Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266249157
Code sériel : 15935
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Code 93

Date de parution : 09/10/2014
Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes...
Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le « Code 93 » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...

« Un scénario qui tient en haleine jusqu'à la dernière page. Du grand art de polar. » L'Express

« On ressort bluffé par ce thriller. » Le Figaro (Coup de cœur de l'année)
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266249157
Code sériel : 15935
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La révélation du polar français. » Rtl.fr
« Olivier Norek publie un premier polar parfaitement maîtrisé. On ressort bluffé par ce thriller à l’atmosphère étouffante. Après ce joli coup d’essai, une suite s’impose, lieutenant ! » Le Figaro
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Thomas_J Posté le 8 Septembre 2021
    Un cadavre se réveille sur la table d'autopsie, un téléphone portable est retrouvé dans le corps calciné d'un toxico et le commissaire Vincent Coste chef d'une équipe d d'enquêteurs de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis reçoit des courriers anonymes au sujet d'anciens dossiers et d'un mystérieux Code 93. Ainsi commence le premier roman d'Olivier Norek et il est vraiment très (très) bon. C'est bien écrit. Le style est sobre, percutant, le rythme rapide et l'intrigue, bien ficelée, monte rapidement en puissance en nous faisant passer du centre de médecine légale aux cabinets ministériels et des cercles huppés de la capitale aux caves des cités de Seine-Saint-Denis. Je lis peu de polars. C'est un genre auquel je me suis mis sur le tard. Mais quand j'en lis un, j'aime que ce soit des histoires de flics réalistes avec des ambiances un peu sombres et plutôt urbaines. Olivier Norek est flic; capitaine de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Il maitrise son sujet et avec ses talents d'écrivain et de scénariste le résultat est excellent : un roman bien noir au coeur des équipes de police du 93 avec ce qu'il faut de réalisme et de profondeur. L'atmosphère est intense, lourde et les personnages... Un cadavre se réveille sur la table d'autopsie, un téléphone portable est retrouvé dans le corps calciné d'un toxico et le commissaire Vincent Coste chef d'une équipe d d'enquêteurs de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis reçoit des courriers anonymes au sujet d'anciens dossiers et d'un mystérieux Code 93. Ainsi commence le premier roman d'Olivier Norek et il est vraiment très (très) bon. C'est bien écrit. Le style est sobre, percutant, le rythme rapide et l'intrigue, bien ficelée, monte rapidement en puissance en nous faisant passer du centre de médecine légale aux cabinets ministériels et des cercles huppés de la capitale aux caves des cités de Seine-Saint-Denis. Je lis peu de polars. C'est un genre auquel je me suis mis sur le tard. Mais quand j'en lis un, j'aime que ce soit des histoires de flics réalistes avec des ambiances un peu sombres et plutôt urbaines. Olivier Norek est flic; capitaine de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Il maitrise son sujet et avec ses talents d'écrivain et de scénariste le résultat est excellent : un roman bien noir au coeur des équipes de police du 93 avec ce qu'il faut de réalisme et de profondeur. L'atmosphère est intense, lourde et les personnages ont un caractère bien marqué. J'ai trouvé chez Olivier Norek tout ce que j'aime dans le polar et ce fût difficile de m'arrêter une fois démarré. Je vous recomande ses livres si vous aimez le genre et je vais poursuivre avec la suite des aventures de Vincent coste et de son équipe.
    Lire la suite
    En lire moins
  • chereausylvie Posté le 7 Septembre 2021
    Premier roman de l'auteur. J'ai passé un bon moment en compagnie du capitaine Victor Coste et de son équipe. Un rythme soutenu, pas de temps mort. Des personnages très différents mais attachants. C'est certes un premier roman mais on sent déjà le potentiel. Hâte de lire le deuxième tome de cette trilogie. À lire sans hésiter.
  • Sylvie71 Posté le 29 Août 2021
    Une petite pioche au hasard dans grande PAL, et me voici avec le 1er roman d'Olivier Norek et la 1ère enquête de Coste. Victor est devenu un personnage récurent des romans de l'auteur. Victor Coste est commandant au groupe crime 1 à la SDPJ 93. Son groupe doit enquêter sur deux meurtres inhabituels, et en parallèle Coste reçoit des courriers anonymes sur des meurtres non résolus. On suit Coste et les autres membres du groupe dans l'enquête et sa résolution. Un livre plein de réalisme sûrement dû à la profession de l'auteur. Un 1er roman très réussi, et je comprends encore mieux l'engouement pour les suivants. Le style d'écriture est clair, il y a des rebondissements. Il y a aussi des pointes d'humour, cela rend encore les personnages plus vivants. Une lecture très agréable.
  • celine_d_57 Posté le 25 Août 2021
