Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355841323
Code sériel : 30
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les fleurs de l'ombre

Laura DERAJINSKI (Traducteur)
Date de parution : 10/01/2012

Dans la lignée du phénoménal Un sur deux, le nouveau thriller de Steve Mosby.

« Ce n’est pas l’histoire d’une petite fille qui disparaît. C’est l’histoire d’une petite fille qui réapparaît. Un matin, sur une promenade de bord de mer, venue de nulle part, une fleur noire à la main et une histoire atroce à raconter. »
Ainsi commence La Fleur de l’ombre, un...

« Ce n’est pas l’histoire d’une petite fille qui disparaît. C’est l’histoire d’une petite fille qui réapparaît. Un matin, sur une promenade de bord de mer, venue de nulle part, une fleur noire à la main et une histoire atroce à raconter. »
Ainsi commence La Fleur de l’ombre, un thriller écrit en 1991 par un certain Robert Wiseman, mystérieusement disparu alors qu’il en écrivait la suite.
Après que le corps de son père a été retrouvé sans vie au pied d’un viaduc, Neil Dawson apprend que celui-ci nourrissait une étrange obsession pour ce roman. Bientôt il constate de troublantes similitudes entre les derniers jours de Robert Wiseman et ceux de son père. Pire encore, c’est peu à peu la réalité qui semble s’inspirer de l’abominable récit de La Fleur de l’ombre. Et Neil ne tarde pas à se retrouver aux prises avec un psychopathe d’un genre très particulier.

Avec ce thriller d’une noirceur absolue Steve Mosby multiplie les mises en abyme et entraîne le lecteur dans un formidable puzzle mêlant réalité et fiction. Outre l’intrigue, d’une densité rare, on y retrouve le style incomparable et la complexité de personnages terriblement humains qui ont fait le succès d’Un sur deux.

Steve Mosby est né en 1976 à Leeds. Après Un sur deux et Ceux qu’on aime, Les Fleurs de l’ombre est son troisième roman publié en France.

À propos d’Un sur deux :
« Exceptionnel ! S’il y a un polar à lire dans l’année, c’est celui- là ! » Gérard Collard, Les coups de cœur des libraires / LCI

« Impossible à lâcher avant le couperet final ! Thomas Harris et Harlan Coben ont désormais un sérieux concurrent ! Excellent ! » Madame Figaro

