Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266249157
Code sériel : 15935
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Code 93

Date de parution : 09/10/2014
Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes...
Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le « Code 93 » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...

« Un scénario qui tient en haleine jusqu'à la dernière page. Du grand art de polar. » L'Express

« On ressort bluffé par ce thriller. » Le Figaro (Coup de cœur de l'année)
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266249157
Code sériel : 15935
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La révélation du polar français. » Rtl.fr
« Olivier Norek publie un premier polar parfaitement maîtrisé. On ressort bluffé par ce thriller à l’atmosphère étouffante. Après ce joli coup d’essai, une suite s’impose, lieutenant ! » Le Figaro
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Divina666 Posté le 9 Novembre 2020
    Premier livre pour moi de cet auteur (et son premier pour lui aussi) et j'ai été conquise ! L'affaire est rondement menée par une équipe de choc à laquelle on s'attache de suite. On est dans le glauque dès les premières pages, les événements s'enchaînent parfaitement. J'ai bien aimé le découpage nous présentant d'abord le contexte, les faits, avant de nous montrer l'envers du décor, comment on en était arrivé là. Bon par contre la fin est un peu "facile" mais on le lui pardonne car cela n'arrive pas à entacher la qualité globale de ce bouquin. J'adore et j'ai hâte de lire les autres !
  • OSOLEMIO Posté le 2 Novembre 2020
    C'est le 93 : le département le plus pauvre de France, celui qui a le plus de chômage, de délinquance, d'agressions, de crimes avec en prime un très gros trafic de drogues en tous genres ! C'est le quotidien de la PJ dirigée par le capitaine Costes et son équipe qui, même avec l'aide du SALVAC qui enregistre toutes les données relatives aux crimes, les identités des victimes, ds criminels et les modes opératoires n'en finit pas d'avoir des surprises : Un Bébé Coulibaly : un black qui a été émasculé et qui sur la table d' autopsie ouvre les yeux ! Un jeune tox à la petite semaine qui a des brulures inexplicables et un portable qui sonne encore dans son corps ! Une paumée du squat de l'ancienne mairie des Lilas qui a succombé à une surdose d'héroïne ! Des "bourges" qui s'envoient en l'air avec des filles recrutées par le fameux Bébé pour des partouzes masquées ! Et, un ex flic : un "fouille merde" qui est devenu journaliste : Marc Farel qui a flairé une piste pour découvrir les invisibles du dossier : Code 93 ..... Bref, Coste a fort à faire dans ce département glauque ou, en la Basilique Saint... C'est le 93 : le département le plus pauvre de France, celui qui a le plus de chômage, de délinquance, d'agressions, de crimes avec en prime un très gros trafic de drogues en tous genres ! C'est le quotidien de la PJ dirigée par le capitaine Costes et son équipe qui, même avec l'aide du SALVAC qui enregistre toutes les données relatives aux crimes, les identités des victimes, ds criminels et les modes opératoires n'en finit pas d'avoir des surprises : Un Bébé Coulibaly : un black qui a été émasculé et qui sur la table d' autopsie ouvre les yeux ! Un jeune tox à la petite semaine qui a des brulures inexplicables et un portable qui sonne encore dans son corps ! Une paumée du squat de l'ancienne mairie des Lilas qui a succombé à une surdose d'héroïne ! Des "bourges" qui s'envoient en l'air avec des filles recrutées par le fameux Bébé pour des partouzes masquées ! Et, un ex flic : un "fouille merde" qui est devenu journaliste : Marc Farel qui a flairé une piste pour découvrir les invisibles du dossier : Code 93 ..... Bref, Coste a fort à faire dans ce département glauque ou, en la Basilique Saint Denis : les sépultures des rois de France attirent les touristes et, ou les dealers, la pègre dense et active le rend dangereux et insécure ! C'est avec son talent et surtout avec sa grande connaissance de ce département (ou il a exercé) qu' Olivier Norek nous entraine dans le réalisme, les ombres, les profondeurs de la vie des flics du 93 de surcroit méprisés par le 36 quai des Orfèvres ! Un polar qui arrache : brutal et bluffant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • popilooo Posté le 1 Novembre 2020
    Lire Norek, c’est la certitude de tomber sur un bon polar avec des personnages attachants, bien qu’éborgnés et désabusés par la vie de flic. Et cet opus ne déroge pas à la règle. Alors, plongez vous dans la lecture de « code 93 »!
  • Cecilou39 Posté le 31 Octobre 2020
    J'ai découvert Olivier Norek avec "Surface" que j'ai beaucoup apprécié. Assez naturellement, j'ai voulu découvrir ses premiers polars. Code 93 vous fera froid dans le dos, mais impossible de le reposer. C'est triste, c'est glauque, c'est sombre mais ça nous entraine tout du long, pas de pause, pas d'éclaircie, c'est affreux mais c'est tellement bien... une petite pause avant de prendre le suivant...
  • Cricri08 Posté le 26 Octobre 2020
    Je reprends le cours des aventures du capitaine Victor Coste, que j'avais rencontré dans Surtensions. C'est parti pour une histoire de prostitution de luxe et de magouilles pour faire diminuer le taux de criminalité. Politique, argent, drogues et sexe ... un cocktail détonant avec des morts à la clé. Un roman prenant que l'on ne lâche pas avant la fin!

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.