Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355847721
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Mon territoire

Héloïse Esquié (traduit par)
Date de parution : 29/08/2019
« Une ballade époustouflante par une voix que vous n’oublierez jamais. » David Joy
 
À 8 ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue, connu dans tout le nord de la Californie pour sa brutalité,... À 8 ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue, connu dans tout le nord de la Californie pour sa brutalité, qui élève sa fille pour qu’elle lui succède. Mais le jour où Harley est en passe de reprendre les rênes de l'empire familial, elle décide de faire les choses à sa manière, même si cela signifie quitter le chemin tracé par son père.

Depuis Winter’s Bone, on n’avait pas croisé d’héroïne aussi fascinante, émouvante, inoubliable qu’Harley McKenna. Ce roman magnifique signe la naissance d’une auteure au talent fou.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847721
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

« Incroyable… Parfois, je regarde le ciel réussit quelque chose de rare. »  
Chicago Tribune

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • hanyrhauz Posté le 7 Novembre 2021
    Tout est toujours une histoire de territoires. De frontières que l'on dépasse en ayant plus ou moins l'autorisation. De lieux que l'on a envie de découvrir, de conquérir. Tout est toujours une histoire de famille. De la sienne, de celle que l'on s'invente. D'un clan. Mais territoires et familles font rarement bon ménage. Tess Sharpe le prouve dans ce roman. On a beau conclure des pactes de non-agression, il y en a toujours un pour trahir. Et qui dit trahison, dit vengeance. Pour l'instant, rien de bien nouveau sous le soleil me direz-vous (oui, sur cette photo, c'est encore l'été, mais je m'égare.) Et pourtant, Mon territoire est un des romans noirs que j'ai le plus aimé lire cette année. Parce que l'héroïne, Harley McKenna cogne fort. Parce qu'elle agit en stratège, parce qu'elle ne subit rien. Elle n'est pas dupe sur son père, Duke la violence à fleur de peau, elle ne l'excuse pas, ne le condamne pas non plus. C'est sa famille. Son territoire. Les cartes qu'elle doit jouer. Pas de mievreries, Tess Sharpe a la finesse de ne pas tomber dans le cliché de la fille qui hérite de son père et qui va mettre une couche de douceur et... Tout est toujours une histoire de territoires. De frontières que l'on dépasse en ayant plus ou moins l'autorisation. De lieux que l'on a envie de découvrir, de conquérir. Tout est toujours une histoire de famille. De la sienne, de celle que l'on s'invente. D'un clan. Mais territoires et familles font rarement bon ménage. Tess Sharpe le prouve dans ce roman. On a beau conclure des pactes de non-agression, il y en a toujours un pour trahir. Et qui dit trahison, dit vengeance. Pour l'instant, rien de bien nouveau sous le soleil me direz-vous (oui, sur cette photo, c'est encore l'été, mais je m'égare.) Et pourtant, Mon territoire est un des romans noirs que j'ai le plus aimé lire cette année. Parce que l'héroïne, Harley McKenna cogne fort. Parce qu'elle agit en stratège, parce qu'elle ne subit rien. Elle n'est pas dupe sur son père, Duke la violence à fleur de peau, elle ne l'excuse pas, ne le condamne pas non plus. C'est sa famille. Son territoire. Les cartes qu'elle doit jouer. Pas de mievreries, Tess Sharpe a la finesse de ne pas tomber dans le cliché de la fille qui hérite de son père et qui va mettre une couche de douceur et de maternité sur le clan mafieux. Harley n'est pas meilleure ou pire. Elle a juste des objectifs différents. Notamment celui de protéger coûte que coûte cette communauté sororale qui accueille des femmes cabossées par les hommes et la vie. Ce roman a reçu le grand prix des lectrices ELLE 2020 dans la catégorie policier. Rien d'étonnant à cela puisqu'il coche toutes les cases. Tous les codes du polar mais sans forcer le trait. Un vrai plaisir de lecture, 600 pages qui défilent, et la joie d'être en compagnie d'un très bon roman et d'une chouette héroïne. La lectrice que je suis ne demande pas plus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mille_lectures_splendides Posté le 5 Octobre 2021
    3 mots : sombre, violent, féministe. J'ai beaucoup aimé l’esprit féministe de ce roman. L'héroïne prépare seule sa vengeance contre des hommes puissants qui n'hésiteraient pas à mettre fin à ses jours. Elle va leur prouver qu'ils la sous-estiment et qu'elle a les épaules pour succéder à son impitoyable paternel en défendant avec ardeur son territoire. Sa lutte acharnée pour protéger les femmes battues m'a profondément touchée. Elle ne les laisse jamais tomber, quitte à se mettre en danger elle-même. J'ai eu de la peine à rentrer dans ce roman. Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, peut-être parce que l'héroïne est assez froide: elle se convainc elle-même de ne pas s'attacher aux autres afin de supporter tout ce qu'elle endure. Je n'aurais pas forcément choisi ce livre car le thème de la drogue ne m'attire pas, mais il m'avait été conseillé dans ma recherche d’une lecture féministe.
