Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266192576
Code sériel : 7009
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

L'Ange du Chaos - tome 3 : Sang-pitié

,

Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
Date de parution : 12/03/2009

Morion, le prince des Apparences, a promu son meilleur agent Cellendhyll de Cortavar à la tête d’un escadron d’élite de l’armée du Chaos. Celui-ci doit recruter et entraîner à la dure les jeunes les plus prometteurs... Mais connaît-il les intentions réelles de son maître ?
Estrée d’Eodh, fille du Chaos et...

Morion, le prince des Apparences, a promu son meilleur agent Cellendhyll de Cortavar à la tête d’un escadron d’élite de l’armée du Chaos. Celui-ci doit recruter et entraîner à la dure les jeunes les plus prometteurs... Mais connaît-il les intentions réelles de son maître ?
Estrée d’Eodh, fille du Chaos et sœur de Morion, plus que jamais amoureuse de son rival, continue à lutter contre l’addiction à la bleue-songe et à livrer des informations aux Ténèbres...
Pour le meilleur ou pour le pire, leurs destins se rejoindront une nouvelle fois entre Lumière et Ténèbres, sous le tonnerre du combat des Puissants.

« De mieux en mieux ! Avec ce troisième tome Michel Robert dévoile tout son talent de conteur. » ActuSF

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266192576
Code sériel : 7009
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« De mieux en mieux ! Avec ce troisième tome Michel Robert dévoile tout son talent de conteur. »

ActuSF

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Finn_Thilliamon Posté le 25 Mai 2020
    Comme à son habitude, Michel Robert nous offre se merveilleuse plume pour décrire les combats et la sexualité. L'écriture prend le lecteur sans plus d'opposition de ce dernier. Elle fait passer tout le texte comme un ballet dynamique et splendide. L'érotisme tout comme les combats nous rappellent des chorégraphies durement réfléchies où les uns et les autres se répondent en grâce. Mais restons neutre, et malgré mon amour pour cette série, le scénario de ce tome était déroutant. Les complots et le retour de la Lumière étaient agréables à lire, les personnages Spectres sont sublimement détaillés de sorte que l'on s'y attache. Malgré tout, il manquait un je-ne-sais-quoi de palpitant. Grâce aux talents de l'auteur, le lecteur dévore le tome et qu'importe un scénario long et sans intérêt. Le lecteur rentre dans le bouquin comme un Initié pénètre dans le zen. Pleinement et avec bonheur et soulagement. Soulagement d'entrer, une fois encore, dans le monde de Michel Robert le temps d'un tome.
  • Austenite Posté le 15 Juillet 2016
    La série s'essouffle dans ce tome. Après un bon départ avec la formation d'un escadron d'élite, ce dernier est totalement mis de côté pour concentrer l'histoire sur une mini aventure tout à fait inconséquente. Les personnages n'évoluent pas, aucun développement vraiment intéressant n'a lieu et les stéréotypes autour du héros s'accumulent au point de sérieusement commencer à le déshumaniser. La fin apporte un peu de piquant mais s'avère totalement hors de propos par rapport au reste du récit. Dommage.
  • Fifrildi Posté le 4 Juillet 2016
    Un troisième tome qui se lit comme du petit lait. J'ai vraiment apprécié la balade. Le personnage de Cellendhyll de Cortavar est vraiment intéressant et même si le Loki m'a un peu manqué cela n'a en rien desservi l'intrigue. Cellendhyll est devenu commandant et doit former un escadron d'élite (l'escadron Spectre) . Entre-temps il doit se rendre seul à Gar-Vallon pour protéger la conseillère Laurianne de Férimond et mettre un terme aux attentats qui déciment la population. L'escadron Spectre (Elias d'Aclaan, Melfarak Haukskirr, Bodvar, Khorn, Dreylen de Zyldar, Faith et Lhaër de Bénérys) fera ses preuves en plusieurs occasions et de belle manière pour sortir l'Ange d'embarras ou pour l'accompagner sur le plan des Ténèbres pour récupérer Khémal. L'histoire se termine sur un cliffhanger mais je ne suis pas pressée de lire la suite... il faut faire durer le plaisir, non? Comme toujours, trahisons, complots, violence, sexe, humour et j'en oublie probablement... sont au rendez-vous.
  • Tatooa Posté le 21 Mai 2015
    Encore un bon tome pour cette série, pour peu que l'on ne cherche pas autre chose que du divertissement. Le recrutement et la formation de l'unité commando d'élite de Cellendhyl apporte un plus non négligeable à ce tome, avec un Gheritarish en pleine forme ! Mon seul regret, après la formation des recrues, on ne le voit plus, et ça, ça manque pas mal... Cellendhyl se révèle être un bon papa bien bourru comme on les aime, il y a un bon petit lot d'humour dans tout ça, dont je ne suis pas arrivée à déterminer si c'était fait exprès ou pas, en tous les cas j'ai apprécié. Sinon les intrigues sont toujours linéaires, assez loin de ce qui m'avait tant plus dans le tout premier tome. Les scènes de bagarres et batailles sont excellentes, et avec 8 intervenants maintenant, c'est un florilège de coups divers z'et variés. Le plus, on ne s'ennuie pas une minute. Le moins, il ne faut surtout pas chercher midi à 14H, c'est vraiment basique et bourrin comme fantasy, avec quelques maladresses de style, mais non rédhibitoires. Le petit plus de la fin : Estrée découvre "un truc" dont on ne comprend pas bien la portée, et en... Encore un bon tome pour cette série, pour peu que l'on ne cherche pas autre chose que du divertissement. Le recrutement et la formation de l'unité commando d'élite de Cellendhyl apporte un plus non négligeable à ce tome, avec un Gheritarish en pleine forme ! Mon seul regret, après la formation des recrues, on ne le voit plus, et ça, ça manque pas mal... Cellendhyl se révèle être un bon papa bien bourru comme on les aime, il y a un bon petit lot d'humour dans tout ça, dont je ne suis pas arrivée à déterminer si c'était fait exprès ou pas, en tous les cas j'ai apprécié. Sinon les intrigues sont toujours linéaires, assez loin de ce qui m'avait tant plus dans le tout premier tome. Les scènes de bagarres et batailles sont excellentes, et avec 8 intervenants maintenant, c'est un florilège de coups divers z'et variés. Le plus, on ne s'ennuie pas une minute. Le moins, il ne faut surtout pas chercher midi à 14H, c'est vraiment basique et bourrin comme fantasy, avec quelques maladresses de style, mais non rédhibitoires. Le petit plus de la fin : Estrée découvre "un truc" dont on ne comprend pas bien la portée, et en plus est embarquée malgré elle dans la fuite des "Spectres" (nom du commando) qui ont du aller à Mhalemort, domaine des Ténèbres. Il faut effectivement avoir le tome 4 sous la main si on ne veut pas se retrouver le bec dans l'eau à la fin de ce tome (un découpage vraiment bizarre, il me semble), et ça tombe bien, je l'ai !
    Lire la suite
    En lire moins
  • balrog Posté le 25 Septembre 2012
    Comme promis, le Prince des Apparences place Cellendhyll à la tête d'une nouvelle escouade de choc. Une équipe qui sera mis à rude épreuve par Gheritarish, entraineur exigeant mais judicieux. Au terme de la préparation physique des recrues, le Maître des Mystères convoque son Agent des Ombres afin de lui confier une nouvelle mission qui le conduira à Gar-Vallon, cité-Franche sur le Plan primaire. Cellendhyll devra s'assurer de la protection d'une haute conseillère de la cité qui sont toutes les deux ( la conseillère et la cité ) en danger. L' Agent des Ombres est recommandé par le prince Yggdrasill et agit sous une fausse identité, bien sûr ! Ça bouge du côté des Ténèbres aussi, car suite au vil assassinat d' Empaleur-des-Âmes, le poste de seigneur des Conquêtes est désormais vacant; reste à savoir qui occupera la fonction...Côté Lumière, quelques changements importants aussi... Estrée du Chaos quant à elle combat toujours contre la drogue. De trahir sa Maison et d'avoir assassinée Devora n'a pas l'air de l'émouvoir plus que ça...Comme d'habitude ! Et puis encore et toujours cette même haine qui hante les ennemis encore vivants ( surtout ceux à qui il manque des morceaux de leur anatomie...! ) de... Comme promis, le Prince des Apparences place Cellendhyll à la tête d'une nouvelle escouade de choc. Une équipe qui sera mis à rude épreuve par Gheritarish, entraineur exigeant mais judicieux. Au terme de la préparation physique des recrues, le Maître des Mystères convoque son Agent des Ombres afin de lui confier une nouvelle mission qui le conduira à Gar-Vallon, cité-Franche sur le Plan primaire. Cellendhyll devra s'assurer de la protection d'une haute conseillère de la cité qui sont toutes les deux ( la conseillère et la cité ) en danger. L' Agent des Ombres est recommandé par le prince Yggdrasill et agit sous une fausse identité, bien sûr ! Ça bouge du côté des Ténèbres aussi, car suite au vil assassinat d' Empaleur-des-Âmes, le poste de seigneur des Conquêtes est désormais vacant; reste à savoir qui occupera la fonction...Côté Lumière, quelques changements importants aussi... Estrée du Chaos quant à elle combat toujours contre la drogue. De trahir sa Maison et d'avoir assassinée Devora n'a pas l'air de l'émouvoir plus que ça...Comme d'habitude ! Et puis encore et toujours cette même haine qui hante les ennemis encore vivants ( surtout ceux à qui il manque des morceaux de leur anatomie...! ) de L' Ange et qui seront prêts à s'associer à n' importe quel cafard pour enfin se payer la tête de Cellendhyll. Ce tome est comme les précédents, c'est-à-dire débordant d'action, de violentes bastons , et épicé d' une bonne pincée de sex. Les personnages sont toujours aussi intéressants et les nouveaux sont pas mal non plus. J'aime beaucoup le style de Michel Robert, mais j' attend une campagne un peu plus captivante pour la suite, car ici, malgré l'intrigue principale de la série qui reste passionnante, les missions secondaires sentent un peu trop le "déjà-vu " et manquent d’originalités.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.