyennes manifestant une bonne volonté culturelle et des classes dominées qui restent à distance de la culture légitime. Le sociologue français Bernard Lahire montre que la réalité est plus complexe : la ligne de partage entre « haute culture » et « sous-culture » s’applique aussi aux différentes pratiques des mêmes individus, quelle que soit la classe sociale à laquelle ils appartiennent. Une même personne peut ainsi aimer l’opéra et regarder des émissions de télévision très peu légitimes, lire beaucoup de littérature classique et écouter des chanteurs de variété. Le chercheur appuie sa très intéressante démonstration sur de multiples exemples, grâce à un important travail d’enquête et d’analyse des résultats obtenus. Seul petit bémol : l’ouvrage comporte un certain nombre de coquilles, qui peuvent agacer à la longue. Dans cet essai, Bernard Lahire brosse un tableau passionnant, relativement clair pour les non-spécialistes et très documenté de l’accès à la culture des individus dans notre société. Difficile d’ailleurs de ne pas se reconnaître dans certains portraits ou descriptions de pratiques.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !