Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365694094
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 140 x 225 mm

Au péril de la mer

Date de parution : 02/05/2019
Alors que cinq siècles les séparent, un peintre et une romancière vont se retrouver liés par le plaisir des mots et des livres, et surtout par un lieu : le Mont St Michel. Chacun leur tour, bercés par le rythme des marées, ils vont en arpenter tous les recoins et y trouver l'inspiration.
Aux belles heures de sa bibliothèque, le Mont-Saint-Michel était connu comme la Cité des livres. C’est là, entre les murs gris de l’abbaye, que, au XVe siècle, un peintre rencontra un amour incandescent qui le hanta à jamais et c’est là qu’il découvrit, envoûté par les enluminures, la beauté du... Aux belles heures de sa bibliothèque, le Mont-Saint-Michel était connu comme la Cité des livres. C’est là, entre les murs gris de l’abbaye, que, au XVe siècle, un peintre rencontra un amour incandescent qui le hanta à jamais et c’est là qu’il découvrit, envoûté par les enluminures, la beauté du métier de copiste. C’est également là, entre ciel et mer, que cinq cents ans plus tard une romancière viendra chercher l’inspiration. Est-il encore possible d'écrire quand on vient de donner la vie ?
Dans ce lieu si emblématique, leurs destins se croisent malgré les siècles qui les séparent.
À la fois roman et carnet d’écriture, Au péril de la mer est un fabuleux hommage aux livres et à ceux qui les font.

Prix littéraire du Gouverneur général 2016
« Une dentelle d’eau, d’encre et de pierre dont on ne veut perdre aucun fil. » - L’Actualité
« L’écriture de Dominique Fortier est portée par une langue riche, belle et évocatrice. » - La Presse
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365694094
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Une dentelle d’eau, d’encre et de pierre dont on ne veut perdre aucun fil. »
L'Actualité
« L’écriture de Dominique Fortier est portée par une langue riche, belle et évocatrice. »
 
La Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • alextoutsimplement Posté le 9 Août 2020
    Dans ce roman, on découvre le Mont Saint Michel, son histoire, la place des livres au travers d'Eloi, peintre, qui a perdu son amour. Cette histoire est entrecoupée d'autres tranches de vie que j'ai appréciées mais dont j'aurai aimé en savoir plus. J'ai retrouvé le plaisir de cette belle écriture qui m'a fait voyager.
  • Mimie24 Posté le 16 Octobre 2019
    Ce livre est un beau documentaire historique sur le Mont Saint Michel plutot qu'un roman car l'intrigue est assez mince. Néanmoins il nous emporte dans cette belle atmosphère du Mont et nous donne envie d'y retourner.
  • La31 Posté le 17 Septembre 2019
    Belle histoire double, aujourd'hui et au Moyen-Âge! Livre bien écrit par une auteure passionnée du Mont Saint Michel et de son histoire!
  • Caprifigue Posté le 2 Septembre 2019
    Je ne saurais dire pourquoi j’ai eu de la difficulté à accrocher au départ. Trop en contraste avec l’essai que je lis en ce moment peut-être. Alors je lui ai réservé un espace de choix où mes yeux pouvaient se perdre à leur guise dans la rivière défilant devant moi, à défaut d’avoir le Mont-Saint-Michel comme décor. La magie a opéré. J’ai apprécié le rythme, le choix des mots (je l’avoue mon dictionnaire n’était pas loin), la finesse des histoires qui s’entrecroisent, la réflexion de l’autrice. J’ai terminé ma lecture en me mordant les lèvres. Pourquoi n’ai-je pas mis les pieds au Mont-Saint-Michel alors que j’ai habité en France près de trois ans? ;)
  • Mhfasquel Posté le 21 Août 2019
    Subjuguée par ce début de présentation « Aux belles heures de sa bibliothèque, le Mont-Saint-Michel était connu comme la Cité des livres. C’est là, entre les murs gris de l’abbaye, que trouva refuge, au quinzième siècle, un peintre hanté par le souvenir de celle qu’il aimait. C’est là, entre ciel et mer, que le retrouvera cinq cents ans plus tard une romancière qui cherche toujours le pays des livres. Ils se rencontreront sur les pages d’un calepin oublié sous la pluie. » et par ce roman magnifiquement écrit. Une plume lyrique, parfois onirique, toujours fluide et belle. Un texte qui oscille entre la fiction et le roman historique, entre le récit et de formidables explications étymologiques, qui nous touche au plus profond de notre être lorsque nous sommes comme l’auteure amoureux du Mont Saint Michel. J’ai adoré ce texte et le recommande sans hésiter ! #AuPérilDeLaMer #NetGalleyFrance
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !