RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Assez de bleu dans le ciel

            Belfond
            EAN : 9782714474322
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 496
            Format : 140 x 225 mm
            Assez de bleu dans le ciel

            Sarah TARDY (Traducteur)
            Date de parution : 06/04/2017
            Avec un art de la construction vertigineux qui mêle les lieux, les époques et les voix, Maggie O’Farrell donne vie à une galerie de personnages complexes et livre la bouleversante radiographie d’un mariage, des forces qui le soudent aux pressions qui le menacent. Encensé par une presse unanime, un roman puissant, à la fois drôle et poignant.
            Une maison au bout d’une piste, à des kilomètres de tout. Autour, rien que l’herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Daniel Sullivan est linguiste, il s’en va donner un cours à l’université avant de prendre l’avion pour les États-Unis, son pays... Une maison au bout d’une piste, à des kilomètres de tout. Autour, rien que l’herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Daniel Sullivan est linguiste, il s’en va donner un cours à l’université avant de prendre l’avion pour les États-Unis, son pays d’origine, pour se rendre à l’anniversaire de son père qu’il n’a pas vu depuis des années.
            À ses côtés, dans la voiture qui le conduit à l’aéroport, sa femme Claudette et leurs deux enfants. C’est là, dans cette voiture, que Daniel apprend à la radio le décès de Nicola, son premier amour. Une cascade de souvenirs se déversent et une question : se pourrait-il qu’il soit responsable de sa mort ?
            Le doute le ronge, implacable. Et une envie, deux en fait : découvrir la vérité sur Nicola ; revoir sa famille, son autre famille, ses deux grands enfants qu’il a abandonnés soudainement aux États-Unis dix ans plus tôt.
            Mais comment dire tout cela à Claudette, cette ex-star de cinéma fantasque, passionnée, qui a choisi d’organiser sa propre disparition pour échapper au monde ? Comment lui révéler l’homme qu’il est véritablement ? Et que peut-il encore promettre, lui qui n’a jamais su que fuir ?

            Si comme le veut le proverbe, assez de bleu dans le ciel promet une belle journée, alors chacun peut voyager sans crainte. Il y aura toujours l’amour pour les ramener à bon port…
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714474322
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 496
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond

            Ils en parlent

            « Maggie O’Farrell est un auteur incroyablement doué, plein d’empathie et d’ambition. Après avoir lu Assez de bleu dans le ciel, je vais de ce pas me ruer sur ses titres précédents – et je présume que je ne serai pas le seul. »
            Richard Russo
             
            « Un vrai tour de force, une histoire complexe, nuancée, qui se joue avec une déconcertante facilité des différentes époques… Assez de bleu dans le ciel est une pure création littéraire, alliant une technique éblouissante à une émotion profonde, proche d’une Kate Atkinson dans son jeu avec la structure et la chronologie, mais tellement Maggie O’Farrell dans le déploiement émotionnel qui l’a rendue célèbre. Assurément son meilleur roman à ce jour, une œuvre qui l’installe encore un peu plus comme un des écrivains les plus doués, les plus solides et les plus inventifs du Royaume-Uni. »
            The Observer

            « Voyageant sur trois générations de part et d’autre de l’Atlantique, alternant les points de vues, Assez de bleu dans le ciel est assurément le roman le plus ambitieux de Maggie O’Farrell. »
            The Sunday Times

            « Jouant des registres, tantôt tragique, tantôt grinçant, Maggie O’Farrell fait preuve de son éclatant talent dans ce roman profondément empathique et humain, qui met en scène les conséquences désastreuses de toutes ces petites trahisons mesquines qui nous abiment, jour après jour. »
            The Sunday Express

            « Tout au long de sa carrière, Maggie O’Farrell a fait preuve d’une audace dont bien peu d’auteurs à succès peuvent se targuer, tant dans son approche formelle que dans sa volonté de s’attaquer à des sujets difficiles. Un roman qui réussit à être à la fois épique et intime. »
            The Herald Tribune
             
             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • mjaubrycoin Posté le 12 Septembre 2019
              Je referme ce livre que je viens de terminer très partagée dans mes impressions. D'une part l'agacement face à cette narration kaléiodoscopique qui fait fi de la chronologie et saute d'un personnage et d'une époque à l'autre, contraignant le lecteur à un effort de réflexion pour replacer le chapitre qu'il est en train de lire dans une trame narrative cohérente... D'autre part l'émotion face aux histoires individuelles racontées comme des nouvelles qui s'entrecroisent et trouvent leur place à la manière des motifs dans une tapisserie... C'est autour de Daniel , personnage pivot, que s'articulent les différentes states du récit. On le retrouve à tous les âges de la vie, à chaque fois soumis à des situations qui l'oppressent et la tentation de la fuite est une constante dans son comportement. Toutes ces étapes vues par lui-même et ses proches tournent autour du thème de l'abandon et de la culpabilité, de la fuite et du désir de revenir en arrière, bien que le succès de sa démarche soit loin d'être garanti. Ce roman déroutant présente des personnages forts qui luttent pour survivre, telle Claudette la seconde épouse de Daniel, star internationale qui a orchestré sa disparition pour se cacher avec son enfant au... Je referme ce livre que je viens de terminer très partagée dans mes impressions. D'une part l'agacement face à cette narration kaléiodoscopique qui fait fi de la chronologie et saute d'un personnage et d'une époque à l'autre, contraignant le lecteur à un effort de réflexion pour replacer le chapitre qu'il est en train de lire dans une trame narrative cohérente... D'autre part l'émotion face aux histoires individuelles racontées comme des nouvelles qui s'entrecroisent et trouvent leur place à la manière des motifs dans une tapisserie... C'est autour de Daniel , personnage pivot, que s'articulent les différentes states du récit. On le retrouve à tous les âges de la vie, à chaque fois soumis à des situations qui l'oppressent et la tentation de la fuite est une constante dans son comportement. Toutes ces étapes vues par lui-même et ses proches tournent autour du thème de l'abandon et de la culpabilité, de la fuite et du désir de revenir en arrière, bien que le succès de sa démarche soit loin d'être garanti. Ce roman déroutant présente des personnages forts qui luttent pour survivre, telle Claudette la seconde épouse de Daniel, star internationale qui a orchestré sa disparition pour se cacher avec son enfant au fin fond de l'Irlande rurale, mais aussi Niall le fils de Daniel qui assume avec courage sa maladie, la mort de sa soeur bien-aimée mais aussi toutes les carences liées à l'absence de son père. Que de belles analyses des personnages de cette histoire offertes par une plume délicate et raffinée ! Comme ce roman aurait pu être exceptionnel si le choix de construction avait été différent ! A la fois une belle découverte que cette incursion dans la littérature irlandaise que je ne connais pas du tout, mais aussi un goût d'inachevé qui me laisse sur ma faim. Peut-être faudra t'il que je lise un autre livre de Maggie O'Farrel pour pouvoir apprécier pleinement toutes les facettes de son indéniable talent de romancière.
              Lire la suite
              En lire moins
            • mjaubrycoin Posté le 12 Septembre 2019
              Je referme ce livre que je viens de terminer très partagée dans mes impressions. D'une part l'agacement face à cette narration kaléiodoscopique qui fait fi de la chronologie et saute d'un personnage et d'une époque à l'autre, contraignant le lecteur à un effort de réflexion pour replacer le chapitre qu'il est en train de lire dans une trame narrative cohérente... D'autre part l'émotion face aux histoires individuelles racontées comme des nouvelles qui s'entrecroisent et trouvent leur place à la manière des motifs dans une tapisserie... C'est autour de Daniel , personnage pivot, que s'articulent les différentes states du récit. On le retrouve à tous les âges de la vie, à chaque fois soumis à des situations qui l'oppressent et la tentation de la fuite est une constante dans son comportement. Toutes ces étapes vues par lui-même et ses proches tournent autour du thème de l'abandon et de la culpabilité, de la fuite et du désir de revenir en arrière, bien que le succès de sa démarche soit loin d'être garanti. Ce roman déroutant présente des personnages forts qui luttent pour survivre, telle Claudette la seconde épouse de Daniel, star internationale qui a orchestré sa disparition pour se cacher avec son enfant au... Je referme ce livre que je viens de terminer très partagée dans mes impressions. D'une part l'agacement face à cette narration kaléiodoscopique qui fait fi de la chronologie et saute d'un personnage et d'une époque à l'autre, contraignant le lecteur à un effort de réflexion pour replacer le chapitre qu'il est en train de lire dans une trame narrative cohérente... D'autre part l'émotion face aux histoires individuelles racontées comme des nouvelles qui s'entrecroisent et trouvent leur place à la manière des motifs dans une tapisserie... C'est autour de Daniel , personnage pivot, que s'articulent les différentes states du récit. On le retrouve à tous les âges de la vie, à chaque fois soumis à des situations qui l'oppressent et la tentation de la fuite est une constante dans son comportement. Toutes ces étapes vues par lui-même et ses proches tournent autour du thème de l'abandon et de la culpabilité, de la fuite et du désir de revenir en arrière, bien que le succès de sa démarche soit loin d'être