Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266287159
Code sériel : 17297
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

D'ombre et de silence

Date de parution : 11/10/2018
« Écrire une nouvelle, c'est tenter, en quelques lignes, de donner vie à un personnage, de faire passer au lecteur autant d'émotions qu'en plusieurs centaines de pages. C'est en cela que la nouvelle est un genre littéraire exigeant, difficile et passionnant. » Karine Giebel

Si les romans de Karine Giebel sont...
« Écrire une nouvelle, c'est tenter, en quelques lignes, de donner vie à un personnage, de faire passer au lecteur autant d'émotions qu'en plusieurs centaines de pages. C'est en cela que la nouvelle est un genre littéraire exigeant, difficile et passionnant. » Karine Giebel

Si les romans de Karine Giebel sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, celle-ci excelle depuis quelques années dans un genre tout aussi exigeant : la nouvelle. Voici l'occasion de (re)découvrir le talent de cet auteur, grâce à ce recueil de huit nouvelles noires, humaines, engagées...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266287159
Code sériel : 17297
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MesCarnetsLitteraires Posté le 24 Octobre 2020
    Enfin un livre audio qui a réussi à m'embarquer de bout en bout et qui plus est, un recueil de nouvelles !! Deux genres avec lesquels j'ai du mal habituellement donc je tiens à le souligner ! Hormis la première nouvelle, très intéressante dans son propos mais qui ne correspondait pas trop au "style Giebel", les sept autres nouvelles m'ont littéralement captivée ! Avec des thématiques extrêmement fortes telles que la souffrance, le harcèlement, la misère humaine, l'erreur judiciaire, la folie, la vengeance, le suicide..., l'ensemble du livre est très sombre, très violent psychologiquement. L'auteure nous touche là où ça fait mal en nous livrant des descentes aux enfers irréversibles et poignantes. Certaines nouvelles ont des fins hallucinantes avec des twists ou des chutes incroyables et totalement inattendus. C'est une totale réussite ! ➡️ Un recueil de nouvelles captivantes qui m'a totalement réconciliée avec le livre audio ! Merci Mme Giebel !
  • NATLA Posté le 19 Août 2020
    J'ai adoré, Le fait que ça soit sous forme de nouvelles est très plaisant, les histoires sont courtes pas le temps de s'ennuyer. Tous les personnages principaux souffrent d’un profond malaise, comme nous avons l’habitude avec Karine Giebel ça fini toujours mal, Les nouvelles que j’ai préféré : Aleyna : Histoire inspirée de faits réels mais dont on imagine rapidemment la fin donc pas de rebondissement dommage. Aurore : Super, une fois la chute révélée, on a envie de relire une seconde fois pour avoir une toute autre vision de l’histoire. Ce que les blessures laissent au fond des yeux : Coup de cœur, elle m'a bouleversé, je me suis imaginée à la place de Delphine, l'histoire est poignante, sensation de boule au ventre en lisant cette nouvelle tellement on vit l’histoire au fil des lignes, les passages dans lesquels elle évoque Maxence sont émouvants. Personne n'aimerai être à sa place, une amitié hors du commun et plus forte que tout ressort du livre. J’ai appris le silence : Histoire de vengeance qui a failli bien se terminer mais dans les dernières lignes tout bascule et là le lecteur s’imagine une suite terrible … L’intérieur : L’histoire terrifiante de Virginie qui a dû être réelle... J'ai adoré, Le fait que ça soit sous forme de nouvelles est très plaisant, les histoires sont courtes pas le temps de s'ennuyer. Tous les personnages principaux souffrent d’un profond malaise, comme nous avons l’habitude avec Karine Giebel ça fini toujours mal, Les nouvelles que j’ai préféré : Aleyna : Histoire inspirée de faits réels mais dont on imagine rapidemment la fin donc pas de rebondissement dommage. Aurore : Super, une fois la chute révélée, on a envie de relire une seconde fois pour avoir une toute autre vision de l’histoire. Ce que les blessures laissent au fond des yeux : Coup de cœur, elle m'a bouleversé, je me suis imaginée à la place de Delphine, l'histoire est poignante, sensation de boule au ventre en lisant cette nouvelle tellement on vit l’histoire au fil des lignes, les passages dans lesquels elle évoque Maxence sont émouvants. Personne n'aimerai être à sa place, une amitié hors du commun et plus forte que tout ressort du livre. J’ai appris le silence : Histoire de vengeance qui a failli bien se terminer mais dans les dernières lignes tout bascule et là le lecteur s’imagine une suite terrible … L’intérieur : L’histoire terrifiante de Virginie qui a dû être réelle pour de nombreuses personnes. Horrible. Malheureusement les autres étaient bien mais pas plus que ça.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LapassiondeVivie Posté le 12 Juillet 2020
    Encore une fois, Karine Giebel m'a conquise avec ce nouveau roman de plusieurs petites histoires qui nous bouleversent émotionnellement, comme à chaque fois. Je l'adore cette auteure!
  • Zernette Posté le 6 Juillet 2020
    Avec ces différentes nouvelles, Karine Giebel nous démontre une fois de plus son talent. Chacune d'entre elle est cliniquement écrite. Froide, ciselée au scalpel. Jamais dans la cruauté gratuite, que celle de la vie. Cette ombre est celle qui nous habite et ce silence assourdissant est celui qui nous accompagne tout au long de notre vie.
  • coraliel59 Posté le 30 Juin 2020
    Huit nouvelles. Très sombres, le titre est bien choisi, et qui se termine par le silence (la mort). Bref des histoires noires très bien écrites. A ne pas lire en cas de déprime.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.