Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221112557
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Passage du gué
Date de parution : 30/09/2010
Éditeurs :
Robert Laffont

Passage du gué

Date de parution : 30/09/2010

Une femme, deux hommes. Deux, peut-être trois histoires d'amour :
un roman lumineux sur l'ambiguïté du désir, la confusion des sentiments
et la grâce fragile des renaissances.

Fred tombe amoureux de Myriam mais Myriam, quoique troublée par Fred, aime Thomas, dont elle est enceinte depuis peu. Quand il l'apprend, Fred s'efface. L'annonce de cet heureux événement les...

Fred tombe amoureux de Myriam mais Myriam, quoique troublée par Fred, aime Thomas, dont elle est enceinte depuis peu. Quand il l'apprend, Fred s'efface. L'annonce de cet heureux événement les sépare ? un drame va les réunir. Face à l'intolérable détresse de Myriam et Thomas, que peut Fred ? Les aider...

Fred tombe amoureux de Myriam mais Myriam, quoique troublée par Fred, aime Thomas, dont elle est enceinte depuis peu. Quand il l'apprend, Fred s'efface. L'annonce de cet heureux événement les sépare ? un drame va les réunir. Face à l'intolérable détresse de Myriam et Thomas, que peut Fred ? Les aider à surmonter ce moment d'une douleur extrême ; choisir de les accompagner, corps et âme, jusqu'à l'autre rive ? celle où la vie pourra reprendre : devenir, parce que l'amour emprunte parfois d'étranges chemins, le passeur du gué.
Autour de Fred, s'articulent les voix de Myriam et de Thomas, faisant de ce roman non seulement une histoire d'amour, mais une histoire de maternité et de paternité ? de fraternité, au fond. Trois monologues intérieurs qui se croisent, se répondent et se heurtent ? se rejoignent au cœur du roman, autour du thème de la naissance et de la mort, pour dire que chaque deuil préfigure une nouvelle aube. Une histoire qui montre comment parfois, au cours d'une existence, un être humain peut en venir à s'oublier lui-même pour permettre aux autres d'aborder des lendemains plus légers.

Il y a décidément un ton propre à Jean-Philippe Blondel, un art du détail qui sait débusquer les promesses de la vie derrière le drame. Avec son cinquième roman, il nous offre son livre le plus émouvant.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221112557
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • marina53 29/04/2021
    Janvier 2006. Fred est de retour dans la ville qui l'a vu grandir pour une courte visite à ses parents, depuis longtemps séparés. Accompagné de sa femme, Lucie, et de ses deux adolescents, Violette et Ugo, qui n'ont accepté cette visite qu'en échange de promesses d'achats dans les magasins d'usine, seule attraction de la ville. C'est dans les rayons du magasin qu'il croise Myriam et Thomas, entourés de deux enfants. Une rencontre qui va l'ébranler et faire remonter de très nombreux souvenirs... En octobre 1985, Fred, âgé de 22 ans, est alors surveillant dans un collège. Un jeudi soir, tard, alors qu'il arpente les couloirs de l'établissement pour vérifier qu'aucune lumière ne soit allumée ou qu'aucun cartable ne traîne, il entend un filet de musique, reconnaissant aussitôt la chanson. Après un moment d'hésitation, il entre dans la salle de classe et tombe sur Myriam Lebrun, la professeure de dessin, presque hypnotisée par les paroles de la chanson qu'elle semble fredonner. Surprise, elle aussi, par cette interruption, elle s'empourpre, échange quelques mots avec Fred, avant de rejoindre avec lui, l'entrée du collège. Dès lors, celui-ci n'a qu'une seule idée en tête : séduire Myriam... Que s'est-il passé, en 1985, entre Fred, Myriam... Janvier 2006. Fred est de retour dans la ville qui l'a vu grandir pour une courte visite à ses parents, depuis longtemps séparés. Accompagné de sa femme, Lucie, et de ses deux adolescents, Violette et Ugo, qui n'ont accepté cette visite qu'en échange de promesses d'achats dans les magasins d'usine, seule attraction de la ville. C'est dans les rayons du magasin qu'il croise Myriam et Thomas, entourés de deux enfants. Une rencontre qui va l'ébranler et faire remonter de très nombreux souvenirs... En octobre 1985, Fred, âgé de 22 ans, est alors surveillant dans un collège. Un jeudi soir, tard, alors qu'il arpente les couloirs de l'établissement pour vérifier qu'aucune lumière ne soit allumée ou qu'aucun cartable ne traîne, il entend un filet de musique, reconnaissant aussitôt la chanson. Après un moment d'hésitation, il entre dans la salle de classe et tombe sur Myriam Lebrun, la professeure de dessin, presque hypnotisée par les paroles de la chanson qu'elle semble fredonner. Surprise, elle aussi, par cette interruption, elle s'empourpre, échange quelques mots avec Fred, avant de rejoindre avec lui, l'entrée du collège. Dès lors, celui-ci n'a qu'une seule idée en tête : séduire Myriam... Que s'est-il passé, en 1985, entre Fred, Myriam et Thomas, pour que, des décennies plus tard, Fred, aujourd'hui marié et père de famille, soit si ébranlé, presque choqué, lorsqu'il les aperçoit dans les rayons d'un magasin ? Quels liens les ont unis puis, visiblement, désunis ? C'est ce que l'on découvre au fil de ces pages, Jean-Philippe Blondel donnant la voix, à tour de rôle, à ces trois personnages, durant l'année scolaire 1985/1986. L'auteur, grâce à sa plume sensible et sincère, nous offre un roman tout à la fois émouvant et troublant sur cette relation à trois. Avec une grande justesse, il se glisse dans la peau des trois protagonistes, mettant ainsi en lumière leurs sentiments et leurs émotions. Ce roman, sensuel et profondément intime, dépeint, avec finesse et sensibilité, l'ambiguïté et la complexité des sentiments mais aussi les liens qui se font et se défont par la force des choses, les espoirs et les désillusions et la vie qui suit son cours...
    Lire la suite
    En lire moins
  • nilebeh 23/11/2020
    Présent depuis longtemps dans la PAL après avoir lu les commentaires de certains lecteurs - dont Boockycooky - ce roman à trois voix vient de me faire passer quelques heures agréables, émues, intéressantes. Au collège, Fred est surveillant. Alors qu'il est chargé de contrôler la fermeture de toutes les salles (étonnant, vu sa fonction, mais bon.) il reste immobile devant l'image d'une jeune femme qui écoute de la musique dans sa salle aux lumières éteintes. C'est Myriam, une professeure d'arts du collège. Instant suspendu, magique, où retentit la voix de Martha Davis. Quelque chose d'ineffable mais d'évident vient de se passer. Myriam va fréquenter plus souvent le bureau des « pions », de préférence quand Fred y sera seul. Une sorte d'amitié tendre naît, qui laisse entrevoir au jeune homme la possibilité d'une histoire. Jusqu'au jour où.elle l'invite à une soirée avec d'autres amis. Là, d'une voix émue, elle annonce à tous qu'elle va devenir maman. Félicitations, rires, musique, danse, elle quitte la pièce accrochée amoureusement à son mari et décoche un éclat de rire provoquant en direction de Fred. Claque. Déception aussi brutale qu'inattendue. Thomas et Myriam deviennent donc de jeunes parents en puissance, fous d'amour pour ce bébé qui arrive. Qui arrive,... Présent depuis longtemps dans la PAL après avoir lu les commentaires de certains lecteurs - dont Boockycooky - ce roman à trois voix vient de me faire passer quelques heures agréables, émues, intéressantes. Au collège, Fred est surveillant. Alors qu'il est chargé de contrôler la fermeture de toutes les salles (étonnant, vu sa fonction, mais bon.) il reste immobile devant l'image d'une jeune femme qui écoute de la musique dans sa salle aux lumières éteintes. C'est Myriam, une professeure d'arts du collège. Instant suspendu, magique, où retentit la voix de Martha Davis. Quelque chose d'ineffable mais d'évident vient de se passer. Myriam va fréquenter plus souvent le bureau des « pions », de préférence quand Fred y sera seul. Une sorte d'amitié tendre naît, qui laisse entrevoir au jeune homme la possibilité d'une histoire. Jusqu'au jour où.elle l'invite à une soirée avec d'autres amis. Là, d'une voix émue, elle annonce à tous qu'elle va devenir maman. Félicitations, rires, musique, danse, elle quitte la pièce accrochée amoureusement à son mari et décoche un éclat de rire provoquant en direction de Fred. Claque. Déception aussi brutale qu'inattendue. Thomas et Myriam deviennent donc de jeunes parents en puissance, fous d'amour pour ce bébé qui arrive. Qui arrive, en effet, mais..le drame survient. Dévastés, Thomas et Myriam vont alors jouer une carte inimaginable : recourir à une tierce personne, un ami quasi inconnu pourtant, pour adoucir la douleur, se retrouver en trouvant un ailleurs consolant. Les relations amicales, fraternelles, amoureuses, entre les trois personnages qui prennent la parole tour à tour, sont décrites avec pudeur et réalisme pourtant. Complexité de nos émotions, sinuosité de nos désirs, de nos peurs, besoin de tendresse, de confiance, quitte à abîmer l'existant, quitte à le mettre en danger. Blondel plonge dans la complexité des sentiments avec virtuosité et nous entraîne dans une sorte de labyrinthe émotionnel. C'est intelligent, sensible et bien écrit. Un bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • blandine5674 25/08/2020
    J'entendrai toujours chanter Jeanne Moreau le tourbillon de la vie dans Jules et Jim en pensant à ce roman. Ici, Myriam, Thomas et Fred. Alternance de ces trois narrateurs si différents, quoique ! le noyau central est une grossesse. Je suis allée de surprise en surprise en tournant les pages. Je veux donc laisser cet effet aux autres lecteurs et me contenter d'appuyer sur la narration que j'ai adoré avec cette révolte qui fait du bien sur la société capitaliste d'aujourd'hui. Et comme J. Ph. Blondel, je me suis souvent demandé comment peut-on enlever de sa mémoire et de son regard des personnes avec qui, à une certaine époque, on a partagé des moments si intenses, si proches, si forts, que sur le moment on sait qu'ils seront inoubliables ? Un grand merci à Bookycooky, via diablotin0 et gonewiththegreen.
  • mumuboc 17/11/2019
    J'ai découvert Jean-Philippe Blondel avec Le groupe lors d'une lecture pour le comité de lecture jeunesse dont je fais partie, puis avec La Mise à nu, des lectures différentes mais dans chacune d'elle on retrouve beaucoup de l'auteur, s'inspirant je pense de ses observations, son vécu etc.... Dans Passage du gué tout commence par une rencontre fortuite dans un magasin d'un couple que le narrateur, Fred, a connu 20 ans plus tôt. Cette rencontre va le replonger dans une année de sa vie, année charnière, alors qu'il était surveillant dans un établissement scolaire où il fera la connaissance de Myriam, professeur de dessin et pour laquelle une attirance réciproque s'installe. Myriam vient d'apprendre qu'elle est enceinte, invitera Fred lors de la soirée d'annonce de la grossesse à son mari, Thomas, cadre ambitieux dans une grande surface. Une étrange liaison platonique va s'installer entre Fred et Myriam dans un premier temps, puis entre Thomas et Fred, lorsque un drame va ébranler le couple et dont Fred sera le passeur, celui qui permettra à chacun de retrouver la terre ferme. "... et que Fred lui a demandé ce qu'il pouvait faire pour nous. Thomas a haussé les épaules. Il a répondu rien, bien sûr, rien, il... J'ai découvert Jean-Philippe Blondel avec Le groupe lors d'une lecture pour le comité de lecture jeunesse dont je fais partie, puis avec La Mise à nu, des lectures différentes mais dans chacune d'elle on retrouve beaucoup de l'auteur, s'inspirant je pense de ses observations, son vécu etc.... Dans Passage du gué tout commence par une rencontre fortuite dans un magasin d'un couple que le narrateur, Fred, a connu 20 ans plus tôt. Cette rencontre va le replonger dans une année de sa vie, année charnière, alors qu'il était surveillant dans un établissement scolaire où il fera la connaissance de Myriam, professeur de dessin et pour laquelle une attirance réciproque s'installe. Myriam vient d'apprendre qu'elle est enceinte, invitera Fred lors de la soirée d'annonce de la grossesse à son mari, Thomas, cadre ambitieux dans une grande surface. Une étrange liaison platonique va s'installer entre Fred et Myriam dans un premier temps, puis entre Thomas et Fred, lorsque un drame va ébranler le couple et dont Fred sera le passeur, celui qui permettra à chacun de retrouver la terre ferme. "... et que Fred lui a demandé ce qu'il pouvait faire pour nous. Thomas a haussé les épaules. Il a répondu rien, bien sûr, rien, il n'y a rien à faire. Mais en fait il y a beaucoup réfléchi et il croit maintenant que ce n'est pas vrai. Que Fred pourrait aider. Pourrait t'aider. Pourrait m'aider aussi. A supporter tout ça. A passer le gué. (p219)" La vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille, il faut parfois des passerelles pour franchir les débordements, les crues pour ne pas sombrer et penser qu'un être peut devenir celui qui tiendra ce rôle, un passeur humain, fidèle, qui va trouver dans ce rôle une manière d'entrer dans le monde adulte. Jean-Philippe Blondel prend le parti, et j'ai trouvé cela très pertinent, de donner la parole aux trois protagonistes : par un retour en arrière, il aborde le point de vue de chacun au fur et à mesure des événements : Fred, ce jeune surveillant en préparation de ses examens pour devenir professeur d'anglais, pas très sûr de lui-même, de ses aspirations, mais qui va devenir la bouée de survie du couple alors que celui-ci traverse une tragédie, puis  Myriam et Fred, aux caractères très différents qui vont devoir affronter la pire épreuve que peut rencontrer un couple et qui peut soit le séparer soit le rendre plus fort. L'auteur offre une analyse des sentiments de chacun, à toutes les étapes de leur vie commune : la rencontre, le drame puis l'éloignement, où les émotions, les ressentis sont parfaitement mis en évidence, les transformations de chacun sur le chemin de l'amitié, de l'amour et du partage.  Traverser les épreuves avec une épaule sur laquelle se reposer alors qu'elle n'était pas préparée à cela, offrir une présence, une écoute dans les moments les plus sombres de la vie voilà ce que propose Jean-Philippe Blondel dans ce roman à travers le personnage de Fred. Lui le plus jeune, lui le moins préparé, lui qui n'était qu'attiré par une femme un peu plus âgée que lui, va se retrouver le pilier du trio, une sorte de clé de voûte qui fera tenir l'ensemble de l'édifice. Que sont mes amours devenus, qu'ont-ils laissé en nous une fois le temps passé, ont-ils été le ciment de notre vie, de notre devenir, de ce que nous sommes désormais ? Voilà bien des questions auxquelles l'auteur apporte sa réflexion à travers ce récit. Amour, amitié, apprentissage de la vie et des sentiments, c'est un riche panel qu'offre l'auteur dans ce roman, le tout dans une écriture empreinte d'émotions, de réalisme, parfois de colère sur la société ou le monde du travail.  A chaque fois que je lis Jean-Philippe Blondel je retrouve à la fois une écriture limpide, fluide mais aussi un regard sur les hommes et leurs vies, sur ce qui fait une société avec ses joies, ses peines mais aussi ses espoirs, sa fraternité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookycooky 25/10/2019
    Moi aficionados de Blondel, j'avais loupé ce bouquin ( bien que je ne les ai pas tous lu, j'en suis qu'à mon neuvième ). le billet de diablotin me l'a fait mettre dans mon pense-bête, et le commentaire de gonewiththegreen ( aah ces pseudos 😊, on se croirait entre extraterrestres), me l'a fait acheter de suite. Voilà pour la rencontre. Quand à l'histoire, pas vraiment original, si ce n'est que c'est Blondel qui écrit, une marque sûr pour moi, un peu comme Olivier Adam, Claudie Gallay, jamais déçue. Très brièvement, une histoire d'amour à trois, "De retournement. de mise à nu.” , qui refait surface dans les souvenirs, suite à une rencontre à l'improviste, vingt ans plus tard , alors que chacun est casé pour de bon ( enfin théoriquement :)), avec ados, boulot, dodo. Une histoire qui surprend quand même, quand l'un de ce trio de deux hommes et une femme, est quasi obligé d’aider les deux autres “À passer le gué “, suite à un drame douloureux...... Comme toujours sur fond d'une France des années 80, la prose lumineuse de Blondel décortique avec simplicité, lucidité et sincérité, l'ambiguïté de nos sentiments, nos désirs, nos peines, nos frustrations, nos préjugés, nos... Moi aficionados de Blondel, j'avais loupé ce bouquin ( bien que je ne les ai pas tous lu, j'en suis qu'à mon neuvième ). le billet de diablotin me l'a fait mettre dans mon pense-bête, et le commentaire de gonewiththegreen ( aah ces pseudos 😊, on se croirait entre extraterrestres), me l'a fait acheter de suite. Voilà pour la rencontre. Quand à l'histoire, pas vraiment original, si ce n'est que c'est Blondel qui écrit, une marque sûr pour moi, un peu comme Olivier Adam, Claudie Gallay, jamais déçue. Très brièvement, une histoire d'amour à trois, "De retournement. de mise à nu.” , qui refait surface dans les souvenirs, suite à une rencontre à l'improviste, vingt ans plus tard , alors que chacun est casé pour de bon ( enfin théoriquement :)), avec ados, boulot, dodo. Une histoire qui surprend quand même, quand l'un de ce trio de deux hommes et une femme, est quasi obligé d’aider les deux autres “À passer le gué “, suite à un drame douloureux...... Comme toujours sur fond d'une France des années 80, la prose lumineuse de Blondel décortique avec simplicité, lucidité et sincérité, l'ambiguïté de nos sentiments, nos désirs, nos peines, nos frustrations, nos préjugés, nos ambitions, nos masques publics, nos disparités sociales et politiques,....... bref La Vie dans tout ses états. En prime un peu de musique et un petit zeste d'humour qui m'a fait sourire de temps en temps. J'ai bien aimé, comme d'habitude. Merci diablotin, merci gonewiththegreen . « And I'd sell my soul for total control / Yes, I'd sell my soul for total control / Over you ». (Martha Davis. Les Motels. « Total Control ».)
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.