Lisez! icon: Search engine
Dalva
Brice Matthieussent (traduit par)
Date de parution : 01/03/1991
Éditeurs :
10/18

Dalva

Brice Matthieussent (traduit par)
Date de parution : 01/03/1991
Le roman de l’Amérique éternelle, de la terre comme exutoire. À travers la quête d’une femme vers son passé et vers les hommes que son pays lui a arrachés, Harrison tisse une toile lyrique et hypnotique qu’il est impossible d’oublier.

Pour reprendre le contrôle de sa vie, Dalva s’installe dans le ranch familial du Nebraska et se souvient : l’amour de Duane, les deuils, l’arrachement à ce fils nouveau-né qu’elle...

Pour reprendre le contrôle de sa vie, Dalva s’installe dans le ranch familial du Nebraska et se souvient : l’amour de Duane, les deuils, l’arrachement à ce fils nouveau-né qu’elle cherche obstinément. Meurtrie mais debout, elle découvre l’histoire de sa famille liée à celle du peuple sioux et d’une Amérique...

Pour reprendre le contrôle de sa vie, Dalva s’installe dans le ranch familial du Nebraska et se souvient : l’amour de Duane, les deuils, l’arrachement à ce fils nouveau-né qu’elle cherche obstinément. Meurtrie mais debout, elle découvre l’histoire de sa famille liée à celle du peuple sioux et d’une Amérique violente. Chef-d’œuvre humaniste, Dalva est un hymne à la vie.

«Le roman des grands espaces : la preuve, par la littérature, que l’on est ce que l’on fait. Une invitation à la sculpture de soi.»
François Busnel, L’Express

Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Brice Matthieussent

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264016126
Code sériel : 2168
Façonnage normé : POCHE
Format : 17,7 x 10,8 mm
EAN : 9782264016126
Code sériel : 2168
Façonnage normé : POCHE
Format : 17,7 x 10,8 mm

Ils en parlent

Le plus beau roman de Jim Harrison est un fabuleux triptyque virevoltant autour de l’image et les souvenirs de Dalva, une femme sensible qui rapproche dans sa mémoire les traces d’un amour révolu, le temps et l’espace, la violence des êtres et le destin du peuple sioux, l’histoire et la géographie des États-Unis, dans son ranch au fin fond du Nebraska. Le chef-d’oeuvre d’un immense auteur hélas récemment disparu.
Erik Fitoussi / Librairie Passages

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Celou84 21/04/2024
    J ai adore. Cette histoire de famille, d indien et des américains est une pure merveille. On passe par tout les sentiments bien entendu vu que l on parle de la situation des sioux et autres partisans des indiens. Il ne se lit pas en 24h pour l apprécier faut le déguster.
  • germ1tor 13/03/2024
    C'est tout simplement une très belle histoire, traitée avec délicatesse et finesse sur un sujet difficile. On découvre à travers Dalva, belle, intelligente et sauvage, la saga familiale, celle des Northridge, sur quatre générations de 1865 à 1986 au Nord du Nebraska. le récit s'apparente à un journal intime aussi découvre-t-on au fur et à mesure le poids du passé familial et du prix de la conquête des colons au détriment des indiens Sioux. L'écriture est souvent sauvage et poétique comme le sont la nature et les grands espaces que l'auteur aiment à nous faire découvrir. Avant le retour aux sources, au Nebraska donc, l'histoire coule en un flux continu, il n'y a pas d'unité de temps ni de lieu. Ce qui fait toute la cohérence du récit est le personnage de Dalva, femme moderne mais attachée à ses racines: cela fonctionne à merveille. Ainsi, au gré des pensées de Dalva nous passons en revue ses peines antérieures: la perte des hommes de sa vie: son père, son grand-père. Son fils également. On goûte aussi à l'émotion et la joie qu'elle ressent à jouir de la nature et des grandes plaines du Nebraska, à passer des nuits à la belle étoile aux confins du désert en Arizona ou bien aux bords de la rivière Niobrara…S'affranchir des artifices de la vie moderne en toute liberté. Mais c'est aussi un prétexte à un retour aux sources, celles de son arrière grand-père et du destin tragique du peuple sioux et celle de la quête de son fils. Le récit est vraiment magnifique et j'ai littéralement dévoré ce roman poignant, émouvant. J'ai littéralement voyagé dans le Middle West pendant deux jours. Remarquable. Je plonge de suite dans « La route du retour ».C'est tout simplement une très belle histoire, traitée avec délicatesse et finesse sur un sujet difficile. On découvre à travers Dalva, belle, intelligente et sauvage, la saga familiale, celle des Northridge, sur quatre générations de 1865 à 1986 au Nord du Nebraska. le récit s'apparente à un journal intime aussi découvre-t-on au fur et à mesure le poids du passé familial et du prix de la conquête des colons au détriment des indiens Sioux. L'écriture est souvent sauvage et poétique comme le sont la nature et les grands espaces que l'auteur aiment à nous faire découvrir. Avant le retour aux sources, au Nebraska donc, l'histoire coule en un flux continu, il n'y a pas d'unité de temps ni de lieu. Ce qui fait toute la cohérence du récit est le personnage de Dalva, femme moderne mais attachée à ses racines: cela fonctionne à merveille. Ainsi, au gré des pensées de Dalva nous passons en revue ses peines antérieures: la perte des hommes de sa vie: son père, son grand-père. Son fils également. On goûte aussi à l'émotion et la joie qu'elle ressent à jouir de la nature et des grandes plaines du Nebraska, à passer des nuits à la belle étoile aux confins...
    Lire la suite
    En lire moins
  • eliettebzh 07/03/2024
    Un livre intéressant, pas très facile à aborder, mais très agréable à lire une fois qu'on a réussi à entrer dedans. J'avoue être un peu dubitative, quand à son "statut de chef d’œuvre" (marqué sur la 4ème de couverture de l'édition que j'ai lue). Le sujet : A travers des anecdotes de la vie du personnage principal, on suit une réflexion sur les fondements de la nation des États Unis, ses valeurs et ses liens avec les indiens. Ces anecdotes amèneront à leur tour à des extraits de journaux intimes, de lettres, ... Il faut s'habituer à sauter du coq à l’âne en fonction des réflexions des personnages. Un livre qui demande peut-être un peu de connaissances sur l'histoire des États-Unis pour être compris dans toute sa portée.
  • oree 02/02/2024
    Une belle plongée dans l'histoire de l'ouest américain et de ses racines indiennes. Dalva, femme éprise de liberté avant l'heure retrouve ses illustres ancêtres et vit intensément ses amours pour finir son histoire. Texte à deux voix entrecroisées avec sensualité et poésie. Très beau moment de lecture avec ce géant de la littérature américaine.
  • MartinEden87 31/01/2024
    Ma découverte, en ce début d'année, de Jim Harrison ne s'était pas faite sous les meilleurs auspices. Ma première lecture « Nord-Michigan » m'avait laissé une impression mitigée. Mais c'est parce que j'y avais décelé un immense potentiel que j'ai tenu à me replonger dans la lecture d'une de ses œuvres. Ajoutons à cela le visionnage du documentaire « Seule la Terre est éternelle » de François Busnel pour orienter mon intuition, et me convaincre que Big Jim - ce bon vivant au visage buriné et marqué par les affres de la vie - avait forcément quelque chose à dire. « Dalva », c'est l'histoire d'une femme libérée, arrivée à la quarantaine, et qui retourne à la ferme familiale, dans le Nebraska, pour faire un bilan de sa vie. Le souvenir d'un amour de jeunesse perdu, d'un enfant placé à l'adoption à l'âge de 16 ans, et d'un lourd héritage familial sur fond d'Histoire des Sioux génocidés, à travers la lecture des carnets d'un ancêtre, témoin de premier plan d'un des épisodes honteux de l'Histoire américaine. Comme le fait remarquer, à juste titre Jim Harrison, le massacre de Wounded Knee eut lieu au moment même où Henry Ford concevait sa Ford T dans les chaînes d'assemblages du Midwest. Ou comment la modernité a rayé de l'Histoire le peuple autochtone parce que ce dernier n'était pas bon pour les affaires. J'ai aimé ce drame familial sur fond d'Histoire américaine. Cette galerie de personnages attachants. Michael, l'amant de Dalva, historien porté sur la bouteille, gauche et pas du tout à sa place dans cet environnement rural. Duane, l'amour de jeunesse, sang-mêlé au tempérament fougueux. Un livre aux nombreuses strates et références qui s’articulent entre elles. Une peinture de la ruralité, de la nature et ce qu'il advient d'elle lorsqu'elle est soumise à l'influence des hommes. Toute proportion gardée, je dois remonter à la lecture de Philip Roth pour ressentir autant de niveaux de lecture, de réflexions poussées avec le sentiment que les personnages prennent vie sous la plume de l'auteur. Indéniablement un grand roman d'un des plus grands écrivains américains. Il me tarde de retrouver Dalva et les siens dans « La route du retour ».Ma découverte, en ce début d'année, de Jim Harrison ne s'était pas faite sous les meilleurs auspices. Ma première lecture « Nord-Michigan » m'avait laissé une impression mitigée. Mais c'est parce que j'y avais décelé un immense potentiel que j'ai tenu à me replonger dans la lecture d'une de ses œuvres. Ajoutons à cela le visionnage du documentaire « Seule la Terre est éternelle » de François Busnel pour orienter mon intuition, et me convaincre que Big Jim - ce bon vivant au visage buriné et marqué par les affres de la vie - avait forcément quelque chose à dire. « Dalva », c'est l'histoire d'une femme libérée, arrivée à la quarantaine, et qui retourne à la ferme familiale, dans le Nebraska, pour faire un bilan de sa vie. Le souvenir d'un amour de jeunesse perdu, d'un enfant placé à l'adoption à l'âge de 16 ans, et d'un lourd héritage familial sur fond d'Histoire des Sioux génocidés, à travers la lecture des carnets d'un ancêtre, témoin de premier plan d'un des épisodes honteux de l'Histoire américaine. Comme le fait remarquer, à juste titre Jim Harrison, le massacre de Wounded Knee eut lieu au moment même où Henry Ford concevait sa...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    10/18

    10 livres cultes incontournables à lire

    Tout le monde se pose la question : quels livres incontournables faut-il avoir lus au moins une fois dans sa vie ? Les éditions 10/18 vous donnent la réponse. Ils sont classiques. Ils sont mythiques. Voici la liste des 10 livres cultes à lire avant de mourir.

    Lire l'article
  • News
    10/18

    Nature writing : 8 livres à lire absolument

    Si vous aimez le nature writing, les éditions 10/18 vous conseillent 8 livres à lire absolument, mélangeant classiques et nouvelles plumes, romans de fiction émouvants et récits de vie incroyables.

    Lire l'article