Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221191330
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 122 x 182 mm

L'Étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde

Robert LATOUR (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 14/01/2016

Lors d’une promenade nocturne dans les rues brumeuses de Londres, Utterson, notaire de son état, apprend que son vieil ami le Dr Jekyll a signé un chèque de dédommagement à la place d’un certain Mr Hyde qui avait bousculé une jeune fille. Troublé par cette nouvelle, Utterson se plonge dans...

Lors d’une promenade nocturne dans les rues brumeuses de Londres, Utterson, notaire de son état, apprend que son vieil ami le Dr Jekyll a signé un chèque de dédommagement à la place d’un certain Mr Hyde qui avait bousculé une jeune fille. Troublé par cette nouvelle, Utterson se plonge dans le testament de son ancien camarade d’études qui stipule qu’en cas de décès ou de disparition d’une durée supérieure à trois mois, tous ses biens devront aller à son « ami et bienfaiteur Edward Hyde ». Ce document inquiète le notaire. D’abord parce qu’il ignore tout de ce Mr Hyde, ensuite parce que ce dernier commence à être associé à un monstre imprévisible et répugnant. Utterson va alors enquêter sur le lien qui peut unir le Dr Jekyll et Mr Hyde. Mais il est loin d’imaginer les révélations macabres qui l’attendent. Ce roman sur le dédoublement de personnalité et sur notre rapport paradoxal au mal fut publié en 1886. Magnétique et emblématique, il étonne encore aujourd’hui par son audace et sa modernité.

« Une intrigue merveilleuse d’inventivité. » Henry James

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221191330
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 122 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Meliane75 Posté le 29 Février 2020
    Toujours d'actualité et très bien écrit. On ne se lasse pas de lire et relire du Stevenson. ...Il m'aura fallu un certain temps pour lire ce livre bien que cours car je sentais que si je le lisais d'une seule traite je n'allais pas apprécier ma lecture et en refermant ce livre après l'avoir fini je me suis dis que j'avais bien fait de le lire petit à petit car cela m'a permis de l'apprécier à sa juste valeur bien que ce ne fut pas un coup de coeur mais une agréable découverte. Cela m'a donné envie de découvrir d'autres ouvrages de Robert Louis Stevenson. Livre mêlant intrigue et suspens. Il vous tiendra en haleine jusqu'à la fin. Et vous étonnera même à certains instants.
  • Marti94 Posté le 10 Février 2020
    Pour moi, "L'étrange cas du Docteur Jekyll et Mister Hyde" est d'abord un mythe rendu célèbre grâce au cinéma. Pourtant, à l'origine, c'est Robert Louis Stevenson, l’écrivain voyageur, qui a écrit ce roman fantastique en 1886. Depuis, il a été adapté de nombreuses fois. Ce qui est passionnant lorsqu'on revient au texte initial c'est la richesse du dispositif narratif très différent d'un scénario de cinéma. Certes, nous connaissons l'histoire de l'infortuné docteur Jekyll, chercheur passionné qui décide de devenir le sujet de ses expériences en absorbant un breuvage qu'il a mis au point pour prouver qu'il y a une dualité profonde dans tout être humain. Pour autant, le roman de Stevenson se présente un peu comme un roman policier. Il y a beaucoup de suspense même quand on connaît l'histoire. Dans le brouillard londonien, à la fin du 19e siècle, Mister Hyde sème la panique autour de lui avec son air démoniaque. Alors pourquoi est-il protégé par le respectable docteur Jekyll ? Un lien mystérieux uni ces deux êtres que tout oppose (je me suis même demandée si on n’allait pas les accuser d’homosexualité) sans que l'on sache qu'il s'agit de la même personne. On ne le comprendra que tardivement, ce qui permet une... Pour moi, "L'étrange cas du Docteur Jekyll et Mister Hyde" est d'abord un mythe rendu célèbre grâce au cinéma. Pourtant, à l'origine, c'est Robert Louis Stevenson, l’écrivain voyageur, qui a écrit ce roman fantastique en 1886. Depuis, il a été adapté de nombreuses fois. Ce qui est passionnant lorsqu'on revient au texte initial c'est la richesse du dispositif narratif très différent d'un scénario de cinéma. Certes, nous connaissons l'histoire de l'infortuné docteur Jekyll, chercheur passionné qui décide de devenir le sujet de ses expériences en absorbant un breuvage qu'il a mis au point pour prouver qu'il y a une dualité profonde dans tout être humain. Pour autant, le roman de Stevenson se présente un peu comme un roman policier. Il y a beaucoup de suspense même quand on connaît l'histoire. Dans le brouillard londonien, à la fin du 19e siècle, Mister Hyde sème la panique autour de lui avec son air démoniaque. Alors pourquoi est-il protégé par le respectable docteur Jekyll ? Un lien mystérieux uni ces deux êtres que tout oppose (je me suis même demandée si on n’allait pas les accuser d’homosexualité) sans que l'on sache qu'il s'agit de la même personne. On ne le comprendra que tardivement, ce qui permet une analyse psychologique grâce à la multiplicité des points de vue proposé par l'auteur. J'ai trouvé que Hyde, qui représente le mal, ne cherche pas des victimes mais se retrouve involontairement violent dans un contexte qui le pousse à l'agression. C'est peut-être une façon pour Stevenson de glisser dans ce roman une remise en question de la société victorienne d'autant plus qu'il montre que le supposé Bien n'est qu'un prétexte à se donner bonne conscience et afficher un masque d'honorabilité qui peut s'avérer fragile. Cet incontournable du roman fantastique est surtout une façon de démontrer avec brio que la nature humaine est complexe. Lu en février 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • evakh Posté le 7 Février 2020
    Surprenant
  • davidrom Posté le 29 Janvier 2020
    Nous parcourons avec délice ces sombres et humides rues londoniennes de la fin du XIXe siècle, celles de Dickens et de Conan Doyle, en compagnie du sobre Mr. Utterson, notaire et vieil ami du Dr. Jekyll. Le comportement de ce dernier intrigue le notaire, qui se lance dans une investigation pour tenter de percer le mystère et venir en aide au docteur, sous l'emprise grandissante d'un certain Mr. Hyde. L'atmosphère très pesante construite par Stevenson dans ce roman est magnifiquement restituée par les illustrations Maurizio A. C. Quarello qui accompagnent cette édition, et tout particulièrement les portraits. La (re)lecture de L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde n'en est que plus délectable.
  • PtitVincent Posté le 28 Janvier 2020
    Voilà un grand classique de la littérature mondiale qui trainait depuis longtemps au fond de ma bibliothèque. Un livre tellement connu que l’on croit tous avoir lu, tant l’histoire fait partie du domaine public. Un homme arrive, lors d’expériences physiques sur lui-même à dissocier le bien du mal de son être, mais peu à peu le mal prend le dessus. Et pourtant la lecture recèle des surprises. Et tout d’abord l’histoire est racontée du point de vue d’un ami du Dr Jekyll, M. Utterson, un avoué (juriste pour faire plus simple) mais surtout un homme sans grand relief, faisant partie de l’élite anglaise de cette fin du XIXe siècle. L’homme découvrira au fil d’une discussion l’existence de M. Hyde, et s’étonnera du lien de celui-ci avec le Dr Jekyll, un de ses clients dont il a le testament. En rencontrant de M. Hyde, il constate que l’homme dégage une aura extrêmement désagréable. Il s’inquiète alors pour le docteur qui lui a légué toute sa fortune en cas d’accident ou de disparition. Car l’homme est connu pour les colères et ses accès de violence. Il encourage alors Jekyll à rompre toute relation avec cet énergumène. Mais le docteur a de nombreuses... Voilà un grand classique de la littérature mondiale qui trainait depuis longtemps au fond de ma bibliothèque. Un livre tellement connu que l’on croit tous avoir lu, tant l’histoire fait partie du domaine public. Un homme arrive, lors d’expériences physiques sur lui-même à dissocier le bien du mal de son être, mais peu à peu le mal prend le dessus. Et pourtant la lecture recèle des surprises. Et tout d’abord l’histoire est racontée du point de vue d’un ami du Dr Jekyll, M. Utterson, un avoué (juriste pour faire plus simple) mais surtout un homme sans grand relief, faisant partie de l’élite anglaise de cette fin du XIXe siècle. L’homme découvrira au fil d’une discussion l’existence de M. Hyde, et s’étonnera du lien de celui-ci avec le Dr Jekyll, un de ses clients dont il a le testament. En rencontrant de M. Hyde, il constate que l’homme dégage une aura extrêmement désagréable. Il s’inquiète alors pour le docteur qui lui a légué toute sa fortune en cas d’accident ou de disparition. Car l’homme est connu pour les colères et ses accès de violence. Il encourage alors Jekyll à rompre toute relation avec cet énergumène. Mais le docteur a de nombreuses sautes d’humeur et disparait régulièrement dans son laboratoire. Si la fin est connue de tous, on constatera que Stevenson ne tire aucune morale ou conclusion au drame dont nous sommes témoins. Le roman finira même avec d’autres points de vue, dont celui du docteur. Un court roman, efficace et moderne, et même si l’énigme est connue, la lecture est particulièrement agréable.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Lisez

    6 monstres littéraires qu'il vaut mieux éviter de croiser sur son chemin

    Si la littérature a produit des héros inoubliables, elle est aussi peuplée de personnages effrayants. Mais un monstre peut porter de multiples visages. De la créature organiquement cauchemardesque au tueur fou bien caché derrière un visage d’ange, ces êtres malveillants nous terrorisent autant qu’ils nous fascinent.

    Lire l'article