Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266121026
Code sériel : 2276
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Le Silmarillion

Pierre ALIEN (Traducteur), Christopher TOLKIEN (Préface)
Date de parution : 22/11/2001

Les Premiers Jours du Monde étaient à peine passés quand Fëanor, le plus doué des Elfes, créa les trois Silmarils. Ces bijoux renfermaient la Lumière des Deux Arbres de Valinor. Morgoth, le premier Prince de la Nuit, était encore sur la Terre du Milieu, et il fut fâché d'apprendre que...

Les Premiers Jours du Monde étaient à peine passés quand Fëanor, le plus doué des Elfes, créa les trois Silmarils. Ces bijoux renfermaient la Lumière des Deux Arbres de Valinor. Morgoth, le premier Prince de la Nuit, était encore sur la Terre du Milieu, et il fut fâché d'apprendre que la Lumière allait se perpétuer. Alors il enleva les Silmarils, les fit sertir dans son diadème et garder dans la forteresse d'Angband. Les Elfes prirent les armes pour reprendre les joyaux et ce fut la première de toutes les guerres. Longtemps, longtemps après, lors de la Guerre de l'Anneau, Elrond et Galadriel en parlaient encore.

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266121026
Code sériel : 2276
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Boblinux Posté le 15 Novembre 2020
    Ce livre est très intéressant, il s'adresse à ceux qui ont déjà lu la saga du seigneur des anneaux. C'est foisonnant de noms, de lieux, de batailles, on s'y perd toutes les deux pages, et j'ai eu souvent recours au lexique de fin du livre. Au final tout prend forme, on assiste à des milliers d'années de formation du monde inventé par Tolkien jusqu'à la fin du troisième âge ou prend place sur une très courte période l'histoire du seigneur des anneaux. Tolkien aurait pu écrire de nombreux autres livres passionnants sur les différentes époques qui sont déroulées au pas de charge dans le silmarillion. Pas facile à lire, parfois indigeste, très bien écrit, un monument du genre !
  • amber23 Posté le 29 Octobre 2020
    L' Histoire de la Terre du milieu. Chef d'oeuvre littéraire !
  • Elby Posté le 14 Septembre 2020
    Un monument. Il est difficile pour moi de faire une chronique sur le maitre de la Fantasy, car quand on parle du SdA, je ne suis pas objective, je parle avec le cœur, je suis prête à défendre l'indéfendable, je sais faire preuve d'une mauvaise foi à toute épreuve, bref, je pars tout de suite dans les superlatifs. Du coup, en toute modestie, je peux dire qu'un monument nous fait face. Lorsque l'on plonge dans les lignes du Silmarillion, nous sommes frappés par la qualité et la finesse de l'écriture, mais également du fond. Car on y relate la création des Terres du Milieu, rien que ça. Si au début il n'y avait rien, Ilùvatar a décidé de créer la Musique. De là découlent les Premiers Jours... Et le Silmarillion. Un monument, certes, mais encore ? C'est un récit épique moyenâgeux mêlant magie et dieux. C'est la Chanson de Roland mettant en scène les intrigues de l'Olympe. C'est la Chanson des Nibelungen et la Bible. Le Silmarillion, c'est un colosse aux pieds de marbre, c'est la base de l'Œuvre... Je n'ai rien à ajouter. :)
  • lafianceedeslivres Posté le 16 Août 2020
    Enfin le Commencement de l'histoire d'Arda et de la Terre du Milieu! Il est vrai que ce livre est beau et sombre avec toutes ces guerres. Nous voyageons à travers ce livre, découvrons les elfes comme nous ne les avons jamais vu, les regardons sous un autre angle, parfois. En passant par la Grande Musique à la Folie de Feanor ainsi qu'à la transformation de Melkor devenu Morgoth (Le Noir Ennemi), ce livre est une perle. Je recommande cette merveille.
  • Davpunk Posté le 15 Juillet 2020
    J'ai adoré les romans Seigneur des anneaux, comme les films. Pareil pour Le Hobbit (malgré quelques réserve sur le troisiéme film). Et Le Silmarillion alors ? Tout d'abord, il faut savoir que l'édition réguliérement édité comprend en réalité 4 nouvelles en plus du Silmarillion. Deux se situent avant, et deux aprés. Des cartes, généalogie et autres informations pratiques sont ensuite présentes. Et notamment environ 70 pages d'explications sur les noms et personnages. Ce qui dénote en fait déjà un soucis. Mais on y reviendra. Tout cela revient donc sur les événements précédents le seigneur des anneaux. Globalement lors du premier âge (la saga adapté par Jackson se déroulant durant le troisiéme âge). S'agissant de la mise en place d'un univers, Tolkien plonge dans son imagination, mais, et là est le véritable soucis, oublie un peu que le lecteur n'y est pas. De fait, on se retrouve vite perdu sans les nombreuses explications se trouvant à la fin. On a comme l'impression d'observer un monde fourmillant, de loin, mais en peinant à s'attacher à qui que ce soit car on n'a bien du mal devant tout ces personnages à savoir qui est qui. Et je ne sais pas vous, mais pour ma part... J'ai adoré les romans Seigneur des anneaux, comme les films. Pareil pour Le Hobbit (malgré quelques réserve sur le troisiéme film). Et Le Silmarillion alors ? Tout d'abord, il faut savoir que l'édition réguliérement édité comprend en réalité 4 nouvelles en plus du Silmarillion. Deux se situent avant, et deux aprés. Des cartes, généalogie et autres informations pratiques sont ensuite présentes. Et notamment environ 70 pages d'explications sur les noms et personnages. Ce qui dénote en fait déjà un soucis. Mais on y reviendra. Tout cela revient donc sur les événements précédents le seigneur des anneaux. Globalement lors du premier âge (la saga adapté par Jackson se déroulant durant le troisiéme âge). S'agissant de la mise en place d'un univers, Tolkien plonge dans son imagination, mais, et là est le véritable soucis, oublie un peu que le lecteur n'y est pas. De fait, on se retrouve vite perdu sans les nombreuses explications se trouvant à la fin. On a comme l'impression d'observer un monde fourmillant, de loin, mais en peinant à s'attacher à qui que ce soit car on n'a bien du mal devant tout ces personnages à savoir qui est qui. Et je ne sais pas vous, mais pour ma part je trouve peu plaisant de naviguer constamment entre les pages. Pour autant, je ne peux que reconnaitre que ces affrontements entre civilisations, entre races, peuvent se montrer passionnants, d'autant que l'imagination de Tolkien est incontestablement profonde. Et sur des passages isolés, je suis parvenus à apprécier l'oeuvre, mais j'en sort avec une impression mitigé malgré tout...
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.