  • a_lombre_dun_livre Posté le 6 Septembre 2021
    Un récit époustouflant. On suit Harley McKenna, fille d'un baron de la drogue local, dans sa quête de vengeance, une vengeance qu'elle n'a pas choisie... L'alternance des chapitres, entre passé et présent, permet de mieux comprendre comment cette fillette a pu devenir ainsi, et malgré ses erreurs, on en vient presque à l'excuser. L'action est au rendez-vous à toutes les pages. Difficile de lâcher cet incroyable page-turner et encore plus dur, à la fin, de dire au revoir à cette héroïne, pas comme les autres mais très touchante et définitivement inoubliable.
  • iris29 Posté le 31 Août 2021
    Mon territoire fait plus de deux cent cinquante hectares, je possède une scierie, un refuge pour femmes et enfants battues, des labos de meth et pleins d'autres bizness... Mon père règne sur tout ça, et depuis mon plus jeune âge, quand d'autres allaient à l'école, moi j'apprenais à tirer, et à sauver ma peau de tout un tas de situations craignos. Je suis Harley McKenna, j'ai la vingtaine et la possibilité de changer tout ça, de me ranger (un peu ) , de faire les choses à ma façon, et j'ai un Plan... reprendre les affaires familiales ? suivre la voie tracée par son père, se mettre du bon côté de la loi ? Là est la question, la différence entre vous et moi, les cinquante nuances de filles biens, d'héroïnes qui attirent le lecteur. Moi, j'ai eu des doutes jusqu'au tiers du livre... Est-on dans un livre pour ados, très (trop) noir, ou dans un roman des éditions Sonatine ? Est-ce que j'aime, ou est ce que je m'ennuie ? Ai-je l'impression d'avoir déjà croisé ce genre de personnage ou pas ? Habile croisement entre ( en vrac ) : My Absolute Darling, pour le côté "nature, personnages violents... Mon territoire fait plus de deux cent cinquante hectares, je possède une scierie, un refuge pour femmes et enfants battues, des labos de meth et pleins d'autres bizness... Mon père règne sur tout ça, et depuis mon plus jeune âge, quand d'autres allaient à l'école, moi j'apprenais à tirer, et à sauver ma peau de tout un tas de situations craignos. Je suis Harley McKenna, j'ai la vingtaine et la possibilité de changer tout ça, de me ranger (un peu ) , de faire les choses à ma façon, et j'ai un Plan... reprendre les affaires familiales ? suivre la voie tracée par son père, se mettre du bon côté de la loi ? Là est la question, la différence entre vous et moi, les cinquante nuances de filles biens, d'héroïnes qui attirent le lecteur. Moi, j'ai eu des doutes jusqu'au tiers du livre... Est-on dans un livre pour ados, très (trop) noir, ou dans un roman des éditions Sonatine ? Est-ce que j'aime, ou est ce que je m'ennuie ? Ai-je l'impression d'avoir déjà croisé ce genre de personnage ou pas ? Habile croisement entre ( en vrac ) : My Absolute Darling, pour le côté "nature, personnages violents , père qui prépare sa fille au pire", Breaking Bad ( la série TV ) pour les labos de meth croisés ( pas beaucoup mais un peu quand même ..), et l'auteure Jax Miller (pour la plume féminine trempée dans la violence). Et puis, tout d'un coup, dans l'obscurité, la lumière, avec ce refuge de femmes battues que Harley et son père subventionent grâce à l'argent sale, histoire de rester fidèle à la mémoire de la maman d' Harley ( laquelle était un coeur pur...) . Ça, et la petite histoire d'amour distillée tout du long, font que l'enfer n'est pas tout à fait l'enfer... J'ai eu la même impression que pour Betty, oui, l'auteure a du talent , mais moi lectrice, j'éprouve un ras le bol du noir, de ce noir là... peut- être que pour écrire des histoires glauques ou tristes ou noires, il faut les avoir un peu vécues ? Peut- être que ces jeunes auteures sont trop jeunes , trop "neuves" pour raconter des histoires pareilles ? Peut- être qu'elles en font des tonnes... Je n'ai pas la réponse . Je sais juste que sur moi, ça ne marche pas , ça "marchotte": J'ai aimé et j'ai pas aimé... Comme l'impression d'un roman pour ados qui essayerait de se la jouer Tarentino ! Je lirai d'autres livres de cette auteure pour voir, si c'est irrémédiable ou si je peux réussir à rentrer dans son univers, Son Territoire ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ROUMANOFFBE Posté le 25 Juillet 2021
    Je pensais que j'allais me plonger dans un thriller, en vérité, c'était plus un western version 21ème siècle. J'ai trouvé que la lecture était trop lente à mon goût et le lecteur baigne dans la violence et la menace en permanence. La drogue, les trafics, les violences, les coups, il y en a déjà assez dans la réalité et le contexte se rapprochait un peu trop de la réalité justement. Heureusement qu'un brave toutou vient donner un peu de fraîcheur à tout ça sinon ce monde de brutes m'a lassée. Et finalement, cette petite femme se débrouille pour arriver à survivre et mettre en place le projet qu'elle mijotait depuis pas mal d'années. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'un livre original mais je ne m'attendais pas à ce genre-là.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !