Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355840999
Code sériel : 22
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Le Cimetière du Diable

DINIZ GALHOS (Traducteur)
Date de parution : 23/06/2011

Après Le Livre sans nom et L’Œil de la lune, les nouvelles aventures du Bourbon Kid.

Vous n’avez pas lu Le Livre sans nom ? Vous êtes donc encore de ce monde, et c’est tant mieux. Vous allez pouvoir assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, Johnny Cash, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael...

Vous n’avez pas lu Le Livre sans nom ? Vous êtes donc encore de ce monde, et c’est tant mieux. Vous allez pouvoir assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, Johnny Cash, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson… et le Bourbon Kid.

Les héros du Livre sans nom se retrouvent cette fois dans une délicieuse petite bourgade enplein milieu du désert pour assister à un festival de musique au nom prometteur : Back from the dead. Imaginez un Dix petits nègres rock revu et corrigé par Quentin Tarantino… Vous y êtes ? C’est encore mieux !

À propos du Livre sans nom : « Éparpillées façon puzzle, dynamitées, les conventions du roman noir. Le genre, ultracodifié et balisé, se renouvelle en allant puiser hors de ses frontières, assouvissant son besoin de sang neuf à la source de la culture pop. » Les Inrockuptibles

 

.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355840999
Code sériel : 22
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • yhoussard Posté le 22 Septembre 2020
    Visiblement il y a 7 volumes, personnellement je m’arrêterai au 3... C’est bien mais c’est presque du déjà lu...
  • Vermeul Posté le 16 Mai 2020
    Un bon dans le temps intéressant qui nous rappel que tout les personnages de l'auteur ananyme sont liés.
  • Caro29 Posté le 22 Décembre 2019
    Continuant ma découverte de la tétralogie dédiée au Bourbon Kid, je suis donc passée au troisième tome : Le Cimetière du Diable. J’avais hâte de lire la suite de L’Œil de la Lune mais il me fallait encore patienter. En effet, ce troisième opus n’est pas la suite des deux premiers tomes mais une sorte de préquel puisque l’action se situe quelques années avant les événements qui ont lieu dans Le Livre sans nom. Le barman Sanchez, qui a horreur d’une chose bien précise dans chaque tome, a ici une aversion pour l’autocar. Mais évidemment, comme il a gagné un concours, il finit par atterrir dans une ville perdue en plein désert et baptisée le Cimetière du Diable. Il pourra donc profiter d’un séjour dans le luxueux hôtel Pasadena et assister au concours de chant et sosie intitulé « Back from the Dead ». Sympathique, n’est-ce pas ? Et d’autant plus qu’il s’y retrouve en compagnie de la fameuse « Dame mystique » qui, célibataire elle aussi, en profite pour lui faire du gringue, de son ami Elvis et… du Bourbon Kid. Oui, donc, le séjour ne s’annonce finalement pas si sympathique… Bien sûr, rien ne se passera comme prévu.... Continuant ma découverte de la tétralogie dédiée au Bourbon Kid, je suis donc passée au troisième tome : Le Cimetière du Diable. J’avais hâte de lire la suite de L’Œil de la Lune mais il me fallait encore patienter. En effet, ce troisième opus n’est pas la suite des deux premiers tomes mais une sorte de préquel puisque l’action se situe quelques années avant les événements qui ont lieu dans Le Livre sans nom. Le barman Sanchez, qui a horreur d’une chose bien précise dans chaque tome, a ici une aversion pour l’autocar. Mais évidemment, comme il a gagné un concours, il finit par atterrir dans une ville perdue en plein désert et baptisée le Cimetière du Diable. Il pourra donc profiter d’un séjour dans le luxueux hôtel Pasadena et assister au concours de chant et sosie intitulé « Back from the Dead ». Sympathique, n’est-ce pas ? Et d’autant plus qu’il s’y retrouve en compagnie de la fameuse « Dame mystique » qui, célibataire elle aussi, en profite pour lui faire du gringue, de son ami Elvis et… du Bourbon Kid. Oui, donc, le séjour ne s’annonce finalement pas si sympathique… Bien sûr, rien ne se passera comme prévu. A cause d’une grosse somme d’argent perdue au casino, Sanchez lancera un tueur à gages à ses trousses. Il y aura également quelques verres de bourbon avalés qui provoqueront quelques coups de poing mortels. Quelques « malheureux » passeront également de vie à trépas, tandis que d’autres feront l’inverse… Cette recette fonctionne toujours très bien même si j’ai trouvé que l’auteur avait un peu trop forcé sur le côté « bouffon » de Sanchez – côté qu’il n’a pas vraiment dans les deux premiers tomes. On sait que c’est un lâche et qu’il est toujours de mauvais poil, mais finalement ça s’arrêtait là. Et j’aimais bien ce Sanchez-là. Ici, il joue un peu le faire-valoir d’Elvis et c’est agaçant. Cet élément mis à part, Le Cimetière du Diable m’a beaucoup plu même si j’ai un peu moins accroché. Dans ce troisième tome, l’humour noir est toujours très présent, tout comme le suspense, mais j’ai ressenti une sensation de « moins bien ». Peut-être est-ce le fait que l’action soit « délocalisée » (j’aime bien Santa Mondega, moi, même s’il faut visiblement éviter d’y mettre les pieds) ou que l’intrigue tourne autour d’un concours de chant truqué… Je ne sais pas, j’ai trouvé le rythme plus lent aussi, moins haletant. Bref, un troisième tome moins prenant que ses prédécesseurs. Je suis donc rapidement passée au quatrième tome, Le Livre de la mort, où j’ai retrouvé Santa Mondega, les rades, Dante et Kacy, etc. et j’ai adoré. Mais c’est une autre histoire…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Errant Posté le 6 Novembre 2019
    Quelle dégaine que ce Bourbon Kid! Un meurtre ici, un autre là, avec ou sans raison, aucune importance. Sauf qu'il ne faut jamais lui piler sur les pieds! J'ai retrouvé avec plaisir quelques personnages de Santa Mondega rencontrés lors des épisodes précédents. Au-delà des tueries habituelles, et elles ne manquent pas, cet opus mets en scène Satan lui-même ainsi qu'une horde de morts-vivants, le tout planté dans un décor de cowboys avec comme prétexte un concours d'imitateurs d'une foule d'artistes connus. On lit cette série pour son action ininterrompue, ses réparties caustiques, sa surenchère de gros méchants pas subtil et ses pointe d'humour occasionnelles. Tout un cocktail qui ne déçoit pas.
  • blandine5674 Posté le 11 Août 2019
    Concours de chant par des imitateurs de stars décédés. Hendrix, Joplin, Garland, Cobain, Jackson, Presley, Mercury, etc. Il a lieu dans un grand hôtel isolé du Nevada où même le portable ne passe pas. Seulement le concours est truqué et des tueurs à gages sont engagés. Les meurtres se multiplient à vitesse grand V. Les personnages nombreux sont assez fouillés. J’ai failli le lâcher à moitié quand des zombies sortent des tombes. Mais l’histoire est prenante, parfois drôle même si cela ne vole pas très haut. Un roman de vacances.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !