RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Légendes d'automne - Nouvelle traduction

            10/18
            EAN : 9782264072368
            Code sériel : 1682
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 108 x 177 mm
            Légendes d'automne - Nouvelle traduction

            Brice MATTHIEUSSENT (Traducteur)
            Date de parution : 21/02/2019
            L’œuvre majeure de Jim Harrison, à re-lire pour la première fois !
            Légendes d’automne est un recueil de trois novellas publié en 1981 dans une traduction de Serge Lenz. Ce livre compte avec Dalva parmi les plus gros succès de Jim Harrison. Brice Matthieussent, le traducteur de l’essentiel de son œuvre, nous propose aujourd’hui une nouvelle traduction.

             « Les trois longues nouvelles de...
            Légendes d’automne est un recueil de trois novellas publié en 1981 dans une traduction de Serge Lenz. Ce livre compte avec Dalva parmi les plus gros succès de Jim Harrison. Brice Matthieussent, le traducteur de l’essentiel de son œuvre, nous propose aujourd’hui une nouvelle traduction.

             « Les trois longues nouvelles de Légendes d’automne occupent une place singulière dans l’œuvre de Jim Harrison. Chacune d’elles a la dureté limpide et tranchante d’un cristal de roche arraché tel quel aux profondeurs de la psyché humaine. Jamais sans doute l’écrivain ne retrouva ensuite la pureté et la puissance de ces nouvelles compactes, marquées au sceau de l’excès et de la démesure. La vengeance est l’obsession de la première, la métamorphose le thème élégiaque de la deuxième, un destin tragique irrigue la dernière. Jamais non plus dans la production ultérieure, certes prolixe et généreuse de Jim Harrison, la folie, la mort, les carnages, les délires, l’errance et le vice, la cupidité et l’égoïsme, les aberrations du comportement et de l’Histoire ne s’entrelaceront avec autant de violence et de grâce aux beautés chatoyantes des êtres et du paysage américain. » Brice Matthieussent
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264072368
            Code sériel : 1682
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 108 x 177 mm

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Bibliozonard Posté le 18 Août 2019
              (Legends of the fall 1978-79) 10/18-2019 Recueil de trois nouvelles splendides, majeures dans l'oeuvre de l'auteur, définies comme l'apogée de sont talent d'écrivain ; après avoir écrit « Wolf », « Un bon jour pour mourir » et « Nord Michigan ». La première « Vengeance » est – « Légendes d'automne » l'est aussi finalement – une tragédie shakespearienne émouvante, aussi noire qu'une nouvelle de Flannery O'Connor. Le lecteur est enlisé dans un Mexique sauvage, poussiéreux, un cadavre à l'agonie gisant devant lui, les vautours et le coyote témoin de la scène… Les animaux comme le coyote, ou le serpent sont des personnages, des acteurs à part entière à qui il manque le langage codé humain pour parler (vous trouverez d'autres animaux dans les autres livres). En tout cas, ils sont dépeins au même niveau que l'être humain. Cela leur confère une importance sérieuse dans le récit, bien plus qu'un simple objet de décor mouvant. Dans la seconde, " L'homme qui renonça à son nom" , Nordstorm relate sa vie qui semblait manquer d'épaisseur malgré sa routine « exemplaire ». En découvrant la vie de Nordstorm, amant, seul, père, amoureux de la cuisine – thème qui revient dans chaque nouvelle, comme le vin et... (Legends of the fall 1978-79) 10/18-2019 Recueil de trois nouvelles splendides, majeures dans l'oeuvre de l'auteur, définies comme l'apogée de sont talent d'écrivain ; après avoir écrit « Wolf », « Un bon jour pour mourir » et « Nord Michigan ». La première « Vengeance » est – « Légendes d'automne » l'est aussi finalement – une tragédie shakespearienne émouvante, aussi noire qu'une nouvelle de Flannery O'Connor. Le lecteur est enlisé dans un Mexique sauvage, poussiéreux, un cadavre à l'agonie gisant devant lui, les vautours et le coyote témoin de la scène… Les animaux comme le coyote, ou le serpent sont des personnages, des acteurs à part entière à qui il manque le langage codé humain pour parler (vous trouverez d'autres animaux dans les autres livres). En tout cas, ils sont dépeins au même niveau que l'être humain. Cela leur confère une importance sérieuse dans le récit, bien plus qu'un simple objet de décor mouvant. Dans la seconde, " L'homme qui renonça à son nom" , Nordstorm relate sa vie qui semblait manquer d'épaisseur malgré sa routine « exemplaire ». En découvrant la vie de Nordstorm, amant, seul, père, amoureux de la cuisine – thème qui revient dans chaque nouvelle, comme le vin et les femmes, signature de J.H. le lecteur pourrait ressentir cette boule au creux de l'estomac, à cause de ce réalisme percutant, de cette mise en avant de la vérité douce-amère que recèle l'existence. Ce que J.H. appelle la théorie de « L'aperçu ». Laisser tout pour vivre, pour ajouter de la consistance, se débrouiller… faire autre chose qui a un sens ou juste le faire même s'il n'y en a pas, pour toucher l'essence de ce qui nous entoure. « Légendes d'automne » est d'une puissance rare, marquée par le personnage tragique de Tristan. Quelle dramaturgie ! Les enfants du colonel Ludlow, Tristan, Alfred, Samuel sont emmenés par Un-Coup, l'indien, jusqu'à Calgary pour que ceux-ci puissent être enrôlés dans l'armée afin de renforcer les troupes qui participent à la Première Guerre mondiale. On retiendra surtout ce « Foutu aventurier » Tristan, « La peau tannée par le soleil, boiteux, inconsolé et regardant le monde de l'oeil le plus froid qu'on pu imaginer ». Drame familiale, plein de péripétie, de voyage, d'amour, d'amant et de haine, probablement inspiré de la légende moyenâgeuse « Tristant et iseult » ?
              Lire la suite
              En lire moins
            • cocolibrairie Posté le 9 Août 2019
              CHEF-D'OEUVRE ! rien à ajouter
            • andreepierrette Posté le 11 Mai 2019
              Je ne sais pas si je vais poursuivre la lecture de cet éblouissanr écrivain, que j'aborde pour la première fois. Tant de violence, ne correspond pas à ce que je recherche dans une lecture enrichissante . Peut-être y reviendrais-je, étant donné les excellentes critiques , mais j'ai besoin d'air, pour le moment.
            • Asmostark Posté le 7 Avril 2019
              🍁 Légendes d'automne- Jim Harrison 🍁 Traduction : Brice Matthieussent @editions1018 Je découvre (enfin!) Jim Harrison avec ce recueil de trois nouvelles. - Vengeance, la première, se passe au Mexique. Cochran gît, abandonné en retrait d'une route, après avoir été battu à mort. Un péon et sa fille le découvre et l'emmène à la mission toute proche pour le soigner. Son histoire nous est contée sous forme de flashbacks nous permettant de comprendre pourquoi il a été laissé pour mort. Il fomentera son plan de vengeance durant sa convalescence à la mission. J'ai beaucoup aimé le début de cette nouvelle, mais le soufflet est retombé et la fin m'a déçue. - L'homme qui renonça à son nom : c'est l'histoire d'un homme qui remet toute sa vie en question (son mariage fini, sa carrière réussie, son compte en banque conséquent...) et décide de prendre un nouveau départ, de se réinventer. Je ne suis pas rentrée dans cette nouvelle à vrai dire, je ne sais absolument pas quoi en penser alors en dire... - Légendes d'automne : la dernière nouvelle, l'apothéose 😍. L'histoire de trois frères, Alfred, Tristan et Samuel, qui partent s'engager dans l'armée dès le début de la première guerre mondiale. Tristan... 🍁 Légendes d'automne- Jim Harrison 🍁 Traduction : Brice Matthieussent @editions1018 Je découvre (enfin!) Jim Harrison avec ce recueil de trois nouvelles. - Vengeance, la première, se passe au Mexique. Cochran gît, abandonné en retrait d'une route, après avoir été battu à mort. Un péon et sa fille le découvre et l'emmène à la mission toute proche pour le soigner. Son histoire nous est contée sous forme de flashbacks nous permettant de comprendre pourquoi il a été laissé pour mort. Il fomentera son plan de vengeance durant sa convalescence à la mission. J'ai beaucoup aimé le début de cette nouvelle, mais le soufflet est retombé et la fin m'a déçue. - L'homme qui renonça à son nom : c'est l'histoire d'un homme qui remet toute sa vie en question (son mariage fini, sa carrière réussie, son compte en banque conséquent...) et décide de prendre un nouveau départ, de se réinventer. Je ne suis pas rentrée dans cette nouvelle à vrai dire, je ne sais absolument pas quoi en penser alors en dire... - Légendes d'automne : la dernière nouvelle, l'apothéose 😍. L'histoire de trois frères, Alfred, Tristan et Samuel, qui partent s'engager dans l'armée dès le début de la première guerre mondiale. Tristan s'est fiancé à Susannah avant son départ (alors qu'on avait espéré la fiancer à Alfred). Seulement deux des frères reviendront vivants, et Tristan traumatisé en sera à jamais changer, préférant fuir le ranch et abandonner sa femme pour vivre des aventures autour du globe. Je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher la découverte (même si beaucoup ont déjà vu le film). J'ai adoré du début à la fin cette nouvelle pleine de rebondissements, parlant de violence, de traumatisme, d'amour, de famille, de folie, de voyage, de banditisme avec des personnages attachants. C'est évidemment la nouvelle que j'ai préférée de part sa force et sa densité et les multiples sujets abordés ou effleurés.
              Lire la suite
              En lire moins
            • windigo Posté le 13 Février 2019
              J'ai passé un magnifique moment à lire ce recueil de trois nouvelles, et j'ai surtout apprécié le petit côté western. La dernière nouvelle, qui porte le même nom que le livre, est pour moi la meilleure histoire. [...] il est remarquable de constater qu'après quarante années, Tristan demeure encore un objet de fascination : le dernier des hors-la-loi plutôt qu'un des premiers gangsters. - Cet extrait de ''Légendes d'automne'', de la page 294, nous montre le côté cow-boy aventurier de ce personnage haut en couleurs.
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…