Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266298728
Code sériel : 17853
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 944
Format : 108 x 177 mm

Le Cheptel

Date de parution : 09/01/2020
Un vieux notaire résolu à percer le secret de sa naissance.
Un ado piégé en montagne, un jour de rando.
Une jeune femme soumise aux ordres d’une mystérieuse Grande Prêtresse.
Entre ces trois êtres si dissemblables en tout, il n’est qu’un seul point commun. Le Cheptel.
Intégrée à la cellule TEH d’Interpol – pour...
Un vieux notaire résolu à percer le secret de sa naissance.
Un ado piégé en montagne, un jour de rando.
Une jeune femme soumise aux ordres d’une mystérieuse Grande Prêtresse.
Entre ces trois êtres si dissemblables en tout, il n’est qu’un seul point commun. Le Cheptel.
Intégrée à la cellule TEH d’Interpol – pour Trafic d’Êtres Humains –, l’équipe du capitaine Eloïse Bousquet remonte une piste rouge de sang. Celle d’un monde clandestin où l’homme n’est que bétail – une marchandise, un jouet –  à la merci des vices des puissants…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266298728
Code sériel : 17853
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 944
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« UN MONUMENT ! Exceptionnel ! Un immense bonheur de lecture ! »
Polarmaniaque
« Un thriller électrique qui vibre à 200 000 volts où les chapitres se déroulent à un rythme infernal. La construction vertigineuse aux multiples ramifications nous tient sous pression constante. 650 pages qui se lisent toutes seules, sans temps mort, sans une seconde d’ennui, un sacré tour de force ! Le Cheptel est un thriller diabolique, hors norme qui aborde les thèmes des sectes et de la manipulation des masses, de la filiation et la fidélité au clan familial, de la vengeance, du devoir de mémoire, des pans oubliés de l’histoire. »
Livressedunoir

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Snoopythecat Posté le 13 Août 2020
    Avec l'âge je suis devenue paresseuse et impatiente, je lis le plus souvent des romans de 500 pages maximum. Et pourtant, je n'ai eu aucun mal à me plonger dans ce gros roman et à y rester concentrée. La raison en est l'histoire et l'écriture aussi. Pas le temps de s'ennuyer avec un personnage ou un fait car tout va vite. L'auteur a très intelligemment utilisé une astuce pour la narration. Première personne pour Louis, le vieux monsieur bien comme il faut. Deuxième personne pour Atrimen, jeune fille vivant au milieu de nulle part et faisant depuis toujours partie du cheptel. Troisième personne pour Bruno, jeune vacancier maladroit et malchanceux, à l'intelligence bien acérée. Très vite on se sent plongé dans divers films ou séries plus ou moins récents, qui vont de l'histoire des enfants juifs, des sectes, de traques, au dépassement de soi et aux enquêtes policières en tous genres. Un livre très visuel au demeurant, qui pourrait très bien être adapté à l'écran. Seul petit bémol, tout n'est pas toujours suffisamment approfondi. Un peu comme si l'auteure avait de terminer certaines parties de son récit ou avait été obligée de faire des coupes. Dommage.
  • loeilnoir Posté le 6 Août 2020
    Quelle découverte ! Je lis pour la première fois cette auteure : autant vous dire de suite que ce ne sera pas la dernière ! Mon seul regret : ne pas avoir lu La Fille de Kali, premier tome de la série consacrée au capitaine Eloïse Bouquet, Le cheptel vient en seconde place, s’ensuit Double Amnésie. J’ai hâte de rattraper mon retard! Je précise toutefois que Le Cheptel peut se lire indépendamment du précédent : seules quelques références y sont faites sans perturber la compréhension de l’intrigue. Par alternance de chapitres, l’autrice nous présente le point de vue de ses personnages, dans un style d’écriture très différent et parfaitement adapté à leur rôle, ce qui rend le récit fluide et nuancé. Exercice difficile et réalisé avec brio: chacun des protagonistes a sa place dans ce récit sombre et machiavélique et un puzzle diabolique s’assemble au fur et à mesure de notre lecture. Louis Barthes, notaire retraité, fait à 73 ans une découverte qui va remettre en cause toutes ses convictions : en triant les affaires de son défunt père, il tombe sur son propre certificat de décès (survenu à l’âge de 3 jours) établi en 1942 par le médecin de famille. Bouleversé... Quelle découverte ! Je lis pour la première fois cette auteure : autant vous dire de suite que ce ne sera pas la dernière ! Mon seul regret : ne pas avoir lu La Fille de Kali, premier tome de la série consacrée au capitaine Eloïse Bouquet, Le cheptel vient en seconde place, s’ensuit Double Amnésie. J’ai hâte de rattraper mon retard! Je précise toutefois que Le Cheptel peut se lire indépendamment du précédent : seules quelques références y sont faites sans perturber la compréhension de l’intrigue. Par alternance de chapitres, l’autrice nous présente le point de vue de ses personnages, dans un style d’écriture très différent et parfaitement adapté à leur rôle, ce qui rend le récit fluide et nuancé. Exercice difficile et réalisé avec brio: chacun des protagonistes a sa place dans ce récit sombre et machiavélique et un puzzle diabolique s’assemble au fur et à mesure de notre lecture. Louis Barthes, notaire retraité, fait à 73 ans une découverte qui va remettre en cause toutes ses convictions : en triant les affaires de son défunt père, il tombe sur son propre certificat de décès (survenu à l’âge de 3 jours) établi en 1942 par le médecin de famille. Bouleversé par ce document officiel que rien n’explique, Louis tente de comprendre le mystère qui entoure sa naissance. Adolescente âgée de 16 ans, Atrimen appartient à une communauté vivant en autarcie au sein des montagnes pyrénéennes, régie par la Grande Prêtresse Virinaë. Elle est promise à un mariage avec Anten, de quelques années son aîné, et a pour meilleure amie Elicen, d’un caractère beaucoup moins timoré que le sien. Ensemble, ils participent à la vie en collectivité et s’occupent des « petits », les enfants en bas-âge qu’il faut protéger lors des attaques terrifiantes des Boches… Bruno participe à une randonnée avec son jumeau lorsqu’un accident manque de lui coûter la vie : une chute l’entraîne dans un torrent, mais in extremis, il parvient à se raccrocher à une branche. Le cours d’eau l’a entraîné loin des siens, il se retrouve blessé et perdu en forêt… Dans les Cévennes, le corps d’une jeune femme, abattu par arme à feu, est découvert sur le bas-côté d’une route isolée. La capitaine de gendarmerie Eloïse Bouquet et son supérieur Matthieu Vicenti en charge de l’affaire, constatent qu’elle est vêtue d’une tenue marginale, comme provenant d’une autre époque. La destinée de ces personnages se rejoignent au terme d’une enquête sordide sur fond de trafic d’êtres humains. La chronologie est impeccable: une course contre la montre de plusieurs jours nous entraîne dans un récit addictif et fascinant. Je me suis attachée à certains personnages, notamment Louis, le notaire, dont la quête est émouvante. Je me suis aussi mise à la place d’Atrimen et d’Elicen, comprenant avec effroi le conditionnement extrême auquel peuvent être soumis les membres d’une secte. Et pas seulement: les références à la seconde guerre mondiale et au nazisme nous rappellent que, sans y prêter garde, nous pouvons tous être manipulés… Le final est apocalyptique, d’une noirceur sans pareille: âmes sensibles s’abstenir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeMondeDeMarie Posté le 28 Juillet 2020
    Un titre qui annonce la couleur de l’horreur de ce que l’on va y lire. La folie d’une sociopathe qui, par soif de vengeance, par une haine profonde envers des innocents, va constituer son propre Cheptel, son élevage de personnes destiné aux pires êtres de la race humaine. Un récit que l’on va suivre sur différents fronts et qui va nous horrifier quant à la facilité avec laquelle les atrocités sont commises. On va ressentir une haine profonde pour la prêtresse et pour ces riches qui utilisent le pouvoir de l’argent pour assouvir leurs jeux, leurs envies. Et puis, une tendresse pour ces personnes qui vivent comme dans un autre temps, simplement, mais avec la peur d’être raflé. C’est à travers la quête de Louis pour retrouver sa sœur jumelle dont il a été séparé à la naissance que l’on va découvrir les fondements de cette « secte ». Les investigations policières, elles, nous dévoileront toute l’horreur de la traite de ces êtres humains. Les mots de Virinae nous dépeindront l’étendue de sa folie. Et enfin, un petit garçon, Bruno, dont l’arrivée va tout faire basculer. Un récit très dense dans lequel j’ai ressenti quelques petites longueurs sans qu’elles soient incommodantes. L’auteure ne... Un titre qui annonce la couleur de l’horreur de ce que l’on va y lire. La folie d’une sociopathe qui, par soif de vengeance, par une haine profonde envers des innocents, va constituer son propre Cheptel, son élevage de