RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Autoportrait de l'auteur en coureur de fond

            Belfond
            EAN : 9782714445087
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 140 x 225 mm
            Autoportrait de l'auteur en coureur de fond

            Hélène MORITA (Traducteur)
            Date de parution : 02/04/2009

            Journal, essai autobiographique, éloge de la course à pied, au fil de confidences inédites, Haruki Murakami se dévoile et nous livre une méditation lumineuse sur ce bipède en quête de vérité qu'est l'homme…

            Le 1er avril 1978, Murakami décide de vendre son club de jazz pour écrire un roman. Assis à sa table, il fume soixante cigarettes par jour et commence à prendre du poids. S'impose alors la nécessité d'une discipline et de la pratique intensive de la course à pied.
            Ténacité, capacité...

            Le 1er avril 1978, Murakami décide de vendre son club de jazz pour écrire un roman. Assis à sa table, il fume soixante cigarettes par jour et commence à prendre du poids. S'impose alors la nécessité d'une discipline et de la pratique intensive de la course à pied.
            Ténacité, capacité de concentration et talent : telles sont les qualités requises d'un romancier. La course à pied lui permet de cultiver sa patience, sa persévérance. Courir devient une métaphore de son travail d'écrivain.
            Courir est aussi un moyen de mieux se connaître, de découvrir sa véritable nature. On se met à l'épreuve de la douleur, on surmonte la souffrance. Corps et esprit sont intrinsèquement liés.

            Murakami court. Dix kilomètres par jour, six jours par semaine, un marathon par an. Il court en écoutant du rock, pour faire le vide, sans penser à la ligne d'arrivée. Comme la vie, la course ne tire pas son sens de la fin inéluctable qui lui est fixée…

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714445087
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond

            Ils en parlent

            << Le grand romancier japonais analyse sa passion pour la course à pied, née en même temps que son envie d'écrire. [...] L'ouvrage de Haruki Murakami est beaucoup plus que la traduction d'un phénomène de société, un essai sur le goût de la solitude et la nécessité de la discipline. [...] Dans les parcours de marathons, une ligne peinte en bleu symbolise le trajet idéal. [...] Haruki Murakami écrit et court. Il suit la ligne bleue. >>
            Philippe Delerm / Le Figaro Littéraire

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Flocava1 Posté le 16 Août 2019
              Livre plus personnel sur les raisons qui l’amènent à courir.. quand on est intéressé par l’auteun on est intéressé par le livre
            • Flocava1 Posté le 16 Août 2019
              Livre plus personnel sur les raisons qui l’amènent à courir.. quand on est intéressé par l’auteun on est intéressé par le livre
            • bina Posté le 7 Juillet 2019
              De quoi parle-t-il quand il parle de courir? De travail sur soi, de persévérance, de volonté...la course est pour Murakami un exercice de fond qui lui permet d'écrire. En effet, pour lui, il y a de la philosophie dans la course à pied. Alors, entre 2005 et 2006, il pose sur le papier des fragments de réflexion, état d'esprit du moment. C'est donc une réflexion sur l'entrainement et le travail d'écriture. Mais réellement, pourquoi court-il? 'Pour garder, voire améliorer une bonne condition physique afin d'être apte à écrire des romans. " Alors, courez, Monsieur Murakami, courez! Attention, pour apprécier ce livre, il faut soit aimer la course à pied, soit aimer l'auteur. Pour moi qui n'entend rien à l'acte de courir pour courir, je ne cours même pas après un train, préférant prendre le suivant., le seul intérêt est l'auteur et le pacte d'écriture autobiographique.
            • bina Posté le 7 Juillet 2019
              De quoi parle-t-il quand il parle de courir? De travail sur soi, de persévérance, de volonté...la course est pour Murakami un exercice de fond qui lui permet d'écrire. En effet, pour lui, il y a de la philosophie dans la course à pied. Alors, entre 2005 et 2006, il pose sur le papier des fragments de réflexion, état d'esprit du moment. C'est donc une réflexion sur l'entrainement et le travail d'écriture. Mais réellement, pourquoi court-il? 'Pour garder, voire améliorer une bonne condition physique afin d'être apte à écrire des romans. " Alors, courez, Monsieur Murakami, courez! Attention, pour apprécier ce livre, il faut soit aimer la course à pied, soit aimer l'auteur. Pour moi qui n'entend rien à l'acte de courir pour courir, je ne cours même pas après un train, préférant prendre le suivant., le seul intérêt est l'auteur et le pacte d'écriture autobiographique.
            • Jodyane Posté le 11 Juin 2019
              Quel bonheur ce livre ou l'auteur nous dévoile ses sensations durant sa course à pied .Il nous explique comment il a démarré , ses besoins impérieux de faire mieux et ce qui l'a poussé à toujours courir malgré des débuts difficiles ! Et moi qui pratique la CAP cela a été un réconfort de découvrir qu'on ressentait les mêmes besoins , les mêmes souffrances, et le même bonheur de courir .Car oui , on retrouve tous ce bien être qui nous envahit quand on court et à n'importe quel niveau ! Il a décrit remarquablement bien ce que cela représente , les sacrifices ,la souffrance qui à petit à petit s'estompe pour devenir un besoin quotidien ! Car cette passion demande de l'investissement de temps et d'effort . Tout n'arrive pas du jour au lendemain. On se dépasse pendant ces épreuves , on va chercher au plus profond de nous la force pour avancer et si parfois lors de compétition on souffre durant l'épreuve , on en ressort encore plus fort et toujours le besoin de faire mieux les fois suivantes . Il nous dévoile aussi le parallèle entre l'écriture et sa passion du sport .Son écriture est limpide , un vrai... Quel bonheur ce livre ou l'auteur nous dévoile ses sensations durant sa course à pied .Il nous explique comment il a démarré , ses besoins impérieux de faire mieux et ce qui l'a poussé à toujours courir malgré des débuts difficiles ! Et moi qui pratique la CAP cela a été un réconfort de découvrir qu'on ressentait les mêmes besoins , les mêmes souffrances, et le même bonheur de courir .Car oui , on retrouve tous ce bien être qui nous envahit quand on court et à n'importe quel niveau ! Il a décrit remarquablement bien ce que cela représente , les sacrifices ,la souffrance qui à petit à petit s'estompe pour devenir un besoin quotidien ! Car cette passion demande de l'investissement de temps et d'effort . Tout n'arrive pas du jour au lendemain. On se dépasse pendant ces épreuves , on va chercher au plus profond de nous la force pour avancer et si parfois lors de compétition on souffre durant l'épreuve , on en ressort encore plus fort et toujours le besoin de faire mieux les fois suivantes . Il nous dévoile aussi le parallèle entre l'écriture et sa passion du sport .Son écriture est limpide , un vrai délice pour moi ou mes deux passions se retrouvent liées .Je l'ai lu d'une traite et c'est pour moi un énorme coup de cœur.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.