Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266279864
Code sériel : 17077
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 560
Format : 108 x 177 mm

Le Cri

Date de parution : 11/01/2018
À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort,... À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…

« Nicolas Beuglet a branché sa plume sur du 20 000 volts : les chapitres se déroulent comme autant de scènes électrisantes au rythme infernal. » Marie Rogatien – Le Figaro Magazine

« Un polar qu'on ne peut pas lâcher avant de l'avoir fini tellement c'est passionnant. » Marina Carrère d'Encausse – France 5

Cet ouvrage a reçu le prix Polar des Petits Mots des Libraires, le prix du Roman Populaire, le prix des Nouvelles Voix du polar et le prix Polar en Nivernais

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266279864
Code sériel : 17077
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 560
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce thriller exceptionnel, inspiré par des événements réels, est aussi une réflexion sur la vie après la mort. »
Philippe Vallet, Le livre du jour – France Info

« Un polar qu’on ne peut pas lâcher avant de l’avoir fini tellement c’est passionnant. »
Marina Carrère d’Encausse, Le Magazine de la santé – France 5

« C’est une pure merveille. […] Magnifiquement fait. »
Gérard Collard, Le Magazine de la santé – France 5

« Ce thriller est l’un des meilleurs de la rentrée. Addictif. »
Michel Primault, Femme actuelle

« Nicolas Beuglet a branché sa plume sur du 20 000 volts : les chapitres se déroulent comme autant de scènes électrisantes au rythme infernal. »
Marie Rogatien, Le Figaro Magazine

« Un des meilleurs livres écrits cette année. »
Sébastien Dubos, La Dépêche du Midi

« Redoutable page-turner, rythmé, tendu, écrit comme on filme caméra sur l’épaule. »
Franck Boitelle, Paris-Normandie

« Rythme, climat, nourritures intellectuelles : l’entreprise magistrale ne laisse pas indemne. » Renée Mourgues, La République des Pyrénées

« Un de ces livres qu’il est difficile de lâcher avant la dernière page. »
Lyliane Mosca, L’Est-Éclair