personnes destiné aux pires êtres de la race humaine. Un récit que l’on va suivre sur différents fronts et qui va nous horrifier quant à la facilité avec laquelle les atrocités sont commises. On va ressentir une haine profonde pour la prêtresse et pour ces riches qui utilisent le pouvoir de l’argent pour assouvir leurs jeux, leurs envies. Et puis, une tendresse pour ces personnes qui vivent comme dans un autre temps, simplement, mais avec la peur d’être raflé. C’est à travers la quête de Louis pour retrouver sa sœur jumelle dont il a été séparé à la naissance que l’on va découvrir les fondements de cette « secte ». Les investigations policières, elles, nous dévoileront toute l’horreur de la traite de ces êtres humains. Les mots de Virinae nous dépeindront l’étendue de sa folie. Et enfin, un petit garçon, Bruno, dont l’arrivée va tout faire basculer. Un récit très dense dans lequel j’ai ressenti quelques petites longueurs sans qu’elles soient incommodantes. L’auteure ne va pas ménager ses protagonistes et nous les rendra (pour les bons) très attachants. Des moments de tension, de crainte, mais aussi des instants de frustration lorsque les choses n’évoluent pas comme on le voudrait. Quelques petites prévisibilités que je regrette sur certains rebondissements mais un final qui m’a surprise. Je n’ai pas lu le précédent ouvrage de l’auteure « La fille de Kali » et, même s’il est plusieurs fois fait référence à cette première affaire du Capitaine Eloise Bouquet, je n’ai pas trouvé cela dérangeant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Myreadbooks Posté le 24 Juillet 2020
    Depuis le temps que je voulais lire ce livre voilà qui est fait. J'adore la plume de l'auteure si addictive, une fois que je me plonge dans un de ses livres je ne le lâche plus d'une semelle tellement j'accroche de suite à l'histoire si captivante, remplie de suspens et de rebondissements avec des personnages toujours aussi très attachants. Ce thriller m'a tenu en haleine du début à la fin. Un vrai coup de cœur. Trop hâte de lire la fille de Kali. Tout commence quand le corps d'une jeune femme est retrouvé en Lozère et tout porte à croire d'après le SR de Nîmes qu'il y a eu chasse à l'homme. Les gendarmes qui enquêtent vont devoir faire équipe avec Interpol et apprendre que des crimes comme cela il y en a d'autres et que cela fait plus de vingt ans qu'ils recherchent les auteurs. Quant au notaire à la retraite Louis Barthes il apprend qu'il a une sœur jumelle depuis peu. Il va apprendre que des orphelins juifs auraient fuis vers l'Espagne mais sa piste s'arrête dans les Pyrénées. Et le jeune Bruno à 13 ans tombe dans un torrent et en réussissant à sortir miraculeusement des flots... Depuis le temps que je voulais lire ce livre voilà qui est fait. J'adore la plume de l'auteure si addictive, une fois que je me plonge dans un de ses livres je ne le lâche plus d'une semelle tellement j'accroche de suite à l'histoire si captivante, remplie de suspens et de rebondissements avec des personnages toujours aussi très attachants. Ce thriller m'a tenu en haleine du début à la fin. Un vrai coup de cœur. Trop hâte de lire la fille de Kali. Tout commence quand le corps d'une jeune femme est retrouvé en Lozère et tout porte à croire d'après le SR de Nîmes qu'il y a eu chasse à l'homme. Les gendarmes qui enquêtent vont devoir faire équipe avec Interpol et apprendre que des crimes comme cela il y en a d'autres et que cela fait plus de vingt ans qu'ils recherchent les auteurs. Quant au notaire à la retraite Louis Barthes il apprend qu'il a une sœur jumelle depuis peu. Il va apprendre que des orphelins juifs auraient fuis vers l'Espagne mais sa piste s'arrête dans les Pyrénées. Et le jeune Bruno à 13 ans tombe dans un torrent et en réussissant à sortir miraculeusement des flots il va tomber sur une drôle de communauté qui vit hors du temps dirigée par une certaine Virinae. Ces trois histoires nous tiennent en haleine du début à la fin. Une série à lire absolument.
    Lire la suite
    En lire moins
  • magbrutania Posté le 23 Juillet 2020
    Super polar, sur l'emprise la manipulation et l'univers sectaire. Une écriture très fluide et si belle que je vais me précipiter sur les 2 autres romans de cette trilogie ! Une grande auteur à découvrir vraiment ! Me suis régalée et pas ennuyée une seconde malgré les 935 pages avalées ! On s'en lasse pas et c'est très très bon !!! Foncez, c'est génial !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.