Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355841675
Code sériel : 63
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Toi

Corinna GEPNER (Traducteur)
Date de parution : 08/11/2012

Un tueur en série. Cinq adolescentes. Un thriller magistral.

Imagine une tempête de neige sur l’autoroute. Un bouchon qui s’étire sur plusieurs kilomètres, aucune visibilité. Un homme sort de sa voiture et en silence assassine méticuleusement, à mains nues, vingt-six personnes dans les véhicules alentours. C’est le début d’une série de meurtres sans mobiles apparents commis par celui que...

Imagine une tempête de neige sur l’autoroute. Un bouchon qui s’étire sur plusieurs kilomètres, aucune visibilité. Un homme sort de sa voiture et en silence assassine méticuleusement, à mains nues, vingt-six personnes dans les véhicules alentours. C’est le début d’une série de meurtres sans mobiles apparents commis par celui que la presse surnomme Le Voyageur.

Imagine maintenant cinq adolescentes. Cinq amies avec leurs espoirs et leurs peurs, leurs envies et leurs problèmes. Cinq jeunes filles que rien ne peut séparer, qui vont être prises au piège d’une situation qui les dépasse. Prises en chasse par un homme à qui tu ne voudrais pas avoir affaire, elles vont se jeter dans une fuite en avant sauvage et désespérée.

Imagine enfin un voyage jusqu’à un hôtel isolé en Norvège où tous ces protagonistes vont se retrouver pour une confrontation à la tension extrême et un dénouement qui te laissera sans voix.

Zoran Drvenkar n’est pas un auteur comme les autres. Après Sorry (Sonatine Éditions, 2010), il subvertit une nouvelle fois tous les codes du genre et revient avec un thriller remarquable, à la construction vertigineuse. C’est dans un véritable piège qu’il entraîne un lecteur impliqué comme jamais, vibrant pour des personnages aussi complexes que fascinants.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355841675
Code sériel : 63
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • albundybzh Posté le 25 Octobre 2020
    La trame de l'histoire est plutôt intéressante mais pas exceptionnelle. Et je ne comprends pas bien l'intérêt de la deuxième personne. Ca aurait marché s'il y avait peu de protagonistes, mais là vu le nombre ca parait vraiment artificiel. On dirait un coup d'esbrouffe pour masquer le fait que , même si ce roman se lit facilement, ben on l'oublie vite.
  • Tvnlaurie Posté le 24 Octobre 2019
     jai vraiment beaucoup trop aimé ce livre je m'attendais pas du tout à ce dénouement et on est comme certains personnages, mené par le bout du nez.  Javais aimé le roman Sorry de cet auteur mais jaime toujours autant sa plume
  • biloudi Posté le 11 Avril 2019
    J'ai adoré. Impossible à classer. Noir, envoutant. Une tragédie grecque à la sauce polar. Une réussite.
  • Asatrufab Posté le 2 Décembre 2017
    Avant tout, parlons du style, l'auteur nous place au centre du roman en utilisant la première personne constamment et en nous faisant découvrir l'histoire selon les points de vue des différents protagonistes nous n'en sauront donc jamais plus que ce que le personnage qui parle à l'instant T n'en sait. Ce qui est à la fois prenant, on rentre mieux dans l'histoire mais aussi très déstabilisant vu le cynisme et l'absence de code moral dans ce livre. On vivra avec les personnages principaux la mort du père de l'une, la fuite, la drogue, la pression des délinquants sur eux, les meurtres, l'aventure, les crises, la Norvege Etc... Je ne vais pas en dire ici trop sur l'intrigue en elle-même pour que les futurs lecteurs ne perdent pas une partie du plaisir mais franchement foncez sur ce livre, il prend aux tripes. Ce livre mêle de nombreux sujets : Le tueur en série, les codes moraux ( ou son absence plutôt), le cynisme, les relations père-enfant, la grossesse, voir l'inceste. C'est donc un livre très direct et assez gênant. On voit parfois qu'une bande d'amis peut être aussi dangereuse qu'une organisation mafieuse. Les morts sont légions et les remords absents.. Je dois bien vous... Avant tout, parlons du style, l'auteur nous place au centre du roman en utilisant la première personne constamment et en nous faisant découvrir l'histoire selon les points de vue des différents protagonistes nous n'en sauront donc jamais plus que ce que le personnage qui parle à l'instant T n'en sait. Ce qui est à la fois prenant, on rentre mieux dans l'histoire mais aussi très déstabilisant vu le cynisme et l'absence de code moral dans ce livre. On vivra avec les personnages principaux la mort du père de l'une, la fuite, la drogue, la pression des délinquants sur eux, les meurtres, l'aventure, les crises, la Norvege Etc... Je ne vais pas en dire ici trop sur l'intrigue en elle-même pour que les futurs lecteurs ne perdent pas une partie du plaisir mais franchement foncez sur ce livre, il prend aux tripes. Ce livre mêle de nombreux sujets : Le tueur en série, les codes moraux ( ou son absence plutôt), le cynisme, les relations père-enfant, la grossesse, voir l'inceste. C'est donc un livre très direct et assez gênant. On voit parfois qu'une bande d'amis peut être aussi dangereuse qu'une organisation mafieuse. Les morts sont légions et les remords absents.. Je dois bien vous avouer ce livre est une petite claque, j'ai vraiment adhéré et adoré ! Je vais d'ailleurs pas tarder à me lancer sur son livre précédent qui s’appelle Sorry. Les personnages sont tous assez riches et bien construits et beaucoup moins manichéens que le début du livre pouvait faire penser. On dévore ce livre vraiment très rapidement, au plus l'intrigue avance au plus on rentre dedans, le rythme est effréné, et le final est juste magistral ( on tombe de haut). Un grand moment de lecture à conseiller à tous les amateurs de Thrillers, voir même aux autres...
    Lire la suite
    En lire moins
  • vanessavaness Posté le 31 Octobre 2017
    Une claque... et pas des moindres. Ca pulse encore. C'est un bouquin percutant, à n'en pas douter. L'accroche est particulière, le tutoiement décidé déstabilise et déroute de prime abord, intrigue aussi, plonge le lecteur dans une certaine confusion désarmante. On s'emmêle les pinceaux, on ne sait plus, on croit se perdre. Et pourtant, ce choix de l'auteur confère un style singulier, indéfinissable et totalement addictif au bouquin. J'ai avalé ce roman en quelques heures, redoutant le moment où il n'y aurait définitivement plus de pages à tourner. J'atterris doucement... bonne lecture à vous.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !