En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Addict

        Sonatine
        EAN : 9782355846281
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 350
        Format : 140 x 220 mm
        Addict
        Mon obsession pour l'affaire Maura Murray

        Caroline NICOLAS (Traducteur)
        Date de parution : 31/08/2017
        Mieux qu'un roman : l'histoire vraie d'un addict des crimes non résolus. 
        En 2004, la voiture accidentée d’une élève infirmière sans histoires, Maura Murray, est retrouvée à des centaines de kilomètres de chez elle. Aucune trace de la jeune fille, qui était sur le point de se marier. Plus troublant encore, lorsqu’on ouvre son appartement, on constate qu’elle s’apprêtait à déménager, alors... En 2004, la voiture accidentée d’une élève infirmière sans histoires, Maura Murray, est retrouvée à des centaines de kilomètres de chez elle. Aucune trace de la jeune fille, qui était sur le point de se marier. Plus troublant encore, lorsqu’on ouvre son appartement, on constate qu’elle s’apprêtait à déménager, alors qu’elle n’en avait parlé à personne, ni à ses amies, ni à son futur mari, ni à sa famille. Quel était le secret de Maura ? Et qu’est-elle devenue ?

        En 2010, l’affaire Murray, jamais résolue, n’intéresse plus grand monde sauf un homme très particulier, James Renner. Celui-ci a été victime, à l’âge de onze ans, d’un grave traumatisme : il est tombé fou amoureux d’une jeune fille de son âge en voyant sa photo affichée dans son quartier avec la mention « Portée disparue ». Il en a conçu une obsession dévorante pour les crimes non résolus, qui l’a mené aux confins de la folie. Un test de psychologie clinique, le MMPI, a montré que son esprit fonctionnait de la même façon que celui des tueurs en série et des meilleurs flics américains. Renner a d’abord essayé de fuir cette part sombre, en vain. Lorsqu’il décide de renouer avec ses vieux démons et de se pencher sur l’affaire Murray, il va devoir à nouveau affronter cette obscurité qui le fascine tant. Quitte à y laisser sa santé mentale.

        Récit d’une étrange obsession tout autant qu’enquête détaillée et passionnante, Addict est un document exceptionnel, qui fera date dans l’histoire du genre.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355846281
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 350
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ROUMANOFFBE Posté le 4 Mai 2018
          Effectivement, ce livre se lit comme un roman policier sauf que l'enquête est réelle puisqu'elle cherche à comprendre ce qui a pu arriver à Maura Murray en 2004. L'auteur n'est pas policier mais juste passionné par ce genre d'enquêtes, son passif familial y a certes fortement contribué. Il n'a donc pas pu bénéficié de tous les moyens d'enquête qui sont à la portée des policiers mais parfois cela aide aussi à délier certaines langues sauf qu'ici, le lecteur se rend bien compte que certaines bouches ne s'ouvriront probablement jamais. Un jour, peut-être, saurons-nous ce qui est arrivé à Maura Murray mais il y a encore tellement de cold cases à résoudre que parfois, même avec les progrès de la science, le secret reste entier.
        • sm63 Posté le 21 Novembre 2017
          que penser ... entre enquête et fiction....histoire inintéressante mais je trouve que l'on se retrouve souvent non pas hors sujet mais sur des points de sa vie privé pas forcement nécessaire...
        • Bazart Posté le 4 Novembre 2017
          James Renner est écrivain et journaliste. Après L’Obsession (Super 8, 2014), et Version officielle (Super 8, 2017), Addict est son troisième ouvrage publié en France et pour la première fois chez Sonatine, ce qui vous classe un auteur. Avec cet Addict qu'on classe dans la catégorie True crime, à savoir ce genre d' enquêtes mi chemin entre le récit et le roman sur des faits divers réels. Addict décrit par le détail l’enquête qu’a menée l’auteur sur la disparition étrange de Maura Murray en 2004. Journaliste d'investigation comme il en existe peu, James Renner passera plusieurs années de sa vie sur cette une affaire criminelle non résolue. Cette quête va s’apparenter à une quête personnelle, comme une addiction et sa façon de l’entremêler avec son histoire personnelle, surprenante et fait penser un peu au travail d'un Jaeneda, la touche US en plus.. Renner fouille dans la vie de Maura Murray et n"élude rien, notamment sur les effets de cette investigation sur sa vie personnelle (sans pour autant tomber dans la facilité). Cette l'histoire intime de James Renner face à cette obsession donne un vrai supplément d'âme à ce qui est... James Renner est écrivain et journaliste. Après L’Obsession (Super 8, 2014), et Version officielle (Super 8, 2017), Addict est son troisième ouvrage publié en France et pour la première fois chez Sonatine, ce qui vous classe un auteur. Avec cet Addict qu'on classe dans la catégorie True crime, à savoir ce genre d' enquêtes mi chemin entre le récit et le roman sur des faits divers réels. Addict décrit par le détail l’enquête qu’a menée l’auteur sur la disparition étrange de Maura Murray en 2004. Journaliste d'investigation comme il en existe peu, James Renner passera plusieurs années de sa vie sur cette une affaire criminelle non résolue. Cette quête va s’apparenter à une quête personnelle, comme une addiction et sa façon de l’entremêler avec son histoire personnelle, surprenante et fait penser un peu au travail d'un Jaeneda, la touche US en plus.. Renner fouille dans la vie de Maura Murray et n"élude rien, notamment sur les effets de cette investigation sur sa vie personnelle (sans pour autant tomber dans la facilité). Cette l'histoire intime de James Renner face à cette obsession donne un vrai supplément d'âme à ce qui est : l'histoire vraie d'un addict des crimes non résolus.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LePamplemousse Posté le 2 Octobre 2017
          Tout ça pour ça !… Petite déception à la lecture de cette enquête concernant la disparition brutale et inexpliquée d’une jeune femme en 2004 aux Etats-Unis, Maura Murray. L’auteur est obsédé par les enquêtes irrésolues et les disparitions mystérieuses. Il s’est donc attaché à retrouver tous les témoins et les proches de la jeune femme, il a compilé des pages et des pages de données, il a rencontré des policiers et des détectives privés, il nous explique comment il a travaillé, pas à pas, et cette partie est vraiment intéressante. J’ai été beaucoup moins convaincue par tous les à côtés, car James Renner nous raconte divers épisodes de sa vie personnelle et de plusieurs membres de sa famille, lesquels n’ont rien à voir avec l’enquête sur la disparition de Maura et ralentissent le rythme du récit. Le récit aurait gagné à se concentrer sur cette disparition et si James Renner avait vraiment eu besoin de parler de ses traumatismes personnels il aurait dû plutôt écrire un autre ouvrage plus personnel, car le mélange des deux n’apporte que des longueurs et de l’ennui. L’intrigue se lit comme un roman mais il ne faut pas s’attendre à des fausses pistes ou à un dénouement renversant. J’avais véritablement adoré «... Tout ça pour ça !… Petite déception à la lecture de cette enquête concernant la disparition brutale et inexpliquée d’une jeune femme en 2004 aux Etats-Unis, Maura Murray. L’auteur est obsédé par les enquêtes irrésolues et les disparitions mystérieuses. Il s’est donc attaché à retrouver tous les témoins et les proches de la jeune femme, il a compilé des pages et des pages de données, il a rencontré des policiers et des détectives privés, il nous explique comment il a travaillé, pas à pas, et cette partie est vraiment intéressante. J’ai été beaucoup moins convaincue par tous les à côtés, car James Renner nous raconte divers épisodes de sa vie personnelle et de plusieurs membres de sa famille, lesquels n’ont rien à voir avec l’enquête sur la disparition de Maura et ralentissent le rythme du récit. Le récit aurait gagné à se concentrer sur cette disparition et si James Renner avait vraiment eu besoin de parler de ses traumatismes personnels il aurait dû plutôt écrire un autre ouvrage plus personnel, car le mélange des deux n’apporte que des longueurs et de l’ennui. L’intrigue se lit comme un roman mais il ne faut pas s’attendre à des fausses pistes ou à un dénouement renversant. J’avais véritablement adoré « Version officielle » et « Obsession », les deux romans de cet auteur, mais son addiction aux crimes irrésolus ne m’a pas emballé plus que ça. Au final, on ressort avec autant de questions à la fin qu’au début, et surtout, la jeune disparue ne m’a pas semblé très sympathique, ce qui fait que je n’en avais finalement pas grand-chose à faire qu’elle soit retrouvée ou pas…
