Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264066428
Code sériel : 5104
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Orfeo

Date de parution : 15/09/2016
Un magnifique roman sur la passion pour la musique.
Un soir, la police sonne à la porte de Peter Els, compositeur solitaire à la vie bien rangée. La Sécurité nationale veut l’entendre à propos d’une infection bactériologique dans un hôpital voisin. Bien qu’il n’ait rien à voir avec cette affaire, Peter, affolé, prend la fuite. La rumeur commence à... Un soir, la police sonne à la porte de Peter Els, compositeur solitaire à la vie bien rangée. La Sécurité nationale veut l’entendre à propos d’une infection bactériologique dans un hôpital voisin. Bien qu’il n’ait rien à voir avec cette affaire, Peter, affolé, prend la fuite. La rumeur commence à enfler, relayée par les médias : on le soupçonne d’être un terroriste. Sa vie bascule. Durant son long voyage à travers le pays, Peter va mettre à profit cette mésaventure pour renouer avec toute la puissance de son art. Le plus beau roman sur la musique depuis Le temps où nous chantions.

« Un roman à la composition magistrale » Lire

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-Yves Pellegrin (prix Maurice-Edgar Coindreau)
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264066428
Code sériel : 5104
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Chestakova Posté le 18 Février 2020
    Peter Els est mal en point dans sa soixantaine. Passionné par la musique, il peut se montrer génial dans la composition musicale mais ne réussit pas à s'accomplir véritablement dans son art. Par ailleurs biologiste amateur, son goût pour les micro-organismes va l'entrainer bien malgré lui au coeur de la psychose anti terroriste dans les Etats unis d'après 2001 et le contraindre à la fuite. Un personnage touchant, inattendu, à l'envers du monde conventionnel, porté par une écriture riche, exigeante et virtuose dans les pages consacrées à la musique, on retrouve la patte du très beau "Du temps où nous chantions" Remarquables passages sur Messian et Chostakovitch.
  • lehibook Posté le 25 Mai 2019
    Els ,ex-compositeur obsolète de musique d’avant-garde ,essaie ,au seuil de la vieillesse d’inscrire la musique qu’il rêve en bricolant des gènes de bactérie. Mais , en ce temps de Patriot Act, le voilà promu bio-terroriste .Alors , en bon musicien, il fugue sur les routes d’Amérique et les sentiers de son passé ,revisitant les mille et une manières qu’ont les femmes et les hommes de se faire du bien ,parfois, du mal trop souvent. De cette double spirale où s’entrelacent la musique et la vie naît un roman fascinant.
  • thierryecrit Posté le 1 Janvier 2017
    Beaucoup de critiques sévères pour ce livre. Qui est pourtant un grand livre, mêlant de façon inattendue deux univers techniques, ardus - la musique contemporaine et la biologie -, et dont les personnages sont attachants, très travaillés. Richard Powers est connu pour écrire des livres très documentés, très fouillés. C'est sûr qu'il faut le savoir avant d'attaquer un de ses romans. On ne peut pas lire Orfeo avec le cerveau déconnecté. Il faut faire corps avec l'oeuvre, s'y noyer. Alors, le voyage est époustouflant. Je n'aurai pas souvent mis 5 étoiles cette annee, mais incontestablement ce livre les mérite.
  • ThierryA Posté le 5 Novembre 2016
    Accrochez-vous ! Ce livre est assez difficile à lire, aussi bien sur le fond que sur la forme. Sur le fond, l’auteur nous embarque dans un récit étrange où le personnage principal, Els, un musicien septuagénaire et biologiste amateur, un peu dérangé et marginal (à mon sens), compare ou assimile la musique à la chimie moléculaire ! Pour lui, tous les bruits, tous les sons, constituent en fait des partitions de musique au même titre que le séquencement des cellules ADN, qui pourrait être vues comme des partitions ou même servir de support pour véhiculer et transmettre la musique au-delà de l’humanité. Le texte est très orienté musique expérimentale et est également très technique, mais je ne vois pas dans ce récit où est le message, si tenté que l’auteur y voulu en placer un. Sur la forme c’est également assez difficile car on ne sait pas toujours, ou en tout cas on ne sait pas tout de suite, repérer les moments qui se passent dans le présent et ceux qui se passent dans le passé, et même à différentes époques dans le passé. Le texte se déroule sans chapitre, avec donc l’alternance du récit dans le temps ; tout... Accrochez-vous ! Ce livre est assez difficile à lire, aussi bien sur le fond que sur la forme. Sur le fond, l’auteur nous embarque dans un récit étrange où le personnage principal, Els, un musicien septuagénaire et biologiste amateur, un peu dérangé et marginal (à mon sens), compare ou assimile la musique à la chimie moléculaire ! Pour lui, tous les bruits, tous les sons, constituent en fait des partitions de musique au même titre que le séquencement des cellules ADN, qui pourrait être vues comme des partitions ou même servir de support pour véhiculer et transmettre la musique au-delà de l’humanité. Le texte est très orienté musique expérimentale et est également très technique, mais je ne vois pas dans ce récit où est le message, si tenté que l’auteur y voulu en placer un. Sur la forme c’est également assez difficile car on ne sait pas toujours, ou en tout cas on ne sait pas tout de suite, repérer les moments qui se passent dans le présent et ceux qui se passent dans le passé, et même à différentes époques dans le passé. Le texte se déroule sans chapitre, avec donc l’alternance du récit dans le temps ; tout ceci est un peu dérangeant et j’étais content d’être arrivé à la fin. Ceci dit, cela reste un grand moment de littérature et d’érudition.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ComiteromansPoissy Posté le 22 Décembre 2015
    Roman passionnant et maitrisé qui coule comme une longue mélodie. Richard Powers est l’écrivain mélomane par excellence et ‘’Orfeo’’ est la preuve que le traumatisme américain du 11 septembre 2001 laissera des traces pendant un long moment. La vie de Peter Els est une étonnante aventure, celle d’un artiste qui tentera de dompter la musique et d’en extraire l’art brut. Nous retrouvons dans ‘’Orfeo’’ des accents de ses précédents romans tels que ‘’Gains’’ (A Boston, une petite entreprise de savon deviendra une multinationale), ‘’Trois fermiers s’en vont au bal’’ (L’enquête d’un journaliste à partir d’une photo) et surtout l’éblouissant ‘’Le temps où nous chantions’’ (Inoubliable rencontre entre un physicien juif allemand et une jeune femme noire). La carrière de Richard Powers est tout simplement admirable. Et un grand coup de chapeau aux éditions du Cherche-midi et de sa collection Lot 49. Bravissimo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Olivier (Meulan et Bouafle)
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…