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355841323
Code sériel : 30
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Melieetleslivres Posté le 26 Juillet 2020
    J'ai pioché ce polar dans ma bibliothèque de livres à lire/à donner/à revendre : j'ai été incapable de rentrer dans "La brodeuse de Winchester" de Tracy Chevalier, dont j'avais tant aimé "La jeune fille à la perle". Tellement déçue de m'être tant ennuyée les 50 premières pages, j'ai laissé tomber. Et j'ai donc ouvert ce roman policier datant de 2013. L'histoire: "Ce n’est pas l’histoire d’une petite fille qui disparaît. C’est l’histoire d’une petite fille qui réapparaît. Un matin, sur une promenade de bord de mer, venue de nulle part, une fleur noire à la main et une histoire atroce à raconter." Telle est la trame de "La Fleur de l’ombre", un thriller écrit en 1991 par un certain Robert Wiseman, mystérieusement disparu depuis lors. Neil Dawson, dont le père vient d'être retrouvé sans vie au pied d'un viaduc, apprend que celui-ci nourrissait une étrange obsession pour ce roman. Bientôt il constate de troublantes similitudes entre les derniers jours de Robert Wiseman et ceux de son père. Pire encore, c’est peu à peu la réalité qui semble s’inspirer de l’abominable récit de "La Fleur de l’ombre". Et Neil ne tarde pas à se retrouver aux prises avec un psychopathe d’un genre très particulier. Le... J'ai pioché ce polar dans ma bibliothèque de livres à lire/à donner/à revendre : j'ai été incapable de rentrer dans "La brodeuse de Winchester" de Tracy Chevalier, dont j'avais tant aimé "La jeune fille à la perle". Tellement déçue de m'être tant ennuyée les 50 premières pages, j'ai laissé tomber. Et j'ai donc ouvert ce roman policier datant de 2013. L'histoire: "Ce n’est pas l’histoire d’une petite fille qui disparaît. C’est l’histoire d’une petite fille qui réapparaît. Un matin, sur une promenade de bord de mer, venue de nulle part, une fleur noire à la main et une histoire atroce à raconter." Telle est la trame de "La Fleur de l’ombre", un thriller écrit en 1991 par un certain Robert Wiseman, mystérieusement disparu depuis lors. Neil Dawson, dont le père vient d'être retrouvé sans vie au pied d'un viaduc, apprend que celui-ci nourrissait une étrange obsession pour ce roman. Bientôt il constate de troublantes similitudes entre les derniers jours de Robert Wiseman et ceux de son père. Pire encore, c’est peu à peu la réalité qui semble s’inspirer de l’abominable récit de "La Fleur de l’ombre". Et Neil ne tarde pas à se retrouver aux prises avec un psychopathe d’un genre très particulier. Le bouquin en lui-même est vraiment prenant, dès les premières pages, on ne sait pas s'il s'agit de la réalité, d'une histoire de fantômes, d'une histoire passée, ou actuelle. Au chapitre suivant on fait la connaissance de Neil, prof et écrivain, qui essaie de joindre son père, lui-même écrivain. Et il va être obligé de se mêler d'une histoire qu' il aurait préféré ignorer. Puis on rencontre Hannah, inspectrice de police, qui découvre chez son propre père qui vient de mourir des objets qui semblent avoir affaire avec des meurtres. Des preuves. Tous les deux enrôlés dans cette histoire, chacun suivant les pas de son propre père, cherchant à trouver ce qui s'est passé. Et le plus incroyable, c'est que le livre de Robert Wiseman, écrit il y a des années, semble apporter des réponses à Neil. De larges extraits sont insérés au milieu des chapitres de ce roman. On ne sait plus où est la vérité, la fiction, et c'est à la fois la force et la faiblesse de ce roman de Steve Mosby, jeune auteur anglais. On s'y perd un peu, et je dois dire que parfois, certains noms comme "Haggerty" et "Cartwright" m'ont laissée décontenancée, ne sachant plus qui étaient ces personnages. (Je ne suis pas revenue en arrière, j'ai continué le bouquin sans que ça me gène, finalement).  Bref, un suspense très fort, je n'ai pu le lâcher de la nuit. MAIS un fouillis de complications et de personnages.. Trop, parfois. Mais excellent polar, et écriture parfaite.  Les fleurs de l'ombre - Steve Mosby, ed Sonatine 2012, editions Points 2013, 400 pages.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cyrielle1703 Posté le 14 Mars 2019
    Encore un très bon Mosby, l'histoire est originale, un roman qui devient réalité! La trame est entrecoupée de passage du roman Les fleurs de l'ombre, ce qui donne des éléments pour bien comprendre l'histoire qui parfois est un peu perplexe. Mais la fin m'a tenu en haleine, j'étais presque à bout de souffle lors du dénouement. Steve Mosby, est vraiment un auteur de Thriller très efficace! Vivement le prochain.
  • mlbc31 Posté le 28 Mars 2018
    J'avais adoré Un sur deux le premier roman de Steve Mosby. Les fleurs de l'ombre est un roman au coeur du roman et on ne sait plus où s'arrête la fiction et où est l'a "vraie" histoire décrite dans ce livre. Un peu tordu, mais un très bon livre.
  • Luciechipounette Posté le 23 Janvier 2018
    Bon, je n'ai pas lu Un sur deux dont parle cette quatrième de couverture mais je pense que si l'occasion se présente, je le ferai car j'ai beaucoup apprécié cette lecture. Merci à la personne qui l'a déposé dans la boite à livres! Neil Dawson vient d'apprendre une grande nouvelle, il va être papa! Mais ce n'était pas du tout prévu et il s'inspire de ses sentiments un peu confus pour écrire une nouvelle. Devenir écrivain, comme son père, reste un rêve et il ne manque pas l'occasion d'écrire dès qu'il trouve l'inspiration. Comme à son habitude, il envoie son écrit à son père pour avoir son avis. Mais cette fois, celui-ci ne lui répondra pas. Son cadavre est découvert près de la commune de Whitkirk, noyé. Il se serait suicidé. Même si Neil a du mal y croire, il essaie de se faire une raison...mais en regardant d'un peu plus près les affaires de son père, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Tous ses rendez-vous quelques jours avant sa mort, son ordinateur portable qui a disparu et cette fleur noire trouvée dans les pages d'un roman. Son suicide devient invraisemblable. Neil décide alors d'en savoir un peu plus,... Bon, je n'ai pas lu Un sur deux dont parle cette quatrième de couverture mais je pense que si l'occasion se présente, je le ferai car j'ai beaucoup apprécié cette lecture. Merci à la personne qui l'a déposé dans la boite à livres! Neil Dawson vient d'apprendre une grande nouvelle, il va être papa! Mais ce n'était pas du tout prévu et il s'inspire de ses sentiments un peu confus pour écrire une nouvelle. Devenir écrivain, comme son père, reste un rêve et il ne manque pas l'occasion d'écrire dès qu'il trouve l'inspiration. Comme à son habitude, il envoie son écrit à son père pour avoir son avis. Mais cette fois, celui-ci ne lui répondra pas. Son cadavre est découvert près de la commune de Whitkirk, noyé. Il se serait suicidé. Même si Neil a du mal y croire, il essaie de se faire une raison...mais en regardant d'un peu plus près les affaires de son père, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Tous ses rendez-vous quelques jours avant sa mort, son ordinateur portable qui a disparu et cette fleur noire trouvée dans les pages d'un roman. Son suicide devient invraisemblable. Neil décide alors d'en savoir un peu plus, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Neil ne paye pas de mine, c'est "Monsieur tout le monde", ni un héros, ni un malheureux. Il mène une vie plutôt tranquille, même si devenir papa maintenant n'était pas une priorité. Il fait avec, c'est la vie. Et c'est bien malgré lui qu'il va pourtant essayer de devenir un héros, pour la future mère de son enfant. C'est donc un personnage plutôt sympathique, agréable et touchant. Avec lui, on lit quelques extraits de La fleur de l'ombre, le roman qui traînait dans le bureau de son père. Un roman particulier avec une intrigue plutôt intéressante et qui va s'avérer capitale pour notre histoire. Simultanément, l'inspecteur Hannah Price, qui a découvert le corps de Christopher Dawson, commence elle aussi à s'interroger sur cet étrange suicide et va peu à peu assembler les pièces d'un puzzle incroyable et obscur. Ce roman est une grande réussite. On oscille entre "réalité" et fiction, réalité entre guillemets puisque bien évidemment, il s'agit d'une fiction dans une fiction. On entre dans Les fleurs des ombres en lisant La fleur de l'ombre. Trois histoires mêlées, celle de Neil Dawson, celle d'Hannah Price et celle de la petite fille de La fleur de l'ombre. On ne sait pas trop où cela va nous mener mais le suspense et l'envie de découvrir la vérité est telle qu'on a du mal à refermer le livre. On se ballade à travers les années et les personnages où les histoires de famille ont une place considérable. On sait plus ou moins qu'on va découvrir quelque chose d'assez glauque et quand on arrive vers la fin, il n'y a même plus vraiment de surprises mais l'important n'est pas là. Oui, l'important c'est que va-t-il arriver à Neil et Hannah?
    Lire la suite
    En lire moins
  • biloudi Posté le 31 Janvier 2017
    Diabolique !!
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans pour s'évader

    Les vacances se profilent à l'horizon. L'occasion de faire un peu de place dans votre valise pour les livres qui accompagneront vos pérégrinations. De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Michel Bussi, découvrez notre sélection de romans à dévorer tout au long de la belle saison.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Fêtes des mères : 20 romans passionnants à lui offrir

    La fête des mères, c'est dimanche 7 juin ! Et si vous profitiez de cette occasion pour lui offrir un livre et étancher sa soif de lecture ? De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Douglas Kennedy, focus sur 20 romans passionnants qui devraient plaire à votre chère maman.

    Lire l'article