          Lire la suite
          En lire moins
        • BOOKSANDRAP Posté le 13 Septembre 2017
          > https://booksandrap.wordpress.com/2017/09/13/addict-james-renner/ Si je dois être la plus franche possible, je dirais que je ne sais pas vraiment quoi penser de ce roman. Même après l’avoir terminé il y a de ça maintenant plusieurs jours, l’avoir digéré, y avoir repensé, j’ai du mal à savoir si j’ai apprécié ou non ce roman. Plus j’y réfléchi et plus je ne peux m’empêcher de me dire que j’ai quand même été déçue par le tournant que l’auteur décide de prendre. Je pensais vraiment tomber dans quelque chose de plus addictif, de plus rythmé. Je ne lis généralement pas de bouquin de ce type et c’est pour ça je pense que je suis autant désarçonnée devant « Addict ». Les récits relatant de faits réels peuvent-être déjà très dur et complexe. Mais quand l’auteur raconte sa propre histoire en même temps cela propulse le bouquin dans une autre catégorie encore. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé car il s’est lu très rapidement et que certains aspects m’ont vraiment intrigués. Ce qui à déjà été compliqué pour moi, ça a été de me dire que ce n’était pas une fiction. L’affaire est réelle, elle à vraiment eu lieu. L’auteur nous parle directement, il nous... > https://booksandrap.wordpress.com/2017/09/13/addict-james-renner/ Si je dois être la plus franche possible, je dirais que je ne sais pas vraiment quoi penser de ce roman. Même après l’avoir terminé il y a de ça maintenant plusieurs jours, l’avoir digéré, y avoir repensé, j’ai du mal à savoir si j’ai apprécié ou non ce roman. Plus j’y réfléchi et plus je ne peux m’empêcher de me dire que j’ai quand même été déçue par le tournant que l’auteur décide de prendre. Je pensais vraiment tomber dans quelque chose de plus addictif, de plus rythmé. Je ne lis généralement pas de bouquin de ce type et c’est pour ça je pense que je suis autant désarçonnée devant « Addict ». Les récits relatant de faits réels peuvent-être déjà très dur et complexe. Mais quand l’auteur raconte sa propre histoire en même temps cela propulse le bouquin dans une autre catégorie encore. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé car il s’est lu très rapidement et que certains aspects m’ont vraiment intrigués. Ce qui à déjà été compliqué pour moi, ça a été de me dire que ce n’était pas une fiction. L’affaire est réelle, elle à vraiment eu lieu. L’auteur nous parle directement, il nous parle de sa propre obsession envers Maura Murray, de ses problèmes, de sa vie, de sa famille. On plonge réellement dans son intimité et c’était assez troublant de découvrir cette affaire de disparition à travers son propre regard et son vécu. C’est nettement plus une sorte de documentaire, si vous en avez l’habitude, vous serez surement moins surprise que moi par la manière de conter l’histoire. Pour moi c’était assez spécial, j’ai eu du mal dès le début à ne pas me dire que tout cela était inventé. La chose qui m’a le plus séduite dans ce roman, c’est je pense, les passages centré sur l’auteur lui-même James Renner. Pour le coup ce n’est pas toute l’enquête, les interrogatoires, tout les indices qu’il relate pour nous expliquer la complexité de cette affaire mais plutôt ces nombreux passages où l’auteur se livre davantage qui m’ont fait ne pas décrocher au fil des chapitres. Il y a tout cet aspect autobiographique qui était hyper intéréssant. Il se dévoile et nous explique que lui-même est un sociopathe, qu’il à le même profil que des tueurs en série ou de grands flics, il se pose de nombreuses questions, s’interroge sur la mentalité de son fils, de sa vie familiale. On découvre également son passé de journaliste, son job d’écrivain. On apprends énormément de choses et ce sont vraiment des passages qui m’ont énormément plu. Pour le coup on éclipse le reste pour se plonger dans sa vie. C’était très intimiste, très prenant. Malheureusement je pense que le gros point noir de ce bouquin c’est son rythme. Il y a vraiment des moments très lents qui cassent le rythme du roman et c’est dommage car ça en devient parfois un peu ennuyeux je dois bien l’avouer. Il y a énormément de détails, de descriptions, de personnages. Si vous appréciez les histoires simples ce n’est clairement pas le cas dans « Addict ». L’enquête est détaillée minutieusement, rien n’est laissé au hasard et j’ai été assez dubitative face à ça. Généralement ce n’est pas quelque chose qui me dérange, c’était à la fois bien de pouvoir se figurer aussi bien les indices mais c’était aussi à la fois un peu trop. Il était très facile de se perdre. Et j’avais l’impression que l’auteur se perdait aussi. Certaines choses aurait pu être enlever, qui ne servait pas forcément à l’avancement de l’enquête. Ça aurait rendu l’histoire plus dynamique. Je ne sais pas si c’est ce que recherchait James Renner, peut-être pas. Peut-être qu’il souhaitait simplement raconter son obsession pour interpeller un maximum de personnes et coucher le tout sur papier. Et c’est vraiment dommage car j’aurais nettement plus apprécier s’il y avait eu moins de longueurs.J’ai été aussi déçue par la fin, j’aurais aimé avoir des réponses et l’affaire n’est finalement pas résolue, j’avais l’impression de m’être un peu fait arnaquer dans le sens où j’attendais vraiment la fin pour mettre un point final à l’affaire Maura Murray et finalement l’enquête n’est toujours pas résolue à l’heure actuelle… Très frustrant, mais c’est le jeu avec les livres dit « True crime ». Je vous le recommande quand même si c’est un style qui vous plait, tout le côté autobiographie de l’auteur était très intéréssant, il se met vraiment à nu et livre à ses lecteurs beaucoup de vérités.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Vif, rapide, excitant, un texte aussi fébrile que son auteur semble l'être en poursuivant ses pistes." Marie France
         
        Marie france
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com