« Glaçant »
David Moginier, 24 heures

« Un thriller coup de poing ! »
Stéphanie Lohr, Ici Paris
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Rajko Posté le 13 Novembre 2020
    J'avais hâte de lire ce livre après avoir découvert l'auteur avec Complots dans lequel sont insérées beaucoup de références à cette enquêtes. Personnellement j'ai préféré ce second roman, Complots mais j'ai beaucoup aimé Le Cri. La narration est rythmée, les personnages profonds et l'intrigue passionnante. Une note de l'auteur explique les origines de son roman, je ne manquerai pas d'aller me renseigner sur ces projets plutôt inquiétants...
  • collectifpolar Posté le 12 Novembre 2020
    Le petit avis de Kris Inspectrice à Oslo, Sarah Geringën est appelée pour enquêter sur une mort suspecte à l'hôpital psychiatrique de Gaustad. Le patient, traité pour amnésie et mort après un état de peur inhabituel, n'a aucune identité mais présente une cicatrice formant le nombre 488 au front. Remontant la piste d'un laboratoire français, Sarah fait rapidement équipe avec Christopher Clarence, brillant journaliste. Une affaire menée de main de maître et servie par une écriture racée. Loin des sentiers battus cette intrigue vous déstabilisera en vous tenant en haleine par des rebondissements sans cesse renouvelés. Ésotérisme, suspense, sentiments et cruauté, Tous les ingrédients y sont jusqu'à une fin à couper le souffle. Bravo Monsieur Beuglet, moi je dis dommage pour ceux qui passeront à côté . Et beaucoup aimé les remerciements très imagés !!
  • Litteratureandco Posté le 7 Novembre 2020
    A l’hôpital psychiatrique Gastaud à Oslo, un résident se suicide. L’inspectrice Sarah Geringër est en charge de l’enquête, mais elle a l’impression que rien ne concorde. Qui est ce patient 488 dont personne ne connaît le nom et dont le cri a raisonné tant de fois entre ces murs ? Il n’a pas l’air de s’être suicidé, quelle est la cause de sa mort ? Quelqu’un l’aurait-il tué ? Pourquoi ? Alors que son couple bat de l’aile, Sarah va se perdre corps et âme dans cette enquête, quitte à mettre sa vie en danger. Ce roman m’a beaucoup plu (malgré les quelques fautes qui se sont immiscées au début du livre, chose qui soyons clairs rebute quelque peu). Dès le début l’intrigue est très intéressante, mystérieuse et va prendre une ampleur internationale sur fond de complot. Les révélations s’enchaînent et la course devient frénétique. Entre la Norvège et la France, en passant par le sol américain, l’aventure est folle, gigantesque et rocambolesque. Le point faible de ce thriller est que l’auteur ne prend pas son temps. Le duo d’enquêteurs découvre trop rapidement les tenants et les aboutissants de l’histoire. J’ai eu l’impression que les informations leur tombaient dessus sans... A l’hôpital psychiatrique Gastaud à Oslo, un résident se suicide. L’inspectrice Sarah Geringër est en charge de l’enquête, mais elle a l’impression que rien ne concorde. Qui est ce patient 488 dont personne ne connaît le nom et dont le cri a raisonné tant de fois entre ces murs ? Il n’a pas l’air de s’être suicidé, quelle est la cause de sa mort ? Quelqu’un l’aurait-il tué ? Pourquoi ? Alors que son couple bat de l’aile, Sarah va se perdre corps et âme dans cette enquête, quitte à mettre sa vie en danger. Ce roman m’a beaucoup plu (malgré les quelques fautes qui se sont immiscées au début du livre, chose qui soyons clairs rebute quelque peu). Dès le début l’intrigue est très intéressante, mystérieuse et va prendre une ampleur internationale sur fond de complot. Les révélations s’enchaînent et la course devient frénétique. Entre la Norvège et la France, en passant par le sol américain, l’aventure est folle, gigantesque et rocambolesque. Le point faible de ce thriller est que l’auteur ne prend pas son temps. Le duo d’enquêteurs découvre trop rapidement les tenants et les aboutissants de l’histoire. J’ai eu l’impression que les informations leur tombaient dessus sans qu’ils n’aient réellement à chercher, c’était un peu trop facile. Aussi, je ne me suis pas attachée aux personnages, leur histoire personnelle ne m’a pas du tout convaincue. Mais il faut reconnaître néanmoins que l’intrigue en elle-même est originale et que la fin fait frissonner ! Digne d’un film. L’écriture de l’auteur est fluide, ce qui me donne envie de lire la suite de cette trilogie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elvieux Posté le 3 Novembre 2020
    Je découvre l'auteur avec ce roman. Même si, pour moi, quelques incohérences scénaristiques m'ont quelque peu gêné, le cri reste tout de même un bon roman. On suit avec plaisir les aventures de Sarah .....
  • reb_books Posté le 2 Novembre 2020
    Je ne lis que rarement les 4èmes de couverture en commençant un livre, souvent je trouve qu’on en apprend trop. Bref, vu que l’histoire débute à Oslo avec une flic norvégienne, je pensais donc lire un polar nordique un peu pépère. Mais non ! L’histoire vire très vite dans le thriller hyper prenant, le compte à rebours est implacable et ne laisse aucun répit ! Quelle lecture ! De prime abord, certains faits paraissent tirés par les cheveux mais dans les remerciements l’auteur évoque la véracité des aspects historiques ! J’ai appris plein de choses dont certaines qui font froid dans le dos… En résumé, une très bonne lecture et je lirai la suite avec grand plaisir !

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    "L'île du diable" : enquête glaçante en terre d'hérédité

    Devenu un nom incontournable du thriller à la française, Nicolas Beuglet revient chez Pocket avec une nouvelle enquête de Sarah Geringën, l’héroïne qui l’a rendu célèbre. Tissée autour d’un passé familial obscur, l’intrigue de L’île du diable nous fait voyager des forêts norvégiennes aux plaines glaciales de Sibérie.

    Lire l'article