Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266300919
Code sériel : 17157
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

J'ai toujours cette musique dans la tête

Date de parution : 05/09/2019
Yanis et Véra s’aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Mais Yanis, autodidacte talentueux dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La... Yanis et Véra s’aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Mais Yanis, autodidacte talentueux dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse le chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin.
Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Saura-t-il échapper à une spirale infernale ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

« L’auteur a réussi encore une fois à créer des personnages qu’on n’oublie pas. » Le Figaro

« Une histoire captivante et des personnages attachants. » ELLE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266300919
Code sériel : 17157
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une leçon de vie sur le couple, ses failles, mais surtout ses forces. » Sandrine Bajos – Le Parisien
« L’auteur a réussi encore une fois à créer des personnages qu’on n’oublie pas. » Le Figaro
« Ce roman dessine le portrait sensible d’un couple qui se bat pour traverser l’épreuve. En filigrane, il dit aussi l’importance d’oser relever les défis que la vie met sur votre chemin, afin de gagner une nouvelle peau. » Pèlerin
« Des livres qui font du bien à l’âme. » Livres de France
« Un titre prometteur, une histoire simple mais captivante et des personnages attachants. » ELLE
« L'écrivain à succès Agnès Martin-Lugand explore les thèmes de l'ambition, du choix de vie et de la manipulation. Et elle le fait avec la finesse et le talent qu'on lui connaît. » Télé Loisirs
« L’occasion d’une réflexion sur les choix de vie et l’accomplissement de soi. » Carrefour savoirs
« On plonge dans ce roman comme dans un film, les personnages sont magnifiques de générosité et de tourments. Une belle célébration de l’amour qui aura raison de la trahison. » La Dépêche du Midi
« Autour de thèmes fédérateurs - la famille, l'amour, les choix de vie... -, elle signe un livre qui, forcément, nous parle et dont il est difficile de se détacher avant la dernière page. » Nord éclair
« Une famille qui se fissure, des histoires d’un quotidien devenu incontrôlable, le tout raconté avec modernité et efficacité dans un style simple mais jamais simpliste : Agnès Martin-Lugand a, à nouveau, trouvé la bonne recette pour raconter cette histoire. » Paris Normandie
« Une jolie d'histoire d'amour à laquelle on a envie de croire. » Avantages
« Un roman sensible et touchant sur la force des sentiments. » Modes & Travaux

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • chanellea Posté le 6 Juin 2021
    Toujours un plaisir de lire un roman d Agnès Martin Lugand. Toujours en sensibilité et avec une exploration approfondie des sentiments ressentis par les personnages. Cette histoire a raisonné en moi car elle montre l'équilibre fragile d'une cellule familiale et à quel point il faut le sauvegarder des individus qui, par la folie, sont prêts à tout pour ma détruire. Les apparences ne sont pas ce qu elles semblent être et souvent l'adage "trip beau pour être vrai" se vérifie à tous les coups. Dans la vie surtout. L'histoire montre également les conséquences de la vie professionnelle sur la vie de famille et comment elle peut emporter un individu loin, très loin, dans le but de réussir. Fin un peu prévisible, et assez enchaînée par rapport au reste du roman. Pas mon préféré mais un très bon roman de cette auteure.
  • Nathalire Posté le 22 Mai 2021
    Agnès Martin-Lugand a le don de choisir les titres de ses romans. Ils piquent ma curiosité et me donnent immédiatement envie de les lire. Alors, quand, en plus, ce titre me fait penser aux paroles d'une chanson ("cette machine dans ma tête" - "Cargo de nuit" d'Axel Bauer), je ne peux évidemment pas passer à côté. D'autant plus si le thème principal est, comme l'annonce la 4ème de couverture, la volonté de s'épanouir professionnellement : "Yanis et Véra s’aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Mais Yanis, autodidacte talentueux dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse le chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin. Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Saura-t-il échapper à une spirale infernale ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?" Avec "J'ai toujours cette musique dans la tête", cette auteure nous propose un roman plaisant, que j'ai... Agnès Martin-Lugand a le don de choisir les titres de ses romans. Ils piquent ma curiosité et me donnent immédiatement envie de les lire. Alors, quand, en plus, ce titre me fait penser aux paroles d'une chanson ("cette machine dans ma tête" - "Cargo de nuit" d'Axel Bauer), je ne peux évidemment pas passer à côté. D'autant plus si le thème principal est, comme l'annonce la 4ème de couverture, la volonté de s'épanouir professionnellement : "Yanis et Véra s’aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Mais Yanis, autodidacte talentueux dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse le chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin. Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Saura-t-il échapper à une spirale infernale ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?" Avec "J'ai toujours cette musique dans la tête", cette auteure nous propose un roman plaisant, que j'ai refermé avec un petit pincement au cœur. Cette histoire pleine d'amour et de trahisons, de manipulations et d'amitié, m'a en effet beaucoup touchée : elle montre l'importance de se recentrer sur l'essentiel, sur "nos essentiels". Les personnages sont très crédibles. Ce sont des gens comme nous, vulnérables et faillibles, décrits avec humanité et réalisme, ce qui suscite chez le lecteur identification et attachement. J'aime le style de cette romancière, sensible, poétique, fluide et précis. Le choix d'une narration alternée entre Véra et Yanis permet d’avoir aussi le point de vue masculin et bien sûr une vision d’ensemble. En résumé, j'ai trouvé cette lecture agréable. L’histoire est un peu lente au début, mais devient captivante en cours de route. J'ai apprécié que, dès les premières lignes, une sensation de malaise se dégage.  Et, même si on comprend rapidement comment cela va évoluer, j'ai suivi avec plaisir les aventures des protagonistes. Pour moi, l'intérêt de ce récit réside surtout dans la façon insidieuse dont la situation se met en place, dans la réaction des uns et des autres, et dans les choix que vont faire les personnages...
    Lire la suite
    En lire moins
  • sylvilia Posté le 22 Mai 2021
    Un livre prenant et assez envoutant. Il décrit avec finesse le concept d'emprise d'un individu sur ici un couple. J'ai bien aimé la description de la descente en enfer lente et insidieuse de Vera et de Yanis. Un livre qui se distingue des autres ouvrages de l'auteur. Elle montre ainsi sa palette de compétences littéraires . Un beau et bon moment de lecture.
  • Celinemlire Posté le 2 Mai 2021
    L'amour plus fort que tout... C'est un peu le leitmotiv et la morale du livre d'AML. Bien que le récit soit cousue de fil blanc, et les rebondissements prévisibles, on se laisse tout de même porter par l'histoire, magnifiée par la force de l'amour qui unit Véra Yanis. Le livre se lit rapidement, on passe un bon moment.
  • aureliecollart Posté le 21 Avril 2021
    J'ai bien aimé ce 5ème roman celui ci est à deux voix et même si c'est un peu cousu de but en blanc dès les premiers chapitre, j'ai passer un bon moment de lecture et j'ai adoré les derniers chapitre ou tout cela par plus sur du thriller psychologique que de la romance
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.