    Ce livre est le premier d'une trilogie policière (code 93 - territoires-surtension). Il se découpe en plusieurs parties afin de pouvoir permettre au lecteur de suivre les différents points de vue de l'histoire que ce soit autant du côté de l'enquête de police que du côté du criminelle. Ces découpages permettent également de mieux comprendre le déroulé de l'enquête... Toutefois, je suis très mitigée sur cette lecture car: - d'un côté l'intrigue policière commence plutôt bien, elle est intéressante, fait écho. Elle est menée par le commandant Coste qui est un personnage fort, charismatique, mordant auquel on s'attache et qui dirige son équipe avec beaucoup de tact. Tous les personnages ont leur importance dans l'histoire! - et puis de l'autre côté il y a cette fin, qui nous abandonne complètement! Où il n'y a ni recherches, ni arrestation,..., juste une discussion à huit clos avec Coste, en dehors de ses fonctions, et qui nous laisse sur notre faim, avec juste un Ouaip; ah!!! OK; tout çà pour çà!! Pour moi cette fin a été une vraie déception, je ne m'attendais pas du tout à çà surtout quand on connait le début... Vraiment dommage!! Je conclurais en disant que je ne pense pas que ce livre... Ce livre est le premier d'une trilogie policière (code 93 - territoires-surtension). Il se découpe en plusieurs parties afin de pouvoir permettre au lecteur de suivre les différents points de vue de l'histoire que ce soit autant du côté de l'enquête de police que du côté du criminelle. Ces découpages permettent également de mieux comprendre le déroulé de l'enquête... Toutefois, je suis très mitigée sur cette lecture car: - d'un côté l'intrigue policière commence plutôt bien, elle est intéressante, fait écho. Elle est menée par le commandant Coste qui est un personnage fort, charismatique, mordant auquel on s'attache et qui dirige son équipe avec beaucoup de tact. Tous les personnages ont leur importance dans l'histoire! - et puis de l'autre côté il y a cette fin, qui nous abandonne complètement! Où il n'y a ni recherches, ni arrestation,..., juste une discussion à huit clos avec Coste, en dehors de ses fonctions, et qui nous laisse sur notre faim, avec juste un Ouaip; ah!!! OK; tout çà pour çà!! Pour moi cette fin a été une vraie déception, je ne m'attendais pas du tout à çà surtout quand on connait le début... Vraiment dommage!! Je conclurais en disant que je ne pense pas que ce livre soit destiné aux adaptes de thriller à suspens qui aiment les fin Waouh!!!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Vems Posté le 22 Août 2021
    Un homme qui se réveille sur la table d'autopsie, voilà ce qui attend le capitaine Costes à l'IML de Paris. Nous le suivons au cour d'une enquête particulière au coeur du 9-3. Le décor est planté le long de la nationale 3, et difficile de ne pas reconnaître le quartier décrit par l'auteur, pour toute personne connaissant ce département. Suivre cette enquête au coeur du département le plus difficile de France, et suivre chaque scène en connaissant le « paysage ». Ce roman se veut fiction, mais retranscrit malgré tout une réalité bien connue. Dès les premières pages, je suis plongée dans l'histoire, le décor un peu trop familier. Puis nous allons naviguer entre les cités et les quartiers chics de la capitale. Alcool, drogue, sexe, aucune classe sociale n'échappe à ce trio. Norek ne nous épargne pas sur ce qui pourrait passer pour des clichés sur les cités, et sur le monde tout aussi sordide des gens huppés. Les crimes mis en scène vont se succéder, et en parallèle Costes va également recevoir des lettres anonymes qui vont éveiller ses soupçons concernant d'anciennes enquêtes, un peu trop vite bouclées. En commençant cette lecture, j'avais un peu peur de ce que j'allais y trouver. Ayant... Un homme qui se réveille sur la table d'autopsie, voilà ce qui attend le capitaine Costes à l'IML de Paris. Nous le suivons au cour d'une enquête particulière au coeur du 9-3. Le décor est planté le long de la nationale 3, et difficile de ne pas reconnaître le quartier décrit par l'auteur, pour toute personne connaissant ce département. Suivre cette enquête au coeur du département le plus difficile de France, et suivre chaque scène en connaissant le « paysage ». Ce roman se veut fiction, mais retranscrit malgré tout une réalité bien connue. Dès les premières pages, je suis plongée dans l'histoire, le décor un peu trop familier. Puis nous allons naviguer entre les cités et les quartiers chics de la capitale. Alcool, drogue, sexe, aucune classe sociale n'échappe à ce trio. Norek ne nous épargne pas sur ce qui pourrait passer pour des clichés sur les cités, et sur le monde tout aussi sordide des gens huppés. Les crimes mis en scène vont se succéder, et en parallèle Costes va également recevoir des lettres anonymes qui vont éveiller ses soupçons concernant d'anciennes enquêtes, un peu trop vite bouclées. En commençant cette lecture, j'avais un peu peur de ce que j'allais y trouver. Ayant encore en tête un certain thriller, lu il y a déjà quelques années et qui m'avait laissé une sensation de mal être, je n'avais plus lu ce genre de roman. Code 93 m'a intrigué, connaissant le département, j'été curieuse de lire cette enquête et je n'ai pas été déçue. A mon sens, Norek dépeint ce que vit le SDPJ 93 de manière assez juste. Il a également su humaniser ces « hommes » du groupe crime. J'ai été tenue en haleine tout le long, me freinant même pour ne pas le lire dans la journée, voulant prolonger un peu cette lecture. Les avis que j'ai pu lire sur les livres de cet auteur m'avait donné très envie de découvrir ce qu'il propose. Aucun regret de m'être lancée.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.