Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266296359
Code sériel : 7279
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 456
Format : 108 x 177 mm

Je m'habillerai de nuit

Patrick COUTON (Traducteur)
Date de parution : 16/07/2020
Rude existence que celle d’une sorcière de seize ans dans le Causse. Outre le quotidien d’une infirmière doublée d’une assistante sociale, il faut aussi gérer les crises qui fermentent et la mort prochaine du vieux baron. Guère de magie là-dedans, guère de sommeil non plus. Alors, si quelque part une... Rude existence que celle d’une sorcière de seize ans dans le Causse. Outre le quotidien d’une infirmière doublée d’une assistante sociale, il faut aussi gérer les crises qui fermentent et la mort prochaine du vieux baron. Guère de magie là-dedans, guère de sommeil non plus. Alors, si quelque part une pelote inextricable de malveillance et de frustration s’est réveillée pour inciter à la haine des sorcières et à leur destruction, voilà Tiphaine Patraque soudain démunie... II reste les Nac mac Feegle, me direz-vous, toujours prêts à la bataille. Mais si eux-mêmes se mettent à douter...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266296359
Code sériel : 7279
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 456
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Deux ingrédients sont toujours au rendez-vous avec Terry Pratchett, peu importent les romans : le plaisir de lecture et la créativité. »
Elbakin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • culturevsnews Posté le 14 Août 2020
    Dans ce roman du Disque monde , nous rencontrons une fois de plus Tiphaine . Elle est la sorcière de la craie maintenant et soutenue par le Nac Mac Feegle. Cependant, ces derniers temps, les gens ont commencé à la critiquer, osant remettre en question ce qu'elle fait. Quelque chose d'inédit. Lorsque le baron meurt, Tiphaine part à la recherche du fils du baron (qu'elle a sauvé de quelques livres) pour qu'il prenne la place de son père décédé (il est parti acheter des trucs pour sa future femme). C'est ainsi qu'elle se retrouve à Ankh-Morpork - et découvre que la situation y est encore pire. Beaucoup de gens disent que les aventures de Tiphaine sont des volumes faibles dans la série, que l'incursion de l'auteur dans ce que beaucoup appellent le genre Young Adult était une erreur même. Je suis ici pour vous dire que ce ne sont que des balivernes. L'écriture était rapide et pointue dans ses observations sur la nature humaine, les jeux de mots intelligents et fantastiques. Les dialogues étaient rieurs, bruyants et amusants. Les acolytes animaux (toujours un bijou dans les livres de sorcières) étaient merveilleux. Le sujet actuel, le mystère ou la menace pour ainsi dire, était... Dans ce roman du Disque monde , nous rencontrons une fois de plus Tiphaine . Elle est la sorcière de la craie maintenant et soutenue par le Nac Mac Feegle. Cependant, ces derniers temps, les gens ont commencé à la critiquer, osant remettre en question ce qu'elle fait. Quelque chose d'inédit. Lorsque le baron meurt, Tiphaine part à la recherche du fils du baron (qu'elle a sauvé de quelques livres) pour qu'il prenne la place de son père décédé (il est parti acheter des trucs pour sa future femme). C'est ainsi qu'elle se retrouve à Ankh-Morpork - et découvre que la situation y est encore pire. Beaucoup de gens disent que les aventures de Tiphaine sont des volumes faibles dans la série, que l'incursion de l'auteur dans ce que beaucoup appellent le genre Young Adult était une erreur même. Je suis ici pour vous dire que ce ne sont que des balivernes. L'écriture était rapide et pointue dans ses observations sur la nature humaine, les jeux de mots intelligents et fantastiques. Les dialogues étaient rieurs, bruyants et amusants. Les acolytes animaux (toujours un bijou dans les livres de sorcières) étaient merveilleux. Le sujet actuel, le mystère ou la menace pour ainsi dire, était plein d'un assortiment de bribes de mythologie et d'histoire culturelle, délicieusement rassemblées par la belle brochette de personnages. Alors oui, j'ai été enchanté une fois de plus. J'étais en colère au nom de toutes les sorcières qui travaillaient dur et de la façon dont elles avaient été traitées. J'étais carrément meurtrier pour l'infirmière, une certaine future belle-mère et les parents d'Amber (pour n'en citer que quelques-uns). J'ai été ravi par les méfaits de nos garçons à la peau bleue préférés. En bref : le livre, comme d'habitude pour Terry Pratchett, a du sarcasme, du sens et - surtout - du cœur
    Lire la suite
    En lire moins
  • karkarot Posté le 9 Juillet 2020
    Tiphaine a encore grandi dans ce quatrième tome de ses aventures, et la petite sorcière est devenue (presque) grande. Et, oh ! Stupeur, elle connait une première désillusion amoureuse. En plus de ça, le Rusé poursuit la sorcière de 16 ans... Ce dernier, incarnation périodique des peurs, craintes, haines de la population envers les sorcières s'incarne dans un horrible fantôme sans yeux qui cherche à posséder les chapeaux pointus pour les détruire. Charge donc à Tiphaine, qui l'a réveillé, de s'en charger. Évidemment les Nac mac Feegle sont de la partie, et on assiste à la première prestation de la troupe dans la grande ville, à savoir Ankh Morpok ! Un programme réjouissant au possible qui donne un livre très réussi, drôle, puissant, toujours aussi piquant et sensible, toujours rappelant notre petit monde à nous avec une grande espiéglerie... Du très bon Pratchett !
  • lyoko Posté le 3 Juin 2016
    Une nouvelle visite pour moi sur le disque et cette fois loin d' Ankh Morpork, mais au plein coeur de la campagne ou l'on retrouve la jeune sorcière Tiphaine Patraque et ses amis les Nac Mac Feegle. C'est un tome ou l'on retrouve beaucoup d'anciens personnages. Et entre autre les fameuses sorcières : Mémé Ciredutemps (un de mes personnage préféré)et sa meilleure amie Nounou Ogg. Pratchett nous livre un épisode un peu plus sombre, ou la connaissance de soit est importante et ou il nous parle de l'accomplissement de soi également. Mais Pratchett ne pourrait pas s'arreter là ! C'est aussi une belle démonstration sur l'image que l'on véhicule, ou que l'on veut montrer. Enfin c'est pour, moi un tome assez difficile , il faut déjà avoir fait quelques visites sur le disque pour pouvoir tout saisir. C'est aussi un épisode ou l'humour de Pratchett est un peu un berne... toujours présent mais un ton en dessous. Sans doute la nostalgie de voir le disque s'éteindre peut à peu
  • JulyF Posté le 26 Février 2013
    'I shall wear midnight' est un des premiers Pratchett que j'aie lu en anglais. Personnage sympathique, Tiphaine Patraque y passe de l'adolescence à l'âge adulte, marqué par ce vêtement noir des sorcières confirmées. Bien sûr, on retrouve Mémé Ciredutemps, une goutte de romance et de terribles dangers face auxquels les pouvoirs des sorcières ne seront pas de trop. Mieux vaut lire les premiers tomes des histoires de Tiphaine auparavant (L'Hiverrier et Les Ch'tis hommes libres).
  • shogwun Posté le 30 Juillet 2012
    Revoila notre Tiphaine adorée accompagnée de vous savez qui..mais si voyons ces petits êtres bleus où tout est merveilleux...HA MYARD! Enfin bref vous l'aurez compris je parle bien sur de nos téméraires Nac Mac Feegle. Toujours aussi drôle que ce soit pour la flegmatique Tiphaine ou la débrouillardise des Feegles, on appréciera toujours autant le style Pratchett. A lire sans hésitation(même si vous n'avez pas lu l'Hiverrier ou les Ch'tis hommes libres)
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.