garanti. Ce roman déroutant présente des personnages forts qui luttent pour survivre, telle Claudette la seconde épouse de Daniel, star internationale qui a orchestré sa disparition pour se cacher avec son enfant au fin fond de l'Irlande rurale, mais aussi Niall le fils de Daniel qui assume avec courage sa maladie, la mort de sa soeur bien-aimée mais aussi toutes les carences liées à l'absence de son père. Que de belles analyses des personnages de cette histoire offertes par une plume délicate et raffinée ! Comme ce roman aurait pu être exceptionnel si le choix de construction avait été différent ! A la fois une belle découverte que cette incursion dans la littérature irlandaise que je ne connais pas du tout, mais aussi un goût d'inachevé qui me laisse sur ma faim. Peut-être faudra t'il que je lise un autre livre de Maggie O'Farrel pour pouvoir apprécier pleinement toutes les facettes de son indéniable talent de romancière.
              Lire la suite
              En lire moins
            • leonie25 Posté le 18 Août 2019
              Un roman qui raconte des tranches de vie de deux personnes avant leur rencontre, puis pendant leur histoire ... de jolis personnages attachants agréables à découvrir
            • leonie25 Posté le 18 Août 2019
              Un roman qui raconte des tranches de vie de deux personnes avant leur rencontre, puis pendant leur histoire ... de jolis personnages attachants agréables à découvrir
            • clairejeanne Posté le 7 Août 2019
              Oh, nous le savions bien que Maggie O'Farrell était une conteuse hors pair ! Et que c'était une récidiviste ! Dans son avant-dernier - très bon - roman, sa narration rebondit sur des personnages et des dates différents ; elle joue avec le temps et les individus pour tisser, par petits chapitres, l'histoire d'un homme en particulier et celle de ses proches ; c'est du sérieux le travail de cette auteure ! Quand Maggie O'Farrell s'empare d'un sujet, elle ne reste pas en surface, elle creuse, elle développe, elle étudie... Si bien que la lecture de ce qu'elle écrit est particulièrement satisfaisante. Elle nous raconte ici l'histoire de Daniel, un linguiste d'origine américaine, qui vit en Irlande dans le comté de Donegal, avec sa femme la fantasque Claudette, leur fille et leur bébé " Ma femme - je dois vous le dire -, ma femme est folle. Pas folle à faire enfermer avec des médicaments et des hommes en blouse blanche (bien que je me demande, parfois, si elle ne l'a pas déjà été), mais folle dans un sens plus subtil, plus acceptable socialement, moins voyant. Elle ne pense pas de la même manière que les autres. Sortir un flingue devant... Oh, nous le savions bien que Maggie O'Farrell était une conteuse hors pair ! Et que c'était une récidiviste ! Dans son avant-dernier - très bon - roman, sa narration rebondit sur des personnages et des dates différents ; elle joue avec le temps et les individus pour tisser, par petits chapitres, l'histoire d'un homme en particulier et celle de ses proches ; c'est du sérieux le travail de cette auteure ! Quand Maggie O'Farrell s'empare d'un sujet, elle ne reste pas en surface, elle creuse, elle développe, elle étudie... Si bien que la lecture de ce qu'elle écrit est particulièrement satisfaisante. Elle nous raconte ici l'histoire de Daniel, un linguiste d'origine américaine, qui vit en Irlande dans le comté de Donegal, avec sa femme la fantasque Claudette, leur fille et leur bébé " Ma femme - je dois vous le dire -, ma femme est folle. Pas folle à faire enfermer avec des médicaments et des hommes en blouse blanche (bien que je me demande, parfois, si elle ne l'a pas déjà été), mais folle dans un sens plus subtil, plus acceptable socialement, moins voyant. Elle ne pense pas de la même manière que les autres. Sortir un flingue devant un type qui traîne autour de votre maison, très probablement en toute innocence, est pour elle une réponse non seulement admise, mais encore appropriée." (p 14) Le lecteur, ferré, se demande bien sûr qui est cette femme, dont on comprend assez vite que c'est une actrice qui a fui une vie qui ne lui convenait pas et comment ce mariage assez improbable peut évoluer... Rattrapé par le passé - il doit retourner aux États-Unis pour les 90 ans de son père, et il vient d'entendre à la radio la voix d'une femme qu'il a aimée il y a longtemps et dont le devenir a été mystérieux pour lui - Daniel va replonger dans son existence au risque de ne plus bien savoir ni qui il est ni quelle vie il veut... Ce qui est sûr, c'est qu'il aime ses enfants, d'un amour presque "animal", qu'il est prêt à tout pour eux ; c'est une admirable partie de sa personnalité qui n'est pas toujours facile à apprécier par ailleurs. Vous l'avez compris, la magie de cette écrivaine irlandaise réside dans son écriture, sa façon d'aller profondément dans l'étude des personnalités ; elle aime suivre une famille sur quelques générations et montrer la complexité des relations entre êtres humains fussent-ils liés par des sentiments amoureux ou amicaux. Elle a, à la fois beaucoup d'imagination - et d'humour ! - et à la fois, la capacité et la clairvoyance de ne raconter que du "vrai". Beau livre, belle lecture, ne les manquez pas ! Extrait : " ... le souvenir d'une expression anglaise qu'utilisait son père la distrait tout à coup. Une expression sur le ciel. Les sourcils froncés, Claudette s'immobilise, la main suspendue en l'air. Quelle était cette phrase ? Claudette l'a sur le bout de la langue. Enough blue sky to make... Assez de bleu dans le ciel pour faire... quelque chose. Un pantalon ? Un pantalon de marin ?" (p 150)
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.